Mon AlloCiné
Mad Max 5 : déjà un titre pour le nouveau volet de la saga !
Par Gauthier Jurgensen — 19 mai 2015 à 11:05
facebook Tweet

George Miller vient d’annoncer dans un tweet que la saga Mad Max ne s’arrêtera pas là. Mieux encore : un titre a déjà été choisi pour le prochain épisode…

Max Rockatansky reviendra une cinquième fois dans Mad Max: The WastelandGeorge Miller a confirmé sur son compte Twitter qu’il se lançait immédiatement dans la suite des épisodes de la saga. Alors que ce nouvel opus avait été annoncé sous le titre non-confirmé "Mad Max: Furiosa", c’est finalement The Wasteland ("Le terrain vague", littéralement), qui l’emporte. C’est du moins ce qu’a confié le réalisateur de la saga au podcasteur Jeff Goldsmith.

==> Mad Max Fury Road : le guitariste au lance-flamme a aussi son histoire !

Un scénario semble déjà écrit pour ce nouveau film avec Tom Hardy, qui a également signé pour un sixième. Plus insolite encore : George Miller déclare que, au cours des longues années d’absence de son personnage fétiche sur le grand écran, quelques stars du cinéma ont été sérieusement considérées pour le rôle. Mais Heath Ledger était le comédien le plus convoité par George Miller pour reprendre le flambeau. Après son décès en janvier 2008, le cinéaste a donc dû se remettre en quête d’un acteur doté du même bagou. Il ne l’a trouvé que plusieurs années plus tard, en la personne de Tom Hardy.

En attendant d’en savoir plus sur Mad Max: The Wasteland, courrez dans les cinémas voir Mad Max: Fury Road, en salles depuis jeudi dernier.

Quelle est la scène préférée de George Miller dans la saga Mad Max ?

Mad Max : la scène préférée du réalisateur

 

facebook Tweet
Commentaires
  • tanguythev
    Au Japon ils en sont apparemment devenu dingue (de Furiosa) mais je ne me base que sur le box-office Japon qui est vraiment bon et sur une conversation avec des collègues japonais qui m'ont fait état d'un nombre assez impressionnant de fan-fic sur ce personnage;Parlant pas japonais, j'ai pas pu vérifier :p
  • tanguythev
    Ceci dit, je pense qu'elle à pas tout à fait pris conscience de l'importance que prends son personnage dans l'inconscient collectif ou qu'elle s'en carre le coquillard
  • tanguythev
    Je peux la comprendre, le tournage à été chaotique et Hardy aurait été une sacrée tête de lard sur le tournage du film (il s'en est excusé mais bon, je comprends que t'as pas envie de refaire six mois avec un partenaire qui te pose problème)
  • tanguythev
    Je l'attendais celle ci :-)Ou ça ?
  • DearJohn R.
    Je te parle pas de Furiosa (elle est super) je te parle que Theron ne veut pas faire la suite
  • DearJohn R.
    Oui enfin dans ce film il y a du silence qui sert à rien pour le coup
  • tanguythev
    Mais vous verrez que le personnage de Furiosa est déjà rentrée dans la pop-culture et que ce film vas probablement infuser le cinéma un jour ou l'autre (d'ici là, vous aurez oublié cette conversation)
  • tanguythev
    Un film qui permet de redécouvrir des passages sous une autre tonalité à la troisième vision, qui contient autant de background et autant de concordances scénaristique est forcément bien écrit mais il vas falloir se faire à l'idée que la mesure d'un bon script ne passe pas par les dialogues qui ne sont que du bruit autant que les paroles ne sont pas primordiales dans une musique.
