Notez des films
Mon AlloCiné
    Affaire Weinstein : quelques exemples de fictions qui montrent que tout le monde savait
    Par La Rédaction — 12 oct. 2017 à 19:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Alors que s’enchaînent les accusations d'agressions sexuelles contre Harvey Weinstein depuis quelques jours, retour sur ces films, séries et cérémonies qui avaient déjà dénoncé le producteur à demi-mots par le passé...

    ABC
    Scream 3

    Ainsi que l'a relevé un certain Alexandre Ln sur son compte Twitter, le troisième opus de la saga horrifique sorti en 2000 et produit par Harvey Weinstein, faisait déjà implicitement référence à ce dernier via le personnage de John Milton. Selon ce que sous-entend le twist final du film, ce producteur d'Hollywood incarné par Lance Henriksen avait violé Maureen Prescott, la mère de l'héroïne, lorsqu'elle l'avait rencontré pour devenir actrice. Il est également expliqué dans le film qu'Angelina Tyler (incarnée par Emily Mortimer) avait couché avec le même John Milton pour obtenir un rôle dans "Stab 3", une représentation fictive de la saga Scream.

    Scarlet Diva

    La réalisatrice Asia Argento, qui fait partie des personnalités ayant accusé Harvey Weinstein d'abus sexuel, a récemment posté sur Twitter une scène de son drame Scarlet Diva (2000). Elle y incarnait une jeune actrice italienne de passage dans la chambre d'hôtel d'un producteur, et victime de ses avances de plus en plus obscènes. La séquence finissait par un viol. Quant au tweet de la cinéaste, il reste sobre mais éloquent : "J'ai écrit et dirigé cette scène en 1999. #Weinstein"

    Le discours de Seth MacFarlane aux Oscars

    En 2013, lors de l'annonce des nominations aux Oscars qu'il était chargé de présenter aux côtés d'Emma Stone, le réalisateur de Ted et créateur des séries animées Les Griffin et American Dad, comme à son habitude, n'avait pas gardé sa langue dans sa poche. Au moment d'annoncer les 5 nommées à l'Oscar de la Meilleure actrice, il s'était fendu de cette blague : "Félicitations à vous cinq, mesdemoiselles. Vous n'avez plus besoin de prétendre être attirées par Harvey Weinstein."

    Une phrase que l'acteur a récemment précisée, expliquant qu'il s'agissait d'une réaction de "dégoût" et de "colère" pour le comportement du producteur, dont il avait eu vent par sa collègue et amie Jessica Barth, qui incarnait son épouse dans Ted. "Elle s'était confiée à moi sur sa rencontre avec Harvey Weinstein et sur ses avances. Depuis, elle a courageusement pris la parole. Avec ce témoignage en tête, lorsque j'ai présenté les Oscars en 2013, je n'ai pas pu m'empêcher de saisir l'opportunité de lui porter un coup violent," a déclaré MacFarlane ce mercredi. 

     

    30 Rock

    Dans la série comique de Tina Fey diffusée sur NBC de 2006 à 2012, Jane Krakowski, dans le rôle d'une ancienne star d'Hollywood, faisait elle aussi allusion au producteur dans une réplique incisive : "Personne ne me fait peur dans le show-business. J'ai refusé d'avoir des relations sexuelles avec Harvey Weinstein. Pas moins de trois fois... sur cinq."

