Mon AlloCiné
Champs-Elysées Film Festival 2017 : rencontre avec Karidja Touré et Laetitia Dosch, membres du jury
Par Brigitte Baronnet — 17 juin 2017 à 14:15
facebook Tweet G+Google

La 6e édition du Champs-Elysées Film Festival a commencé jeudi soir, avec des compétitions de longs et courts métrages français et américains. Rencontre avec deux membres du jury, Karidja Touré ("Bande de filles") et Laetitia Dosch ("Jeune femme").

Bestimage

La 6e édition du Champs-Elysées Film Festival s'est ouverte ce jeudi 15 juin, avec de nombreux films en avant-premières, des master-class et des compétitions de courts et longs métrages français et américains. A cette occasion, nous avons rencontré deux membres du jury, les comédiennes Karidja Touré et Laetitia Dosch

Rencontre avec Karidja Touré, membre du jury long métrage du CEFF 2017

AlloCiné : Qu’est ce qui t’attiré dans cette proposition ? Est-ce que tu es plutôt tournée vers le cinéma américain ou vers le cinéma français ?

Karidja Touré, membre du jury long métrage du CEFF 2017 : En général, au cinéma, je regarde beaucoup les films américains, les blockbusters en fait. Par exemple, Fast and Furious qui est sorti il y a pas longtemps, Get Out… Après, c’est vrai que parfois que je regarde des films d’auteur avec des réalisateurs avec qui j’aurais bien aimé travailler ou j'aimerais travailler, ou de films dont j’ai entendu parler, qui ont eu une bonne critique. Donc un peu des deux, mais plus le cinéma américain.

Pour le Champs Elysées Film Festival, je me souvenais avoir vu l’affiche l’année dernière. Je me souvenais du nom. Quand j’ai reçu cette demande, j’étais flattée. Ca fait toujours plaisir d’être jury. Ca veut dire qu’on est potentiellement vraiment dans le monde du cinéma et qu’on nous voit quoi.

Est-ce qu’il y a un dernier coup de cœur au cinéma qui te vient ? Peut être un Français et un Américain ? Ce qui pourrait peut être donner un indice sur ce que tu pourrais aimer pendant le Festival…

Le dernier film français que j’ai vu, c’est Ce qui nous lie (dans lequel Karidja Touré a un petit rôle, Ndlr.). Et en vrai, même si je n’étais pas dedans, je pense que ça aurait le film français préféré que je citerai : les plans sont magnifiques, Cédric Klapisch est trop fort ! Je trouve que les plans ressemblent vraiment aux films américains, la façon dont c’est filmé, les couleurs, les décors… Avec des acteurs géniaux ! Et en américain, qu’est ce que j’ai vu dernièrement ?

Ce qui nous lie : "Cédric Klapisch arrive à capter le joyeux bordel de la vie"

Est-ce que tu as vu Wonder Woman par exemple ?

Oui, je veux le voir ! Je veux absolument le voir ! Je pense que ce sera Wonder Woman. Je cherche des copines pour aller le voir. Je voulais aller le voir à la Villette en 4D.

Avais-tu déjà eu l’occasion d’être membre d’un jury ?

Oui, la première fois, c’était au Festival de Cabourg. J’étais dans un jury court métrage avec d’autres acteurs, c’était sympa. On était tous ensemble à l’hotel, on passait des bons moments.

Est-ce que cette expérience à changé ton regard sur les films, ta façon de « juger » ?

Oui, ça permet de juger autrement. Quand on regarde un film, on regarde un peu l’histoire, mais là on regardait tout : la façon dont c’était filmé, les acteurs, l’idée du réalisateur, ce qu’il voulait montrer, les messages qu’il voulait faire passer…

Karidja Touré et sa Bande de filles

Quelques mots sur l’après Bande de filles, qui est sorti il y a 3 ans. Comment ça s’est passé pour toi? On a tendance à s’imaginer qu’il va y avoir plein de propositions derrière…

C’est vrai que comme j’ai commencé avec un premier rôle, je me suis attendue à plein de propositions derrière et que des premiers rôles ! Mais après je ne suis pas le genre d’actrice à dire que je ne veux que des premiers rôles. Si le sujet me plait, les acteurs avec qui je vais tourner me plaisent ou on est déjà amis, je les accepte si le projet me plait.

Après Bande de filles, j’ai un peu continué la promo du film. J’ai beaucoup voyagé pour présenter le film dans d’autres pays, c’était sympathique. On rencontrait de nouveaux publics, de nouvelles personnes… On a fait l’Egypte, Dubaï, Miami, Los Angeles, Toronto… C’était toujours des publics différents, de plein de tranches d’âge. A la fin, il y avait souvent des Q&A. les gens nous reboostaient, espéraient nous voir dans d’autres films. Du coup, après j’ai tourné dans d’autres films, mais pas en tant que premier rôle. J’ai accepté ce qui me plaisait, en fonction du scénario, de ce que mon agent me disait.

