Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Tueur du lac : Julie de Bona réagit au dernier épisode de la série [INTERVIEW]
    Par Jérémie Dunand — 30 nov. 2017 à 22:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La mini-série de TF1 "Le Tueur du lac" vient de s'achever avec la diffusion des deux dernier épisodes. Qui est finalement le tueur ? Comment s'est achevée l'intrigue ? Julie de Bona, la star de la série, est revenue pour nous sur le final.

    François Lefebvre / TF1

    Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur la fin de la série ! Si vous ne voulez rien savoir, passez votre chemin !!

    Après 4 semaines de diffusion, Le Tueur du lac, la mini-série événement de cette fin d'année 2017 sur TF1, vient de s'achever avec la diffusion ce soir des deux derniers épisodes. Une conclusion haletante et plutôt sombre, à l'image de la globalité de la série (chose assez inhabituelle pour la chaîne qui continue sur la lancée de La Mante), qui a enfin révélé l'identité du tueur pourchassé sans relâche par Lise Stocker (Julie de Bona) et son équipe.

    En effet, après pas mal de fausses pistes, qui nous ont tour à tour fait suspecter Mathias (Pierre Perrier), Alexis Geller (Philippe Lefebvre), le psy de Lise, ou encore même Clovis (Lannick Gautry), la toute fin de l'épisode 7 nous a finalement appris que le meurtrier qui s'en est pris à bon nombre de jeunes femmes tout autour du lac d'Annecy n'était autre que William (Clément Manuel), le mari pompier de Laure (Julie Depardieu), la meilleure amie et voisine de Lise. On apprend que William, qui a été élevé par une mère castratrice et s'en rendu coupable, sans le savoir, de la mort de son père violent durant son adolescence, a toujours été impuissant et n'est pas le père de ses deux filles (qui sont en fait les enfants de Tony, l'ex de Laure). Pour essayer de vaincre son impuissance, il a donc fait la rencontre de jeunes femmes via Internet, qu'il a fini par tuer après qu'elles se soient moquées de son incapacité à leur faire l'amour.

    Une révélation qu'on pouvait un peu voir venir mais qui reste très bien amenée et nous plonge ensuite dans un ultime épisode très prenant, marqué notamment par la mort de Laure et celle Françoise (Anny Duperey), la mère de William. Après avoir compris que William est le tueur, avec l'aide du psy et de cécile (Cécile Rebboah), Lise et Clovis se lancent à sa poursuite, mais William finit par se suicider en provoquant un accident de voiture. Entraînant avec lui ses deux petites filles. Une fin sombre et désespérée, mais qui est heureusement compensée, en partie, par le fait que Lise et Clovis semblent eux, être repartis sur de bonnes bases, nous promettant ainsi un avenir heureux pour le couple phare de l'histoire.

    Invitée de notre émission hebdomadaire Tueurs en séries (dont vous pouvez retrouver l'intégralité dans le player en bas de cet article), Julie de Bona, l'actrice principale de la série, vue également entre autres dans Une Famille formidable et Le Secret d'Elise, a répondu à nos questions sur ce dénouement, sur son expérience sur le tournage de la série, et sur la possibilité d'une suite.

    AlloCiné : Quelle a été votre réaction lorsque vous avez lu le scénario de l'épisode 7 et que vous avez découvert l'identité du tueur ?

    Julie de Bona : Je n'avais pas soupçonné une seule seconde l'identité du tueur. J'étais sur le psy personnellement. Parce que j'étais dans la peau de mon personnage quand je lisais et je trouvais ça super intéressant psychologiquement parlant, pour le psychique du personnage, qui était en perte de confiance, qui avait un vrai problème avec la confiance en l'homme. Que tout d'un coup ce soit son psy qui la trahisse je trouvais ça super fort.

    C'est vrai qu'on pouvait s'attendre à ce que le dénouement soit davantage lié à Lise, votre personnage...

