Mon AlloCiné
Le Labyrinthe 3 : "Nous devions revenir aux sources du roman" [INTERVIEW]
Par Jérémie Dunand, propos recueillis le 24 janvier 2018 à Paris — 7 févr. 2018 à 05:45
facebook Tweet G+Google

"Le Labyrinthe : le remède mortel", le dernier volet de la saga dystopique "Le Labyrinthe", sort aujourd'hui au cinéma. Nous avons rencontré Dylan O'Brien, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster, et le réalisateur Wes Ball.

AlloCiné : Le Labyrinthe : le remède mortel débute par une séquence d’ouverture très impressionnante. Qu’est-ce que vous pouvez en dire sans trop en dévoiler pour les fans ? Comment s’est déroulé le tournage de cette scène ?

Thomas Brodie-Sangster : Oui, c’est une scène vraiment cool. On est immédiatement plongé dans l’action, mais on ne comprend pas tout de suite très bien ce qui se passe. On retrouve les personnages que l’on connaît, et le décor de la terre brûlée, mais quelque chose est différent, ne sonne pas comme d'habitude. Thomas et les autres semblent être en mission. La scène dure environ 15 minutes et c’est vraiment une très belle entrée en matière.

Dylan O'Brien : Ce qui est assez fou c’est que les gens s’imaginent probablement qu’on a passé des semaines à tourner cette séquence, alors qu'en réalité ça n’a duré que 5 jours. C’était vraiment intense, et donc assez dur physiquement.

Wes, visuellement, et en terme d’ambiance aussi, Le remède mortel est très différent des deux premiers films de la franchise Le Labyrinthe. C’est ce que vous vouliez faire depuis le début ? Réaliser trois films aux styles très différents ?

Wes Ball : Oui, complètement. Pour moi, cela n’avait pas trop d’intérêt de refaire ce que j’avais déjà fait sur le premier. Je trouvais ça génial que chaque film parvienne à étendre un peu plus l’univers, à montrer des choses différentes. Et en tant que réalisateur, j’en suis encore à mes débuts, je n’ai réalisé que ces trois films. Donc j’apprends au fur et à mesure, en essayant d’être à chaque fois un peu plus ambitieux et un peu plus dans l’introspection. Je me suis beaucoup amusé à grandir tout au long de cette aventure.

Avec le second film, La Terre brûlée, vous avez pris des libertés par rapport au roman, et certains fans ont été un peu déçus. Mais Le remède mortel semble être globalement une adaptation plus fidèle. Vous avez pris en compte les réactions du public ?

Wes Ball : Oui, même si je ne suis pas vraiment d’accord car je trouve que Le Labyrinthe 2 est proche du roman si l’on prend la structure narrative globale. Ça parle d’un groupe de personnages qui s’échappe de WICKED, s’aventure dans la terre brûlée, rencontre Brenda et Jorge, se retrouve confronté aux Fondus, et finit par être ramené vers WICKED. La trame est très similaire, ce sont juste les événements qui parsèment le film qui sont différents. Mais ceci étant dit, vous avez raison, j’ai clairement entendu les plaintes des fans (rires). Il faut juste savoir qu’il est toujours compliqué d’adapter un roman en film. Certaines choses fonctionnent à l’écran, et d’autres pas du tout. Et moi mon but c’est de proposer quelque chose qui fonctionne sur grand écran. Et même si je sais que le film est en partie destiné aux fans des romans, il y a aussi deux tiers des spectateurs qui iront voir le film qui ne les ont pas lus et je dois pouvoir les contenter également. C’est un juste milieu qui n’est pas toujours facile à trouver.

