Mon AlloCiné
Madame Hollywood : rencontre avec Dre Davis, la star de cette série entre Saw et Pretty Little Liars [INTERVIEW]
Par Propos recueillis par Jérémie Dunand le 22 février 2017 — 23 mars 2017 à 19:10
facebook Tweet

Découverte dans "Pretty Little Liars", la comédienne Dre Davis tient désormais le rôle principal de la série digitale de Studio + "Madame Hollywood", centrée sur un psychopathe, terroriste de la mode, qui s'en prend à un top model. Rencontre.

Studio+

Synopsis : Candice et Renée, top-modèles et meilleures amies, partagent un loft à New York. Un jour, Candice se réveille enfermée dans le loft, sans aucune communication possible avec l’extérieur. Sur l’écran de son salon, elle voit Renée emmurée. Dans une fenêtre de tchat, Madame Hollywood promet de tuer Renée si Candice n’obéit pas à ses ordres. Le premier : manger. Candice devra s’infliger des sévices pour sauver Renée et sa propre vie, quitte à détruire sa carrière.

Madame Hollywood (2017) - saison 1 Bande-annonce VO

 

AlloCiné : Comment êtes-vous arrivée sur le projet Madame Hollywood, une série courte écrite et réalisée par un Français, Olivier Abbou ?

Dre Davis : Assez simplement en fait. Mon agent a envoyé ma vidéo d'audition à Olivier Abbou, qui était à Montréal pour préparer le tournage de la série. Et dès le lendemain, après une discussion sur Skype avec Olivier, on me proposait le rôle de Candice dans Madame Hollywood. Tout s'est donc fait à la dernière minute, mais c'est finalement plutôt fréquent dans ce métier et c'est assez excitant.

Qu'est-ce qui vous a immédiatement plu dans l'histoire de Madame Hollywood et dans le personnage de Candice ? Est-ce que c'est le fait que vous ayez été vous-même mannequin, et que le "message" de la série évoquait directement quelque chose d'important pour vous ?

La manière dont Olivier souhaitait exposer au grand jour le côté sombre de l'industrie de la mode m'a tout de suite intriguée. L'univers de la mode et du divertissement apparaît toujours comme quelque chose de très glamour vu de l'extérieur, mais une fois que l'on en fait réellement partie, que l'on est est pris à l'intérieur, on réalise que ce monde de paillettes peut en réalité être assez sinistre.

Et puis je dois dire que j'ai toujours aimé défendre autant que possible les droits des femmes, et dans l'industrie de la mode, les femmes, les mannequins, perdent rapidement beaucoup de leur pouvoir et sont forcées de se battre pour tenter de le regagner. En sachant cela, j'ai aimé la manière dont Candice est obligée de faire front et de se battre, ainsi que les différentes leçons qu'elle tire de tout ça, dans une tentative de se réapproprier son authenticité.

Le "méchant" de l'histoire, qui se fait appeler "Madame Hollywood", rappelle par moments, dans sa manière de jouer avec ses victimes, Jigsaw de la franchise cinématographique Saw ainsi qu'un autre antagoniste du petit écran que vous connaissez bien : "A" de Pretty Little Liars. Est-ce que ce sont des parallèles qui vous ont plu, vous ont paru évidents et intéressants à la lecture du scénario ?

J'ai la sensation qu'à l'écran, tout comme dans le monde réel, les femmes sont souvent la cible de folie, de fous, sous une forme ou une autre, et je me dis qu'à cause de cela il y a des chances pour que ce soit un thème récurrent dans ma filmographie. Et en terme de narration, c'est évidemment quelque chose que je trouve intéressant dans le sens où le méchant offre toujours une chance au héros de se dépasser, de surmonter son statut initial de victime pour faire preuve d'une vraie force.

