Notez des films
Mon AlloCiné
    James Cameron tacle "Wonder Woman", Patty Jenkins lui répond sèchement
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 25 août 2017 à 13:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Dans une interview accordée au journal The Guardian, James Cameron livre son sentiment à propos de "Wonder Woman", et notamment à l'image de la femme que le film de Patty Jenkins renvoie...

    Au cours d'une interview accordée au journal The Guardian pour la sortie de la version 3D de son Terminator 2, James Cameron s'est laissé allé à une petite confidence concernant le Wonder Woman réalisé par Patty Jenkins. Lorsque le journaliste lui a demandé ce qu'il pensait du succès du film (qui pour rappel a moissonné 800 millions de $ dans le monde), Cameron parle "d'un retour en arrière"...

    "Toute l'autocongratulation dont Hollywood se tartine à propos de Wonder Woman est tellement trompeuse. Dans ce film, Wonder Woman est une icône objectivée. C'est juste le Hollywood masculin qui fait encore la même chose !" lâche en guise de missile de croisière celui qui est derrière la création de grandes figures féminines au cinéma, comme l'iconique Sarah Connor de la saga Terminator.

    Et d'ajouter : "Je ne dis pas que je n'ai pas aimé le film mais, pour moi, c'est un pas en arrière. Sarah Connor n'était pas une icône de beauté. Elle était forte, elle était perturbée, c'était une mauvaise mère. Et elle a gagné le respect du public, malgré tout, par sa détermination et son courage. Selon moi, le bénéfice de personnages comme Sarah est tellement évident. Après tout, la moitié du public est féminin !"

