Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Deauville 2017 : le cinéma américain vu par Alice Winocour
Par Corentin Palanchini — 8 sept. 2017 à 09:00
facebook Tweet

La scénariste et cinéaste Alice Winocour ("Maryland", "Augustine"), membre du jury long métrage de la 43ème édition du festival de Deauville, a évoqué pour nous ses films américains favoris.

Agence / Bestimage USA

A l'occasion du 43ème festival du cinéma américain de Deauville, AlloCiné a rencontré les membres du jury pour leur faire évoquer leurs souvenirs de spectateurs de cinéma outre-Atlantique. Aujourd'hui, c'est au tour d'Alice Winocour.

 

AlloCiné : Quel est votre premier souvenir de film américain ?

Alice Winocour : je suis très marquée par le cinéma français, mais beaucoup aussi par le cinéma anglo-saxon mais mon désir de cinéma m'est venu du cinéma américain. Le premier film auquel je pense ce sont les films de Cronenberg et aussi Psychose d'Hitchcock. Aussi bizarre que cela puisse paraître, il a bercé mon enfance. A la campagne, avec mon petit frère c'était le seul film qu'on avait. On était complètement obsessionnels, on le regardait plusieurs fois par jour.

En cachette ?

Ah non justement, mes parents n'avaient absolument aucun problème, alors que je pense que je devais avoir 9 ou 10 ans. Ces films font vraiment partie de moi. Tous ceux d'Hitchcock évidemment, mais avec Psychose il y a une part d'intime.

D.R.
Extrait de l'affiche de "Psychose"

Ce n'est pas banal ! Et pour Cronenberg ?

Ses films ont été extrêmement importants pour moi, car je suis fascinée par les films charnels, les films sur le corps. Et ce sont sur des films comme Crash ou Faux semblants que je me suis construite en tant que cinéaste. C'est pour ça que je suis très contente de faire partie du jury de Deauville car je me sens aussi très proche du cinéma américain contemporain comme Jeff Nichols avec Take Shelter ou Midnight Special. J'aime que l'intime y soit mêlé à des histoires "bigger than life". Dans le cinéma français, quand on veut parler de l'intime on est autobiographique, alors que j'en suis incapable. Plus je parle de quelque chose d'intime, plus ça doit être loin de moi.

Votre film de chevet ?

Safe de Todd Haynes avec Julianne Moore, qui est impressionnant.

D.R.
Julianne Moore et Todd Haynes sur le tournage de "Safe"

Et le film qui a traversé les époques ?

Les films de Coppola. Et les films du Nouvel Hollywood. Ils avaient une manière très humaine et libre de décrire le monde et des personnages un peu marginaux, avec une forme de chaleur. Tandis que le cinéma qui décrit notre époque aujourd'hui est très marqué par une mesquinerie dans les rapports humains. (...) Un film comme Cinq pièces faciles par exemple...

De Bob Rafaelson.

Oui, il a plein de personnages de marginaux qui se dévoilent. Et ce sont des films qui me transportent. J'adore cet anticonformisme et cette insolence.

Le film qui vous a fait le plus peur ?

Pas Psychose, car je le connais tellement qu'il ne m'a pas fait peur. Peut-être le film de John Carpenter Assaut. Les films de Carpenter m'ont beaucoup influencée pour Maryland dans le rapport au son et au hors-champ. Assaut m'a terrorisée avec ses ombres dans la nuit et ses bruits.

Films sans Frontières
"Assaut" de Carpenter

A quel réalisateur diriez-vous oui pour une coréalisation ?

J'ai testé la codirection d'un film [Maltonius Olbrene à la Fémis, NdlR] et je pense que je ne le ferai plus jamais, même avec un réalisateur prestigieux. C'est quelque chose de trop difficile. [Je dirais oui à] Todd Haynes ou Cronenberg. Lodge Kerrigan aussi, pour un côté plus indépendant. Keane m'a beaucoup marquée : Damian Lewis d'abord, mais aussi la manière de filmer, très fébrile, l'impression de suivre un personnage comme en apnée. Ce sont des cinéastes qui inventent beaucoup.

J'aime le cinéma indépendant américain comme celui de Kelly Reichardt. Wendy et Lucy m'a bouleversée ou même Certain Women...

...Qui était à Deauville l'année dernière.

Voilà. Maryland a été très apprécié aux Etats-Unis, car il revisitait le film de genres en essayant de le décaler et ça a beaucoup plu. Du coup j'ai reçu plein de propositions de films d'action et d'autres. Maryland va être remaké par James Mangold sur un scénario de Taylor Sheridan. Je suis très contente car j'admire énormément le travail de James Mangold. Et c'est pour cela que j'étais représentée là-bas et que j'ai eu des propositions. Mais je dois sentir des connexions entre l'intime et le sujet. Je sais aussi ce que c'est que de travailler dans cette industrie sans final cut, mais c'est quelque chose qui m'attire.

Lucasfilm Ltd.
Logo de Lucasfilm, la firme de George Lucas

Vous avez des titres de films que vous avez refusé et qui ont été fait par quelqu'un d'autre ?

Le système américain est fait de telle façon qu'un projet est proposé à beaucoup de réalisateurs. J'ai reçu plein de projets de Bad Robot et la société de George Lucas. (...) Et puis j'aime écrire mes propres films et je pense que j'ai encore des choses à raconter [avant m'essayer au système américain].

Rassurez-moi, vous n'avez pas dit non à Star Wars, quand même ?

Elle rit de bon coeur.

 

Alice Winocour est l'auteur de "Maryland" :

Maryland Bande-annonce VF

 


 

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
The Doors Bande-annonce VO
Rojo Bande-annonce VO
L'Ospite Bande-annonce VO
Acusada Bande-annonce VO
Anna Bande-annonce VO
Music of my life Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Festivals
La Vérité si je mens : l'affiche du prequel dévoilée
NEWS - Festivals
jeudi 20 juin 2019
La Vérité si je mens : l'affiche du prequel dévoilée
Pompon Girl : on a rencontré Adriana Soreil, une réalisatrice de son temps "drôlement" féministe
NEWS - Festivals
mercredi 19 juin 2019
Pompon Girl : on a rencontré Adriana Soreil, une réalisatrice de son temps "drôlement" féministe
Dernières actus ciné Festivals
Meilleurs films à l'affiche
Et je choisis de vivre
Et je choisis de vivre
4,7
De Damien Boyer, Nans Thomassey
Avec Amande Marty, Nans Thomassey
Bande-annonce
Lourdes
Lourdes
4,5
De Thierry Demaizière, Alban Teurlai
Bande-annonce
Parasite
Parasite
4,5
De Bong Joon Ho
Avec Song Kang-Ho, Lee Sun-kyun, Cho Yeo-jeong
Bande-annonce
Toy Story 4
4,3
De Josh Cooley
Bande-annonce
Mon Inconnue
4,3
De Hugo Gélin
Avec François Civil, Joséphine Japy, Benjamin Lavernhe
Bande-annonce
Avengers: Endgame
4,3
De Joe Russo, Anthony Russo
Avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo
Bande-annonce
Tous les meilleurs films au ciné
Back to Top