Mon AlloCiné
Le Guépard sur Arte : saviez-vous qu’une suite avait été envisagée 30 ans après ?
Par Caroline Langlois — 11 déc. 2016 à 22:00
facebook Tweet

À l'occasion de la diffusion ce soir à 20h45 sur Arte du Guépard de Luchino Visconti, découvrez en 5 anecdotes le drame historique culte, lauréat de la Palme d'Or au 16ème Festival de Cannes.

Le Guépard - Réalisé par Luchino Visconti - Sortie le 14 juin 1963

Avec Burt Lancaster, Alain Delon, Claudia CardinalePaolo Stoppa

De quoi ça parle ?

En 1860, tandis que la Sicile est submergée par les bouleversements de Garibaldi et de ses Chemises Rouges, le prince Salina se rend avec toute sa famille dans sa résidence de Donnafugata. Prévoyant le déclin de l'aristocratie, ce dernier accepte une mésalliance et marie son neveu Tancrède à la fille du maire de la ville, représentant la classe montante.

Une reconstitution minutieuse

Minutieux, voire maniaque, le travail de reconstitution de Luchino Visconti nécessita l'emploi de cent cinquante décorateurs (et presque autant de maquilleurs et coiffeurs), ainsi qu'une cinquantaine de fleuristes. L'achat de mobilier d'époque, la location de propriétés ou encore la remise en état de certains bâtiments coûtèrent une véritable fortune. Le réalisateur déclara que "ce qui compte dans le travail d'un film, c'est d'établir un certain climat qui corresponde historiquement et psychologiquement au climat originel où l'action s'est déroulée soit dans la réalité, soit dans l'imagination de l'auteur." Bien que Luchino Visconti aurait préféré le palais Mazarino, la scène du fameux bal fut tournée au palais de Gangi sur la piazza Santa Anna à Palerme. Des bougies à base d'acide gras purifié avaient spécialement été installées pour qu'elles ne fondent pas sous la lumière des projecteurs. La séquence nécessita quarante nuits de tournage et dure au final cinquante minutes. Martin Scorsese s'est inspiré de cette scène pour son bal du Temps de l'innocence (1993).

Pathé Distribution

Le choix de Burt Lancaster

Le producteur Goffredo Lombardo et Luchino Visconti s'étaient montrés réticents au choix de Burt Lancaster : "quoi, un acteur cow-boy, un acteur-gangster, surtout pas !". C'était d'ailleurs sur Laurence Olivier que le réalisateur avait jeté son dévolu. Mais Lancaster correspondait physiquement au Don Salina que Visconti imaginait, et celui-ci se laissa finalement convaincre par des impératifs financiers. Incarner un prince européen représentait un véritable challenge pour Burt Lancaster. Mais il était un amoureux de l'Europe et avait une grande culture de l'Italie. Il parlait notamment l'italien qu'il avait appris lorsqu'il était basé en Sicile durant la guerre. L'entente fut idéale dès sa première rencontre avec Visconti. A la fin du tournage, Burt Lancaster dédicaça pour Alain Delon qui l'admirait, la pochette du disque de la bande originale d'un de ses films, Le Vent de la plaine (1960, John Huston). Il y écrivit "Pour Alain, qui, comme Tancrède, ne peut pas perdre".

Le Guépard, 30 ans après

Alain Delon a révélé qu'une suite était envisagée par le producteur Goffredo Lombardo. Tous les acteurs contactés étaient partants, même Burt Lancaster dont l'état de santé l'aurait obligé à jouer dans une voiture de paralytique. Le décès de l'acteur, le 20 octobre 1994, a mis fin au projet. "Burt est mort, le film est mort avec lui", a déclaré Alain Delon.

 

Les réactions communistes

Sympathisant du parti communiste, Luchino Visconti dut s'expliquer sur le choix d'un ouvrage considéré par les marxistes italiens comme franchement réactionnaire. Il reconnaît s'être pris d'affection pour le personnage de Salina. Et s'être intéressé à la polémique que le roman provoquait auprès des critiques pour donner lui aussi son avis : "le thème central du Guépard – pour que rien ne change, il faut que tout change – ne m'a pas seulement intéressé sous l'angle de la critique impitoyable contre le régime qui pèse comme une chape de plomb sur notre pays et qui a empêché tout vrai changement jusqu'à aujourd'hui, mais sous l'aspect plus universel, et hélas, très actuel, de plier toute la poussée du monde vers le neuf aux règles du vieux." (Bernard Violet, Les Mystères Delon, Flammarion, 2000)

Les retrouvailles manquées Visconti/Delon

Sur le tournage du Guépard, Visconti a proposé à Alain Delon d'incarner Arthur Meursault dans son adaptation de L'Etranger d'Albert Camus. Pour cause de mésentente avec le producteur du film, Dino De Laurentiis, l'acteur a décliné l'offre. Le rôle est revenu à Marcello Mastroianni.

==> Tous les anecdotes du Guépard

facebook Tweet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Grâce à Dieu Bande-annonce VF
Alita : Battle Angel Bande-annonce VO
Sponsorisé
Black Snake, la légende du serpent noir Bande-annonce VF
Destroyer Bande-annonce VO
Le Chant du loup Bande-annonce VF
La Reine des neiges 2 Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Toutes les actus Ciné
Alita Battle Angel : saviez-vous que James Cameron voulait faire ce film depuis plus de 20 ans ?
NEWS - Sorties Ciné
dimanche 17 février 2019
Alita Battle Angel : saviez-vous que James Cameron voulait faire ce film depuis plus de 20 ans ?
Dragon Ball Super Broly : embarquez dans un TGV aux couleurs de la célèbre saga !
NEWS - Vu sur le web
dimanche 17 février 2019
Dragon Ball Super Broly : embarquez dans un TGV aux couleurs de la célèbre saga !
Dernières news cinéma
Meilleurs films en VOD
  • Les Pépites
    1. Les Pépites

    de Xavier de Lauzanne

    Film - Documentaire

    Bande-annonce
  • 2. Et les mistrals gagnants
  • 3. Demain
  • 4. Forrest Gump
  • 5. La Ligne verte
  • 6. Coco
  • 7. La Liste de Schindler
  • 8. Le Parrain
  • 9. Django Unchained
  • 10. The Dark Knight, Le Chevalier Noir
Tous les meilleurs films en VOD
Back to Top