    Oui, et finalement non, c'est son voisin, le mari de sa meilleure amie. Donc c'est une vraie surprise pour elle, un choc terrible. J'adore la scène de confrontation avec Clément Manuel, où il y a une haine qui est très intense. Mais je ne savais pas du tout que c'était lui avant de lire les derniers scénarios.

    François Lefebvre / TF1

    Et comme les téléspectateurs, au fil de la lecture, vous avez réellement soupçonné tout le monde ? Son mari, ses collègues, ... ?

    Ah oui, complètement. C'est pour ça que la série m'a tout de suite plu. C'est bien fait, il y a à chaque fois de vrais cliffhangers à la fin des épisodes. Et je trouve que mon personnage est vraiment creusé. C'était très riche pour moi.

    Évidemment nous sommes dans de la fiction, et dans une série thriller, mais avec cette intrigue, centrée sur un tueur qui s'en prend à des jeunes femmes, Le Tueur du lac résonne d'une certaine manière avec l'actualité et dit pas mal de choses sur les violences faites aux femmes...

    C'est un hommage fait aux femmes. Le personnage de Lise a un vrai problème avec les violences faites aux femmes. On est parti sur un personnage impulsif, qui a un côté "justicière", mais qui est passé de l'autre côté de la force lorsqu'elle a tué ce tueur en séries il y a quelques années. C'est un vrai problème moral. Et en même temps, elle protège sa mère, qui a un lourd passé et a subi des violences, elle protège son amie. La violence est vraiment au coeur de la série et le réalisateur a été très délicat avec les femmes, très respectueux. Il voulait faire une série sur la protection des femmes.

    Est-ce que vous vous souvenez d'une scène qui vous a particulièrement marqué, qui a été dure à jouer ?

    Oui, la scène durant laquelle je débranche ma mère [jouée par Marie-Anne Chazel, ndlr] à l'hôpital. Je n'avais jamais vécu un truc pareil. Je pleurais toutes les larmes de mon corps avant la prise. Parce que je ne pouvais pas tourner en larmes, c'était trop indécent. Et durant la scène je me retenais, comme le personnage de Lise l'aurait fait. Je me disais qu'elle devait pleurer chez elle, mais que devant sa mère pour lui dire au revoir elle se retenait. Sur le plateau, tout le monde était en larmes, ce n'était pas simple. Et le soir, après, je n'étais pas bien. On peut tous se projeter dans une situation pareille, c'est dur de mettre de la distance.

    François Lefebvre / TF1

    Une saison 3 est-elle possible ?

    Nous ne savons pas. Je ne suis vraiment au courant de rien.

    Les audiences sont bonnes donc on peut imaginer que c'est faisable...

    Oui, mais il faut trouver une belle histoire, qu'on fasse ça bien. (...) Là c'est bouclé, et cette saison 2 est déjà indépendante de la saison 1 [Le Mystère du lac], qui avait elle aussi une intrigue bouclée. On est repartis sur les 3 mêmes personnages, avec le même ADN, mais dans une autre enquête, une autre énergie, une autre histoire. Et c'est bouclé à la fin . C'est ça qui est bien aussi pour les téléspectateurs. Car ils ont la réponse à leurs questions. On ne leur promet pas autre chose. Donc s'il y a une saison 3 ce sera encore sur ce même concept je pense.

    Et justement, le fait que Le Tueur du lac soit une saison 2 sans vraiment en être une, que ce ne soit pas vraiment non plus un spin-off, mais pas non plus une série totalement originale et indépendante du Mystère du lac, c'était simple à appréhender  ?

    En promo, non (rires). Mais par contre, moi je ne me suis pas posée de questions quand j'ai lu les scénarios. J'ai tout de suite compris que c'était une nouvelle mini-série. Et je ne pense pas que ça ait perturbé les téléspectateurs. Les producteurs et la chaîne voulaient une nouvelle énergie, mais dans le même concept, où on accuse un peu tout le monde et où on ne sait pas très bien qui est le meurtrier.

