Notez des films
Mon AlloCiné
    Les spectateurs mordent à l'hameçon Castlevania sur Netflix
    Par Netflix x AlloCiné — 18 juil. 2017 à 17:05
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après La Fête à la maison et Gilmore Girls, Netflix redonne vie à une autre saga culte des années 1990. Dans un genre totalement différent, la série animée Castlevania plonge les spectateurs dans une histoire dark et gore. Interdit aux enfants !

    Netflix

    La légende de Dracula n'est un mystère pour personne, mais son adaptation par l'éditeur japonais de jeux vidéo Konami à la fin des années 1980 lui a donné… un sacré coup de fouet ! A l'origine, Castlevania est un jeu de plateforme à la Mario Bros. où le joueur fait progresser le personnage dans un château lugubre, plein de pièges et de monstres effrayants. Un concept simple auquel l'adaptation animée rend parfaitement hommage d'après les fans :

    D'autres n'hésitent pas à employer des qualificatifs vraiment très enthousiastes, comme "turbo patate", en (léger) décalage avec l'univers de la série :

    Petit bémol, cette première saison ne comporte que 4 épisodes d'une vingtaine de minutes :

    Ce qui a poussé les plus accros à regarder la série plusieurs fois :

    Mais la bonne nouvelle, c'est que la saison 2 a été commandée par Netflix, elle devrait même compter 8 épisodes !

    Cela devrait laisser le temps à certains esprits impressionnables de retrouver le chemin de la morale et de l'humanité face à ce déluge de sang et de violence :

    "Hé bien, je penche du côté de Dracula après les premières minutes de Castlevania sur Netflix"

    Le temps également de faire joujou avec les portraits des acteurs qui doublent les personnages en VO. Par exemple, Richard Armitage maquillé et habillé numériquement en Trevor Belmont, le héros de Castlevania :

    "Mon Trevor Belmont dans la vraie vie"

    Ou encore de sélectionner les plus beaux plans du personnage préféré de chacun, comme Alucard torse nu :

    "Le meilleur des meilleurs plans"

    Enfin de créer des fan arts pour rendre hommage à la touche féminine de l'histoire, incarnée par Sypha, magicienne à ses heures :

    "Peut-on donner aussi de l'amour à Sypha ?"

    La conclusion revient forcément à un twittos gothique. Son jugement, drôle et flippant à la fois, est sans appel :

    Pour voir la saison 1 de Castlevania, c'est par ici.
    Pour tout savoir sur la série, c'est par là.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Castlevania : Netflix commande déjà une saison 2 à la série d'animation
    • Friends from College, Ozark, To the Bone ... ce qui vous attend en juillet sur Netflix
    • Castlevania : Netflix dévoile la bande-annonce de la série animée
    • Castlevania : la série Netflix dévoile sa première affiche
    Commentaires
    • Alfred N.
      Une bonne mise en bouche avant une vrai saison. Quelques défauts mais ça reste correcte. Il manque la musique de Castlevania 3 dont l'histoire est adaptée.
    • Xerkhal
      Série sympathique avec de bons personnages, un univers intriguant et un méchant charismatique et pas si manichéen, du moins dont les motivations sont crédibles et compréhensibles. Ceci dit le tout en 4 épisodes a surtout un goût d'introduction pour la suite. Heureusement pour les fans, la suite est déjà annoncée et comprendra beaucoup plus d'épisodes apparemment.
    Voir les commentaires
    Back to Top