Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Cannes 2018 : Terry Gilliam ou Asghar Farhadi en ouverture ?
Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 29 mars 2018 à 18:00
facebook Tweet

À deux semaines de l'annonce de la sélection du 71ème Festival de Cannes, le film d'ouverture nous est toujours inconnu. Mais deux candidats se dégagent clairement, si l'on se fie aux dernières déclarations de Thierry Frémaux sur le sujet.

Le 12 avril, Thierry Frémaux révèlera la sélection du 71ème Festival de Cannes lors de sa traditionnelle conférence de presse. Soient les longs métrage retenus en Compétition, Hors-Compétition et à Un Certain Regard. Et le film d'ouverture par la même occasion, comme cela avait été fait l'an dernier pour Les Fantômes d'Ismaël ? À deux semaines des annonces, nous ne savons effectivement pas qui lancera les festivités, mais les dernières déclarations du Délégué Général permettent de dégager des candidats : Everybody Knows et L'Homme qui tua Don Quichotte.

"Le mardi est un jour d’avant-premières, ce qui est parfait pour le film d’ouverture qui sortira le lendemain en France et gagne ainsi une journée 'd’événementialité'", a en effet précisé Thierry Frémaux dans une interview donnée au Film Français. L'heureux élu sera donc dans les salles française à partir du 9 mai et un rapide coup-d'oeil au calendrier des sorties nous permet de constater que c'est justement ce jour-là qu'est calée celle du nouvel opus d'Asghar Farhadi. Deux ans après les Prix du Scénario et d'Interprétation Masculine remis à son Client, le cinéaste iranien faisait déjà partie des favoris pour un retour sur la Croisette, et tous les voyants semblent aujourd'hui au vert.

Surtout que faire l'ouverture n'interdit pas de participer à la Compétition en même temps, comme Wes Anderson et Moonrise Kingdom l'avaient fait en 2012. Centré sur une réunion de famille aux conséquences imprévues, Everybody Knows a également pour lui d'être emmené par le couple Javier Bardem - Penelope Cruz, qui assurerait le côté glamour de la première montée des marches du Festival, aux côtés de la star du cinéma argentin Ricardo Darin. Et s'il ne devait pas ouvrir le bal, nul doute que le long métrage d'Asghar Farhadi serait présenté pendant les premiers jours de cette 71ème édition, et sortirait en même temps dans les salles françaises.

Alfama Films
Terry Gilliam sur le tournage du film de sa vie

Autre candidat qui nous paraît bien placé : Terry Gilliam, qui signerait sa troisième venue sur la Croisette, après y avoir présenté Las Vegas Parano et L'Imaginarium du Docteur Parnassus. Avec une sortie calée en mai 2018, qui signifie bien souvent "pour Cannes" auprès des initiés, L'Homme qui tua Don Quichotte a tout pour être un événement : un côté "projet maudit" qui a mis dix-huit ans à voir le jour ; la possibilité de rendre un hommage à Jean Rochefort, décédé l'an dernier et qui devait interpréter le héros de Cervantès en 2000 ; la nouvelle collaboration entre le réalisateur et Jonathan Pryce, son acteur de Brazil... Les angles ne manquent pas.

Et quoi de mieux que le plus grand festival de cinéma du monde pour célébrer la persévérance du metteur en scène anglais qui s'est battu, non pas contre des moulins, mais contre le sort qui s'acharnait de diverses façons (météorologique, financière...) alors qu'il essayait de réaliser son rêve ? Surtout qu'il réunirait Terry Gilliam, Jonathan Pryce, Adam Driver, Olga Kurylenko, Sergi LopezStellan Skarsgard et Rossy de Palma sur le tapis rouge. Pas forcément la montée des marches la plus riche en paillettes, mais du beau monde et un casting solide.

WOODY ALLEN HORS-COURSE ?

Il ne s'agit bien sûr que d'hypothèses de notre part, et d'autres candidats, actuellement sans date de sortie, peuvent encore occuper le créneau et surprendre. Il y a quelques mois, nous aurions même pu mettre une jolie pièce sur A Rainy Day in New York de Woody Allen, qui a déjà ouvert le bal avec Hollywood EndingMinuit à Paris ou Café Society. Mais beaucoup de choses ont changé depuis, suite à la libération de la parole consécutive à l'affaire Weinstein, et il serait étonnant que Thierry Frémaux choisisse de projeter un long métrage déjà désavoué par plusieurs de ses acteurs, sous le regard de Cate Blanchett, présidente du jury très impliquée dans le mouvement #MeToo.

Autre donnée à prendre en compte : à moins d'un changement dans le calendrier, certains films à potentiel cannois et blockbusters (Deadpool 2, Solo, Les Indestructibles 2...) ayant déjà une date de calée ne peuvent pas faire l'ouverture. Mais ça n'exclut pas une participation à ce 71ème Festival de Cannes, et nous en saurons plus le 12 avril prochain. En attendant, quel film verriez-vous lancer les festivités ?

Quand le Don Quichotte de Terry Gilliam donnait lieu à un documentaire rocambolesque :

Lost in La Mancha Bande-annonce VO
facebook Tweet
Commentaires
Voir les commentaires
Top Bandes-annonces
Disperata Bande-annonce VO
Les Crevettes pailletées Bande-annonce VF
Sponsorisé
Victor et Célia Bande-annonce VF
Bande-annonce VOST Un tramway à Jérusalem
L'Adieu à la nuit Bande-annonce VF
Anna Teaser VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Festivals
Cannes 2019 : Alain Delon recevra une Palme d'Or d'honneur
NEWS - Festivals
mercredi 17 avril 2019
Cannes 2019 : Alain Delon recevra une Palme d'Or d'honneur
Bande-annonce Les Crevettes pailletées : direction les Gay Games pour Nicolas Gob et son équipe de water-polo
NEWS - Vu sur le web
vendredi 18 janvier 2019
Bande-annonce Les Crevettes pailletées : direction les Gay Games pour Nicolas Gob et son équipe de water-polo
Sponsorisé
Dernières actus ciné Festivals
Meilleurs films à l'affiche
J'veux du soleil
J'veux du soleil
4,6
De François Ruffin, Gilles Perret
Bande-annonce
Green Book : Sur les routes du sud
Green Book : Sur les routes du sud
4,6
De Peter Farrelly
Avec Viggo Mortensen, Mahershala Ali, Linda Cardellini
Bande-annonce
Le Chant du loup
Le Chant du loup
4,5
De Antonin Baudry
Avec François Civil, Omar Sy, Reda Kateb
Bande-annonce
Mon Inconnue
4,3
De Hugo Gélin
Avec François Civil, Joséphine Japy, Benjamin Lavernhe
Bande-annonce
Grâce à Dieu
4,3
De François Ozon
Avec Melvil Poupaud, Denis Ménochet, Swann Arlaud
Bande-annonce
Tous les meilleurs films au ciné
Back to Top