Notez des films
Mon AlloCiné
    Cannes Séries 2018 : "Le Festival a vocation à devenir un événement incontournable de la série"
    Par Clément Cuyer — 16 oct. 2017 à 12:10
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La conférence de presse du Festival Cannes Séries 2018, qui se déroulera au mois d'avril prochain, s'est déroulée ce lundi matin. Morceaux choisis.

    La conférence de presse du Festival Cannes Séries 2018, qui se déroulera du 4 au 11 avril 2018 en marge du MIPTV, s'est déroulée ce lundi 16 octobre au matin. Une manifestation "qui a vocation à devenir un événement incontournable de la série" selon sa Présidente Fleur Pellerin.

    Cette dernière voit dans le Festival une "très belle occasion pour la France de donner ses lettres de noblesse aux séries, qui n'est plus un sous-genre." Pour l'ancienne Ministre de la Culture, le projet est cohérent pour trois raisons : une dimension festival, quelque chose d'attractif, un peu glamour, avec des gens qui ont vocation à être des icônes dans la création actuelle; la présence d'un marché avec le MIPTV; une dimension plus écosystémique qui concerne la formation, l'Université de Cannes proposant à la rentrée prochaine un partenariat avec UCLA sur les techniques narratives en matière de séries télé.

    Pour Fleur Pellerin, ces atouts, conjugués à l'attractivité de la ville de Cannes et son rayonnement international, font que Cannes Séries est un candidat très naturel a devenir le Festival de référence. Au coeur du projet, il y a selon elle "une passion commune pour les séries, un amour pour ce genre créatif."

    Le Festival Cannes Séries 2018 proposera trois programmations distinctes :

    Une Compétition Internationale du 7 au 11 avril : Dix séries en Compétition, trois Hors Compétition. Les projections, ouvertes à tous sur billetterie gratuite, se dérouleront dans l'Auditorium Lumière. Il s'agira d'une sélection internationale pouvant venir de tous les horizons - sans quota, tous les genres, tous les formats (26 minutes et plus). Des séries inédites, uniquement des saisons 1, qui seront innovantes, avec une portée universelle et accessible. Objectif : proposer des programmes qualitatifs et exigeants avec un potentiel populaire.

    A noter que chaque projection, qui présentera 1 à 4 épisodes en fonction des formats, sera événementielle avec notamment la présence du casting et de l’équipe de la série et des montées des marches sur un tapis rouge... qui sera d'une autre couleur ! Quant au Jury international, il est annoncé comme prestigieux et inclura différents corps de métiers. Six trophées seront décernés, ainsi que celui de la Meilleure série digitale, lors d'une cérémonie de clôture retransmise en direct sur Canal+.

    Cannes Séries Addict, du 4 au 11 avril : Une cinquantaine de projections gratuites ouvertes à tous dans des salles de cinéma de la ville, à destination avant tout du public local. A noter que des rencontres avec des talents seront organisées, ainsi qu'une soirée marathon le 5 avril.

    Cannes Séries Digital le 11 avril : Une compétition dédiée au format court avec un Jury international et des projections ouvertes au grand public.

    A noter que la marraine de la 1ère édition du Festival Cannes Séries sera l'actrice Sidse Babet Knudsen, vue aux génériques des séries Borgen, une femme au pouvoir et Westworld, et du film L'Hermine, qui lui avait valu le César du Meilleur second rôle féminin. Enfin, la manifestation n'a pas vocation à concurrencer le Festival Series Mania de Lille, qui se tiendra du 27 avril au 5 mai "Il y a de la richesse et donc de la place pour plusieurs événements", déclare Fleur Pellerin. "L'idée est de ne pas marcher sur les plates-bandes des autres."

    L'intégralité de la conférence de presse du Festival Cannes Séries :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Jean Morel
      L'intérêt est principalement économique pour la ville de Cannes...Après ce que ça va apporter par rapport aux autres festivals télévisuels Français (La Rochelle, Luchon, Séries Manias,...), va savoir!
    • Julien B.
      Ben volià, maintenant j'ai compris! Y'a 2 festivals différents!Même si du coup, je n'y vois pas grand intérêt vu que ça existe déjà ailleurs en France...A part en faire un produit de luxe...
    • Jean Morel
      Primo: Festival Cannes Séries et Festival de Cannes ne sont pas la même chose. Il s'agit de deux festivals différents.Deuxio: Le Festival de Cannes n'est pas contre les films en VOD en soi, ils ont simplement ré-établi que c'est un Festival de Cinéma, et que seuls les films destinés au cinéma peuvent être en compétition, ce qui est parfaitement leur droit. Sinon pourquoi pas mettre les direct-to-DVD, téléfilms, etc à Cannes également? Rien n'empêche les films Netflix et cie de concourir à des prix dans les nombreux festivals qui les acceptent, voire qui sont dédiés à la VOD.
    • Julien B.
      Peut-être, mais faudrait que tu me fasses un cours pour que je comprenne! Exprime-toi!
    • Jean Morel
      Monsieur n'a rien compris visiblement.
    • Jean Morel
      c'est toujours comme ça pour les séries.
    • silent jojo
      ca serait bien de voir au festival des films qui ne sont pas produits que par canal +
    • regibarc
      Une compétition qui jugera des séries en fonction de 3 ou 4 épisodes?Et si on faisait une compétition où on jugerait les films sur les 30 ou 45 premières minutes seulement!N'importe nawak!
    • Julien B.
      Les organisateurs sont pour les séries à la TV et contre les films en VOD...IN-CROY-ABLE!
    Voir les commentaires
    Back to Top