Mon AlloCiné
    Alice de l'autre côté du miroir, Retour chez ma mère, The Door... Découvrez les sorties de la semaine !
    Par Cécile Desclaux, Vincent Formica et Laurent Schenck — 1 juin 2016 à 05:30
    facebook Tweet

    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

    Alice de l'autre côté du miroir de James Bobin

    Avec Mia Wasikowska, Johnny Depp, Helena Bonham Carter...

    Le saviez-vous ? Alice au pays des merveilles avait, lors de sa sortie salles, été un véritable carton au box office puisqu’il avait rapporté plus d’un milliard de dollars dans le monde pour un budget de 200 millions. Il s’agit du plus gros succès de Tim Burton après Charlie et la chocolaterie qui avait réalisé le joli score de 476 millions de dollars de recettes mondiales.

    Retour chez ma mère de Eric Lavaine

    Avec Josiane Balasko, Alexandra Lamy, Mathilde Seigner...

    Le saviez-vous ? Eric Lavaine a eu l'idée de Retour chez ma mère en visionnant un reportage télévisée sur la "génération boomerang". Ce terme renvoie à ces adultes, contraints et forcés de retourner chez leurs parents à cause, généralement, d'une perte d'emploi. Cette expression est reliée en quelque sorte au terme "génération Tanguy", désignant les adultes qui restent chez papa et maman jusqu'à un âge avancé.

    Ils sont partout de Yvan Attal

    Avec Yvan Attal, Benoît Poelvoorde, Valérie Bonneton...

    Le saviez-vous ? Yvan Attal a eu envie de faire ce film dont le sujet est "l'antisémitisme, pas les juifs", selon son réalisateur, après les attentats meurtriers commis par Mohamed Merah à Toulouse en 2012. Cela lui trottait tout de même dans la tête depuis un long moment, bien avant l'affaire Ilan Halimi de 2006 : "On ne choisit pas son sujet c’est lui qui vous choisit. Il s’est imposé à moi malheureusement quelques années plus tard. Avec Mérah et Halimi... Avant Janvier 2015. La colère est montée. Celle de ne pas être assez entendu, celle de ne pas se sentir un Français comme les autres. Donc j’ai eu envie d’en parler, mais la parole je ne pouvais la prendre qu’au cinéma. Il était temps à 50 ans de faire un film pour parler de quelque chose qui me tenait réellement à coeur !"

    The Door de Johannes Roberts

    Avec Sarah Wayne Callies, Jeremy Sisto, Suchitra Pillai-Malik...

    Le saviez-vous ? Le film est emmené par Sarah Wayne Callies dont l'un de ses rôles les plus marquants a été celui de la femme de Rick Grimes dans la série horrifique de zombies The Walking Dead. A noter qu'un autre personnage de la série a le rôle principal d'un film d'horreur sortant début 2016 : il s'agit de Lauren Cohan dans The Boy, campant Maggie Greene dans la série, courageuse survivante et petite amie de Glenn qui a rejoint Rick et sa bande à partir de la saison 2.

    Apprentice de Boo Junfeng

    Avec Fir Rahman, Wan Hanafi Su, Ahmad Mastura...

    Le saviez-vous ? Du fait du système de très haute surveillance carcérale, Boo Junfeng n'a pas pu approcher de vrais condamnés à mort. Ce manque ne lui a toutefois pas posé problème puisque le film est tourné du point de vue d’un gardien. Il a en revanche pu rencontrer plusieurs avocats qui ont un accès privilégié aux condamnés.

    Le Lendemain de Magnus von Horn

    Avec Ulrik Munther, Mats Blomgren, Alexander Nordgren...

    Le saviez-vous ? Le Lendemain a pour point de départ l’histoire vraie d’un adolescent de 15 ans ayant étranglé sa petite-amie après que celle-ci l’a quitté pour un autre. Le réalisateur Magnus von Horn a découvert cette histoire en lisant des rapports de police sur des crimes commis par des adolescents, au moment de tourner son court-métrage Neige Tardive (2011).