Tu es désormais actrice à plein temps ?

J’ai validé mon année de BTS et je me suis dit que j’allais me consacrer au cinéma car c’est vraiment ce que je voulais faire. Je passe des castings, j’essaye de faire le maximum, et comme j’aime bien la mode, j’essaye de travailler avec des marques ou d’aller aux défilés de mode.

Nekfeu décroche un nouveau rôle au cinéma avec L'Echappée

Qu’est ce qui s’annonce pour toi ? J’ai vu que tu allais ou avais tourné avec Nekfeu !

On a tourné ensemble, oui. On était à Concarneau en Bretagne. C’est avec un nouveau réalisateur qui s’appelle Mathias Pardo. Je connaissais Nekfeu pour sa musique, mais je ne le connaissais pas personnellement. J’étais très contente de tourner avec lui, c’est un mec génial. Pareil pour Joséphine Jappy que j’avais rencontrée aux César. J’étais trop contente de tourner avec elle. Pareil pour Rod Paradot. C’est un excellent acteur. C’était vraiment un joli groupe. Ils me manquent déjà ! Ils sont encore en train de tourner sans moi. J’ai encore un jour de tournage avec eux de prévu début juillet.

J’ai des sorties de film : il y a La Colle qui sort le 19 juillet. C’était aussi une très belle expérience. J’étais très contente de tourner avec Alexandre Castagnetti. Faire une comédie, c’est aussi le jeu d’actrice, des personnages différents, des histoires différentes. Je joue le jeu à fond !

 

Rencontre avec Laetitia Dosch (jury court métrage du CEFF 2017)

Bestimage
Le jury court métrage du Champs-Elysées Film Festival 2017, présidé par Louis-Do de Lencquesaing, entouré de Dounia Sichov, Laetitia Dosch, Marie-Louise Khondji et Christophe Taudière.

AlloCiné : Avais-tu déjà eu l'opportunité de faire partie d'un jury ?

Laetitia Dosch, actrice, membre du jury court métrage du CEFF 2017 : Oui, je l’ai fait une fois à La-Roche-sur-Yon. C’était des films indépendants. J’étais avec Jean Narboni, c’est un grand critique qui a maintenant un certain âge, qui est vraiment super. Je l’écoutais parler des films. Il y avait aussi Carlo Chatrian qui s’occupe de Locarno. Amira Casar. Et moi, je ne me sentais pas légitime. Je débarquais, je remplaçais Justine Triet qui finalement n’avait pas pu venir. J’étais très intimidée en fait. A part ça, c’était important car le prix allait aider à la distribution d’un film et c’était de petits films. On avait primé un film qui s’appelle Computer Chess. C’était un bon film.

De faire partie de jurys, est-ce que tu as l’impression que ça change ton regard sur les films ?

En fait, c’est plutôt la responsabilité d’avoir à choisir. Quand je vais voir des films, j’essaye de ne pas les comparer. Et là, tu dois choisir qui a fait le mieux son travail ! Quel film te touche le plus ? C’est quand même marrant. C’est une façon de penser.

Est-ce qu’au quotidien, tu regardes beaucoup de films ?

Depuis une semaine, j’ai regardé 8 films des frères Larrieu car j’anime une rencontre avec eux. Mais là, j’ai des films de retard. La dernière fois que je suis allée au cinéma, c’était il y a deux semaines. C’était pour voir En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui.

Ad Vitam
En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui, dernier coup de coeur de Laetitia Dosch

Quel est ton dernier coup de cœur au cinéma ?

J’ai beaucoup aimé En attendant les hirondelles. C’était super beau. Et puis j’ai découvert un film des frères Larrieu qui s’appelle Madonna à Lourdes que j’ai vachement aimé. C’est un court métrage qu’ils ont fait avec Hélène Fillières à Lourdes, où elle trimballe une Sainte Vierge géante d’1m70 qui est jaune fluo ! C’est super puissant sur ce que ça dit sur la femme.

Marina Fois donnera la réplique à Félix Moati dans Gaspard va au mariage

Quels sont les projets qui arrivent pour toi ?

Je ne sais pas encore exactement ce qui se profile. Il y a Gaspard va au mariage d’Antony Cordier qui sort bientôt. Et après, c’est en train de se mettre en place maintenant.

Sinon, j’écris des spectacles, et je prépare un spectacle avec un cheval. Et après, j’ai travaillé avec une grande metteur en scène anglaise au théâtre avec un acteur de Game of Thrones. On fait La maladie de la mort, de Duras. Ca sera aux Bouffes du Nord et après, on va à New York, en Angleterre. Il y a Judi Dench qui va faire des voix. C’est super !

Comment choisis-tu entre le cinéma, le théâtre, tes spectacles ?

