Mon AlloCiné
    Coco : l'émouvant message d'une spectatrice d'origine mexicaine aux studios Pixar
    Par Thomas Imbert — 30 nov. 2017 à 18:00
    facebook Tweet

    Découvrez l'émouvant message de remerciement d'une jeune fan d'origine mexicaine aux studios Pixar pour la sortie de "Coco", relayé par le réalisateur Lee Unkrich sur son compte Twitter...

    2017 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

    En salles depuis hier dans les salles françaises, Coco, le dernier long métrage des studios Pixar, rend un hommage vibrant à la culture mexicaine. Plébiscité par le public américain, devenu en 17 jours seulement le plus gros succès pour un film d'animation au box-office mexicain, le film est également projeté en version espagnole dans certaines salles des Etats-Unis (et mêmes dans quelques cinémas parisiens). 

    De quoi permettre aux spectateurs exclusivement hispanophones d'apprécier dans leur langue natale cette "déclaration d'amour au Mexique", selon les propres termes d'Adrian Molina, co-réalisateur du film. C'est ainsi qu'une fan de Pixar d'origine mexicaine a pu emmener sa mère au cinéma pour la toute première fois. Un beau cadeau pour lequel la jeune femme a tenu à remercier les studios dans un mail touchant, relayé par le réalisateur Lee Unkrich sur son compte Twitter :

    Bonjour Pixar,

    J’admets que je me sens un peu stupide d’envoyer un mail à une compagnie aussi grande que la vôtre, et je me doute que vous ne le lirez probablement pas. Mais j’ai quand même décidé de tenter le coup.

    Pour commencer, laissez-moi vous dire que je suis une grande fan de Pixar depuis que je suis toute petite. Quand Andy est parti pour la fac, j’entamais moi-même ma première année à l’université. J’ai grandi avec tous ces personnages que j’adore. Vous êtes mon enfance.

    Pourtant, ce n’est pas en tant que fan-girl des anciens Pixar que je vous envoie ce mail. Si je vous écris, c’est afin de vous remercier pour votre dernier film, Coco.

    Comme vous avez pu le deviner d’après mon nom, je suis américaine d’origine mexicaine. Mon père et ma mère sont tous les deux des immigrants mexicains qui sont arrivés très jeunes aux États-Unis pour nous offrir une vie meilleure. En grandissant, avec mes parents et mes sœurs, nous regardions les Pixar tout le temps. Le seul problème, c’était qu’il nous fallait mettre sur pause toutes les 5 minutes pour expliquer à nos parents ce que les personnages étaient en train de raconter, car ils ne parlaient pas très bien anglais. Bien sûr, aujourd’hui, c’est beaucoup plus simple parce qu’on peut sélectionner les versions espagnoles et les sous-titres. Mais vous pouvez vous imaginer à quel point c’était compliqué dans les années 90 !

    Mais maintenant, il y a Coco. Non seulement vous avez fait un film pour mi gente [ndt : les miens], mais vous l’avez aussi rendu visible au CINÉMA en ESPAGNOL !

    Laissez-moi vous expliquer à quel point c’est important pour moi. Hier soir, pour la première fois de ma vie, j’ai emmené ma mère au cinéma. Nous sommes allées au cinéma comme le font les vrais Américains ! Ma mère avait les larmes aux yeux. Elle n’était pas entrée dans une salle de cinéma depuis 30 ans. Elle ne s’est jamais vraiment sentie à sa place aux États-Unis. Mais hier soir, elle a oublié qu’elle n’était pas d’ici. Elle s’est sentie chez elle. Et bien sûr, le film nous a fait pleurer aussi !

    Bref, je m’excuse d’être aussi émotive. Mais je veux vous dire merci, du fond du cœur, et de la part de tous les Mexicains qui vivent aux États-Unis.

    Merci de nous inclure. Merci pour ma maman qui s’est sentie chez elle. Merci.

