Mon AlloCiné
3 questions à Vol au-dessus d'un nid de machos : "Le sexisme continue à perdurer dans le vecteur culturel qu'est le cinéma."
Par ES — 25 avr. 2017 à 15:30
facebook Tweet G+Google

Alors que de plus en plus d'actrices font entendre leur voix pour dénoncer le sexisme dans le milieu du cinéma, le site "Vol au-dessus d'un nid de machos" analyse la place accordée aux femmes dans les films américains.

Village Roadshow Films (BVI) Limited

Mila Kunis, Natalie Portman, Reese Witherspoon, Patricia Arquette, Jessica Chastain, ... Toutes ces actrices se sont élevées contre les discriminations dont elles ont été victimes dans l'industrie du 7e art. Et si la parité n'est pas respectée sur les plateaux de tournage, elle ne l'est pas non plus de l'autre côté de la caméra où les femmes restent majoritairement cantonnées à des rôles sexués et sexistes, quand elles ne sont tout simplement pas absentes des films. 

C'est pourquoi le site Vol au-dessus d'un nid de machos décortique en quelques chiffres édifiants la place des femmes au cinéma sur la base du top 100 des films américains depuis 1995. 

Warner Bros. France
Comment est née l'idée de Vol au-dessus d'un nid de macho ?

Nous sommes parti d'un constat simple : on sait que les inégalités H/F existent mais il reste toujours un gap énorme dans le monde du travail, et aussi dans le cinéma. Outre le fait que 5% des réalisateurs soient des réalisatrices, cette discrimination existe aussi dans l’œuvre elle-même, en tant que reflet de la société. Rien de mieux que des chiffres pour illustrer la situation. Ainsi nous pouvons nous rendre compte que le sexisme continue à perdurer dans le vecteur culturel qu'est le cinéma.
 
Quels sont pour vous les chiffres les plus évocateurs de la discrimination sexiste au cinéma ? 
Les inégalités existent aussi bien derrière les écrans que dans l'écran, quelques chiffres chocs :
  • 5% des réalisateurs sont des femmes
  • seulement 36% du temps de parole concernent les femmes
  • 65% des personnages féminins sont liés au vocabulaire de nudité
Il est possible d'ouvrir la réflexion sur le fait que le contenu répond aux attentes de l'audience et que l'audimat en général est friand de contenus propices au sexisme (films d'actions, blockbusters, etc). Néanmoins, il s'agirait d'un phénomène qui s'auto alimente car le cinéma banaliserait alors le sexisme, l'ancrant ainsi plus profondément dans le tissu culturel.
D.R.
Votre étude se base sur le top 100 des films américains depuis 1995. La situation est-elle la même en France ? Comptez-vous passer au crible le cinéma français ?
Malheureusement notre étude s'appuie sur l'analyse textuelle des scripts de films, or la grande majorité des sources de données ne se contentent que des scripts de films américains ou de langue anglaise. Si une source fiable concernant le cinéma français apparaît, il sera possible d'étudier les tendances françaises.
Néanmoins, on peut spéculer : à partir des données issues des prix des Césars et des Oscars, il se révèle que depuis 1995, seules deux femmes ont été nommées aux Oscars américains (pour une victoire de Kathryn Bigelow avec le film Démineurs en 2010) contre 17 nominations aux Césars (avec une tendance à la hausse pour la présence de la femme). Toutefois, ces résultats montrent que le gap entre H/F persiste dans le monde du cinéma.
Pour l'étude complète, rendez-vous sur volsurunnniddemachos.fr
Le sexisme au cinéma en 15 différences d'âge
Voir le diaporama
Diaporama
Sexisme à Hollywood : les hommes ont le droit d'être vieux, pas les femmes ? 15 exemples hallucinants
16 photos
facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
  • RedFairy

    Il y avait déjà eu un article lorsque Mila Kunis à posté une lettre ouverte de dénonciation sexiste sur le compte de son mari... Et déjà là je me posais la question, pourquoi dénoncer au lieu d'agir? Ce n'est pas nous, spectateurs, qui encaissons leur gros cachets. Donc elles acceptent bien ce que l'on veut bien leur proposer pour avoir leurs heures de gloire à Hollywood, et lorsque les choses stagnent pour elles, elles finissent par "dénoncer" le système auxquelles elles ont bien voulu participer sans qu'on leur mettent un couteau sous la gorge. Tout sa ce n'est que de la facilité, ce ne sont pas des victimes mais juste des complices.

  • Goldenclaw_

    Il y a quand même de plus en plus de femmes badass dans les films et les séries...Par contre côté réalisation il y a effectivement un fossé

  • Oliver Q.

