Notez des films
Mon AlloCiné
    Christopher Nolan clarifie ses propos sur Netflix : "ce qu'ils ont accompli est révolutionnaire"
    Par Clément Cusseau (@ClayMancuso) — 8 nov. 2017 à 16:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Christopher Nolan est revenu lors d'un entretien accordé à Variety sur ses propos critiques, qualifiant finalement de "révolutionnaire" le travail accompli par la plateforme Netflix.

    VEEREN / BESTIMAGE
    Très attaché au cinéma, au point de tourner certains de ses films en format pellicule 70 mm, Christopher Nolan avait récemment tenu des propos critiques à l'encontre de Netflix, accusant notamment la plateforme d'être liée à la fermeture de nombreux cinémas mais aussi en qualifiant de "stupide" leur stratégie de mise en ligne des contenus.

    Des propos qui n'avaient alors pas manqué de faire réagir, mais que le cinéaste anglais a tenu à clarifier au cours d'un entretien accordé à Variety qui, contre toute attente, a tourné au mea culpa :

    "J'aurais dû être plus poli que cela. Je pensais ce que j'ai dit, mais la manière avec laquelle je l'ai exprimé n'était pas très diplomatique. Je n'ai donné aucun crédit à la nature révolutionnaire du travail qu'a accompli Netflix. C'est extraordinaire. Ils méritent tout mon respect pour cela" a-t-il notamment déclaré, révélant également avoir envoyé un mail d'excuses à Ted Sarandos, le responsable des contenus Netflix.

    Dunkerque : Christopher Nolan voulait tourner le film sans scénario !

    Malgré cette clarification, il semble toutefois peu probable que Christopher Nolan ne collabore dans un futur proche avec Netflix, à l'inverse par exemple de Martin Scorsese pour son film The Irishman, puisqu'au cours de cette même interview, le réalisateur n'a pas hésité à employer une formule qui ne devrait pas manquer de faire réagir, elle aussi :

    "Un scénario qui verrait les films et les séries atteindre un même niveau de qualité serait une progression pour la télévision ainsi qu'une régression pour le cinéma."

    Le prochain projet de Christopher Nolan n'est à l'heure actuelle pas encore connu, mais il ne semble en tout cas pas prévu que ce dernier emprunte le même chemin que son frère Jonathan Nolan, créateur des séries Person of Interest et Westworld.

    Dunkerque : "le temps est un élément essentiel de l'intrigue" selon Christopher Nolan

