Mon AlloCiné
    Quand Ken Loach s'exprime sur le conflit israélo-palestinien
    Par Olivier Pallaruelo en partenariat avec DesLettres — 13 mai 2016 à 19:00
    facebook Tweet

    Derrière la caméra comme dans la vie, le cinéaste britannique Ken Loach, qui revient à Cannes cette année avec "Moi, Daniel Blake", est un homme viscéralement engagé. Témoin cette lettre adressée à la réalisatrice israélienne Tali Shalom Ezer.

    Lorsque les talents du cinéma prennent la plume pour écrire, ça donne une prose parfois étonnante, lucide, cruelle, drôle, émouvante, dévoilant aussi quelques fois les coulisses de la création d'un film, l'humeur de l'intéressé(e)... En partenariat avec le site DesLettres.fr, nous vous proposerons au gré du Festival de Cannes quelques lettres écrites par certains cinéastes venus présenter leurs oeuvres sur la Croisette.

    Cinéaste britannique à l'oeuvre fortement marquée par un réalisme social souvent dur, Ken Loach revient cette année à Cannes avec Moi, Daniel Blake, présenté en compétition. Derrière la caméra comme dans la vie, l’homme est engagé et ne se prive pas de se prononcer sur ce qu’il croit être juste ou non, comme au travers de cette missive qu’il destine à la réalisatrice israélienne Tali Shalom Ezer, dans laquelle il s'exprime sur l'interminable conflit opposannt les israéliens et les palestiniens.

    "Levez-vous, s’il vous plait, du côté des oppressés contre les oppresseurs..."

    mai 2009

    Cher Tali Shalom Ezer,

    Depuis le début, Israël et ses partisans ont accusé leurs délateurs d’être antisémites ou racistes. C’est une tactique pour miner le débat rationnel.

    Pour être aussi clair que de l'eau de roche : en tant que réalisateur, vous avez reçu un accueil chaleureux à Edimbourg. Vous n’êtes ni censuré, ni rejeté. L’opposition concernait plutôt à la réception d’argent provenant de l’Etat d’Israël par le Festival.

    L’appel en faveur d’un boycott des Institutions culturelles israéliennes est venu de nombreux Palestiniens : écrivains, artistes, journalistes, hommes de loi, académiciens, syndicalistes, enseignants. Ils le considèrent comme « une contribution à la lutte pour la fin de l’occupation d’Israël, sa colonisation et son système d’apartheid. » Qui sommes-nous, pour ne pas tenir compte de leur appel ? Vos arguments de comptoir étaient déjà utilisés contre le boycott sud-africain, qui finit finalement par sortir victorieux.

    Nous nous souvenons que les Palestiniens ont été dépossédés soixante ans durant, que leurs maisons ont été détruites et leurs communautés anéanties. Les Israéliens ignorent la loi internationale, la convention de Genève et la plupart des décisions des Nations Unies.

    Nous avons vu avec horreur les [...]

    Lire la suite sur le site DesLettres

    facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Trois jours et une vie Bande-annonce VF
    Ad Astra Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Lucky Day Bande-annonce VO
    Un jour de pluie à New York Bande-annonce VO
    Blood Machines Bande-annonce VO
    Chambre 212 Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 15 juillet 2019
    Sponsorisé
    Accord financier XXL entre J.J. Abrams et WarnerMedia, des contenus prévus jusqu'en 2024
    NEWS - Stars
    vendredi 13 septembre 2019
    Accord financier XXL entre J.J. Abrams et WarnerMedia, des contenus prévus jusqu'en 2024
    Avatar 2 : le succès d'Avengers Endgame redonne de l'espoir à James Cameron
    NEWS - Stars
    jeudi 12 septembre 2019
    Avatar 2 : le succès d'Avengers Endgame redonne de l'espoir à James Cameron
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top