Mon AlloCiné
De Keeper à Quand on a 17 ans : Kacey Mottet Klein, portrait d'un jeune acteur
Par Brigitte Baronnet — 27 mars 2016 à 16:45
facebook Tweet G+Google

Kacey Mottet Klein tient la tête d'affiche de deux longs métrages en ce mois de mars : Keeper, sur les écrans depuis mercredi dernier, et Quand on a 17 ans d'André Téchiné, mercredi prochain. Découvrez notre entretien-portrait.

Happiness Distribution

Premier souvenir marquant de spectateur ?

Un film qui m’a marqué, c’est Titanic. C’est une histoire d’amour touchante. Mais je ne me souviens pas du premier film que je suis allé voir au cinéma, c’était il y a trop longtemps. Ca devait être un dessin animé, comme Toy Story

Comment as-tu commencé à devenir comédien ? C’était un hasard de la vie ou une envie depuis tout petit ? 

C’est arrivé par hasard. Je me baladais dans la rue. C’était un casting sauvage. C’était assez marrant de tomber dans ce milieu que je ne connaissais pas du tout. Personne dans ma famille ne travaille dans ce milieu. C’était une découverte. Et c’est vrai qu’à l’âge de 7 ans, on ne se rend pas compte des responsabilités qu’on a, on ne se rend compte de rien. C’est plutôt un jeu, et petit à petit, on réalise.

Roger Arpajou
Kacey Mottet Klein dans L'enfant d'en haut d'Ursula Meier, avec Léa Seydoux.


Ça fait quoi de se voir à l’écran la première fois ?

Ça devait être pour Home [d'Ursula Meier], mon premier film, à Cannes, pour la première. Je trouvais ça intimidant, surtout qu’il y avait mes parents. C’était bizarre, avec, en plus, les scènes de nudité. C'est assez particulier de se dire que toute la salle est fixée sur moi.

La première fois qu’on regarde un film, on a tendance à ne voir que soi. Il faut s’oublier pour voir l’ensemble du film. Et même maintenant, c'est toujours bizarre de se voir.

As-tu des amis comédiens de ta génération ?

Oui, j’ai des amis comédiens. Mais j’essaye, quand je suis en dehors d’un tournage, de voir des amis qui ne sont pas dans le milieu pour vraiment faire la séparation, me recentrer et ne pas devenir fou ! J’ai vraiment besoin de cette séparation dans ma vie.

Y a-t-il des comédiens d’autres générations qui t'inspirent ?

Dans le cinéma américain, il y en a plein. Leonardo Di Caprio qui arrive à interpréter tout et n’importe quoi, je trouve ça fantastique. Il arrive à se détacher complètement de sa personnalité. De pouvoir interpréter des rôles vraiment différents, c’est mon rêve aussi de pouvoir faire ça un jour. Je trouve ça fascinant, j’admire ces gens. J’aimerais bien pouvoir les rencontrer, connaitre un peu leurs techniques de travail.

Le meilleur conseil qu’on t’ait donné ?

Un conseil qui peut aussi bien concerner le métier que la vie de tous les jours. Sandrine Kiberlain qui m’a simplement dit : « ait confiance en toi ». C’est un conseil qui m’a fait réfléchir. Il faut trouver le bon équilibre entre ne pas avoir trop confiance et pas assez. 

Wild Bunch Distribution
Kacey Mottet Klein sera à l'affiche mercredi prochain de Quand on a 17 ans d'André Téchiné, aux côtés de Sandrine Kiberlain et Corentin Fila.


Est-ce qu’une musique peut t’inspirer dans ton travail ?

Oui. Pour les scènes de pleurs, j’écoute souvent Hallelujah de Jeff Buckley. Je l’écoute souvent pour me mettre dans un état mélancolique. C’est vrai que les musiques jouent beaucoup sur les sentiments, les émotions. Ça m’apaise, ou ça me rend jovial. 

==> "Grace" de Jeff Buckley a 20 ans : comment l'album a marqué le cinéma et les séries

Passer derrière la caméra, une tentation ?

Bien sûr. C’est quelque chose que j’aimerais expérimenter. Je suis encore trop jeune et pas assez d’expérience dans la vie pour passer derrière la caméra, mais c’est clair que ce serait un rêve. Réaliser son film, c’est quelque chose de magnifique. C’est porter quelque chose, aimer quelque chose. 

La bande-annonce de Keeper, premier long métrage de Guillaume Senez, à l'affiche depuis mercredi

Keeper Bande-annonce VF

Propos recueillis à Paris, le 15 juin 2015, à l'occasion de la sortie du film Une mère de Christine Carrière

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Demi-sœurs Bande-annonce VF
Mon Ket Bande-annonce (2) VF
Sponsorisé
Je vais mieux Bande-annonce VF
Une année polaire Bande-annonce VO
Les Frères Sisters Bande-annonce VO
Comment tuer sa mère Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Interviews
Dans "La Fête des mères", je mets un peu à mal la notion d’instinct maternel...
NEWS - Interviews
mercredi 23 mai 2018
Dans "La Fête des mères", je mets un peu à mal la notion d’instinct maternel...
Mutafukaz : "L'influence number one, c'est Invasion Los Angeles"
NEWS - Interviews
mercredi 23 mai 2018
Mutafukaz : "L'influence number one, c'est Invasion Los Angeles"
Dernières actus ciné Interviews
Films de la semaine
du 23 mai 2018
Solo: A Star Wars Story
Solo: A Star Wars Story
De Ron Howard
Avec Alden Ehrenreich, Woody Harrelson, Emilia Clarke
Bande-annonce
La Fête des mères
La Fête des mères
De Marie-Castille Mention-Schaar
Avec Audrey Fleurot, Clotilde Courau, Olivia Côte
Bande-annonce
Gueule d'ange
Gueule d'ange
De Vanessa Filho
Avec Marion Cotillard, Ayline Aksoy-Etaix, Alban Lenoir
Bande-annonce
Mutafukaz
Mutafukaz
De Shoujirou Nishimi, Guillaume "Run" Renard
Bande-annonce
Thierree -  Shechter - Pérez - Pite (Opéra de Paris-FRA Cinéma)
Thierree - Shechter - Pérez - Pite (Opéra de Paris-FRA Cinéma)
De Crystal Pite, Iván Pérez, Hofesh Shechter
Bande-annonce
Un Américain à Paris - la comédie musicale au cinéma (Pathé Live)
Un Américain à Paris - la comédie musicale au cinéma (Pathé Live)
De Ross McGibbon
Avec Robert Fairchild, Leanne Cope
Sorties cinéma de la semaine
Back to Top