Mon AlloCiné
    Cannes 2017 : Napalm, l’OVNI de Claude Lanzmann filmé en Corée du Nord
    Par Gauthier Jurgensen — 21 mai 2017 à 18:00
    facebook Tweet

    Bizarrerie dans la filmographie du célèbre documentariste Claude Lanzmann, Napalm est le premier film du cinéaste à s’éloigner de la question juive. Une virée en Corée du Nord, à la recherche des fantômes du passé.

    Droits réesrvés

    Le cinéaste qui a signé le documentaire ultime sur l’Holocauste, Shoah (1985, d’une durée de 9h26), n’a pas encore dit son dernier mot. Alors qu’il présentait hors compétition à Cannes en 2013 Le Dernier des injustes, une sorte d’ajout à son film fleuve de 3h40 supplémentaires sur le Rabbin de Vienne Benjamin Murmelstein, on aurait pu croire qu'il mettait un point final à sa carrière.

    Mais malgré ses 91 ans, Claude Lanzmann ne nous a pas encore tout dit. A travers Napalm, présenté en séance spéciale au 70ème Festival de Cannes, on lui découvre une nouvelle obsession : la Corée du Nord. En 2015, le cinéaste revient sur les traces d’un premier voyage datant de 1958 – déjà renouvelé en 2004 – dans cette impénétrable dictature lointaine.

    Pendant les cinquante premières minutes de ce documentaire d’un peu plus d’une heure et demie (un court métrage pour le réalisateur !), la caméra de Claude Lanzmann filme les monuments de Pyongyang, du moins ceux que ses guides délégués par le gouvernement l’autorisent à filmer. En voix off, le réalisateur nous rappelle les faits historiques qui ont mené le pays à se scinder en deux, jusqu’à la proclamation de l’indépendance nord-coréenne, le 9 septembre 1948.

    Cannes 2017 : Coppola, Hazanavicius, Haneke, Twin Peaks, Kristen Stewart... toute la sélection officielle

    Claude Lanzmann revient également longuement sur les bombardements américains meurtriers au nord du pays, destinés à empêcher l’influence soviétique de s’étendre sur la péninsule coréenne. Ce sont eux qui donnent, naturellement, son nom au documentaire : Napalm. Mais dans un second temps, le réalisateur se met en scène lui-même, face caméra, pour offrir au spectateur une longue anecdote qui, presque soixante ans plus tard, résonne encore fortement en lui.

    Il s’agit de sa rencontre, à l’âge de 33 ans, avec une jeune infirmière nord-coréenne de la Croix Rouge, et d’une brève romance interdite le temps d’une après-midi. Claude Lanzmann se remémore cette journée ambiguë et troublante au cours de laquelle, dans un pays où chacun est surveillé de près, son regard s’est posé sur le destin d’une jeune femme venue de l’autre bout du monde, elle aussi victime des bombardements américains.

    Napalm est justement dédié à Kim Kum-Sun, que le cinéaste a décidé de ne pas retrouver, mais de ne pas non plus oublier. Preuve supplémentaire que chez l’auteur de Shoah, la mémoire est encore vive et mérite plus que jamais d’être cultivée. Il ne s’agit pas d’une simple visite dans le pays le plus tabou du monde. Ce nouveau documentaire ouvre les frontières d’un autre territoire où aucune caméra n’est encore jamais allée : l’intimité sentimentale de Claude Lanzmann.

    La bande annonce du Dernier des injustes, précédent documentaire de Claude Lanzmann

    Le Dernier des injustes Bande-annonce VO

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Ad Astra Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Alice et le maire Bande-annonce VF
    Angel Heart Bande-annonce VO
    Chambre 212 Bande-annonce VF
    Hors Normes Bande-annonce VF
    Au nom de la terre Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Festivals
    Le réalisateur de Thor Ragnarok et son Hitler primés à Toronto
    NEWS - Festivals
    lundi 16 septembre 2019
    Le réalisateur de Thor Ragnarok et son Hitler primés à Toronto
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 15 juillet 2019
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    Sponsorisé
    Dernières actus ciné Festivals
    Meilleurs films à l'affiche
    Parasite
    Parasite
    4,5
    De Bong Joon-ho
    Avec Kang-Ho Song, Woo-sik Choi, So-Dam Park
    Bande-annonce
    Toy Story 4
    Toy Story 4
    4,3
    De Josh Cooley
    Bande-annonce
    Le Roi Lion
    Le Roi Lion
    4,1
    De Jon Favreau
    Bande-annonce
    Les Hirondelles de Kaboul
    4,1
    De Zabou Breitman, Eléa Gobbé-Mévellec
    Bande-annonce
    Yuli
    4,0
    De Icíar Bollaín
    Avec Carlos Acosta, Santiago Alfonso, Kevyin Martínez
    Bande-annonce
    Music of my life
    4,0
    De Gurinder Chadha
    Avec Viveik Kalra, Kulvinder Ghir, Meera Ganatra
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top