    Quand l'équipe de "Coco" partait fêter le "Dia de Los Muertos" au Mexique...

    Coco BONUS VO "Le Jour des Morts au Mexique"

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • I Fucking Like Movies
      un cas parmi d'autres une fois de plus, et tout le monde n'a pas les mêmes moyens ni capacités. Je dis pas que tout le monde est également volontaire mais ça me paraît pas être un bon motif de reproche
    • Cl?mentine C.
      Je n'ai pas dit que je savais, mais au moins je n'insulte pas des gens dont je ne sais rien d'après des suppositions.
    • TofVW
      1 Eh bien si toi tu sais ce qui s'est passé, alors explique-nous, ça évitera un débat inutile. Par contre, si tu ne sais pas non plus, alors je te propose d'appliquer toi-même ce que tu préconises. :)Et cette pirouette me permet d'éluder les points 2 et 3.Et 4: quand ce n'est pas gratuit et que c'est étayé par des arguments, ça s'appelle un constat, ou une déduction, au choix.
    • Cl?mentine C.
      Non, ça ne sous entend rien. Tout ce que j'ai dit c'est que1 Quand on ne sait pas on se tait.2 La situation aux USA pour les immigrés mexicains était peut-être particulière il y a 30 ans, d'où le fort communautarisme.3 Tout le monde n'a pas les mêmes capacités pour apprendre une langue.4 Boulet (et encore plus parasite) EST une insulte. C'est tout.
    • TofVW
      Ce n'est pas ce que tu as dit, mais c'est ce que ça sous-entend.Sinon l'histoire de Goldenclaw_ plus bas est un bel exemple de quand on veut, on peut. Ça peut mettre du temps, mais après avoir passé 20 ou 30 ans dans un pays, si on ne sait pas parler la langue, c'est qu'on est un boulet (pour ne pas dire un parasite). Pas d'insulte, juste un constat.
    • Naughty Dog
      bah compare un peu la gueule du Mexique avec les USA et tu comprendras (mais bon dans les2 cas on peut pas dire que ce soit la Terre Promise^^)
    • Naughty Dog
      message vraiment touchant, qui montre bien l'impact qu'a eu ce formidable film d’animation <3
    • Goldenclaw_
      Mes grands-parents ont fui la Croatie pendant la guerre en Yougoslavie, alors qu'ils étaient adolescents, avec leurs enfants sous le bras. Ils sont venus en France à pied. Ils se sont installés et ne parlaient pas un mot de français. Mon grand-père a cherché et trouvé du travail pour subvenir aux besoins de sa famille. Il a vite appris la langue par le contact avec les autres. Ma grand-mère ne sortait quasiment jamais et restait chez elle à faire la cuisine ou à regarder la télé. Elle a mis plus de temps, mais avec l'envie de s'intégrer dans ce pays qui les a accueillis alors qu'ils n'avaient plus rien, elle a appris la langue en regardant des films, des émissions télévisées, les infos, en lisant des revues, tout était bon. Aujourd'hui mon grand-père n'a quasiment plus d'accent, et ma grand-mère malgré son accent prononcé et ses nombreuses fautes de français, peut tenir une conversation très facilement, sans aucune difficulté pour comprendre ou être comprise.Si on veut, on peut. Peu importe les obstacles, si on a les tripes et le courage, on le fait. Et apprendre une langue, surtout l'anglais, n'est pas du tout insurmontable.
    • Cl?mentine C.
      Ce n'est absolument pas ce que j'ai dit mais bon, peu importe...
    • TofVW
      En gros, ceux qui ne dont pas d'accord avec Goldenclaw_ et moi:le jour où vous déménagez à l'étranger, vous trouverez normal de ne faire aucun effort pour vous intégrer, c'est à ceux qui vous accueilleront de s'adapter à vous.Bel exemple d'égoïsme et d'égocentrisme. Remarquez, avec une telle mentalité, ça explique beaucoup de problèmes en France...
    • YunnYoc
