Notez des films
Mon AlloCiné
    Star Wars : Le Retour du Jedi sur TF1 : tout ce qu'il faut savoir sur le célèbre bikini de la Princesse Leia
    Par Laëtitia Forhan — 16 janv. 2018 à 22:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Dans "Star Wars : Episode VI - Le Retour du Jedi", diffusé ce soir sur TF1, Jabba le Hutt oblige la Princesse Leia a porter un bikini très inconfortable. Saviez-vous que depuis le rachat de la franchise par Disney, cette tenue n'est plus bien vue ?

    Sorti au cinéma en octobre 1983, Star Wars : Episode VI - Le Retour du Jedi mettait les héros de la saga en bien mauvaise posture. Han Solo (Harrison Ford) se retrouve dans la carbonite, Luke (Mark Hamil) est défait par Dark Vador et la Princesse Leia est faite prisonnière par le terrible Jabba le hutt. L’alien – sorte de mélange entre un gros crapaud et une énorme limace - l'oblige alors à porter une tenue d'esclave pour le moins inconfortable. Un bikini doré devenu iconique et qui contribua alors à faire de Carrie Fisher un sex-symbol. Cette tenue créée par Aggie Guerard Rodgers et Nilo Rodis-Jamero est inspirée des dessins de Frank Frazetta, dessinateur SF aimant mettre en valeur les formes féminines.

    Lucasfilm Ltd.

    Lorsque George Lucas lui présenta pour la première fois, Carrie Fisher cru d’abord à une mauvaise blague. Outre son aspect peu couvrant, le costume était très inconfortable. Il existait 2 versions du fameux bikini, l'une en caoutchouc utilisée lors des cascades et l'autre en métal pour les scènes dans lesquelles la princesse était immobile (et mieux valait l’être pour ne pas souffrir…). Le tournage du Retour du Jedi s'est par ailleurs déroulé en hiver dans les studios d'Elstree, à Londres, Carrie Fisher a donc dû tourner ses scènes à moitié nue dans le froid.

    Lors d'un entretien accordé à Interview Magazine en 2015, la Princesse conseilla à Daisy Ridley de "se battre pour son costume", précisant "Ne sois pas une esclave comme j'ai pu l'être".

    Lucasfilm / Disney

    CACHEZ CE BIKINI...

    Mais peu de temps avant la sortie du Réveil de la Force, les studios Disney désormais propriétaires de la franchise, ont décidé qu'ils n'allaient plus commercialiser de produits dérivés de la princesse Leila en bikini (et de faire la promotion de la Star Wars en faisant appel à des images de la Princesse Leia si court vêtue).

    La raison de ce choix est à mettre en parallèle avec une volonté certaine du studio aux grandes oreilles de mieux correspondre avec le rôle de Leia dans Le Réveil de la Force. Le dessinateur J. Scott Campbell explique : "Disney est déjà bien engagé dans la suppression du costume "esclave" de tous ses produits. Vous ne verrez plus aucun article de merchandising avec le bikini. Chez Marvel, nous ne pouvons même plus dessiner Leia dans une pose sexy, sans même parler du costume ! Nous avions aussi une statuette de Leia Esclave qui a été retirée dans une de nos plus grosses usines..." Si vous possédez des objets à l'effigie de la Princesse Leia en bikini, sachez donc qu'ils sont désormais collector. 

    10 choses que vous ignoriez (peut-être) sur Carrie Fisher

    Une vente aux enchères proposant d'acquérir des accessoires de cinéma collector a eu lieu en septembre 2015. Parmi ces derniers se trouvait le bikini de la Princesse Leia qui a été acheté par un acquéreur resté anonyme (on parie sur David Schwimmer - alias Ross dans la série Friends - gros fan de la tenue de la Princesse) pour la modique somme de 96 000 dollars. 