Pour être honnête, je n'ai jamais vraiment pensé à la correlation entre le méchant de Madame Hollywood et "A" de Pretty Little Liars, parce que j'étais vraiment concentrée sur cette série, sur le fait de "trouver" le personnage de Candice, de parvenir à lui donner vie. Mais maintenant que vous le dîtes, la manipulation "technologique" dont sont victimes les héroïnes de deux séries est très similaire. J'ai la sensation qu'aujourd'hui nous sommes de plus en plus prisonniers de nos téléphones et de toutes ces technologies qui se développent et prennent une place de plus en plus grande dans nos vies.

Studio+
Candice (Dre Davis), un top model confronté à un psychopathe qui en a après le monde de la mode dans Madame Hollywood

Comment s'est déroulé le tournage de la série ? Est-ce que c'était très différent d'un tournage d'une série traditionnelle, comme Pretty Little Liars par exemple ?

Je tournais un film au Nouveau-Mexique en parallèle donc j'ai dû faire pas mal d'allers-retours au début. Le tournage de Madame Hollywood a duré deux mois, à Montréal. L'expérience a été assez intense, car les journées étaient longues, et j'apparaissais dans quasiment toutes les scènes de la série. Mais en tant qu'actrice c'était une vraie chance de pouvoir exprimer toute une palette d'émotions, à longueur de journées, pendant des semaines. Sur Pretty Little Liars c'était moins fatigant parce que je faisais partie d'un casting choral. Mais le tournage d'une série télé reste toujours ardu, car on tourne longtemps, parfois jusque tard dans la nuit.

Est-ce que vous savez si une deuxième saison est envisagée ? Avez-vous la sensation qu'il reste des choses à dire sur Madame Hollywood et sur le monde de la mode ?

Oui j'ai vraiment la sensation qu'il reste des choses à explorer. Il y a beaucoup de côtés peu reluisants de l'industrie de la mode à révéler au grand jour !

Le public vous connaît surtout pour le rôle de Sara Harvey, que vous avez tenu dans une quizaine d'épisodes des saisons 6 et 7 de Pretty Little Liars. Quel regard portez aujourd'hui sur cette expérience, à quelques semaines de la fin de la série ?

Pretty Little Liars a vraiment été une expérience qui m'a beaucoup appris, et qui a bouleversé ma vie d'une manière tout simplement formidable. Auparavant, j'avais surtout joué au théâtre, et il faut bien avouer qu'un plateau de tournage d'une série est un environnement complètement différent, qui demande du temps avant d'être totalement apprivoisé. C'est plus machinal qu'au théâtre. On peut moins se permettre de se laisser aller, de se "perdre" dans l'instant. J'ai eu un peu de mal au début, mais ensuite on s'habitue, et je garde de superbes souvenirs du tournage.

ABC Family
Emily (Shay Mitchell) et Sara (Dre Davis) dans la saison 6 de Pretty Little Liars

Etiez-vous au courant en amont de l'évolution de votre personnage, et de ce qui allait arriver à Sara au fil des épisodes ?

On ne sait jamais rien en avance sur Pretty Little Liars ! En gros on découvre ce qui va arriver à nos personnages lors de la lecture de groupe du scénario, un jour avant le début du tournage.

Pretty Little Liars revient sur Freeform le 18 avril pour les 10 derniers de la saison 7, et de la série. Est-ce qu'on peut espérer revoir Sara dans ces épisodes, sous quelque forme que ce soit ? Et si oui, pouvez-vous révéler quoi que ce soit sur la deuxième partie de la saison 7 ?

Je suis désolée, mais je ne peux vraiment rien dire ! Je crois que I. Marlene King me couperait la tête si je révélais quoi que ce soit !

Sara a vécu une brève relation avec Emily (Shay Mitchell). Maintenant que la série touche à sa fin, est-ce que, comme les fans, vous espérez un happy end pour Emily et Alison ?

Oui je croise les doigts pour leur couple car, justement, c'est ce que les fans attendent. Je crois vraiment que parfois il faut leur donner ce qu'ils ont envie de voir, simplement parce qu'ils sont la raison qui fait qu'une série dure autant de saisons. J'adore vraiment les fans de la série. Alors j'espère vraiment qu'ils auront droit à Emison à la fin.

