Mon AlloCiné
Borat sur OCS City : les dessous de l'enlèvement de Pamela Anderson
Par Emilie Schneider — 13 mars 2018 à 22:00
facebook Tweet G+Google

A l'occasion de la diffusion ce soir de "Borat" sur OCS City, retour sur l'une des séquences les plus mémorables de la comédie menée par Sacha Baron Cohen : le kidnapping de Pamela Anderson.

Borat, leçons culturelles sur l'Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan de Larry Charles
Avec Sacha Baron Cohen, Ken Davitian, LuenellPamela Anderson

De quoi ça parle ?

Borat, reporter kazakh, est envoyé aux Etats-Unis par la télévision de son pays pour y tourner un reportage sur le mode de vie de cette nation vénérée comme un modèle. Au cours de son périple, il rencontre de vraies personnes dans des situations authentiques, avec les conséquences les plus incroyables. Son comportement à contre-courant provoque les réactions les plus diverses, et révèle les préjugés et les dessous de la société américaine. Aucun sujet n'échappera à sa soif d'apprendre, même les plus extrêmes. Un vrai choc des cultures...

Documenteur

Après avoir incarné à la télévision anglaise le rappeur Ali G, l'humoriste Sacha Baron Cohen débarque en 2006 avec un nouveau personnage, Borat. Originaire du Kazakhstan, Borat Sagdiyev est un journaliste fictif faussement candide qui tente de soulever les paradoxes et l'hypocrisie de la société par le biais d'interviews satiriques où ses questions misogynes, homophobes et antisémites ne manquent pas de provoquer des réactions inattendues.

À l'instar de C'est arrivé près de chez vous ou Forgotten Silver, Borat utilise la forme du documentaire pour présenter des événements fictifs et en tirer un effet parodique. Sacha Baron Cohen pousse le vice jusqu'à faire la promotion de son film dans la peau de son personnage. Particulièrement provocant et délirant, Borat suscite de nombreuses polémiques à sa sortie, notamment au Kazakhstan où la population est froissée par l'image du pays véhiculée par la comédie de Larry Charles. 

D.R.

L'enlèvement

L'une des séquences phares de Borat est l'enlèvement de Pamela Anderson, qui joue son propre rôle. En effet, le journaliste kazakh découvre à la télévision, lors de son arrivée sur la terre de l'oncle Sam, l'actrice d'Alerte à Malibu et son physique plantureux. C'est le coup de foudre. Bien décidé à la rencontrer et à la demander en mariage, Borat se rend à une séance de dédicaces de la comédienne dans un Virgin Megastore et, suivant les étranges (fausses) coutumes kazakhes, la glisse dans un sac et l'enlève de force. L'actrice réussit à échapper à son ravisseur qui la poursuit jusque sur le parking du centre commercial avant d'être arrêté par la sécurité.

D.R.

S'agit-il d'une séquence tournée en caméra cachée ou Pamela Anderson était-elle dans la confidence ? Au moment de la sortie du film, la comédienne se garde évidemment bien de révéler le secret. Elle finit par annoncer sur son site : "Bien sûr que Sacha et moi avions planifié ça il y a bien longtemps. Et tout s'est déroulé à la perfection, je suis si heureuse pour lui." En réalité, elle faisait partie des rares véritables acteurs du film, aux côtés de Sacha Baron Cohen bien sûr, Ken Davitian (qui interprète Azamat, l’acolyte de Borat) et Luenell Campbell (qui joue une prostituée que Borat invite à la Magnolia Mansion Dining Society). Le reste du casting a été prié de signer un contrat qui l'engageait à ne pas poursuivre en justice la production. À en croire les propos d'un des agents de la sécurité présent ce jour-là, tout le monde était au courant. Il a fallu toutefois attendre de nombreuses heures pour tourner la séquence afin qu'elle ait l'air le plus authentique possible.

Dans une interview accordée à ABC News en 2016, le producteur exécutif Dan Mazer révèle que tout ne s'est pas passé comme prévu. L'équipe souhaitait une personnalité qui était l'incarnation de l'Amérique et avait également en tête Paris Hilton. Si Pamela Anderson a immédiatement accepté de se prêter au jeu, elle ignorait qu'elle allait être mise dans un sac et poursuivie. La panique et la peur qu'elle a ressenties étaient réelles. L'acteur Ken Davitian ajoute : "Elle a fui le magasin et a sauté dans une Jeep Cherokee. Le conducteur a ouvert les portes et elle est montée dedans. Nous pensions que c'était un de ses proches et son équipe pensait que c'était l'un des nôtres. Mais c'était juste une personne qui passait par là et qui pensait qu'elle avait des ennuis. Après l'avoir déposée, le conducteur a envoyé une lettre à l'agent de Pamela disant "j'ai sa chaussure ! je vous la rends si vous m'envoyez une photo dédicacée !"" Quand la réalité dépasse la fiction...

Revoir l'enlèvement de Pamela Anderson :

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
  • U.S. Marshals sur 13ème Rue : pourquoi Robert Downey Jr. déteste-t-il autant ce film ?
  • Comment fait-on pour filmer un environnement urbain désert ?
Commentaires
Voir les commentaires
Top Bandes-annonces
Le Grinch Bande-annonce VF
Sponsorisé
Les Chatouilles Bande-annonce VF
La Poursuite impitoyable Bande-annonce VO
Guantanamera Bande-annonce VO
Bohemian Rhapsody EXTRAIT VF "We Will Rock You"
Le Grand Bain Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Toutes les actus Ciné
Lumière 2018 : rencontre avec Cheng Pei-pei, la légendaire actrice du cinéma d’arts martiaux
NEWS - Interviews
jeudi 18 octobre 2018
Lumière 2018 : rencontre avec Cheng Pei-pei, la légendaire actrice du cinéma d’arts martiaux
First Man : Ryan Gosling n'est pas le premier acteur à jouer Neil Armstrong au cinéma
NEWS - Sorties Ciné
jeudi 18 octobre 2018
First Man : Ryan Gosling n'est pas le premier acteur à jouer Neil Armstrong au cinéma
Dernières news cinéma
Meilleurs films en VOD
  • Les Pépites
    1. Les Pépites

    de Xavier de Lauzanne

    Film - Documentaire

    Bande-annonce
  • 2. Et les mistrals gagnants
  • 3. Demain
  • 4. Forrest Gump
  • 5. La Ligne verte
  • 6. Coco
  • 7. La Liste de Schindler
  • 8. Le Parrain
  • 9. Django Unchained
  • 10. Lion
Tous les meilleurs films en VOD
Back to Top