    Faux raccord spécial Star Wars Episodes I, II et III

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • MacArno
      Leia est sexy dans ce bikini, ce n'est ni vulgaire, ni sexiste ni de la pornographie.Je n'aime pas les femmes objets de façon générale. Et je n'aime pas toutes ses bibos refait qui font des selfies à longueur de journées. C'est elle qui dénature l'image de la femme.Une femme peut-être séduisante, attirante sans montré sa poitrine ou autre ....Ce que je vois là,ne me choque pas ... Mais le monde des enfants de Disney ne permet cela.Maintenant, je pense que le meilleur avis sur ce sujet reste les autres femmes :)Alors, Mesdames, on garde ou pas le bikini ? :)
    • Kristina I.
      C'est pas faux, mais bon ça montre quand même la logique, diffuser un pseudo porno en censurant les scènes de sexe, c'est comme diffuser Fast et supprimer toute les scènes avec des voitures :D
    • Billfr59
      Bah punaise, faut pas qu'ils interdisent les armes à feu, parce que si c'est prohibé aussi, les carnages vont exploser :D
    • Ha'Otep
      Si tu fais référence a 50 nuances ils auraient du censuré tout le film :D
    • Guillaume B.
      Je le savais et ma remarque piquait en ce sens Lucas histoire de pas focaliser ma critique uniquement sur Disney qui a ses torts mais n'a pas le monopole dans ce domaine.Je me souviens justement du scandale à l'époque, c'était la 1ere fois que j'avais l'occasion de faire les SW sur écran ciné et j'avais été un peu dégoûté qu'ils lissent le personnage.
    • sptz
      c'était long mais bon ;) entièrement d'accord avec tout !
    • sptz
      tenue d'esclave sexuel de jabba le hutt, qu'on la force a porté parce que son bourreau est un esclavagiste = scandaledétruire une étoile noir avec des millions de personnes a l'intérieur = bien fait pour eux...que la nudité soit plus tabou que la mort d'être humain, j'arriverais décidément jamais a comprendre...
    • -Nomade-
      avec Solo qui tire en 2nd pour se défendreça, c'est déjà fait... ça a fait assez de bruit, d'ailleurs, lors de la sortie de la version restaurée...
    • Indigorpheus
      Je crois que c'est justement parce que les USA sont l'antre du puritanisme que la production de pornos est si importante. Un peu comme un enfant à qui on interdit de faire quelque chose, et qui n'aura donc qu'une envie : braver cet interdit...
    • Indigorpheus
      Et bien Guillaume B., je crois que tu as tout dit. J'allais moi aussi mettre un commentaire dans ce sens, mais tu l'as fait bien mieux que je ne l'aurais fait!
    • Lougnar
      D'accord avec Mahtan-ancalimon, très bonne réponse !Le sexe est tabou dans notre société, je ne comprend pas pourquoi... On ne naît pas habiller... Une scène d'amour sensuelle dans un film peut être belle et érotique, cela te fais encore plus aimer les personnages ! Et la cette scène avec Léia est loin d'être sensuelle ou autre ! Tu l'as parfaitement résumé !Je trouve qu'avec le temps, de ce côté la le cinéma à régressé ! Pas que le cinéma d'ailleurs... Par exemple : regarde le nombre de filles qui font du Topless maintenant... Mon dieu satan, il faut tout caché mdr ^^ !
    • mahtan-ancalimon
      Très belle réponse à ces stupidités pseudo féministes.
    • Cuderoy
      On impose par peur d'opposer, de froisser la sensibilité infinie des gens. Un monde qui juge tout en ne sachant rien, voilà ce qu'on a...
    • ScaarAlexanderTrox