  • DearJohn R.
    le film visuellement pour des effets spéciaux en prise réel sont grandiose mais pas de scénarios, l'histoire est vraiment faible ce n'est en rien le film du siècle juste un bon film de l'année 2015 et heureusement que le casting est important (Theron ne sera plus de la partie donc faut se dire que l'audience va chuter) et pas un très gros score au box office
  • tanguythev
    Sauf que Fury Road à l'un des plus brillants scénario de ces dernières années mais faut voir au delà des apparences : y à énormément à dire sur l'univers à dire (à tel point qu'un gars comme Edgar Morin à trouvé son histoire "intéressante", ce qui est un gros compliment venant de lui). La mythologie construite, l'idée de reconstruction d'une société anarchisé représenté par un trio de frère Joe (religion), Man-Eater (bourgeoisie : "Faites attention au capital" est une de ses phrases et il passe son temps à compter les dégâts matériels), Bullet-Farmer (Guerrier). Le parallèle entre les graines de la vie tenue par l'une des "mères" ("la terre aux innombrables mères") et les balles "Les balles sont comme des graines. Plante en une et vois pousser la mort"), la manière de s'exprimer raffinée de l'une des jeunes femmes (logique : elles ont eu accès à la culture : piano et livres présent dans leurs appartements), le bourrage de crâne des War Boy qui prend encore plus son sens lors d'une seconde vision (les scènes que l'on trouvait cool à base de war-boy gueulant "Immortan Joe !" ou "I live. I die. I live again" deviennent assez douloureuse lorsque l'on à saisi la globalité du film et les rapports de Joe à ses chiens de guerre qui ont un rituel propre ("shiny and chrome") avant de courir joyeusement vers la mort qui est leur unique raison de vivre, la désaffection de Nux qui à eu droit au mépris de son maître (bien pire que la mort pour un war boy), le fait que chacune des jeunes filles représente quelque chose (le savoir, la vie, la violence...etc), le barde à la guitare électrique qui rythme le film, l'idée des témoins rapportant les actes de bravoures de chaque guerrier pour construire la mythologie d'un monde en reconstruction, le fait que Max aille buter le "Bullet-Farmer" en hors champs mais avec Furiosa qui est témoins de la scène en voyant une explosion dans le brouillard comme dans une scène de "Les sept samourais", le personnage de Furiosa qui est obligé de faire demi-tour pour conquérir la citadelle et "fixer ce qui doit être réparé" à cause d'un Eden qui est devenu un enfer (au sens mythologie grecque : les échassiers dans les marais est assez évocateur et il se trouve que George Miller est un féru de mythologie comme il le prouve dans son documentaire "40 000 years of dreaming"), les furies de cette même mythologie qui jugent, condamnent et finissent par punir les hommes qui ont détruit le monde ("Who destroyed the world ?")Et je suis très très très loin d'avoir tout résumé ce qui à mon sens constitue l'un des plus beaux récits de geste cinématographique de ces vingt dernières années (j'ai mis du temps à assumer ce que je trouve à la base assez ridicule : affirmer qu'un film puisse être la somme de tout ce qui s'est fait de mieux durant une période assez longue. Traître à ma parole, j'ai du briser ce voeux devant "Fury Road").Sinon, la réaction des gens dans les salles était globalement halluciné : les gens se prenaient vraiment le film en pleine face. Qu'ils l'assument ou qu'ils décident, par réflexe pavlovien, de dire que "bof, c'était juste un bon blockbuster quoi"en niant ce qu'ils ont ressentis ne change rien : 95% des blockbuster contemporain font office de films de papy (ironie quand on sait que leurs cinéastes sont bien plus jeunes qu'un George Miller de 70 ans-
  • sparowtony
    Nouvelle tuerie en approche, donc.
  • Life_is_hard
    Tu as une vision un peu trop monocentrique des choses m'est avis. Pas grave, chacun voit midi à sa porte. ^_-
  • Cheeki Breeki
    Comment tu peux voir de l'inspiration réciproque alors que le terme wasteland était déjà utilisé dans les premiers Mad Max ?Le titre du prochain ne fait pas référence au jeu, mais bien à ce qu'on nous vend depuis le premier Mad Max (ou le deuxième, je ne sais plus dans lequel ils qualifient le "désert" de wasteland).