    Hollywood restera une sphère de l'excès, ça aucune femme ne le changera, personne ne le changera. Sauf que la norme sociale en termes d'égalité est dictée par les sphères de l'excès comme le cinéma, les sports. Si l'inégalité règne là-bas aussi, elle règnera dans les autres sphères... Mais pour autant, qu'est-ce que tu veux reprocher à Mila Kunis ? Elle prend les rôles qu'on lui propose, elle essaie de tracer sa route dans le cadre qu'on lui impose. Jessica Chastain ne s'est mise que très récemment à refuser les rôles, parce qu'ajrd elle a une crédibilité en tant qu'actrice et ce dans de beaucoup de genres différents et pour une large partie du public donc elle peut se le permettre, elle ne le faisait pas il y a dix ans alors qu'elle jouait encore dans des épisodes de Hercule Poirot. Si ces actrices ne protestent pas dés le début de leur carrière, c'est parce qu'elles savent qu'elles seront placardisées si elles le font et qu'elles n'auront plus de taf nulle part...Ce qui est horrible au passage, évidemment. Mais il faut toujours que certaines stars s'expriment et protestent tout en restant dans le système, sinon il n'y a aucune chance qu'il change... Ca fait hypocrite certes mais l'idéalisme est malheureusement stérile face à la loi du dollar, il faut que les stars mettent la pression sur les prods, mais ça implique pour ces stars de rester dans le système pour ne pas être broyées et remplacées... Parce qu'aujourd'hui le choix des actrices c'est de continuer ou d'être broyées et remplacées... alors c'est bien de prendre la pose du moralisateur et de dire qui est victime ou complice mais à un moment il faut vraiment prendre de la hauteur et arrêter de se prendre pour Saint-Pierre... demain quoi ? Les actrices font grève ? Et les prods vont s'arrêter de créer des films pour les asservir ou pour les rabaisser, peut-être, de trouver des moyens d'exercer une domination sur les femmes de l'industrie ? Il faut faire changer Hollywood de l'intérieur...

  • Oliver Q.

    Enfin bref, ça ne sert à rien de critiquer les soi-disant hypocrites en disant qu'ils devraient décider de s'arrêter de tourner ou de refuser les rôles; les actrices font ce qu'elles peuvent pour faire ce qu'elles aiment ou continuer de travailler. Mais le pb c'est que le système est encore tellement en leur défaveur qu'aucune ne peut se permettre de faire ce que tu suggères... Et encore moins de jeunes actrices comme Mila Kunis, constamment typecastées... A la limite si les grandes actrices de l'industrie (les Meryl Streep, les Cate Blanchett, etc) s'y mettaient, avec le soutien de gros acteurs bankables qui se retireraient de projets en voyant des cas inégalité salariale, là, les choses pourraient avancer... Mais les actrices qui dénoncent ces cas d'inégalité sont seules et n'ont aucun soutien tangible... Quel choix alors ont-elles si ce n'est de continuer leur carrière dans le cadre qu'on leur impose, de faire grandir leur notoriété vis-à-vis du grand public et d'essayer de s'en extraire progressivement sans se placer en opposition directe ? Les actrices de 25 qui cherchent le combat constant avec les prods se font broyer...

  • Ha'Otep

    En même temps si c'est pour nous sortir des films comme ghost busters :D
    Ensuite ca parle de l'autre coté de la caméra, mais si tu veux réaliser un film c'est peut être a toi aussi de te bouger en commencant peut être avec des court métrage pour te faire connaitre, c'est sur que si elles croient que sans avoir rien fait avant il y a Disney qui va venir frapper a leur porte et leur dire "Vous avez encore jamais réalisé de film mais on vous choisir pour le nouveau star wars" elle vont attendre longtemps.
    Pour les actrices si elles veulent gagner plus ben faut aller au charbon et négocier son cachet mais bon c'est surement trop dur alors faut que tout leur tombe tout cuit dans la bouche ou alors faut prendre des risques et au lieu de prendre un cachet tu demande un pourcentage sur les ventes de billet et de produit dérivé.