    Piquée au vif, la réalisatrice Patty Jenkins s'est fendu d'une réponse -cinglante- sur son compte Twitter : "L'incapacité de James Cameron à comprendre ce qu'est ou représente Wonder Woman pour les femmes partout dans le monde, n'est pas surprenante, car s'il est un grand cinéaste, il n'est pas une femme ! [...] Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise femme de pouvoir. Et la vaste audience féminine qui a fait de Wonder Woman un succès peut certainement choisir ses propres icônes progressistes". Fermez le ban.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Samuel V.
      Toujours aussi limité apparemment. Faut être gay pour dire qu'un gars est beau?
    • sptz
      oula, je m'attendais pas à ce que absolument tout le monde encense maitre cameron. Moi je ne suis pas d'accord avec lui, et je trouve que monsieur ce la raconte avec sa sarah connor. oui elle est cool etc... mais faut pas forcément être perturbé pour être cool.voici la traduction de TOUTE sa réponse :L’incapacité de James Cameron de comprendre ce que représente Wonder Woman pour les femmes du monde entier n’est pas étonnante. Même si c’est un grand réalisateur, il n’est pas une femme. Les femmes fortes sont fantastiques. Ses compliments sur mon film Monster, et le portrait d’une femme perturbée que j’y dressais, ont été très appréciés. Mais si les femmes doivent toujours se blinder, êtres dures et perturbées pour être fortes, et que nous ne sommes pas libres d’avoir plusieurs facettes ou de célébrer une icône parce qu’elle est belle et aimante, alors nous n’avons pas beaucoup avancé, n’est-ce pas ? Je crois que les femmes peuvent et devraient être TOUT CE QU’ELLES VEULENT, exactement comme les héros masculins. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise représentation d’une femme puissante. Et toutes les femmes du public qui ont fait de ce film un succès sont capables de choisir et de juger leur propre icône du progrès.et personnellement je suis totalement d'accord avec elle.après il faut savoir raison garder, je n'irais pas jusqu'à dire que la Wonder woman de pattie Jenkins est déjà une icone féministe, faut pas pousser, mais son personnage est très cool, je ne vois pas ou est le retour en arrière....
    • sptz
      prise comme ça oui, mais je t'invite a lire TOUTE sa réponse. parce que la forcément , allociné n'a mis que la partie la moins pertinente, et a laisser de coté ce qui était intéressant c'est a dire ceci Ses compliments sur mon film Monster, et le portrait d’une femme perturbée que j’y dressais, ont été très appréciés. Mais si les femmes doivent toujours se blinder, êtres dures et perturbées pour être fortes, et que nous ne sommes pas libres d’avoir plusieurs facettes ou de célébrer une icône parce qu’elle est belle et aimante, alors nous n’avons pas beaucoup avancé, n’est-ce pas ? Je crois que les femmes peuvent et devraient être TOUT CE QU’ELLES VEULENTavoue que c'est déjà mieux, moi je suis totalement d'accord avec son analyse, une femme doit pas forcément être pas sexy et perturbé pour être badass on trouve de tout dans notre monde et ça devrait être le cas au ciné également.
    • ServalReturns
      Cameron a raison... et la réponse de Patty Jenkins est ridicule.
    • adblock popup
      voila bien dit james cameron, il aurait même pu ajouter que ww c'est un film médiocre ça m'aurait pas déranger
    • Xeno18
      Le maitre Cameron rétablit la vérité.
    • Zagarah
      Oh mais je suis bien au courant ne t'inquiètes pas ^^
    • Sebacca
      Pour ceux qui n'aurait pas compris les propos de James Cameron (avant de japper, faut essayer de réfléchir), il critique à mon sens le fléau des super-héros en général, très éloigné de la réalité et donc caricaturaux et finalement inhumains. L'image que renvoie un film comme Wonder Woman n'aide en rien une quelconque cause féminine car elle présente une femme parfaite qui n'existe pas, qui n'a en réalité (enfin la réalité de son film) jamais du se battre contre une quelconque oppression masculine.James Cameron sert bien plus la cause des femmes que Patty Jenkins en présentant des caractères auxquelles elles peuvent réellement s'identifier.Au passage, sa critique du Hollywood masculin aurait du lui valoir l'approbation de Patty Jenkins, qui n'est qu'une employée destinée à faire croire que les femmes ont un quelconque pouvoir à Hollywood, royaume de l'illusion et des faux-semblants. Mais bon, on la paie pour japper, elle jappe la petite secrétaire.
    • ioneon33
      t'es sur ?
    • Sebacca
      James Cameron, donc pas un hypster efféminé ni une fiotte, face à une hystérique féministe (pléonasme!) qui n'a rien compris à son analyse, qui ne supporte ni le dialogue ni la contradiction et qui n'existe que dans l'opposition et la haine du mâle blanc.Tout le concentré de notre époque.Y'a-t-il quelque chose à ajouter?
    • MGM-ranger
      Moi non plus -_-
    • Walex Blissex
      Les journalistes l'interrogent sur un sujet, il répond sans langue de bois.De plus, ce genre de truc le fait rester dans la course médiatique avant son éventuel grand retour derrière la caméra.
    • Rastan
      Ce n'est pas internet qui est a mettre en cause.Discuter d'Avatar avec un aficionados de Cameron ,où de l'oeuvre générale de ce dernier.C'est opposer la forme et le fond.Si la forme n'est elle ,absolument jamais sujette a critique,il faut bien l'avouer.Le fond est usé jusqu'à la corde depuis bientôt 30 ans.On peut dire ce que l'on veut.On peu le démontrer par A+B.Mais vu que la Forme y est ,il semblerait que cela fasse toute la différence.Depuis Abyss,ce gars n'a plus rien a raconter,mais il le fait bien.Un peu comme expliquer a un fan de Game of truc qu'il se fait balader par les scénaristes depuis la saison 1.Tout comme pour the Walking Dead ou même Lost.Que Arrow et consort ne sont en fait que des Soap.Mais ce n'est pas grave.Ca plait ,donc par le nombre ,cela devient Incriticable.Il n'est plus du tout question d'objectivité. :)Et aux vues des rentrées d'argents que cela engendre.Si ca peu te rassurer,ce n'est pas près de s'arrêter....
    • David D.
      Le casting de wonder woman est assez varié quand même. Et si on pense comme ça, on risque de passer à coté du cinéma d'hollywood.
    • David D.
      Cela ne donne pas le droit d'écraser les autres. Je le trouve tellement prétentieux depuis quelques temps à croire que lui il est sans défaut, intouchable, qu'il est un génie. Même steven, scott ou nolan font pas ça.
    • David D.
      Oui elle a pas raison car moi étant un homme je peux comprendre les femmes. Mais bon patty doit pas voir ça souvent si les mecs se comportent comme James.
    • David D.
      Et même dans les comics, on raconte qu'elle est belle comme aphrodite et forte comme Hercule.
    • ioneon33
      je ne sais pas, je ne suis pas gay
    • Nower
      Encore une fois il s'intéresse davantage à la forme qu'au fond. Il en fait des tonnes pour rechercher une nouvelle technologie sans vraiment s'intéresser à l'histoire. Ce n'est pas un mal mais ça aurait davantage sa place en attraction expérimentale qu'au cinéma pour l'instant.Quand à la comparaison avec Lucas, et bien je ne trouve pas que son récit classique du jeune benêt qui rencontre son senseï pour aller défier les forces du mal soit un vrai tour de force. Il peut surtout dire merci à McQuarrie pour l'élaboration des détails qui font la richesse de son univers (sabres lasers, faucon millenium, décors, etc...) et à Kershner et Kazdan pour avoir apporté un peu de talent à son brouillon de gosse qui voulait pomper Flash Gordon.Avatar c'est la même soupe mais qui en plus ne contient élément original qu'on aie pas vu ailleurs (mechas, créatures bleues de la forêt...)
    • S DC
      Pour ma part je soulignais surtout The Clash pour l'impact qu'ils ont eu sur l'évolution du rock fin des années 70, début des années 80.Pixies, Hey, je vote pour toi même si l'influence est moins grande que tous les autres que tu as cités.Bon j'arrête de t'importuner. J'espère juste que je ne vais rêver des poils de King Kong. Si c'est le cas, ce sera de ta faute.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    After - Chapitre 2 Teaser VO
    Dans un jardin qu'on dirait éternel Bande-annonce VO
    The Turning Bande-annonce VO
    Ip Man 4 Bande-annonce VO
    Tout nous sourit Bande-annonce VF
    Fast & Furious 9 Bande-annonce (2) VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    L'Homme de Rio à 13h50 sur France 2 : une comédie d'aventures à la Tintin qui a inspiré Indiana Jones
    NEWS - Films à la TV
    vendredi 10 avril 2020
    L'Homme de Rio à 13h50 sur France 2 : une comédie d'aventures à la Tintin qui a inspiré Indiana Jones
    La Belle et le Clochard (Disney+) : la belle histoire derrière le casting du couple de chiens star
    NEWS - Films à la TV
    vendredi 10 avril 2020
    La Belle et le Clochard (Disney+) : la belle histoire derrière le casting du couple de chiens star
    Dernières news cinéma
    Films de la semaine
    du 8 avr. 2020
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top