Est-ce que vous avez d'autres projets de séries, après Madame Hollywood ? Ou peut-être une série dont vous êtes fan et dans laquelle vous rêveriez d'apparaître ?

J'ai récemment tourné dans quelques épisodes d'une série réalisée par Bret Easton Ellis (The Deleted, ndlr), ce qui était vraiment génial parce que j'ai toujours été une grande fan de ses romans. Et sinon, oui, j'adore Orange is the New Black et The Girlfriend Experience. J'aime les séries un peu sombres, sexy, qui ont du mordant et un aspect comique. Proposez moi quoi que ce soit qui présente une forme de challenge et je répondrai présente, même si c'est une série ou un film qui rend les spectateurs un peu mal à l'aise.

Madame Hollywood fait partie de notre sélection de 10 séries digitales Studio+ à découvrir :

Voir le diaporama
Diaporama
TANK, Yes I Do, Crime Time... 10 séries Studio + qui méritent le coup d'oeil !
10 photos
facebook Tweet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Séries TV les + populaires
Good Doctor
1
De David Shore
Avec Freddie Highmore, Nicholas Gonzalez, Antonia Thomas
Drame, Médical
La Vérité sur l'affaire Harry Québert
2
De Richard Levine, Lynnie Greene
Avec Patrick Dempsey, Ben Schnetzer, Kristine Frøseth
Drame, Policier
Le Bureau des Légendes
3
De Eric Rochant
Avec Mathieu Kassovitz, Sara Giraudeau, Florence Loiret-Caille
Drame, Espionnage
Élite
4
De Darío Madrona, Carlos Montero
Avec María Pedraza, Miguel Herrán, Jaime Lorente
Drame
Séries les plus populaires
News séries Interviews
Mortal Engines : une nouvelle bande-annonce pour l'ambitieuse  nouvelle production de Peter Jackson
NEWS - Vu sur le web
lundi 8 octobre 2018
Mortal Engines : une nouvelle bande-annonce pour l'ambitieuse nouvelle production de Peter Jackson
Sponsorisé
Demain nous appartient : Noor va-t-elle mourir ? Sahelle de Figueiredo se confie sur l'intrigue choc [INTERVIEW]
NEWS - Interviews
mercredi 14 novembre 2018
Demain nous appartient : Noor va-t-elle mourir ? Sahelle de Figueiredo se confie sur l'intrigue choc [INTERVIEW]
Philip Winchester : "New York Unité Spéciale durera aussi longtemps que Mariska Hargitay en sera la star" [INTERVIEW]
NEWS - Interviews
mardi 13 novembre 2018
Philip Winchester : "New York Unité Spéciale durera aussi longtemps que Mariska Hargitay en sera la star" [INTERVIEW]
SEAL Team : "David Boreanaz est un leader né" nous raconte A.J. Buckley
NEWS - Interviews
samedi 10 novembre 2018
SEAL Team : "David Boreanaz est un leader né" nous raconte A.J. Buckley
Dernières news séries Interviews
Nouvelles séries les + attendues
La Vérité sur l'affaire Harry Québert
1
La Vérité sur l'affaire Harry Québert
Drame, Policier
1 ère diffusion
21 novembre 2018 sur Epix
Toutes les vidéos
Hippocrate
2
Drame, Médical
1 ère diffusion
26 novembre 2018 sur Canal +
Toutes les vidéos
Aux Animaux la guerre
3
Drame
1 ère diffusion
15 novembre 2018 sur France 3
Toutes les vidéos
La Faute
4
Drame, Thriller
1 ère diffusion
22 novembre 2018 sur M6
Nouvelles séries TV bientôt diffusées
Nouveaux épisodes
Mea Culpa
New York Unité Spéciale
Saison 20 Episode 9
Mea Culpa
jeudi 15 novembre 2018 sur NBC
Kid 'N Play
Will & Grace
Saison 10 Episode 6
Kid 'N Play
jeudi 15 novembre 2018 sur NBC
Nouveaux épisodes à la télé ce soir
Back to Top