  • Allolant
    Le mot désolation est un mot beaucoup trop précis et moins vague, ça en ferait un autre titre français pas mal ridicule mais bon, ça changerait pas de d'habitude
  • Allolant
    Si tu pense vraiment que Allocine va voir ton message il faudrait peut être leur dire en passant qu'ils ont un des lecteurs les moins optimisés du net et que pour un site d'une aussi grande envergure ils pourraient au moins faire quelque chose un minimum rapide..
  • pellflorent
    Mais c'est normal :D
  • Seuls les fous survivent
    Je te remercie pour ce que tu as dit parce que le post qu'il avait écrit était vraiment naze :)
  • pellflorent
    Pourquoi?
  • Seuls les fous survivent
    Aucun doute à ce sujet, je vais ADORRRRER : )
  • Chocasse
    C'est donc bel est bien une "suite/reboot", et pas un pur reboot.
  • Tarrant Hightopp
    Je sais :) c'est pour ça que je l'ai proposé :)
  • bosago
    excellent nouvelle, j'ai hâte de repartir prendre la route avec mad max !!
  • Rusty Bones
    Bien sûr qu'ils vont être bons ! :D
  • fran?ois m.
    Yeah !!
  • Seuls les fous survivent
    Alors Southpaw = La rage au ventre.... au secours ça fait kitsch à mort c'est Southpaw et point barre. D'ailleurs je dirai "Bonjour Monsieur Du Guichet , je voudrais une place pour Southpaw...." oh non mais
  • mothra 3000
    lol a parfois les traductions francaises sont étonnantes;)
  • mothra 3000
    "la désolation" est pas mal.
  • Seuls les fous survivent
    Mad Max 2 du Génial Tom Hardy, voilà :)
  • Seuls les fous survivent
    encore plus oh Yesssss après l'avoir vu non ?
  • Seuls les fous survivent
    MOI Aussi J'adore Tom Hardy
  • Seuls les fous survivent
    Ils vont être bons, on y croit, on y croit, on y retourne surtout
  • Seuls les fous survivent
    On peut là sur ce coup ça va déchirer
  • Seuls les fous survivent
    Super Daddy cool Bonne séance ça claque ce film
  • Seuls les fous survivent
    Oui je le sens mal aussi
  • Seuls les fous survivent
    j'espère qu'en France on ne va pas l'appeler le Terrain Vague, on est capable....Vivement
  • Seuls les fous survivent
    Merci pour ton post, tu m'étonnes...
  • pellflorent
    Merci pour tes arguments éclairés
  • my_name_is_bruce
    Pour vendre des billets, ne t'en fais pas. Miller prevoit ce film depuis 201 avec Mel Gibson, il en a chié pour le faire cette suite...
  • Tarrant Hightopp
    "Mad Max : The Wasteland" me fait beaucoup penser à "The Thunder Dome" ^^J'espère qu'ils le traduiront par "La Désolation"... :)
  • vonrichtofen
    Vu la purge "Fury road", il ferait mieux de s'abstenir.
  • Myst?re E
    Miller lui même l'a précisé c'est bien un reboot ...
  • Seuls les fous survivent
    Soit mais pour moi c'est Mad Max 2 sous Tom Hardy et Charlize (TH mon acteur préféré) :)
  • Samuel Haick
    "courrez" ??... Courez, plutôt non?
  • my_name_is_bruce
    C'est Mad Max 5 car c'est la meme saga comme pour Star Wars.
  • my_name_is_bruce
    Non mais ce n'est pas un REBOOT. Batman Begins est un reboot. Superman Returns est une suite. Ce Mad Max est une forme de suite comme l'etait Superman Returns...
  • my_name_is_bruce
    Mad Max 5 et non la suite du reboot... c'est bien une forme de suite comme l'etait Superman Returns ;)Batman Begins, Robocop... RebootSuperman Returns, Mad Max : Fury Road : Suite qui evolue dans la meme saga.
