Mon AlloCiné
Les 10 comédies américaines qu'il faut avoir vues dans sa vie
Par Raphaëlle Raux-Moreau — 2 janv. 2016 à 16:20
facebook Tweet

Tant de films incontournables à regarder, tant d'histoires à découvrir... Mais par où commencer ? Cette semaine, la rédaction d'Allociné s'attaque à la comédie américaine et vous propose sa sélection des 10 films qu'il faut avoir vus dans sa vie...

Tootsie (1983)


De quoi ça parle ?
Michael Dorsey, acteur exigeant, désespère de décrocher à nouveau un rôle. Il décide alors de se créer une nouvelle personnalité : il sera Dorothy Michaels, une femme dotée d'une forte personnalité. Or son déguisement va non seulement lui permettre de jouer dans une série télévisée, mais même lui attirer un vrai public de fans. Si ce nouveau statut n'est pas pour lui déplaire, il se trouve bientôt confronté à un dilemme : comment avouer à sa collègue qu'il est en réalité un travesti amoureux d'elle ?

Pourquoi faut-il le voir ?
Tootsie, ce n'est pas seulement Dustin Hoffman qui se déguise en femme avec tous les gags que cela implique. Non, c'est la belle époque de la comédie américaine, celle qui n'usait pas de gags et de situations rocambolesques à tout bout de champ pour faire rire. Ici, il y a une vraie histoire et la comédie explose avec naturel, comme par magie, grâce à un scénario en béton, jamais vulgaire, des dialogues intelligents et des acteurs au sommet de leur art.

Autour d'un Dustin Hoffman exceptionnel, on retrouve une émouvante Jessica Lange (Oscar du meilleur second rôle), un copain nommé Bill Murray (qui a passé son temps sur le tournage à improviser des dialogues absurdes), deux prétendants hilarants qui tombent amoureux de Dorothy (Charles Durning et George Gaynes) mais aussi Sydney Pollack, qui est non seulement le réalisateur mais interprète aussi le rôle de l'agent de Michael, leur duo offrant certaines des meilleures scènes comiques du film.

Récemment le film a été désigné comme meilleur film de tous les temps par 73 acteurs et actrices. Un classement étonnant mais qui, finalement, peut se comprendre tant Tootsie est un film qui combine ce qu'on attend du cinéma, de l'émotion, des rires et une profonde humanité. Autant Michael est sans concession, trop perfectionniste et infernal, autant Dorothy se révèle tout aussi incontrôlable mais à sa manière à elle. Elle ne cesse de surprendre ses partenaires mais aussi, nous, spectateurs, de son audition jusqu'à la révélation finale, grandiose. Deux personnages différents en une seule et même personne, c'est aussi tout le génie de ce film qui ne fait jamais ce qu'on attend de lui. 

Le saviez-vous ?
Lors d'un entretien à l'AFI qui a élu Tootsie deuxième meilleure comédie de tous les temps, Dustin Hoffman a confié que lorsqu'il s'était transformé en femme pour la première fois, il ne s'était pas trouvé belle. Il a alors eu une épiphanie où il se serait dit : "Je dois faire ce film". Quand sa femme lui a demandé pourquoi, il aurait pleuré et lui aurait dit : "Parce que je pense que je suis une femme intéressante. Et je sais que si je m’étais rencontré dans une soirée, je n'aurai jamais parlé à cette femme. Parce qu'elle ne correspond pas, physiquement, aux exigences que nous sommes conditionnés à penser que les femmes doivent satisfaire, pour qu'on puisse les inviter à sortir." Les larmes aux yeux, l'acteur a alors poursuivi en expliquant : "Il y a trop de femmes intéressantes que je n'ai jamais pu connaître dans cette vie parce que j'ai subi un lavage de cerveau."

(Re)découvrez la bande-annonce du film : 

Tootsie Bande-annonce VO

 

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Dossiers recommandés
Le néoréalisme italien, Martin Scorsese, La Grande Vadrouille… Les influences de Roma
NEWS - Films à la TV
vendredi 14 décembre 2018
Le néoréalisme italien, Martin Scorsese, La Grande Vadrouille… Les influences de Roma
Brad Pitt, Christian Slater, Ron Perlman... La communauté de l'Annaud
NEWS - Culture ciné
mardi 11 décembre 2018
Brad Pitt, Christian Slater, Ron Perlman... La communauté de l'Annaud
Quand Hollywood se met à l'art du recyclage : les (vrais) bouts de films dans les films
NEWS - Culture ciné
jeudi 15 novembre 2018
Quand Hollywood se met à l'art du recyclage : les (vrais) bouts de films dans les films
Stan "The Man" Lee : un hommage en 37 caméos
NEWS - Stars
mardi 13 novembre 2018
Stan "The Man" Lee : un hommage en 37 caméos
Tous les dossiers cinéma
Top Bandes-annonces
L'Empereur de Paris Bande-annonce VF
Bienvenue à Marwen Bande-annonce VO
Sponsorisé
Le Gendre de ma vie Bande-annonce VF
Mon père Bande-annonce VO
The Happy Prince Bande-annonce VO
Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top