Mon AlloCiné
Gérardmer 2017 - jour 4 : hommage à Kiyoshi Kurosawa
Par Corentin Palanchini — 29 janv. 2017 à 05:00
facebook Tweet

Le 24ème Festival du film fantastique de Gérardmer rendait hier hommage au cinéaste japonais Kiyoshi Kurosawa ("Cure", "Kaïro"). En sa présence, était diffusé son nouveau long métrage, "Le Secret de la chambre noire".

Maeva Cestele / AlloCiné

La 24ème édition du festival international du film fantastique de Gérardmer s'est poursuivie avec deux films de la compétition projetés, ainsi qu'en soirée un hommage rendu par le directeur de la programmation à la Cinémathèque française Jean-François Rauger au cinéaste Kiyoshi Kurosawa.

En recevant son prix, le réalisateur japonais a déclaré : "Tout à l'heure j'étais à une séance photo sur le lac gelé de Gérardmer, et j'étais très étonné de la stabilité de celui-ci. Sauf qu'on m'a dit après "figure-toi qu'il y a 23 cm d'épaisseur de glace" et je me suis dit que ce n'était rien du tout. Et on m'a dit que plus on approche du centre, plus la glace est mince, et qu'il vaut mieux l'éviter, ne pas aller trop loin. Et j'ai l'impression que la création des films chez moi, c'est un peu la même chose : je suis toujours là à tatonner, à voir jusqu'où je peux aller (...). J'ai encore beaucoup à parcourir pour faire le tour du lac, mais un jour j'aurais fait le tour du lac, je ne sais pas dans combien de temps cela sera, mais d'ici-là je vais faire de mon mieux pour pouvoir faire un tour entier de ce grand lac qu'est le cinéma. Et si un jour mon tour de cinéma prend fin, j'espère que Jean-François sera de nouveau là pour parler de mes films".

La soirée s'est poursuivie avec la présentation du dernier long métrage de Kurosawa, Le Secret de la chambre noire, présenté hors compétition.

Le Secret de la chambre noire De Kiyoshi Kurosawa
Note moyenne de la presse :
3,4


Le titre :
 Le Secret de la chambre noire de Kiyoshi Kurosawa.

Le début de l'histoire : Stéphane, ancien photographe de mode, vit seul avec sa fille qu'il retient auprès de lui dans leur propriété de banlieue. Chaque jour, elle devient son modèle pour de longues séances de pose devant l'objectif, toujours plus éprouvantes. Quand Jean, un nouvel assistant novice, pénètre dans cet univers obscur et dangereux, il réalise peu à peu qu'il va devoir sauver Marie de cette emprise toxique.

3 bonnes raisons de le voir :

  • L'artiste photographe sans concession joué par Olivier Gourmet, au centre de la première moitié du film, absolument passionnant.
  • Les apparitions sonores et visuelles flippantes de la maison de l'artiste.
  • Une réalisation léchée et inventive de Kurosawa.

Ca sort quand ? En salles le 8 mars.

Mais aussi (en competition) :



Le film : Under the Shadow de Babak Anvari.

L'histoire : Téhéran, 1988. Shideh, mariée et mère d'une petite fille, va débuter une école de médecine. Son mari est appelé au front durant la Guerre entre l'Iran et l'Irak. Shideh se retrouve alors seule avec sa fille. Mais bien vite celle-ci commence à avoir un comportement troublant et semble malade. La mère se demande alors si sa fille n'est pas possédée par un esprit...

A savoir : il s'agit de la première réalisation de l'Iranien Babak Anvari, qui plonge le spectateur dans le monde des Djinns, créatures de vent. Le film a été très bien reçu par le public, et pourrait se retrouver au palmarès d'une façon ou d'une autre.



Le film : The Girl with All the Gifts
 de Colm McCarthy.

L'histoire : Un petit groupe d’enfants, immunisés contre un terrible virus qui risque de décimer l’humanité, est détenu dans un camp militaire. Bien qu’ils se nourrissent eux aussi de viande humaine, les enfants sont encore capables d’éprouver des sentiments. Parmi les enfants, une petite fille, Melanie, sort du lot: dotée d’un esprit brillant, elle est très liée à la maîtresse, Miss Justiniau. Quand le camp est attaqué par les zombies, le petit groupe entame une terrible odyssée dans une Grande-Bretagne en ruine.

A savoir : réalisateur prolifique d'épisodes de séries (Dr Who, Peaky Blinders, Sherlock, les Tudors), McCarthy signe là son 2e long métrage, qui voit Gemma Arterton et Glenn Close jouer les rôles principaux. A surveiller, la jeune actrice du film s'appelle Sennia Nanua.

Et aujourd'hui, le dernier film de la compétition est présenté, avant la cérémonie du palmarès, qui aura lieu ce soir, rendez-vous régulièrement sur cette page pour en savoir plus sur le déroulé du festival de Gérardmer.

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Alita : Battle Angel Bande-annonce VO
Sponsorisé
Black Snake, la légende du serpent noir Bande-annonce VF
La Lutte des classes Bande-annonce VF
Rocketman Teaser VO
Tito et les Oiseaux Bande-annonce VF
Jusqu'ici tout va bien Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Festivals
Alita et les icônes féminines de la SF au cinéma
NEWS - Festivals
lundi 18 février 2019
Alita et les icônes féminines de la SF au cinéma
Alita : Battle Angel : dans les coulisses de la performance capture
NEWS - Vu sur le web
mardi 12 février 2019
Alita : Battle Angel : dans les coulisses de la performance capture
Sponsorisé
Dernières actus ciné Festivals
Meilleurs films à l'affiche
Bohemian Rhapsody
Bohemian Rhapsody
4,6
De Bryan Singer
Avec Rami Malek, Gwilym Lee, Lucy Boynton
Bande-annonce
Green Book : Sur les routes du sud
Green Book : Sur les routes du sud
4,6
De Peter Farrelly
Avec Viggo Mortensen, Mahershala Ali, Linda Cardellini
Bande-annonce
Edmond
Edmond
4,5
De Alexis Michalik
Avec Thomas Solivérès, Olivier Gourmet, Mathilde Seigner
Bande-annonce
Alita : Battle Angel
4,4
De Robert Rodriguez
Avec Rosa Salazar, Christoph Waltz, Jennifer Connelly
Bande-annonce
L'Incroyable histoire du Facteur Cheval
4,3
De Nils Tavernier
Avec Jacques Gamblin, Laetitia Casta, Bernard Le Coq
Bande-annonce
Tous les meilleurs films au ciné
Back to Top