  • trineor
    Mais l'empereur japonais est le descendant de la déesse Amaterasu dans le culte shinto ; la dimension sacrée de la patrie et de l'empereur à sa tête au Japon a un fondement religieux ! De manière générale, quand quelque chose est érigé comme sacré, c'est qu'il y a du sentiment religieux qui entre en compte. Là, Immortan s'élève clairement dans une position sacrée (il se qualifie lui-même de Rédempteur). Puis le Valhalla, c'est religieux, c'est le paradis du guerrier.Effectivement, l'intensité de ce plan où Nux regarde Joe, le voit se retourner vers lui et devient d'un coup fou d'exaltation, c'est quand même quelque chose ! =)
  • Wizard D.
    Il se font sauter pour Immortan Joe (d'ailleurs, le moment où Nux croit que Joe l'a regardé dans les yeux, qu'il est l'élu et tout est vraiment bien pensé). Les kamikaze japonais faisaient la même chose, ils se tuaient pour leur empereur et non pour la religion... Enfin, ce sont les choses telles que je les ai perçus, comme quoi, la libre interprétation des choses est également une force des symboles disséminés dans le film !
  • trineor
    Y a quand même des gamins peinturlurés qui se jettent à pleine vitesse pour se faire exploser en hurlant "Valhalla". Le propos sur la religion est aussi explicite que celui sur la guerre des sexes !Mais tout à fait d'accord avec ta dernière remarque : Miller réactualise le post-apo avec ce film en le sortant de ses réflexes conservateurs, oui.
  • Wizard D.
    Je parle de scénario purement en tant qu'œuvre écrite (continuité dialoguée, découpage technique, etc). Dans ce cas-là, j'ai trouvé que le film suit un déroulement en somme tout à fait classique.Pourtant je ne pense pas que Miller a construit son film en offrant une critique de la religion (si je suis bien ce que tu dis, hein) et de son instrumentalisation politique. Me parler d'une guerre des sexes, oui, là je suis d'accord puisque c'est réellement le propos du film (du fait que ce soit Furiosa qui soit la véritable héroïne en soi, le fait que les autres filles sont utilisées comme des objets, etc).Traditionnellement, les enjeux philosophiques du genre post-apocalyptique révèlent souvent d'un modèle politique très conservateur. Or, dans Fury Road, j'ai plutôt trouvé que Miller y va à contre pied, notamment du fait de la place de la femme dans ce monde où règne la loi du plus fort (les femmes se battent pour exister, faire valoir leurs droits.. ce sont les enjeux de la société actuelle !)
  • Patrick B.
    papa génial
  • trineor
    Le propos sur la religion, son instrumentalisation politique par le dictateur, la pulsion de mort des warboys, la guerre des sexes avec ces ceintures de chasteté, ces femmes laitières ou ces amazones à moto, tout ça, quand même, tu ne vas pas me dire que c'est moi qui le surinterprète : ça y est ouvertement, dans le scénario !Et je crois qu'il ne faut pas sous-estimer Miller : il a été un précurseur du post-apocalyptique au cinéma ; il sait mieux que personne ce qu'est le post-apo et ce que sont ses enjeux philosophiques. Quand il représente Immortan coupant les vannes d'eau et s'adressant à son peuple pour fustiger leur soif, ça, tu ne peux pas croire qu'il n'y a pas une intention délibérée et intelligemment réfléchie derrière, si ? =)
  • Wizard D.
    Pour ma part, je pense que la force de Miller est que son scénario soit justement très classique en soi mais qu'il est magistralement porté à l'écran par la force et l'esthétique de l'image.Tout ce que tu mentionnes ne fait pas partie du scénario. Je trouve que tu relies des choses entre elles alors qu'elles n'ont aucuns liens... ! Parler de références, je suis okay, mais on ne peut pas les inclure comme étant le propos même du scénario !En dehors de cela, c'est un film que j'ai adoré surtout pour son esthétique irréprochable !
  • lucete
    ouuuuuuaiiiiiiiiiiis !!!!!!!