2018 Twentieth Century Fox

Mais avec Le remède mortel, oui, nous avons essayé de retomber sur nos pieds, et en vérité ça a toujours été prévu comme ça. Lorsque nous sommes arrivés au moment d’adapter La Terre brûlée, nous avons regardé les tomes 2 et 3 de la trilogie littéraire et nous nous sommes demandés "Comment est-ce qu’on parvient à faire deux films avec ça ?". Et la réponse était qu’il fallait bouger certains éléments, les passer d’un film à l’autre, mélanger un peu le tout. Et en fin de compte le résultat final est assez fidèle. Beaucoup de choses qui se passaient dans le troisième roman se passent également à l’écran dans Le remède mortel. Elles se produisent juste un peu différemment. Je voulais garder quelques surprises, même pour les fans purs et durs. Après tout, quel est l’intérêt d’aller voir un film quand on sait déjà tout ce qui va se passer dedans ? Mais j’espère que malgré tout, les fans seront satisfaits car nous avons essayé de rester le plus fidèle possible à l’esprit du roman.

Le tournage du Remède Mortel a été interrompu près d’un an suite à l’accident dont a été victime Dylan O'Brien. Quel était l’ambiance au moment de reprendre le tournage ?

Kaya Scodelario : Nous étions tous très fiers de notre ami. Si Dylan avait décidé de ne pas revenir et de ne pas terminer le tournage, nous l’aurions totalement compris et accepté. Mais il est revenu. Il est très courageux et avait vraiment envie de terminer cette aventure avec nous. Il y avait une vraie excitation et dès que nous nous sommes tous retrouvés c’était comme avant, tout était très normal.

Avec Teen Wolf ou Skins, on vous a découvert dans des séries. Pourriez-vous un jour revenir vers le petit écran, ou avez-vous davantage envie de vous consacrer au cinéma aujourd'hui ?

Dylan O'Brien : Je reste complètement ouvert à refaire une série un jour. Il y a des séries exceptionnelles aujourd'hui à la télévision.

Kaya Scodelario : J’adore les séries, et la télévision regorge de super personnages féminins en ce moment. Des héroïnes vraiment très fortes et très intéressantes. Donc si un beau projet se présente, j’adorerais jouer à nouveau dans une série, oui.

Le Labyrinthe : le remède mortel sort aujourd'hui en salles :

Le Labyrinthe : le remède mortel Bande-annonce (2) VO

 

facebook Tweet G+Google
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Les Vieux fourneaux Bande-annonce VF
Lukas Bande-annonce VF
Sponsorisé
BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan Bande-annonce VO
Silent Voice Bande-annonce VO
En eaux troubles Bande-annonce VF
Le Poulain Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Interviews
Equalizer 2 : Denzel Washington vous a répondu
NEWS - Interviews
mercredi 15 août 2018
Le Monde est à toi : Vincent Cassel, Oulaya Amamra et Karim Leklou sur l’univers "renversant" de Romain Gavras
NEWS - Interviews
mercredi 15 août 2018
Le Monde est à toi : Vincent Cassel, Oulaya Amamra et Karim Leklou sur l’univers "renversant" de Romain Gavras
Red Sparrow en DVD/Blu-Ray : saviez-vous que Jennifer Lawrence avait appris le ballet pour le film ?
NEWS - Interviews
jeudi 9 août 2018
Red Sparrow en DVD/Blu-Ray : saviez-vous que Jennifer Lawrence avait appris le ballet pour le film ?
Dernières actus ciné Interviews
Films de la semaine
du 15 août 2018
Destination Pékin !
Destination Pékin !
De Christopher Jenkins
Bande-annonce
Equalizer 2
Equalizer 2
De Antoine Fuqua
Avec Denzel Washington, Pedro Pascal, Bill Pullman
Bande-annonce
Le Monde est à toi
Le Monde est à toi
De Romain Gavras
Avec Karim Leklou, Isabelle Adjani, Vincent Cassel
Bande-annonce
Papillon
Papillon
De Michael Noer
Avec Charlie Hunnam, Rami Malek, Eve Hewson
Bande-annonce
Une Valse dans les allées
Une Valse dans les allées
De Thomas Stuber
Avec Franz Rogowski, Sandra Hüller, Peter Kurth
Bande-annonce
Capitaine Morten et la reine des araignées
Capitaine Morten et la reine des araignées
De Kaspar Jancis, Riho Unt
Bande-annonce
Sorties cinéma de la semaine
Back to Top