    TF1 diffuse actuellement la saison 14 d'Une Famille formidable, dans laquelle vous continuez d'apparaître de manière récurrente. Est-ce que vous savez déjà s'il y aura une 15ème saison ? Vous ferez à nouveau partie de l'aventure ?

    Je ne sais pas du tout. Une Famille formidable, c'est ma série de coeur. J'y suis attachée car je connais tous les acteurs depuis très longtemps. Mais je ne fais que des sauts de puce dans la série. Là, cette saison, je ne suis que dans le premier épisode. C'est plus par fidélité au public et à la série que je viens à chaque fois. Je fais quelques jours de tournage chaque saison car je tiens au moins à faire une apparition, par fidélité. Mais je ne suis pas au courant de la suite.

    Julie de Bona était notre invitée dans Tueurs en séries et nous a parlé du Tueur du Lac, de ses projets à venir, et de ses envies en matière de séries :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Séries TV les + populaires
    Peur sur le lac
    1
    De Didier Le Pêcheur, Jérôme Cornuau, Nicolas Douay
    Avec Julie de Bona, Lannick Gautry, Sylvie Testud
    Policier, Thriller
    New Amsterdam (2018)
    2
    De David Schulner
    Avec Ryan Eggold, Janet Montgomery, Freema Agyeman
    Drame, Médical
    You
    3
    You
    De Greg Berlanti, Sera Gamble
    Avec Penn Badgley, Elizabeth Lail, Victoria Pedretti
    Drame, Thriller
    Clem
    4
    De Emmanuelle Rey-Magnan, Pascal Fontanille
    Avec Lucie Lucas, Agustin Galiana, Élodie Fontan
    Comédie
    Séries les plus populaires
    News séries Interviews
    La série Un Prophète sur Netflix ? Abdel Raouf Dafri (Braquo)
n'est pas contre !
    NEWS - Interviews
    vendredi 17 janvier 2020
    La série Un Prophète sur Netflix ? Abdel Raouf Dafri (Braquo) n'est pas contre !
    The End of the F***ing World sur Netflix : pas de saison 3 selon Alex Lawther (James)
    NEWS - Interviews
    vendredi 17 janvier 2020
    The End of the F***ing World sur Netflix : pas de saison 3 selon Alex Lawther (James)
    Peur sur le lac : "Tous les personnages peuvent mourir"
    NEWS - Interviews
    mercredi 15 janvier 2020
    Peur sur le lac : "Tous les personnages peuvent mourir"
    Bande-annonce Adoration : l'ado de Jusqu'à la garde dans une romance sanglante de Fabrice du Welz
    NEWS - Vu sur le web
    vendredi 6 septembre 2019
    Bande-annonce Adoration : l'ado de Jusqu'à la garde dans une romance sanglante de Fabrice du Welz
    Dernières news séries Interviews
    Nouvelles séries les + attendues
    Ragnarok
    1
    Avec David Stakston, Jonas Strand Gravli, Herman Tømmeraas
    Drame, Fantastique
    1 ère diffusion
    31 janvier 2020 sur Netflix
    Toutes les vidéos
    Star Trek: Picard
    2
    Avec Patrick Stewart, Alison Pill, Isa Briones
    Drame, Science fiction
    1 ère diffusion
    23 janvier 2020 sur CBS All Access
    Toutes les vidéos
    Locke & Key
    3
    Avec Darby Stanchfield, Emilia Jones, Connor Jessup
    Aventure, Fantastique
    1 ère diffusion
    7 février 2020 sur Netflix
    Toutes les vidéos
    Hunters
    4
    Avec Al Pacino, Logan Lerman, Tiffany Boone
    Drame, Thriller
    1 ère diffusion
    21 février 2020 sur Amazon
    Toutes les vidéos
    Nouvelles séries TV bientôt diffusées
    Nouveaux épisodes
    Sex Education
    Saison 2 Episode 1
    vendredi 17 janvier 2020 sur Netflix
    Sex Education
    Saison 2 Episode 2
    vendredi 17 janvier 2020 sur Netflix
    Nouveaux épisodes à la télé ce soir
    Back to Top