Notez des films
Mon AlloCiné
    Catwoman, Scully, Ellen Ripley... Les Héroïnes de la pop culture à l'honneur dans un livre
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 17 déc. 2017 à 13:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Du cinéma aux jeux vidéo, en passant par les séries et la littérature, Hachette Heroes regroupe 70 femmes fortes dans le livre "Héroïnes", ouvrage écrit et illustré à plusieurs mains.

    Il y a bien sûr eu le succès de Wonder Woman. Ou l'engouement autour de séries telles que The Handmaid's TaleBig Little Lies ou Feud, mise à l'honneur dans le Top 2017 de la Rédac'. Sans oublier la sortie de Star Wars - Les Derniers, épisode emmené par Rey, et le retour annoncé de Samus Aran dans un nouvel opus de Metroid. Bref, la sortie d'Héroïnes tombe à pic au crépuscule d'une année marquée par le girl power. Ecrit et illustré à plusieurs mains, le livre publié par Hachette Heroes dresse le portrait de 70 femmes fortes de la pop culture.

    De Catwoman à Emma Peel, en passant par Dana Scully, Claire Redfield de Resident Evil, Vanessa Ives de Penny Dreadful ou Aeris, personnage tragique de Final Fantasy VII, il y en a pour tous les goûts (cinéma, jeux vidéo, séries, litterature) et les générations. Et c'est ainsi que l'on retrouve aussi bien Irène Adler, créée par Conan Doyle dans ses Sherlock Holmes, que Furiosa, star du dernier Mad Max, ou Peach, princesse que Mario ne cesse de devoir sauver.

    En résulte un recueil large et joliment illustré, auquel il manque parfois un brin d'analyse et de recontextualisation, pour appuyer l'importance de chacune de ses femmes dans son époque et domaine. Il n'en reste pas moins complet et devrait ravir les amoureux et amoureuses des héroïnes de la pop culture.

    "Héroïnes", écrit sous la direction de Nicolas Beaujouan - Edité par Hachette Heroes - Disponible depuis le 25 octobre 2017 - 25 euros

    Présente dans ce livre, Lara Croft sera de retour au cinéma le 14 mars :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Estuaire44
      Bella Swan dans la liste, c'est un choix me semblent a priori curieux, mais le livre le justifie peut-être. Tant qu'à faire j'aurais préféré Sara Lance !
    • Draga A.
      exactement !
    • Chocasse
      Faut avouer qu'elle est pratiquement le personnage principal, tout tourne autour d'elle et de sa quête, Max est presque spectateur.
    • Tetris92
      ceux qui ne savent pas placer des parenthèses convenablement sont quand même bien pires, on tombera certainement d'accord là dessus !
    • Alicia Florrick
      Comme à ceux qui ne savent pas conjuguer le présent du conditionnel, je dis ça, je dis rien...Mais je ne serais pas contre un petit châtiment corporel, au fait (tu noteras la bonne utilisation du conditionnel dans cette phrase).;)
    • AquaDog
      On peut dire qu'elle lui a volé la vedette mais tout a été fait pour que ce soit le cas. Disons qu'il y a une mise en avant de son personnage et aucun autre ne l'avait été à ce point dans la trilogie originelle et c'est là mon interrogation. Miller a t'il fait exprès et si oui pour quelle raison d'où ma demande de nouvelles pour la suite, savoir si ça va se confirmer.
    • Draga A.
      Furiosa n'était pas le perso central... ou principal...c'est juste elle qui a volé la vedette à max...
    • Tetris92
      et je demanderai les mêmes punitions pour ceux qui finissent leurs phrases par ... ou pas.
    • tueurnain
      Oh, tu dit ça tu dit rien...
    • Tetris92
      je pense qu'on devrai penser à instaurer des châtiments corporels à ceux qui disent encore je dis ça je dis rien.
    • AquaDog
      J'ignore si c'était voulu que Furiosa soit le perso central au détriment de Max.Des nouvelles de la suite pour en savoir plus ?
    • Alicia Florrick
      Bonne idée de cadeau de Noël, je dis ça, je dis rien !Par contre Peach dans Mario, faut pas déconner ! Ce serait un ficus, ce serait pareil.
    Voir les commentaires
    Back to Top