      D'une part, je te ferai remarquer que ce n'est pas moi qui surgis de nulle part pour critiquer ton opinion, mais l'inverse ; tu serais encore moins fatigué (pauvre choute) si tu n'avais pas tapé ton commentaire. D'autre part, nous aimerions bien être moins fatigants... mais que veux-tu, quand le camp d'en face (en grossissant le trait) déploie des moyens ubuesques depuis des décennies pour fatiguer les gens jusqu'à l'endormissement cérébral perpétuel, il faut bien se sacrifier un peu. Si toi, tu estimes avoir fait un travail intellectuel suffisant en te contentant de ne pas suivre les hystériques, c'est ton affaire, je ne m'en mêle pas, et un droitard flexible trouvera que c'est déjà ça. Mais ne nous reproche pas de chercher à obtenir un semblant de vue d'ensemble. Car évidemment que si, ça fait partie du débat, dès lors que l'on remonte à l'origine idéologique de ladite hystérie. La confusion qui te gêne tant n'est rien en comparaison de celle qui règne dans le cerveau des progressistes...
    • Guillaume B.
      Merci.Ca m'énerve toujours ces politiques qui, au lieu d'aller de l'avant, décide en plus de revenir en arrière pour faire genre non, ça, ça n'existe pas parce qu'ils ne veulent rien assumer qui pourrait être mal vu pour leur image.Bientôt, on aura une trilogie SW edition spéciale avec Solo qui tire en 2nd pour se défendre, Leia qui est bien drapée comme une nonne, Luke qui ne se fera pas couper la main parce que sa peut choquer les plus jeunes, Dark Vador qui ne soufflera plus parce que ça pourrait stigmatiser les asthmatiques...On peut pas faire plaisir à tout le monde. C'est pathologique de vouloir éviter toute forme possible de controverse.L'ironie c'est qu'en refusant d'en faire de nouveau (Leai en bikini), ils ne vont que renforcer l'intérêt pour le côté coquin du truc!
    • Cuderoy
      Si j'avais pu te mettre 1000 likes...
    • Guillaume B.
      Toujours amusant de voir se focaliser la morale sur la nudité dans ce grand combat sur l'image de la femme quand tant d'autres aspects passent bien plus tranquillement.Toute image a un contexte et il faudrait en tenir compte avant de juger dégradant ou malsain (ou autre terme adopté pour l'occasion) tout et n'importe quoi.Déjà, aussi sexy que soit la tenue, elle est cohérente pour la situation; Léai est réduite au rôle d'esclave par un monstre qu'on devine dépravé. La tenue du perso lui est imposée par un pervers et n'est pas un choix personnel. C'est pas non plus comme si on la filmait en train de prendre une douche pour se relaxer après une mission des rebelles quand même.Ensuite, le fait qu'elle utilise sa chaîne pour tuer Jabba montre qu'on peut la réduire au niveau de l'image à l'objet, elle n'en garde pas moins toute sa combativité. Donc, je n'ai jamais considéré que cette tenue ait en quelque façon dégradé l'image de Léia en tant que femme ou que femme forte. C'est pas plus problématique que Sigourney Weaver et sa petite culotte blanche dans Alien. Ca se montre plutôt logique dans le film, beaucoup plus que voyeuriste.Alors, oui, par la suite, la tenue a pu devenir culte pour des raisons que je dirais poliment coquine. Le cinéma c'est l'art d'exploiter du fantasme, sous diverses formes, et la sensualité peut en faire partie sans qu'on tombe dans le sexisme, le mépris de la femme et j'en passe.Mais alors, maintenant, on fait quoi? On rallonge numériquement le bikini d'Ursula Andress dans Dr No? On floute l'entrejambe de Sharon Stone dans Basic instinct? Couvrez donc ce sein que nous ne saurions voir! Une vraie comédie digne de M. Poquelin... :)S'il est bien de vouloir protéger l'image de la femme, pourquoi considérer que tout ce qui est sexy ou dénudé soit négatif? La sexualité, la sensualité sont des composantes de la beauté et de la vie. Là encore, toute nudité n'est pas vulgaire et toute vulgarité n'est pas que nudité.Parce qu'à côté de ça, pas de problème à présenter quasi exclusivement des stars féminines qui ont toute la taille mannequin bien fine, à leur faire porter des costumes moulants (cf les super héroines Marvel ou DC, quoique WW c'est surtout la jupe qui est courte plus que l'armure n'est moulante), à mettre en valeur leur décolleté dès que possible, à les maquiller, les coiffer et les éclairer pour en faire des beautés à tomber dans la norme à la mode, à retoucher