Je me suis dit que faire beaucoup de théâtre, ça va me permettre de ne pas faire d’erreur dans le choix des films. Je vais bien choisir et ne pas dire pour tout : 'ah ben ouais, cool, cool, cool !' Ce que j’ai plutôt tendance à faire naturellement, dire oui à tout !

Mais comme le temps se restreint, j’essaye de me dire : qu’est ce qui est vraiment important pour moi ? Le théâtre, ça me permet la même chose, dans le sens où quand je fais mes pièces, comme c’est moi qui écrit, comprendre ce que je désire vraiment. C’est très difficile à trouver je pense, et c’est très important.

Alors justement, comment choisis-tu ? Quels sont tes désirs ?

Coup de cœur, soit avec le réalisateur-réalisatrice, soit avec le personnage. Tu as de l’amour pour quelqu’un qui écrit ou une personne qui veut filmer. Tu sais que c’est ta place. C’est un truc sentimental. Ca peut être des trucs très divers, c’est juste un coup de cœur. C’est assez mystérieux.

Et c’est ce qu’il s’est passé pour Jeune femme (de Léonor Serraille, lauréat de la Caméra d'or cette année à Cannes)…

J’ai l’impression que tu apprends à te découvrir avec un rôle en fait. Tu as besoin de faire ce rôle, qui va t’amener là. Et là, je ne sais pas du tout ce qu’il va se passer.

Cannes 2017 : The Square, 120 BPM, Kruger, Phoenix, Kidman… Tout savoir sur les lauréats !

Tu as tourné dans beaucoup de premiers longs métrages…

Parce que j’aime bien les rencontres. Je suis très intimidée quand je connais déjà les gens par ailleurs. C’est plus facile de sentir si j’ai le feeling avec quelqu’un que je ne connais pas du tout. Et puis, c’est aussi que les films plus gros ont besoin d’acteurs un peu plus connus pour être produits. Pour des réalisateurs plus connus qui voulaient tourner avec moi, ce n’était pas facile parce que le distributeur ou la production leur demandaient des acteurs qui représentent plus d’argent.Peut être que Jeune femme va m’apporter ça.

Est-ce que tu as déjà senti un changement depuis la Caméra d’or ?

Oui. J’ai senti et pour l’instant, je ne sais pas quoi en faire. Je lis, je lis. J’attends. Je suis troublée.

Ca te fait peur ?

Non, ça ne me fait pas peur. Je ne sais pas, j’attends un déclic. Ca se passe toujours comme ça dans ma vie. Tout à coup, j’ai un déclic de ce qu’il faut que je fasse. J’attends.

 

Champs-Elysées Film Festival 2017 : "Faire revenir le public sur les Champs-Elysées"

Voir le diaporama
Diaporama
Champs-Elysées Film Festival 2017 : "Faire revenir le public sur les Champs-Elysées"
9 photos
facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous avec Passion
Top Bandes-annonces
<strong>Visages Villages</strong> Bande-annonce VF
Visages Villages Bande-annonce VF
155 838 vues
Transformers: The Last Knight Bande-annonce ultime VO
Transformers: The Last Knight Bande-annonce ultime VO
84 093 vues
Sponsorisé
<strong>Le Privé</strong> Bande-annonce VO
Le Privé Bande-annonce VO
5 209 vues
<strong>Bonheur académie</strong> Bande-annonce VF
Bonheur académie Bande-annonce VF
21 549 vues
<strong>Grand froid</strong> Bande-annonce VF
Grand froid Bande-annonce VF
61 873 vues
Transformers: The Last Knight Spot VF
Transformers: The Last Knight Spot VF
434 820 vues
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Festivals
Très Court International Film Festival : le palmarès de la 19e édition
NEWS - Festivals
lundi 19 juin 2017
Très Court International Film Festival : le palmarès de la 19e édition
Transformers The Last Knight : Découvrez l’alliance inédite qui va sauver notre monde [SPONSORISE]
NEWS - Sorties Ciné
mardi 20 juin 2017
Transformers The Last Knight : Découvrez l’alliance inédite qui va sauver notre monde [SPONSORISE]
Sponsorisé
Dernières actus ciné Festivals
Meilleurs films à l'affiche
A voix haute - La force de la parole
A voix haute - La force de la parole
4,5
De Stéphane De Freitas, Ladj Ly
Bande-annonce
Patients
Patients
4,4
De Grand Corps Malade, Mehdi Idir
Avec Pablo Pauly, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly
Bande-annonce
Sword Art Online Movie
Sword Art Online Movie
4,4
De Tomohiko Itō
Bande-annonce
Les Gardiens de la Galaxie 2
4,3
De James Gunn (II)
Avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista
Bande-annonce
Impitoyable
4,2
De Clint Eastwood
Avec Clint Eastwood, Gene Hackman, Morgan Freeman
Bande-annonce
Tous les meilleurs films au ciné
Transformers: The Last Knight
Ça sort la semaine prochaine !
Transformers: The Last Knight
X
Back to Top