Notez des films
Mon AlloCiné
    "Breaking Bad": les scènes les plus WTF, Bitch !
    Par Raphaëlle Raux-Moreau & Jean-Maxime Renault — 26 janv. 2018 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    L'aventure télévisuelle "Breaking Bad" fête ses 10 ans. Retrouvez Walt, Jesse, Skyler, Hank et les autres dans notre sélection des moments les plus fous et marquants de la série.

    AMC

    Dans Breaking Bad, un soin tout particulier a toujours été apporté aux teasers d'ouverture. Très souvent originaux, ces derniers réservent parfois d'entrée de jeu une surprise ou un réel étonnement. Parfois, on se demande même si on est bien dans Breaking Bad, tant on nous montre un univers que l'on ne reconnait pas tout de suite... Ces introductions-là sont, à bien des égards, des intros "WTF" !

    ATTENTION SPOILERS !!!

    Saison 2 - Episode 1 ("Seven Thirthy- Seven")

    AMC

    Pour ouvrir la seconde saison du show, les scénaristes ont choisi de passer au noir et blanc. On découvre une piscine et lorsque la caméra nous amène dans la piscine, on y voit, en couleur, un ours en peluche rose. La peluche se retourne dans l'eau et on remarque qu'elle est brûlée sur un côté. Au loin des sirènes se font entendre. Mais que s'est-il passé chez les White ? Une intro qui interroge et qui est clairement un flashforward...

    Saison 2 - Episode 7 ("Negro Y Azul")
    AMC

    Dans cette intro, on croit pendant un court instant s'être trompé de chaîne ou que notre télé a été hackée par la ligue des chanteurs mexicains. L'épisode commence en effet sur un clip, dans lequel un groupe mexicain chante Negro Y Azul (Black and Blue). Ils y évoquent un gringo qu'on nomme Heisenberg et qui montre un total manque de respect pour le cartel mexicain en monopolisant le marché avec son produit. Selon la chanson (qui dure plus de 3 minutes, WTF !), ce dernier ne fera pas long feu...

    Saison 2 - Episode 8 (Better Call Saul)

    AMC

    A ce moment de Breaking Bad, on connait déjà bien Badger. L'épisode commence donc avec un Badger assis sur un banc estampillé d'une pub pour Saul Goodman (c'est dans cet épisode qu'on rencontre pour la première fois ce cher Saul). Badger est donc sur son banc et un gringalet vient s'assoir à côté de lui dans le but de lui acheter de la marchandise. S'ensuit une scène totalement surréaliste entre les deux hommes et qui va durer, à elle seule, près de 5 minutes. Dans quelle autre série voit-on ce genre de scène ? Badger ne veut pas vendre la Blue au mec en question, persuadé que l'autre est flic. Ils argumentent, Badger fait des blagues, l'autre se vexe, revient, lui donne des preuves, et finalement, la vente se fait. Au final, le mec est bien flic et deux voitures arrivent en trombe et Badger se fait interpeller. Epique.

    Saison 2 - Episode 11 (Mandala)

    AMC

    A nouveau, un épisode qui s'ouvre avec l'un des amis de Jesse et sur la vente dans la rue. Et à nouveau, on sent que la vente va mal tourner. Mais pas comme on l'imaginait. Cette fois, c'est ce cher Combo qui en fait les frais. Posé à un coin de rue qui semble être un nouveau territoire plutôt mal famé, Combo fait le pied de grue pendant qu'un gamin inconscient du danger fait du vélo à côté de lui. Il remarque une voiture louche et s'en approche pour voir ce qui se trame. Il montre bien qu'il est armé et les deux hommes de la voiture s'éloignent. Combo retourne à son poste mais s'inquiète en voyant que les deux hommes sont restés à l'observer. Pris de panique, il prend son téléphone pour avoir des renforts et essaie de se débarrasser du gamin au vélo qui continue de lui poser des questions. Une voiture klaxonne, Combo se retourne, on entend un coup de feu. Combo est touché. Par le gamin au vélo. Tous deux se regardent, affolés autant l'un que l'autre. Et alors que Combo tente de s'enfuir, le petit continue de lui tirer dessus jusqu'à ce que l'ami de Jesse s'effondre à terre.

    Saison 3 - Episode 1 (No Mas)

    AMC

    C'est un nouveau début de saison haut en couleurs qui commence. A nouveau, on se demande où l'on est et ce qu'il est en train de se passer. L'épisode commence en effet avec des hommes et des femmes qui rampent sur une route dans le désert. L'image est jaune, orange, très très vive. Une voiture s'arrête près d'eux, deux hommes qui se ressemblent comme deux gouttes d'eaux, et qui portent des costards cravates, en sortent. Ils se mettent eux aussi à ramper en avançant à l'aide de leurs coudes. Mais qui sont-il et que font-ils ? Cette petite troupe continue d'avancer jusqu'à un temple qui semble sacré. Les deux hommes se relèvent, entrent dans le temple, l'un fait une offrande à une divinité, l'autre y accroche un dessin qui représente... Heisenberg.