    Avant-première Dunkerque : "l'acharnement du tournage se reflète beaucoup à l'écran"
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Docteur_Kino
      J'appelle cela la nostalgie cinématographique. Une génération, de 30 à 60 ans (comme moi), pour qui le grand écran représentait une évasion cinématographique et qui ont maté une tonne de films avec l'évolution des différents supports (cassette vidéo, laser disque, dvd ...)Qui aujourd'hui matent des films ou séries en VOD, se lassent de certains scénarios et s’inquiètent de l'avenir des salles obscures alors que le sujet était aussi d’actualité à l’époque des cassettes vidéos.Netflix, la VOD en général, n'est rien de moins qu'une évolution de plus et je suis d'accord avec jack shepard .. les séries sont largement en tête aujourd'hui (et non pas au même niveau désolé pour les nostalgiques du grand écran..) les scénarios sont étoffé, visuellement c'est une tuerie, les acteurs, enfin bref ... on est passé au niveau superieur
    • TylerDurden17
      Je ne connais pas la politique Netflix concernant les sorties sur supports. En dehors du e-cinéma, qui est très mineur, les films sortent partout en même temps. Donc dire que les gens iront sur Netflix plutôt que d'attendre le DVD me semble faux en dehors des productions Netflix.J'attends certains titres naïvement aussi en Blu-ray : Memories of Murder, Hope, Wallace et Gromit et le mystère du Lapin-Garou ou encore Millenium Actress.
    • John B. Root
      Excuse-moi, mais j'attend toujours en DVD, sans doute un peu naivement aussi, le Okja de Boon joon hoo, produit par netflix.D'ailleurs cette plate-forme n'est pas la seul a rechigner à éditer en dvd ces séries, Je pourrCartoon Network aussi qui pourrait très bien le faire, mais qui fonctionne plus ou moins sur cette même logique.
    • Cuderoy
      Autre révolution, chacun aujourd'hui peut faire son film a moindre coût*, même* avec moins de 1 000 euros on peut faire un film, le poster sur Vimeo ou Youtube et faire tous* les festivals avec son film, trouver un distributeur qui le sort au cinéma ou le vend sur toutes les plateformes de films à la demande. Donc oui, tout ça* est bien l'avenir du cinéma.Tu vis dans le monde des bisounours toi...Une carte illimité pour aller au cinéma ne coûte* que 14,99 euros par mois seulementAlors déjà c'est faux, l'illimité UGC+MK2, c'est 21,90€, ce à quoi faut rajouter 23,50€ pour avoir le Gaumont-Pathé illimité et donc à peu près tous les cinémas dans la poche, et on compte aucunement les suppléments 3D ou séance spéciale. Et ça ne montre aucunement que les salles sont délaissés, seulement que les amoureux du cinéma ne peuvent pas se permettre de lâcher 10€ par séance 6 fois dans le mois dans leur budget et que les cinémas sont assez intelligents pour les attirer quand même, ça s'appelle du marketing pour fidéliser le client à venir dans la même salle. Et 14.99€, c'est pas seulement pour toutes les bourses au passage...
    • Cuderoy
      Les français qui vivent loin d'une grande ville ne seront plus privés* d'un* programme intelligent à regarder pour ceux qui le veulent.Ces français là pour une bonne partie n'en n'ont rien à secouer du programme intelligent, ils n'en veulent pas justement, c'est pour ça que le cinéma mainstream français ne se renouvelle pas. Tu crois que les gens qui ne ratent pas un épisode de la dernière production TF1 iront voir la dernière Palme d'Or si on lui donne plus de salles ? Bien sûr que non. Tu crois qu'au prix des places aujourd'hui les gens vont au cinéma et regardent à ce moment là ce qu'il y a en salle, allant voir presque par dépit ce que le cinéma propose ? Bien sûr que non. Merci de m'avoir fait rire... Ces mêmes gens se contrefoutent du destin de Walter White, Daredevil ou Jon Snow, ils regardent la télé et laissent Netflix et OCS aux autres. Canal+ peut effectivement s'accrocher à son slip car certains pourront leur préférer Netflix pour le même prix voir moins cher, mais ceux qui n'ont jamais voulu investir 20€ dans Canal Sat malgré leur envie d'avoir plus de programmes ne franchiront pas la barre pour Netflix. Avant que cette tendance ne change, il faudra attendre que la génération en cours s'éteigne et que la nôtre éduque ses enfants avec autre chose que la télévision moderne à pleurer du sang comme référence. Et encore, rien ne nous dit que cette tendance sera majoritaire. Bref, avant que Netflix soit la reine du divertissement (et certainement pas de la qualité y'a encore du travail à ce niveau), il va falloir attendre 10 ou 15 ans. Et en une décennie, tout peut encore arriver, la preuve Netflix était inconnue il y a encore 10 ans. Suffit que Google se mette au cinéma et Youtube les bouffe avec un abonnement personnalisable.
    • Cyphre14
      Je ne suis pas d'accord, il existe un réel différence de nature entre une série et un film, l'un n'est pas le format allongé de l'autre. Une série repose pour l'essentiel sur du récit, une intrigue qu'on développe et qui guide entièrement la mise en scène. C'est pour cela que le showrunner (un super scénariste en somme) est roi et que les réalisateurs n'ont qu'une marge de manœuvre infime, ce sont de purs yes men qui n'ont pas plus d'importance que n'importe quel technicien sur le tournage. Les épisodes sont tournés très rapidement dans le plus strict respect du scénario. C'est pour cela que les séries sont aussi peu innovantes d'un point de vue formel. Et il ne faut pas confondre mise en scène et direction artistique. Ce n'est pas parce qu'une série a une identité visuelle qu'elle repose sur une mise en scène forte. Les films, eux, peuvent s'affranchir du scénario, avoir des scènes qui ne se résument pas à de l'illustration du script. et qui dépassent une durée de 5 minutes. Bref, pour résumer, le cinéma produit des images, des plans, des scènes, tandis que les séries produisent surtout du récit.