  • Gaetan M
    Ptain j'ai trop hâte. Déjà que le 1er est vraiment énorme.
  • legion666
    Papa génial!!! ;)
  • W-Davo-W
    Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
  • trineor
    Pour ma part, et pour reprendre plus ou moins ce que j'ai eu l'occasion de lister pendant une autre conversation, ben en terme de fond, j'ai vu :- un despote promettant de l'eau aux hommes non pour étancher mais pour entretenir leur soif et - plus inspiré que cela encore, pour entretenir en eux la culpabilité de la soif ! - une illustration par les warboys de la proximité entre sentiment religieux et comportements grégaires primitifs ; - mais aussi de la tendance proprement humaine à célébrer la violence comme un rituel orgiaque ; - une quantité de petites formules illustrant la dimension mystificatrice du passé une fois sacralisé (les références au capitalisme - voitures, pétrole, fast food... - ressaisi dans cet après-monde comme une ère de surabondance immémoriale, au point d'être vénéré et incorporé aux références religieuses / mythologiques - en l'occurrence bibliques ou nordiques - qu'emploie Immortan Joe pour galvaniser son peuple) ; - la précarité de l'état culturel et la permanence juste au-dessous de l'état naturel, dépeint comme étant tourné vers l'irrationalité, la jouissance ou la fuite en avant bien plus que vers les moyens de la subsistance ou de la sécurité (je trouve fabuleuses, en terme de portée et de sens, ces images des warboys renversés sur les capots de leurs voitures comme des naufragés du Radeau de la Méduse, mais en train d'exulter et de rire !) ;- l'amour et la sexualité qui, régressant de leur forme civilisée à leur forme naturelle, donc, redeviennent selon le mot de Nietzsche : "cet amour implacable, fatal, cynique, candide, cruel, dont la guerre est le moyen, dont la haine mortelle des sexes est la base" ;- une oasis sous forme de citadelle, source de vie, entourée par des symboles de mort et des hommes peinturlurés en cadavres ;- une Terre promise / un Eden qui, alors même qu'on le cherche, n'existe déjà plus ; - etc, etc.Et le plus démentiel, c'est que le film soit parvenu à intégrer tout ça sans jamais avoir à baisser son rythme. Comme je disais, vraiment, des films avec un scénario de cette qualité, j'en veux bien chaque semaine ! =D
  • fedor85
    quand je parle de scénario, j’entends le fond. ce qui se passe. Créer des situations, un élément déclencheur, qui va faire boule de neige. je n'ai pas trouvé ça dans mad max fr. Même si au niveau de la forme, il surpasse d'emblé les blockbuster actuel, niveau fond, le fait que ce ne soit qu'une "simple" course poursuite m'a déçu.après chacun ses gouts.
  • fran?ois m.
    Yeesss ! J'ai pleinement confiance en Miller.
  • trineor
    Fury Road a un scénario d'une créativité et d'une richesse qui plantent sur place la quasi-totalité des blockbusters à peu près comparables.Dépend évidemment si par scénario on veut entendre simplement les dialogues ou le synopsis, ou si l'on entend l'ensemble des éléments mis en place, des symboles articulés entre eux, des rapports tissés entre les personnages, des lignes de fuites jetées en arrière-plan... Quand un mec a autant pensé et fouillé le background de chacun de ses personnages que l'a fait Miller en guise de travail préparatoire, on sent devant le résultat final que ce qui apparaît n'est que la partie émergée de l'iceberg et le fruit d'une maturation qui donne au perso son caractère, son intégrité et sa crédibilité à travers l'ensemble des indices semés à l'écran. On sent que rien n'y est de l'ordre de la commodité narrative de dernière minute : tout y est gros d'une inspiration développée sur le long-terme, prend place de façon cohérente, et précisément c'est ça un scénario riche et solide.Ne me réponds juste pas : "chacun ses goûts", par pitié.Si tu veux je te le concède d'avance.