    Saison 3 - Episode 9 (Kafkaesque)
    AMC

    L'ouverture de cet épisode nous donne, l'espace d'un instant, l'impression que l'épisode n'a pas commencé et que l'on est encore dans les pubs. On découvre ainsi un spot publicitaire pour une chaîne de restauration, on nous parle poulet, épices, histoire et traditions... jusqu'à ce que l'on comprenne qu'il s'agisse de la pub pour Los Pollos Hermanos. Le spot continue ensuite, en musique, la chaîne de distribution du Los Pollos : la fabrication de Meth, son entreposage dans les bidons de la marque jusqu'à son transport dans des camions...

    Saison 4 - Episode 4 (Bullet Points)
    AMC

    Mike est dans un endroit sombre et gelé (il porte même un bonnet). Breaking Bad se serait-elle installée en Alaska ? Non Breaking Bad a juste décidé d'enfermer ce bon vieux Mike à l'arrière d'un camion réfrigéré de Los Pollos qui transporte la nouvelle cargaison de meth. Tout à coup, le camion s'arrête et l'arrière est violemment assiégé par des dizaines de coups de feu. Lorsque les intrus ouvrent la porte du camion, Mike les abat tel le professionnel qu'il est et sort. On retrouve le désert mais Mike, lui, a perdu un bout de son oreille.

    Saison 5 - Episode 1 (Live free or die)

    AMC

    La dernière saison de Breaking Bad ne pouvait s'ouvrir que sur un WTF. Nous voilà rendus cette fois dans un restaurant. Un homme assis seul au comptoir prend son petit déjeuner : des oeufs, du bacon et une galette de pommes de terre. Le voilà qui forme avec son bacon le nombre 52. On découvre que l'homme n'est autre que Walter White, un Walter White bien différent, avec tous ses cheveux et toute sa barbe. Nous voilà en plein Flasforward, un an plus tard ! Au fait, bon anniversaire Walt !

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • chips493
      Ah ok. Bah à vrai dire, je devais toujours être sonné par la mort de Hank ; je n'ai pas prêté attention à cette réplique..
    • Cuderoy
      2 min après la mort de Hank. Jessie est tiré hors de sa cachette par les néonazis qui l'embarquent de force. Walter les arrête, se tient devant Jessie et lui lance cette réplique, dans le seul but de lui faire du mal. Quand il a fini, Jessie est emmené mais il n'oppose plus aucune résistance.
    • chips493
      A vrai dire, je ne m'en souviens pas. Quand dit-il ça?
    • Cuderoy
      Dans les moments WTF, j'aurais rajouté l'aimant géant du début de la saison 05. :D
    • Cuderoy
      Je me suis jamais remis du I watched Jane die. Énormément de réplique font mouche dans la série et évidemment, la plus grande restera toujours le I did it for me du dernier épisode, puisque la série entière a servi à nous y amener. Mais le I watched Jane die était d'une brutalité... j'ai jamais revu un truc pareil depuis.
    • Mulder/Scully
      Quand ont dit que c'est LA (UNES), meilleurs !
    • Naughty Dog
      ça ravive beaucoup de super souvenirs tout ça !
    • Dumdumboy
      La scène où tous les Mexicains rampent m'avait bien fait halluciner sur le moment ^^
    • David D.
      Vous avez gagner, c'est repartit pour un visionnage ;)
    • David D.
      Lol c'est trop injuste ton avatar.
    • heisenberg13
      Super dossier 👍🏻👍🏻
    • chips493
      Au moins, il est sorti de scène avec une réplique mémorable.
    • chips493
      Une série avec une audace créative toujours inégalée.
    • chips493
      Dans un autre registre, certes, Le visiteur du futur est très axé comédie dans sa première saison, avant de rajouter des doses de drame de plus en plus lourdes au fil des saisons.
    • Tommy Shelby
      La force de BB est aussi dû à son évolution au fil du temps.Les premières saisons alternent souvent entre le drama et le comique complétement assumé, pour finir sur une saison magistrale qui ne laisse plus la place à l'espoir.Je ne connais pas d'autres séries qui ait réussi ce tour de magie , celui de nous proposer toute une palette d'émotions tout en restant toujours cohérent dans sa ligne directrice.
    • Benjamin F.
      La réplique qui m'a le plus choqué de toute la série.
    • chips493
      Walter, t'es l'homme le plus intelligent que je connaisse, mais t'as pas compris qu'il a déjà fait son choix depuis 5 minutes? Allez tire, qu'on en fini...
    • andiran23
      Ouiiii, laisse-toi aller, cède à la tentation, mon enfant !
    • Cr?tin de Touque
      Arrêtez vous me donnez envie de revoir cette série !
    Voir les commentaires
    Back to Top