la texture de leur peau par photoshop sur la moindre affiche promo (et parfois retouche de ligne), le tout dans un pays où plus de la moitié des adultes sont désormais obèses.Et quand on a une star avec un taille plus large, comme Melissa McCarthy (et j'en passe d'autres moins connues), comment les présente-t-on si souvent? Comme des grosses badass, ou des grosses vulgaires... Perso, entre voir les femmes plus larges réduites à des rôles où l'on rit de leurs formes tandis qu'on célèbre la maigreur à gogo avec x artifices d'un côté et le costume de Leia de l'autre, je m'interroge sur ce qui nuit vraiment le plus à l'image de la femme et la notion de corps féminin. Pas demain la veille que Botero inspirera Vogue, Elle, Marie Claire...Je comprends qu'on puisse s'offusquer de voir à la moindre occasion une femme dénudée (certaines pubs là dessus sont fortes et abusives, sans compter les scènes de douche gratuites qui abondent dans les films et série sans nécessité hitchockienne du récit) et je ne nie pas que l'exposition du corps féminin (ou sa surexposition si on compare avec le corps masculin) fasse partie d'un problème de représentation de la femme en tant que fantasme.Maintenant, Leia dans SW, c'est sexy mais la scène n'a jamais limité Leia à l'objet, ce qui est, dans le fond, plus important que le reste. A l'inverse, on a un paquet de choses qui ne choquent pas mais qui enferment, bien plus que Leia dans ROTJ, la femme dans une dimension d'objets de désir masculin soigneusement calibré.De toute façon, on sait que l'amérique et ses mentors du politiquement correct (ce qui n'inclut pas que Disney) ont un rapport conflictuel avec la nudité/sexe : il n'y a qu'à voir à quel point c'est plus facile de mettre des meurtres et du sang dans une série ou un film que de la nudité.
    • Kristina I.
      Ils n'ont rien censuré cette fois ? Apparemment c'est la grande nouveauté de tf1, virer des scènes des films qu'ils diffusent.
    • MadRom
      Défend l'idée que les êtres humains ne sont pas des objets. L'homme est tout aussi posé en objet sexuel dans les films (suffit de voir les films pour adolescentes et le nombre d'acteur qui doivent suivre un programme intensif pour avoir un corps sculpté dans les blockbusters) et dans les pubs.Il serait bien aussi que les féministes, ces néo-conservateurs, changent de discours, qu'en troquant le patricarcat pour le patronat, les femmes sont de plus en plus réduites à des produits du marché, tout comme les hommes.
    • Ha'Otep
      Cette tenue créée par Aggie Guerard Rodgers et Nilo Rodis-Jamero est inspirée des dessins de Frank Frazetta, dessinateur SF aimant mettre en valeur les formes féminines.Surtout inspiré de la bd Valérian ou Laureline se retrouve dans une situation similaire
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Le Jardin secret Bande-annonce VF
    Le Sel des larmes Bande-annonce VF
    Tout nous sourit Bande-annonce VF
    The Perfect Candidate Bande-annonce VO
    Peninsula Bande-annonce VO
    After - Chapitre 2 Teaser VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    Dernières news cinéma
    Meilleurs films à l'affiche
    En avant
    4,0
    De Dan Scanlon
    Bande-annonce
    De Gaulle
    3,4
    De Gabriel Le Bomin
    Avec Lambert Wilson, Isabelle Carré, Olivier Gourmet
    Bande-annonce
    La Bonne épouse
    3,2
    De Martin Provost
    Avec Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky
    Bande-annonce
    Radioactive
    Radioactive
    3,1
    De Marjane Satrapi
    Avec Rosamund Pike, Sam Riley, Aneurin Barnard
    Bande-annonce
    Papi-Sitter
    Papi-Sitter
    3,0
    De Philippe Guillard
    Avec Gérard Lanvin, Olivier Marchal, Camille Aguilar
    Bande-annonce
    Mulan
    Mulan
    De Niki Caro
    Avec Yifei Liu, Donnie Yen, Jason Scott Lee
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top