Mon AlloCiné
Jadotville : 5 choses à savoir sur le film de guerre avec Jamie Dornan et Guillaume Canet
Par C.T — 10 oct. 2016 à 18:00
facebook Tweet

Jadotville, qui oppose Jamie Dornan à Guillaume Canet, est disponible sur Netflix depuis le 7 octobre. Voici 5 anecdotes sur cet ambitieux film de guerre.

De quoi ça parle ? La bataille qui semblait perdue d'avance du commandant Patrick Quinlan et de ses 150 soldats héroïques assiégés en 1961 par 3 000 Congolais sous les ordres de mercenaires français et belges à la solde des compagnies minières.

Tiré d’une histoire vraie

Raconter une histoire méconnue, voilà l’objectif du réalisateur irlandais Richie Smyth sur ce film de guerre. Nous sommes en 1961 au Congo, plus précisément dans la ville de Jadotville où se sont opposées durant 5 jours les armées irlandaise de l'Opération des Nations unies et celle du Katanga composée notamment de mercenaires français et belges à la solde des compagnies minières. Soit 150 hommes aux ressources limités face à… 3000 soldats. Cet événement que l’on qualifie de "siège de Jadotville" a été passé sous silence par le gouvernement irlandais.

Capture d'écran
La véritable Compagnie A irlandaise des Nations Unies.

De U2 à Jadotville

Jadotville signe la première réalisation de Richie Smyth. Et pourtant, le metteur en scène est plutôt populaire en Irlande. Avant de travailler dans le cinéma, Smyth était photographe de mode et a fait ses armes le monde de la musique. Il a notamment réalisé certains clips de Bon Jovi, The Verve ou encore U2.

Un entraînement… musclé

Pour donner plus de réalisme à son film, le cinéaste a demandé à ses acteurs de s’investir pleinement dans leur rôle. L’équipe du film a ainsi dû suivre un entraînement militaire de plusieurs mois en Afrique du Sud. Il s’agissait plus précisément des mêmes exercices que les soldats de l’armée irlandaise avaient suivis à l’époque.

Jamie Dornan et son accent irlandais

Dans Jadotville, Jamie Dornan renoue avec ses origines puisque l’acteur irlandais y campe le commandant Quinlan, à la tête de l’armée missionnée par les Nation unies. Si vous regardez le film en anglais, vous ne manquerez pas de remarquer son adorable accent cork, qu’il avait dû effacer dans 50 Shades of Grey.

Deux Français au casting

Le réalisateur irlandais a fait appel à Guillaume Canet pour jouer René Falques, le militaire français à la tête de l’armée de mercenaires. L’acteur y apparaît presque grimé, une (fausse) cicatrice lui barrant le côté gauche du visage. Mais il n’est pas le seul Français au casting puisqu’Emmanuelle Seigner apparaît elle aussi dans le film. On peut l’apercevoir dans le magasin où Jamie Dornan et son armée viennent se ravitailler.

Jadotville sur Netflix.

facebook Tweet
Dans cet article
The Siege Of Jadotville
The Siege Of Jadotville
Film ( 2016 )
Voir sur Netflix
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Toute l'actu Netflix
Bodyguard : David Budd (Richard Madden) a failli mourir à la fin de la saison 1 !
NEWS - Séries à la TV
mercredi 14 novembre 2018
Bodyguard : David Budd (Richard Madden) a failli mourir à la fin de la saison 1 !
9 choses à savoir sur les frères Coen
NEWS - Films à la TV
mercredi 14 novembre 2018
9 choses à savoir sur les frères Coen
Actus Netflix
Back to Top