    A War de Tobias Lindholm

    Avec Pilou Asbæk, Tuva Novotny, Dar Salim...

    Le saviez-vous ? Une grande partie du casting est composée de vrais militaires danois qui ont réellement servi en Afghanistan.

    Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin de Tomer Heymann

    Avec Ohad Naharin...

    Le saviez-vous ? Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin a remporté un franc succès en Israël. Ce succès est en partie dû au fait que les gens peuvent s'identifier à l’histoire d’Ohad qui, via son art, se bat pour son pays. "Certains spectateurs pensaient ne pas apprécier la danse et ont exprimé après coup leur envie de voir un spectacle de la Batsheva et c’est vraiment génial", confie Tomer Heymann.

    Bella e Perduta de Pietro Marcello

    Avec Elio Germano, Tommaso Cestrone, Sergio Vitolo...

    Le saviez-vous ? Le film est inspiré d’un livre écrit par Guido Piovene, « Viaggio in Italia » (« Voyage en Italie » aux éditions Flammarion, 1958). L'idée pour Pietro Marcello était de faire un voyage à travers l’Italie du Sud vers le Nord. Le metteur en scène explique : "En commençant le voyage en Campanie, dont je suis originaire, nous avons rencontré un berger, Tommaso Cestrone, et avons découvert un palais de la famille des Bourbon, abandonné depuis des siècles. L’histoire de ce berger qui s’occupait du palais et sauvait des buffles d’un destin tragique n’aurait dû être qu’un épisode du film. Mais, au milieu du tournage, Tommaso est mort et il m’a paru important de suivre son histoire dans ce film, à travers la forme d’un rêve, d’un conte contemporain."

    Sans Automne, sans printemps de Iván Mora Manzano

    Avec Angela Peñaherrera, Paola Baldion, Lucía Moscoso...

    Le saviez-vous ? Iván Mora Manzano a toujours pensé que l’important dans le sexe est l’intimité et c'est dans ce sens qu'il ne voulait pas une scène « torride » dans Sans Automne, sans printemps. Le cinéaste confie : "Il y a là une différence essentielle : dépeindre l’intimité, c’est dépeindre le plaisir, mais l’intimité s’exprime aussi sans sexe. Par exemple, le moment où Martin et Antonia sont les plus proches est celui où ils sont nus, étendus sur le sol, après l’amour. Tandis que je réfléchissais à comment filmer la scène, j’ai lu une phrase de Fernando Trueba, dont je ne me souviens pas au mot près, mais qui disait à peu près ceci : « Aux films normaux, il manque ce qui est explicite dans la pornographie, et aux films pornographiques il manque l’histoire, les émotions et le drame. L’avenir du cinéma est de faire surgir l’érotisme dans la rencontre sans distinction entre le narratif et l’explicite. »"

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Crawl Bande-annonce VO
    Wedding Nightmare Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Factory Bande-annonce VO
    Donnie Darko Bande-annonce VO
    Port Authority Bande-annonce VO
    Top Gun: Maverick Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    Dernières news cinéma
    Meilleurs films à l'affiche
    Parasite
    4,5
    De Bong Joon-ho
    Avec Song Kang-Ho, Lee Sun-kyun, Cho Yeo-jeong
    Bande-annonce
    Toy Story 4
    4,4
    De Josh Cooley
    Bande-annonce
    Le Roi Lion
    4,1
    De Jon Favreau
    Bande-annonce
    Spider-Man: Far From Home
    Spider-Man: Far From Home
    4,1
    De Jon Watts
    Avec Tom Holland, Jake Gyllenhaal, Zendaya
    Bande-annonce
    Aladdin
    Aladdin
    4,1
    De Guy Ritchie
    Avec Will Smith, Mena Massoud, Naomi Scott
    Bande-annonce
    Rocketman
    Rocketman
    4,1
    De Dexter Fletcher
    Avec Taron Egerton, Jamie Bell, Richard Madden
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top