Mon AlloCiné
    Eliza Dushku déclare avoir été agressée sexuellement sur le tournage de True Lies
    Par Thomas Imbert — 15 janv. 2018 à 13:10
    facebook Tweet

    Âgée de 12 ans lors de la production de "True Lies" réalisé par James Cameron, Eliza Dushku, qui incarnait la fille d'Arnold Schwarzenegger, a récemment déclaré avoir subi des violences sexuelles de la part du cascadeur Joel Kramer sur le tournage.

    20th Century Fox Television

    Dans le sillage de l'affaire Weinstein, nombreuses sont les actrices dont la parole se libère depuis le mois d'octobre. Aujourd'hui, c'est au tour d'Eliza Dushku, qui incarnait la jeune fille d'Arnold Schwarzenegger dans True Lies de James Cameron, d'annoncer publiquement avoir été agressée sexuellement par le cascadeur Joel Kramer sur le tournage du film.

    "J’avais 12 ans, il en avait 36," a déclaré l’actrice sur Facebook à l’intérieur d’un long message dans lequel elle décrit la situation en détails, racontant également qu’elle avait été blessée lors d’une cascade qui avait mal tournée sur le tournage, juste après avoir confié son histoire à l’une de ses amies adultes.

    20th Century Fox
    Eliza Dushku dans "True Lies"


    "A l’époque, j’ai raconté ce qui s’était passé à mes parents, à deux amis adultes et à l’un de mes grands frères. Personne ne semblait prêt à se confronter à ce tabou à l’époque, et moi non plus," confie-t-elle.

    "Je suis reconnaissante envers les femmes et les hommes qui m’ont précédée dans les derniers mois. La liste croissante des victimes d’abus sexuels et de harcèlements qui se sont exprimées avec leurs vérités m’ont finalement donné la possibilité de parler à mon tour. Cela a été incroyablement épuisant d’enfermer ça à l’intérieur de moi pendant toutes ces années."



    Lâché par l’agence Worldwide Production Agency dont il était le client, Joel Kramer, qui a poursuivi sa carrière en tant que coordinateur des cascades depuis True Lies, a nié les accusations dans une interview pour Deadline :

    "Je ne l’ai jamais abusée sexuellement," assure-t-il. "Cela me rend malade. Ce n’est pas vrai. Je pense qu’elle invente cela dans son imagination. Ce ne sont que des mensonges. Des mensonges, des mensonges, des mensonges. C’est complètement fou. Je l’ai traitée comme ma fille."

    Twentieth Century Fox


    James Cameron, réalisateur de True Lies, a quant à lui loué le courage d’Eliza Dushku au micro du Winter TCA, déclarant qu’il espérait que des films soient réalisés pour dénoncer ces situations, et que des mesures soient prises pour les éviter :

    "Ce qui lui est arrivé me brise le cœur, a-t-il déclaré. (…) Si j’avais été au courant de cela, j’aurais été impitoyable."

    Dans le contexte de l’affaire Weinstein et de toutes les accusations qu’elle a entraînée, 300 professionnelles d’Hollywood ont récemment lancé le mouvement Time's Up, censé recueillir des fonds pour lutter contre le harcèlement sexuel et la discrimination. En savoir plus : https://www.timesupnow.com/