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • JB31
      Répondre à un commentaire de 4 lignes sans en avoir saisi le sens, ça serait plutôt ça la stupidité...
    • rorov94.
      Au fait:j'en connait qui sont emmerdés chez warner maintenant,ben oui,fait un autre acteur pour batman!
    • rorov94.
      Dites donc allociné,ça fait 4 fois que vous censurez mes post sur:WOODY ALLEN,NATE PARKER,BRIAN SINGER,DAVID HAMILTON,ROMAN POLANSKI...J'espère pour vous que ce n'est pas de la complaisance,du copinage(ahhhh la grande famille du 7ème art).Votre ligne éditoriale sur ce sujet est plus que troublante.
    • Quagmire92
      Moi, je pense que Léa Seydoux était en position pour le dénoncer. J'ai lui que des affaires avaient été couvertes par la presse américaine mais, si elle avait raconté ce qu'il lui avait fait dans les médias français ça aurait forcément déclencher une polémique. Et là, à moins d'autres développements, elle dit que des réalisateurs abusent de leur position pour se comporter comme des pervers mais, elle ne les dénonce toujours pas.
    • Quagmire92
      Ce que je voulais dire c'est qu'elle n'était pas dans le besoin (même si pour moi, ça ne justifie en aucun cas d'accepter ce genre de crasse). Là, elle fait son communiqué en mode j'accuse comme si elle faisait preuve d'un quelconque courage. Je connais des meufs qui on connu ce genre de choses et ont porté plainte et attendent toujours la décision de justice après des années. Ce qu'il lui a fait c'est dégueulasse mais, elle est un peu pathétique.
    • Twiss-ty
      Depuis quand être fils ou fille de te justifie obligatoirement d'une carrière inné ? C'est une idée reçu.
    • rorov94.
      T'inquiète,dans 10 ou 15 ans il aura des récompenses et sera réhabilité par «les siens»!enfin,j'me comprends...
    • rorov94.
      A combien est tombé l'action chez dc comics depuis 3 jours?
    • Sebacca
      Le cinéma c'est le royaume du faux, du toc et de l'hypocrisie. C'est grave de l'ignorer...
    • rorov94.
      J'attend avec impatience un post d'une actrice pas célèbre qui dira:«salut harvey,moi j'en ai rien à faire de ce qu'on dit de toi.je suis prête à dérouler du câble et/ou me faire reluire l'étoile de shérif pour avoir un rôle!Facile pour elles de t'accuser maintenant qu'elles ont du succès...Tu a tout mon soutient,je suis avec toi...»NON mais plus sérieusement,vous y croyez,vous,a meryl streep et les autres qui disent:«en tout cas,moi,je savait pas!»J'en vomi dans ma bouche...
    • Chocasse
      C'est loin d'être un cas isolé ... Combien de fois Bryan Singer c'est retrouver accusé par des jeunes garçons mineurs ? Mais Hollywood c'est l'omerta, trop d'argent et de pouvoir en jeu ...
    • C?venole30
      S'il avait été beau gosse, le monstre, la situation serait - peut-être - toute autre ... Il y aurait sans doute moins de plaignantes. Quand un homme n'est pas gâté physiquement par la nature, il ne doit pas embrasser (ou pire) de force les femmes, cela devient un crime. Alors, dans ce cas, à défaut de séduction certains comptent sur leur fric ou leur pouvoir, et quelquefois ça marche - sur les ambitieuses, les vénales ;-) (je me fais l'avocat du diable ...)
    • Madrox2000
      Si on liste tous les films où un producteur de cinéma est montré en train d'abuser de son statut auprès des actrices, on a pas fini.Weinstein n'est certainement pas le seul a avoir agi de la sorte, du coup il n'a pas dû se sentir ciblé en particulier par le film - d'autant plus avec son sentiment d'impunité.Donc bof, pas sûr que l'écriture de Scream 3 l'ait ciblé en particulier lui, mais peut-être plus une attitude qui est malheureusement fréquente dans ce milieu.
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      Moui, c'est fort possible
    • Tommy Shelby
      Tu seras gentil de surveiller tes propos :) Apprend à lire un post correctement et reviens me voir , ou pas.
    • Mario B.
      Ton aigreur m'amuse. Ta stupidité un peu moins.
    • Tommy Shelby
      Je parle de l'élite qui se croit tout permis, je prend juste Trump en exemple, qui a financé qui n'est pas le propos.
    • Tommy Shelby
      Tu sais lire ?
    • hakim b.
      Bien dit Mario b, et j appel ça l effet domino en gros une fille balance tt le reste suit et genre maintenant tt le monde est choqué alors qu ils le savaient
    • Herendil
      Hollywood, ou l'arbre qui cache la forêt. Depuis qu'il produit en masse des films, c'est à dire depuis les années 1910, Hollywood ne montre aux citoyens du monde que ce qu'il se passe en surface. La plus grande partie leur est cachée.Des agressions sexuelles en échange d'une embauche, de la pédophilie (comme le dit Corey Feldman), des pratiques mafieuses pour financer les blockbusters en passant par la drogue dure quand il s'agit de faire la fête ou de pollution des sites naturels de tournage (bien qu'un grand effort a été pour ce dernier), Hollywood est loin d'être le lieu le plus honorable du 7eme Art. C'est un lieu où la pourriture grouille tous les centimètres.Quitte à ce que certains projets de films de la Weinstein Compay soient annulé, quitte à ce que la Weinstein Company se retrouve en difficulté financière, je préfère voir les langues se déliaient, même si c'est désormais trop tard. Effectivement, je déplore que les personnes parlent seulement aujourd'hui. Cependant, quand vous débutez à Hollywood et que vous souhaitez y faire carrière, se taire quand vous êtes agressé sexuellement est une étape qui arrive trop souvent. Ne me faisons pas croire que Harvey Weinstein est un cas isolé à Hollywood... Les personnes qui parlent aujourd'hui sont désormais assez haute dans la hiérarchie hollywoodienne pour ne pas craindre de représailles.Je me fais lyncher ici lorsque je dis que Hollywood ne pense qu'à l'argent. Sauf que cette omerta en est bien une preuve. Se taire pour que la machine à fric hollywoodienne continue à fonctionner, n'est-ce pas un argument suffisant ? Hollywood ne doit pas être vu comme une machine à fabriquer du rêve.
    Voir les commentaires
    Back to Top