      ...parce que c'est plus simple pour eux ! La bêtise humaine, les jugements gratuits et faciles sont malheureusement présents partout.
    • Pilusmagnus
      Justement non.Vaiana c'est de l'appropriation culturelle parce qu'on récupère une esthétique d'une culture mais en donnant aux personnages une mentalité d'américains libéraux modernes, et on vide donc cette culture de tout son sens.Les réalisateurs de Coco se sont immergés dans la culture mexicaine et ont fait beaucoup de recherches dessus, et toute l'intrigue du film est consacrée à essayer de trouver quel est le sens sociétal et spirituel du Dia de Muertos, en explorant tous ses symboles. C'est donc de la médiation culturelle, tout le contraire de l'appropriation culturelle.
    • guzu
      Bien sur qu'il a été lu, et surtout publié. C'est de la promo gratos dégoulinante de bons sentiments, ça se refuse pas !
    • Destal
      Mais attendez, les gauchos vont nous dire que c'est de l'appropriation culturelle.
    • I Fucking Like Movies
      ça dépend pour quelles raisons tu vas y vivre, ça dépend de l'accès que tu as à la scolarité et à l'apprentissage de la langue, ça dépend de si la politique est plutôt assimilationiste ou autre, ça dépend aussi de tes convictions politiques, ça dépend du milieu familial, de l'environnement social, c'est aussi lié à l'image de ta communauté dans les médias et donc aux stéréotypes des gens qui jouent sur l'accueil des étrangers. Tout un tas de facteurs qui font que dire t'as qu'à apprendre la langue est un faux argument, réductionniste et tout à fait dénué de sens
    • San Andreas
      Si elle ne sent pas à sa place, pourquoi elle ne retourne pas dans son pays ?
    • Cl?mentine C.
      Tout le monde n'est pas doué pour les langues. Quand j'étais en Chine pour apprendre le chinois j'était avec un Américain qui y était déjà depuis presque un an. Au bout de quatre mois, j'ai été capable de tenir une petite conversation et d'expliquer des concepts en mandarin, lui savait à peine dire bonjour et se présenter... Rien à voir avec la flemme. En plus si ses parents ont immigré il y a 30 ans j'imagine que les immigrés de l'époque avaient plutôt tendance à rester entre eux. Et aujourd'hui ils sont trop âgés et habitués à ça. Pourquoi aller insulter des gens dont on ne sait rien ? :/
    • Cl?mentine C.
      Saletés d'oignons :')
    • L'irrationnel
      en ce moment je pleure
    • L'Otaku Sensei
      Très touchant !
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Angry Birds : Copains comme cochons Bande-annonce VF
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Little Monsters Bande-annonce (2) VO
    Queens Bande-annonce VO
    Vitis Prohibita Bande-annonce VF
    J'accuse Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Insolite
    Deepfake : Al Pacino remplace Robert de Niro dans une vidéo bluffante
    NEWS - Insolite
    vendredi 4 octobre 2019
    Deepfake : Al Pacino remplace Robert de Niro dans une vidéo bluffante
    Bande-annonce Shaun le mouton 2 : rencontre du 3ème type pour les animaux de la ferme
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 4 juillet 2019
    Bande-annonce Shaun le mouton 2 : rencontre du 3ème type pour les animaux de la ferme
    Sponsorisé
    Rambo : quand le sosie de Stallone dynamitait le JT en 1985
    NEWS - Insolite
    samedi 28 septembre 2019
    Rambo : quand le sosie de Stallone dynamitait le JT en 1985
    Spider-Man Far From Home : découvrez le site Daily Bugle avec une scène coupée inédite
    NEWS - Insolite
    jeudi 26 septembre 2019
    Spider-Man Far From Home : découvrez le site Daily Bugle avec une scène coupée inédite
    Dernières actus ciné Insolite
    Top Box Office US
    Back to Top