    • GTB
      Le cinéma se vit avant tout comme on veut. Merci.Et puis, où peut bien mener cette discussion qui parle du cinéma, de l'avenir du cinéma...comme si tous les films pouvaient être mis dans le même panier, et comme s'il fallait forcément UN avenir unique.
    • Ethan M.
      Elles sont plutôt au même niveau et ce depuis un bout de temps. C'est juste qu'il y en avait moins et avec une diversité moindre avant.
    • Ethan M.
      De toute façons qui ne se doutait pas depuis l'invention d'Internet qu'un jour les salles de cinéma deviendraient obsolètes. Le progrès travaille l'accessibilité depuis toujours. Même sans Netflix, avec les home cinéma, les nouveaux écrans HD et bientôt les casques de réalité virtuelle, ça tenait de l'évidence. Mais laissez moi rassurer les plus pessimistes. Non Netflix et co ne tueront pas les salles de cinéma. Le théâtre son plus lointain ancêtre n'a pas lui-même été tué par le cinéma. Alors bien sûr, dans le pire des cas, beaucoup de salles fermeront mais il y en aura toujours qui resteront ouvertes et telles des opéras (bien que sans doute plus nombreuses), n'auront pas de mal à se remplir avec les mélancoliques du grand écran. Parce que le cinéma sur grand écran ce n'est pas comme un téléphone, c'est un hobby qui sait d'apprécier avant tout. Et nous verrons l'émergence de nouveaux cinémas (pour les blockbusters surtout) avec des sièges spéciaux peut-être (si vous connaissez le Meilleur des mondes ou Vulcania, vous verrez de quoi je parles).
    • David D.
      Oops, ah oui en effet! merci de me corriger.Enfin Disney sortira sa plateforme quoi qu'il arrive je suppose.
    • Benjamin VVarin
      Des séries marquantes y compris pour leurs mises en scènes y’en a : Westworld, Handmaid’s Tale, Sense8... pour moi séries et films ont désormais atteind la même qualité. La différence devient du coup la même que entre un bouquin de 150 pages et un roman de 1000 pages : la durée de l’histoire. C’est pour ça que je pense que les deux cohabiteront : il y aura toujours des histoires courtes à raconter en films, et des histoires longues à raconter en série,
    • Benjamin VVarin
      C’est pas la Warner c’est la Fox. Et on sait depuis que les négociations n’ont pas abouties.
    • Polterbrick
      Tout exagération est bonne pour soutenir ton propos... Peut-être que toi tu ne regardes plus la télévision, peut-être que toi tu n'attends pas 2 ans après ta série et c'est mon cas aussi, mais c'est loin, très loin, d'être une généralité. Une grosse majorité des français regarde simplement leur télé et je suis certain qu'une bonne partie ignore voire des séries diffusées depuis belle lurette.Quant au fait que Netflix soit l'avenir du cinéma permet moi d'en douter. Et quand bien même se serait le cas, ça n'est pas forcément une bonne chose, le cinéma ça se vit avant tout dans une salle de cinéma.
    • bruce_campbell
      Ah non, ca devait pas être moi.
    • bruce_campbell
      Y'a beaucoup de films d'auteurs sur Netflix, tout dépend ensuite du distributeur.
    • David D.
      De toutes façons, Si l'annonce récente du rachat de 39% de la Warner par Disney se concrétise, le problème ne sera plus le même.Le grand reproche a faire a Netfilx et que ça nous fait peur qu'un jours plus aucun film ne sorte en salle.Mais avec Disney et son projet gigantesque de plateforme, Bien sur les films sortiront toujours en salle, mais on aura plus que du cinéma aseptisé au normes de la marque que l'on connaît bien...De deux maux cette fois il ne faudra pas choisir, il faudra malheureusement en subir un...Du coups, ce retournement de veste de Nolan vient évidement du fait qu'il sera amené à travailler avec l'une de ces plateformes un jour, si il veut continuer à faire du cinéma.
    • David D.
      On aura la réponse à cette question avec la plateforme géante de Diney qui se prépare...
    • Cyphre14
      Quand on retrouvera les films de Hong Sang Soo ou de Philippe Garrel sur Netflix, tu m'appelleras hein.
    • Might Guy
      Ouh malheureux, attends-toi à te faire reprocher de ne rien piger à ce que tu lis...
    • Might Guy
      Toi aussi tu as remarqué ? Il faut l'empailler et le mettre devant un écran de télé avec plus belle la vie en boucle, celui-la.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part Bande-annonce VF
    Adoration Bande-annonce VF
    La Llorona Bande-annonce VO
    Bad Boys For Life Bande-annonce VO
    Scandale Bande-annonce VO
    Bayala Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    Affaire Adèle Haenel : le réalisateur Christophe Ruggia placé en garde à vue
    NEWS - Stars
    mardi 14 janvier 2020
    Affaire Adèle Haenel : le réalisateur Christophe Ruggia placé en garde à vue
    Un vrai bonhomme et bientôt chez Ozon... Qui est Benjamin Voisin, jeune acteur prometteur ?
    NEWS - Stars
    samedi 11 janvier 2020
    Un vrai bonhomme et bientôt chez Ozon... Qui est Benjamin Voisin, jeune acteur prometteur ?
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top