  • RedFairy

    Si Mika Kunis se retrouve à ce qu'on lui propose des rôles au dessous de ses espérances c'est qu'elle n'a pas choisit intelligemment ses rôles de début de carrière.
    Quand tu met en avant le fait que les petites jeunes sont les proies d'Hollywood qui peuvent se faire manger toutes crues, comment explique tu le fait que Emma Stone et Margot Robbie qui ont sensiblement le même âge et qui sont très jolies n'ont absolument pas le même début de carrière ?
    Pourquoi Emma stone se retrouve à son âge avec un oscar et pourquoi lorsqu'on parle d'elle on ne retient que sa prestation dans ses rôles ? Elle a travaillé dur et réfléchis avant d'accepter de jouer dans un film pour qu'aujourd'hui les réalisateurs lui proposent des rôles qui peuvent la propulser au sommet, elle n'a pas passé son temps à jouer la ptite minette jolie du film.
    Pourquoi lorsqu'on parle de Margot Robbie on ne retient que sa plastique ? Depuis le loup de wall street, on ne la vue que dans des films où son physique était le principal atout de ses rôles. Oui au bout d'un moment si elle dit ok à tout et n'importe quoi elle sera étiquetée sex symbol et plus personne ne voudra savoir ce qu'elle peut envoyer en interprétation tant qu'elle est jeune et jolie.
    Pourquoi la sublime Charlize Therone est toujours à son âge au top de sa carrière ? Pourquoi c'est elle qui mène les films où elle joue ? Parce qu'elle a scotcher tout le monde dans Monster où elle a prouvé que l'industrie ne la mènerait pas par le bout du nez avec son allure de mannequin et que c'est son talent d'actrice qui la fait exister dans le milieu cinématographique.
    Tu dit que c'est l'industrie qui dicte ce que les femmes doit être. Hollywood mange les actrices qui acceptent de jouer ce jeu la.

    Et Il y a d'autres jeunes actrices qui se bougent ou se sont bougés pour chercher leur rôle comme Jennifer Lawrence, Kristen stewart ( même si je n'adhère pas à ses interprétations mise à part dans café society).
    Donc non mon avis reste le même. Il y a celle qui acceptent de se décrédibiliser film après film et celles qui ne se jettent pas dans la gueule du loup sans réfléchir à leur carrière sur une longue durée.

  • Oliver Q.

    Emma Stone elle a commencé en tournant dans Superbad et dans Easy A et dans Hanté par ses Ex puis elle a fait les Spider-Man, Gangster Squad, Crazy Stupid Love (pas franchement des rôles très valorisants) alors arrête de me sortir qu'elle a commencé par des grands films sous prétexte qu'aujourd'hui elle a un oscar, elle a commencé comme tout le monde dans des films pas fous qui ne valorisaient pas les personnages féminins et où elle a probablement été sous-payée; Margot Robbie a eu la chance d'être repérée par un immense réalisateur mais ça ce sont des cas ultra à part et depuis ça a été aussi La Légende de Tarzan et Suicide Squad donc là encore choisis mieux tes exemples ; je comprends ton argument mais sers le avec de vrais cas qui le motivent et le justifient... c'est pareil pour Charlize Theron elle commence avec des nanars à la fin des années 90 (la femme de l'astronaute, mon ami joe); en fait on a l'impression qu'avec toi les actrices à oscar n'ont pas eu de carrière avant d'avoir ces oscars que ces oscars consacrent une série de bons choix de leur... Sauf qu'elles en ont eu une carrière avant, tu vois et c'était rarement des films ultra valorisants comme je viens de te le montrer avec mes exemples... Après voilà les actrices de films de jeunes adultes ou les enfants stars qui se sont émancipées (Emma Watson, Jennifer Lawrence, Kristen Stewart) vu qu'elles été très vite des enjeux de prod et des icônes de la pop culture, elles ont pu acquérir une certaine indépendance et s'extraire de logiques de prod mais ce sont là encore des cas à part (je crois qu'Emma Watson est la mieux payée des actrices du monde ajrd)...
    Mais les parcours comme ceux d'Emma Stone ou Margot Robbie ce sont des parcours ordinaires d'actrices qui ont galéré et qui galèrent encore donc il faut arrêter l'idéalisme béat sous prétexte qu'on voit une statuette dorée à la télé... Mila Kunis tout le monde avait salué son travail dans Black Swan sa performance était ultra puissante (elle avait été nommée à plusieurs récompenses)... mais si elle a continué à faire des comédies romantiques vaseuses après c'est qu'elle n'a eu aucune proposition, et pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayé (elle a tourné avec Canet, Paul Haggis, pas des nuls)

  • Oliver Q.

    Charlize Theron a eu l'intelligence de faire un très bon choix, risqué, qui a payé, et il faut la saluer... mais il n'empêche que si on lui a proposé le biopic c'est qu'elle était déjà connue au départ dans l'industrie, et ce n'était pas pour de bons films (elle n'a pas fait que des films nuls, attention, mais rien d'extraordinaire, et même les bons films où elle a tourné en premier rôle ce n'était rien de très valorisant et elle n'a sans doute pas été payée à égalité avec le leading man) donc il faut arrêter de croire que les actrices peuvent se livrer à un révolutionnisme permanent et rejeter tout ce qui passe... Elles peuvent commencer à un moment (Jessica Chastain, Keira Knightley, Emma Stone) mais pas tout de suite... C'est horrible attention, je trouve ça révoltant mais c'est le cas malheureusement... Donc oui je maintiens que Mila Kunis a le droit de faire ça et de 'croquer'... Si elle ne fait que se marginaliser, elle sera remplacée (Les actrices qui sortent de prods disney qui ont notre âge, que les prods considèrent comme des jouets, ce sont ce genre d'actrices qui la remplaceront) alors qu'en restant dans le système, elle a une chance de le faire évoluer...