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • le cin?phile en col?re
      Non c'est clair que je ne le serais pas !Tout comme le fait que ça ne prendrait pas de telle proportion car je ne connais pas de célébrités. Il faudrait penser recadrer un peu le débat.Nous sommes au courant de personnes qui ont vécu la pire des choses mais qui sont de l'autre côté de l'atlantique.Vous croyez que les américains en savent autant pour Michèle Anonyme ou Cathy Inconnu qui vivent ce calvaire dans des entreprises française ou ailleurs ?Donc permettez moi de dire poliment que j'en ai, et je suis pas le seul, vraiment ras le bol de cet étalage dégueulasse sur la place publique.Car les personnes qui n'ont pas ce statut ne peuvent pas se le permettre et du fait qu'elles ne le sont pas, préfèreraient peut être éviter d'étaler tout ça sur la place publique et de régler ça dans les tribunaux.La justice à la place des réseaux sociaux est que la justice condamne alors que les réseaux sociaux rendent voyeur !!
    • Sicyons
      Et quand tu leur fais la remarque ils te parlent de la présomption d'innocence...
    • Ethan M.
      Et oui, culture du viol bonjour. Ce qui me sidère c'est que pas un seul se soit dit que si elle mentait vraiment, il y aurait plus de chances qu'elle ait jeté son dévolu sur Cameron ou sur Schwarzenegger (qui s'est fait accusé d'harcèlement sexuel par le passé) et pas sur un cascadeur inconnu de tous.Je suis allé sur la page où Dan Harmon qui reconnaissait avoir harcelé une scénariste qui travaillait pour lui et la quasi totalité des commentaires en parlaient comme d'un homme accusé à tort par la première parvenue.
    • Sicyons
      Voyons, voyons. Ne pas croire que toutes les femmes sont des menteuses juste prêtes à sauter sur le premier homme venu pour mieux l'accuser d'agression, c'est vraiment faire preuve d'une naïveté confondante. Si tu ne sais pas ça, c'est que tu ne sais rien, (John Snow)...
    • Sicyons
      Cherche pas. C'est juste représentatif des mentalités de notre société. Les choses n'ont pas tant évolué qu'on pourrait le penser depuis le siècle dernier, malheureusement...
    • Ethan M.
      Le viol ? Mais quesque c'est que ça ? Un fruit transgénique généré par les féminazi et les SJW pour justifier leurs causes à la c....
    • Ethan M.
      Je ne sais si ce qu'elle dit est vrai. Je ne suis pas télépathe, je n'ai aucun moyen de le savoir. Toutefois dans la mesure où il reste possible que ces accusations soient véridiques, je trouve certains commentaires assez borderline. Oui lynchez moi si ça vous amuse !Oui il y a des limites dans la libération de parole et certains accusatrices/accusateurs peuvent mentir. Mais ce n'est pas une raison pour partir du principe que chaque victime d'harcèlement ou de viol ment.
    • Ethan M.
      Vous n'avez vraisemblablement jamais été violé de votre vie et vous n'avez jamais connu quelqu'un qui s'était fait violé. Pour vous, le viol et la pédophilie n'existent pas et l'empathie non plus visiblement.Scandale Weinstein ou pas, vous aviez toujours eu le même avis sur la question je me trompe ?Je me demande si vous seriez toujours aussi grande gueule si un jour une personne à qui vous tenez comme peut-être vos enfants si vous en avez croisaient la route d'un pervers.Et je pense la même chose de tous ceux qui ont validé le commentaire.
    • batiaz
      Pour Flavie Flament, c'était en 1987 (et True Lies en 1994). Dans le téléfilm La consolation adapté du récit du même nom (et supervisé par Flavie Flament elle-même), elle n'est pas reçue dans un camping naturiste mais dans le studio photo de D. Hamilton qui finit par se promener totalement nu dans l'appartement devant elle et sa mère. Hamilton faisait 'son marché' sur les plages avant d'inviter les jeunes filles à se dénuder dans son propre studio...prétendument pour les photos (d'autres jeunes filles ont fini par témoigner). Flavie Flament n'a pas raconté à sa mère car elle a refoulé son viol comme beaucoup de jeunes filles le font. il faut un déclencheur fort pour arriver à faire remonter ces horribles souvenirs (idem pour d'autres traumatismes d'enfance). Elle a bien tenté de faire comprendre à sa mère qu'elle ne voulait plus y retourner mais c'était peine perdue. Dans les articles que j'ai lu, F. Flament parle d'une mère autoritaire et manipulatrice, qui cherche a obtenir le succès au travers de sa fille par procuration. Léa Drucker, qui a été aidée par Flavie Flament pour interpréter le rôle, affirme qu'elle vivait dans le déni et que la fin justifiait les moyens. (fin des) années 80 ou pas, plages nudistes ou pas, confier sa fille de 13 ans à un homme nu âgé de 54 ans dans son propre appartement, aussi célèbre soit-il, ce n'est pas un comportement digne d'une mère.
    • Jules G.
      Trou Lisse(pardon, je pars honteusement me flageller)
    • Jules G.
      Après toutes ces années sur Terre, j'arrive encore à être étonné par la naïveté de certains...
    • Jules G.
      Et toi tu séchais les cours de français, non ?
    • Jules G.
      C'était au cap d'Agde dans un camping naturiste, en plus dans les années 80, décennie ou les français étaient plus détendus (et c'est un euphémisme) ce qui explique que la tenue du monsieur n'a pas dû choquer outre mesure... Même si elle connaissait le types de photos d'Hamilton, sa mère ne pouvait pas deviner qu'il abuserait d'elle. Et son viol, elle ne l'a jamais raconté à sa mère donc rien à voir.
    • sptz
      la vache, je suis extrêmement choqué de lire qu'elle a raconté ça a autant de personne et que personne n'ai réagis... surtout les membres de sa famille... si cela ce confirme c'est extrêmement choquant...
    • Sicyons
      Après toutes ces années sur Allociné, j'arrive encore à être écœuré par certains commentaires...
    • onelovebob
      elles viennent toutes chercher leur moment de postérité avec leurs agressions ...facile d'accuser quelqu'un comme cela ...
    • MickDenfer
      Eliza
    • MickDenfer
      c'est pas drôle.
    • MickDenfer
      Rien dans Buffy ?
    • Sebacca
      C'est un site de ciné ou de télé réalité ici?
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Countdown Bande-annonce VF
    Doctor Sleep Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Notre dame Bande-annonce VF
    Un monde plus grand Bande-annonce VF
    J'accuse Bande-annonce VF
    Star Wars: L'Ascension de Skywalker Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    The Batman a-t-il trouvé son Homme-Mystère ?
    NEWS - Stars
    vendredi 18 octobre 2019
    Le Roi Lion 2019 : une "énorme déception" pour Elton John
    NEWS - Stars
    jeudi 17 octobre 2019
    Le Roi Lion 2019 : une "énorme déception" pour Elton John
    Banlieusards : saviez-vous que l'interprète de Soulaymaan avait remporté un concours d'Eloquence ?
    NEWS - Stars
    mercredi 16 octobre 2019
    Banlieusards : saviez-vous que l'interprète de Soulaymaan avait remporté un concours d'Eloquence ?
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top