  • UnAlloCin?en
    J'ai 18 ans et mon pere m'as fait decouvrir cette saga a mes 11 ans (Mauvais Papa... ou genial ca depend), je n'est toujours pas vue ce fury road et j'irais avec lui le week end prochain, quant il vas lire cette article il vas etre au anges ! et je le suis deja !Vivement plus de Mad Max
  • Baneath
    Franchement, je ne vois pas George Miller s'abaisser à taper dans ce genre-là (la logique Marvel Studios). Fury Road est radical et sans concessions. Et puis il ne faut pas oublier qu'il est le principal producteur de Mad Max. Il ne va pas revenir par avidité. Il n'a plus l'âge pour de telles conneries, je pense. Son but est est d'offrir la meilleure expérience possible au Cinéma. Mais même si les scripts sont déjà là (un scénario complet et un court roman), Miller ne se lancera complètement dedans que s'il a trouvé comment le raconter.
  • Syndromcinoche
    Je suis d'accord, j'avais fait la remarque sur le tchat du film avec un plan de Fury Road ou Tom Hardy ressemblait méchamment à Mel Gibson ^^
  • Seuls les fous survivent
    Ok mais sinon je suis cliente aussi, no soucy
  • Life_is_hard
    Qu'est-ce que le fait que la notion de "post-acpocalysme" soit née avant Mad Max a à voir avec mes propos...?Au-delà du fait que cette notion à plusieurs visages - et que celui de Mad Max était précurseur du sien dans le paysage cinématographique au moment de sa sortie - il faut savoir que l'univers de Mad Max (2 et 3) a sciemment inspiré celui du jeu "Wasteland".C'est à cette anecdote sur cette inspiration réciproque que mon post fait référence, rien de plus.
  • DearJohn R.
    T'inquiète quand je te dis ça y'a rien de négatif ;) les deux font l'affaire Ledger et Hardy mais pour ma part je pense que Hardy à plus de point commun avec Gibson
  • DearJohn R.
    Je pense que déjà rien que dans le titre on va comprendre qu'il va être seul dans le désert et surement avec les réponses sur son passé qui vont avec donc un vrai scénario pour cette suite
  • Syndromcinoche
    Je dit pas le contraire, je suis fan de Tom Hardy également, je parlais juste de leur point commun ^^
  • DearJohn R.
    Ledger est un grand du cinéma (même si il est plus de ce monde malheureusement) niveau jeu d'acteur il aurait pu faire se rôle mais pas niveau physique alors que Tom Hardy correspond à tous les niveaux pour MAX jeu d'acteur, les mimiques et le physique = à celui Gibson
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Roma Bande-annonce VO
L'Empereur de Paris Bande-annonce VF
Sponsorisé
Rémi sans famille Bande-annonce VF
Hunter Killer Bande-annonce VO
Mortal Engines Bande-annonce VO
Avengers: Endgame Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Meilleurs films à l'affiche
Bohemian Rhapsody
4,7
De Bryan Singer
Avec Rami Malek, Gwilym Lee, Lucy Boynton
Bande-annonce
Sauver ou périr
4,5
De Frédéric Tellier
Avec Pierre Niney, Anaïs Demoustier, Chloé Stefani
Bande-annonce
A Star Is Born
4,5
De Bradley Cooper
Avec Lady Gaga, Bradley Cooper, Sam Elliott
Bande-annonce
Capharnaüm
Capharnaüm
4,5
De Nadine Labaki
Avec Zain Alrafeea, Yordanos Shifera, Boluwatife Treasure Bankole
Bande-annonce
Mauvaises herbes
Mauvaises herbes
4,4
De Kheiron
Avec Kheiron, Catherine Deneuve, André Dussollier
Bande-annonce
Les Chatouilles
Les Chatouilles
4,3
De Andréa Bescond, Eric Métayer
Avec Andréa Bescond, Karin Viard, Clovis Cornillac
Bande-annonce
Tous les meilleurs films au ciné
Back to Top