  • Oliver Q.

    Entendons nous bien j'aime beaucoup Emma Stone, mais entre Superbad, Spider-man, Hanté par ses Ex, Crazy Stupid Love, Sexe Entre Amis, il faut arrêter deux secondes de réécrire l'histoire... elle ne s'est mise à enchaîner concrètement les bons rôles qu'à partir de 2014 avec Birdman et ensuite effectivement ça a été (relativement) régulier mais c'est au prix d'une dizaine d'années de carrière où elle s'est sacrifiée dans des rôles qui ne lui ont pas rapporté grand chose ou pas mise en valeur du tout (hormis comme sex-symbol)

  • sptz

    ce qui serait intéressant, ce serait de voir le pourcentage d'étudiante en école de cinéma qui souhaite devenir réalisatrice, je vais peut être dire une bêtise mais c'est peut être une vocation plus masculine que féminine... la je ne parle que pour le 5% de réalisatrice. Mais je pense que c'est une donné importante dans cette réflexion, car on fait peut être du bruit pour rien.... si effectivement il y a autant de filles que de garçons dans ces écoles, alors la oui, c'est clairement de la discrimination...

    Pour le reste , je sais pas quoi dire, les choses sont en train de changer, attention a ne pas forcer le changement , on va finir par ce retrouver avec des films ghost buster ou ocean eleven aux féminin... :)

    je n'ai cependant pas compris une info, " 65% des personnages féminins sont liés au vocabulaire de nudité" c'est a dire? quand on parle d'elle dans les films on ne parle que de leur plastique, c'est ça?
    Pour le temps de paroles, ça fait partie d'un tout hélas, pas beaucoup de personnages féminin dans le film, donc pas beaucoup de temps de parole :s parlé juste du temps de parole me parait un peu ridicule, car forcément, moins de femme dans le film, moins de dialogue pour elle (d'ailleurs proportionnellement aux nombre de personnages féminin par film, soit 3 a 4 fois moins que les personnages masculin, 36% me parait assez honorables)
    bref, tous ça me laisse perplexe. Mais ça change et c'est tant mieux, attention juste a changer les choses intelligemment...

Voir les commentaires
Suivez-nous avec Passion
Top Bandes-annonces
<strong>L'Expérience interdite - Flatliners</strong> Bande-annonce VF
L'Expérience interdite - Flatliners Bande-annonce VF
27 404 vues
Sponsorisé
<strong>Stupid Things</strong> Bande-annonce VO
Stupid Things Bande-annonce VO
5 302 vues
<strong>Nos Âmes la Nuit</strong> Teaser VO
Nos Âmes la Nuit Teaser VO
3 139 vues
<strong>Rey, l'histoire du Français qui voulait devenir Roi de Patagonie</strong> Bande-annonce VO
Rey, l'histoire du Français qui voulait devenir Roi de Patagonie Bande-annonce VO
4 674 vues
<strong>Rider</strong> Bande-annonce VO
Rider Bande-annonce VO
3 276 vues
<strong>Blade Runner 2049</strong> Bande-annonce VF
Blade Runner 2049 Bande-annonce VF
581 012 vues
Bandes-annonces à ne pas manquer
Toutes les actus Ciné
L'un dans l'autre, Freaky Friday... 10 body swaps au ciné
NEWS - Culture ciné
mercredi 20 septembre 2017
Dernières news cinéma
Meilleurs films à l'affiche
120 battements par minute
4,3
De Robin Campillo
Avec Nahuel Perez Biscayart, Arnaud Valois, Adèle Haenel
Bande-annonce
Mary
4,2
De Marc Webb
Avec Chris Evans, Mckenna Grace, Lindsay Duncan
Bande-annonce
Ça
4,2
De Andy Muschietti
Avec Bill Skarsgård, Jaeden Lieberher, Finn Wolfhard
Bande-annonce
Visages Villages
Visages Villages
4,2
De Agnès Varda, JR
Bande-annonce
Le Grand Méchant Renard et autres contes
Le Grand Méchant Renard et autres contes
4,2
De Benjamin Renner, Patrick Imbert
Bande-annonce
Wind River
Wind River
4,1
De Taylor Sheridan
Avec Elizabeth Olsen, Jeremy Renner, Kelsey Asbille
Bande-annonce
Tous les meilleurs films au ciné
L'Expérience interdite - Flatliners
Ça sort le mercredi 22 novembre au ciné !
L'Expérience interdite - Flatliners
X
Back to Top