Mon AlloCiné
    Lumière 2016 : Tarantino, Schatzberg et Park Chan-Wook enflamment le Grand Lyon Film Festival
    Par Gauthier Jurgensen — 13 oct. 2016 à 00:11
    facebook Tweet

    L’actualité a été dense, ce mercredi 12 octobre 2016 à Lyon, entre la présentation de la copie restaurée de Panique à Needle Park, l’arrivée de Park Chan-Wook et la masterclass surprise du roi des cinéphiles Quentin Tarantino !

    DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

    A 10h45 du matin, les amateurs du Nouvel Hollywood se régalaient déjà au cinéma Comoedia de Lyon où Jerry Schatzberg est venu présenter la copie restaurée du premier film avec Al Pacino : Panique à Needle Park. Cerise sur le gâteau pour les amoureux du Septième art, Quentin Tarantino en personne était dans la salle, pas pour intervenir mais pour admirer le maître Schatzberg à l’œuvre. QT est ensuite resté pendant l’intégralité du film pour revoir ce monument de 1971.

    En préambule, Jerry Schatzberg (89 ans, bon pied, bon œil) est revenu sur sa rencontre avec Kitty Win (qui a remporté le prix d’interprétation féminine à Cannes avec ce film), et avec Al Pacino, qu’il voulait déjà diriger depuis six ans, après l’avoir découvert au théâtre. Il a également fait part de sa longue brouille de quarante ans avec Robert De Niro, auquel il a refusé ce rôle qu’il voulait à tout prix.

    "De Niro a été génial à l'audition. Mais Pacino était le personnage, alors que De Niro jouait le personnage. Dans ma tête, c'était déjà Pacino. (...) Il y a trois mois, il y avait un hommage à Morgan Freeman au Lincoln Center de New-York et Robert De Niro était au programme pour faire son éloge, avec moi. J'ai fait mon discours et je me suis mis sur le côté de la scène. Bob était le dernier à passer. Il s'est rangé aussi après avoir terminé et en passant devant moi, il m'a dit "Salut, Jerry". Alors je lui ai répondu qu'après 43 ans, il était sans doute temps de se dire bonjour".

    C’est au cours du déjeuner officiel du Grand Lyon Film Festival, au restaurant Le Passage, dans le 1er arrondissement de la ville, qu’une salle remplie d’organisateurs, de critiques et de cinéastes de légende (Bertrand Tavernier, Gaspar Noé, Quentin Tarantino, Jerry Schatzberg ou encore Régis Wargnier pour ne citer qu’eux), a assisté à la remise du Prix Bernard Chardère au critique Michel Ciment, des mains de Bernard Chardère lui-même, fondateur de la revue Positif.

    ==> Lumière 2016 : Bertrand Tavernier nous parle de son Voyage à travers le cinéma français

    Le plus sulfureux des cinéastes français, Gaspar Noé, a donné une masterclass à la Comédie Odéon animée par son distributeur Vincent Maraval. Ce fut l’occasion pour le réalisateur de revenir plus en détail sur ses quatre longs métrages, actuellement diffusés dans le cadre du festival (plus d’informations prochainement dans notre article consacré).

    Descendu de l’avion la veille, Park Chan-Wook a fait son apparition à l’Institut Lumière pour présenter à 17h son petit dernier de 2h25 (tout de même), Mademoiselle, déjà en compétition officielle au Festival de Cannes il y a six mois, mais hélas reparti bredouille. Park Chan-Wook a profité de cette nouvelle venue en France pour déclarer sa flamme au metteur en scène Walter Hill, qu’il a eu la chance de croiser brièvement quelques heures plus tôt pour la première fois.

    "Je suis très ému (…) J’ai rencontré pour la première fois Walter Hill. C’est l’un des cinéastes que j’ai beaucoup aimés dans ma jeunesse et, aujourd’hui, je me suis trouvé à l’endroit même où les frères Lumière ont tourné le tout premier film."

    Enfin, la soirée s’est terminée en fanfare avec la masterclass de Quentin Tarantino à l’auditorium de Lyon. Le réalisateur culte n’est pas venu parler de ses films, mais d’une sélection de films choisis par ses soins (quatorze en tout, diffusés tout au long du festival) pour former une rétrospective unique sur l’année 1970, qui le passionne. Cette fois, les rôles se sont inversés entre Jerry Schatzberg et son disciple Tarantino puisque l’aîné des deux réalisateurs était dans la salle pour écouter la leçon.

    Après avoir parlé du Nouvel Hollywood et du bouleversement des codes filmiques dans le monde entier et chaque genre principal, Quentin Tarantino a lancé une séance spéciale de M*A*S*H*, premier grand film contestataire contre la guerre du Viêt-Nam, bien que l’action se situe en Corée.  Entre Quentin Tarantino, Jerry Schatzberg et le film de Robert Altman, trois Palmes d’Or s’étaient donné rendez-vous ce mercredi 12 octobre 2016, à l’Auditorium de Lyon.

    La bande annonce de Mademoiselle, présenté au Grand Lyon Film Festival 2016

    Mademoiselle Bande-annonce VO

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    La Chute du président Bande-annonce VO
    Downton Abbey Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    La Vie scolaire Bande-annonce VF
    Wedding Nightmare Bande-annonce VO
    Une fille facile Bande-annonce VF
    Frankie Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Festivals
    Angoulême 2019 : Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal lancent les festivités
    NEWS - Festivals
    mercredi 21 août 2019
    Angoulême 2019 : Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal lancent les festivités
    Downton Abbey : la bande-annonce du film est enfin là !
    NEWS - Vu sur le web
    mardi 21 mai 2019
    Downton Abbey : la bande-annonce du film est enfin là !
    Sponsorisé
    Dernières actus ciné Festivals
    Meilleurs films à l'affiche
    Parasite
    Parasite
    4,5
    De Bong Joon-ho
    Avec Song Kang-Ho, Lee Sun-kyun, Cho Yeo-jeong
    Bande-annonce
    Apocalypse Now Final Cut
    Apocalypse Now Final Cut
    4,3
    De Francis Ford Coppola
    Avec Martin Sheen, Frederic Forrest, Robert Duvall
    Bande-annonce
    Toy Story 4
    Toy Story 4
    4,3
    De Josh Cooley
    Bande-annonce
    Mon frère
    4,2
    De Julien Abraham
    Avec MHD, Darren Muselet, Aïssa Maïga
    Bande-annonce
    L'Oeuvre sans auteur - Partie 1
    4,1
    De Florian Henckel von Donnersmarck
    Avec Tom Schilling, Sebastian Koch, Paula Beer
    Bande-annonce
    So Long, My Son
    4,1
    De Wang Xiaoshuai
    Avec Wang Jing-chun, Yong Mei, Qi Xi
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top