Notez des films
Mon AlloCiné
    Perdus dans l’espace : c’est quoi cette nouvelle série Netflix ?
    Par CT — 13 avr. 2018 à 05:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Quelques mois après Altered Carbon, Netflix dévoile une nouvelle série de science-fiction. Direction cette fois-ci les étoiles avec Perdus dans l’espace, remake du show des années 60, adapté en film fin 90.

    Le pitch :

    La famille Robinson a été sélectionnée pour avoir la possibilité de reconstruire leur vie dans un monde meilleur. Mais lorsque les nouveaux colons font face à des difficultés pour accéder à leur nouveau foyer, ils vont devoir forger de nouvelles alliances et travailler ensemble afin de pouvoir survivre dans cet environnement étranger et hostile se situant à des années lumières de leur destination initiale.

    A l’origine, une série télé sixties

    Oui, les années 80 sont à l’honneur au cinéma et à la télévision. Mais pour sa nouvelle série, Netflix est remonté un peu plus loin. En 1965, CBS diffusait sur son canal Perdus dans l’espace (Lost in Space en VO), show SF en noir et blanc se déroulant 1997, inspiré d’une BD sortie quelques années plus tôt. Au casting, Jonathan HarrisGuy Williams (Zorro) et June Lockhart. On y suivait les explorations de la famille Robinson dont le vaisseau spatial vennait d’être trafiqué. La série a en tout cas assez marqué les esprits outre-Atlantique pour qu’un film voit le jour à la fin des années 2000. Et là, la distribution était plutôt alléchante puisqu’on y retrouvait William Hurt, Gary Oldman, Mimi RogersHeather Graham et même Matt LeBlanc… 

    Netflix France

    Et c’est justement sur l’aspect visuel que Netflix compte épater ses abonnés avec son reboot de Perdus dans l’espace. Deux ans se seront déroulés entre l’annonce du projet et la sortie du show sur la plateforme. Netflix n’a pas lésiné sur les moyens. Elle a par exemple fait appel à des équipes qui ont auparavant bossé sur Game of Thrones ou Iron Man. Les effets spéciaux ont été réduits au minimum, les exécutants préférant tourner le plus possible en décors réels. Mais ils ont aussi fait appel à Angus Strathie, costumier oscarisé pour Moulin Rouge, pour imaginer le design des vêtements et combinaisons portés par la famille Robinson (combinaisons qui ont été construites dans le même studio qui a travaillé sur Seul sur Mars).

    Une série à destination de toute la famille

    Si Perdus dans l’espace se veut une proposition plus moderne, elle garde l’essence même du matériau d’origine : une série grand public à regarder en famille. Pas étonnant donc de découvrir que le héros n’est autre que le jeune Will Robinson (joué par Max Jenkins), un garçon téméraire et plein de ressources qui va se lier d’amitié avec un robot alien (qui rappellera E.T). Mais n’oublions pas aussi ses deux sœurs, Judy (Taylor Russell) et Penny (Mina Sundwall), deux ados pleines d’esprit qui serviront de modèle aux jeunes spectatrices, comme l’explique le showrunner Zack Estrin : "C’était important pour moi d’avoir des héroïnes, parce que j’ai moi-même deux filles et j’aimerais qu’elles puissent trouver à la télévision des personnes dont elles pourraient s’inspirer".

    Netflix France


    Du côté des parents, les fans de séries retrouveront dans Perdus dans l’espace deux acteurs qui ont récemment côtoyé le petit écran : Toby Stephens (Black Sails) incarne John Robinson et Molly Parker (House of Cards, Deadwood) n’est autre que la scientifique Maureen Robinson. La distribution comprend aussi Parker Posey dans le rôle du Dr Smith (joué par Gary Oldman dans le film) et Ignacio Serricchio qui prendra les traits de Don West (Matt Leblanc dans la version 98.).

    La saison 1 de Perdus dans l’espace est composée de 10 épisodes. Elle sera mise en ligne sur Netflix ce 13 avril dès 9h.

    Perdus dans l'espace : le film des années 90 vs la série Netflix :

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Perdus dans l'espace : le film de SF des années 1990 VS la série Netflix
    11 photos
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • mitch07
      Un peu culcul la praline ma foi ,les gosses semblent un peu plus intelligents que les adultes....je regarde avant de m'endormir.
    • Marco D.
      amusant tout ces commentaires négatifs .... tout le monde ne s'appelle pas Kubrick ou Lucas .... Pour moi c'est regardable sans se caresser mais regardable avec plaisir.
    • Romain A.
      J'ai persévérer mais c'est trop insupportable. J'ai arrêté au milieu de l'épisode 7 quand je me suis rendu compte que j'étais en fait en train de revoir Terra Nova.
    • MikeAbbott
      Une ènième version de l’histoire des Robinsons Suisses, une nouvelle fois dans un cadre futuriste, le concept est toujours bon et on n’a pas fini de revoir d’autre versions de ce divertissement à l’avenir. Pour ce qui est de cette version Netflix autant le dire c’est raté. Scénarios invraisemblables, comportement irrationnel des personnages (il fait moins 50 degrés mais ils n’ont même pas un simple bonnet sur la tête, la tente de survie reste grande ouverte et d’ailleurs la mère a une jambe cassée mais elle préfère l’air glacial de l’extérieur, etc), climat défiant toutes les lois de la physique (il fait moins 50 degrés mais il pleut), jeu d’acteur moyen, voire mauvais (le père vétéran des US Marines au comportement surmâle, voire toxique, et rongé par le remord de ne pas avoir été assez présent pour ses enfants), placement de produit très ostentatoire (une célèbre marque de mauvais biscuits). On reste pour les décors et les effets spéciaux... éventuellement
    • Thomas l.
      Je pense que cette série familiale aura certainement moins d'impact que celle sortie dans les années soixante (83 épisodes de 1 heure, c'était quand même pas mal !). On y retrouve sans surprise les mêmes protagonistes que la série mère, dont le docteur Smith et bien sûr ROBOT. J'accordais plus de crédibilité à Guy Williams (déjà vu dans la série Zorro) dont le capital sympathie était déjà bien acquis, contrairement à ce nouveau John Robinson qui a bien du mal à se décrisper. Certes les peintures numériques sont jolies, les plans dans l'espace et les décors d'intérieur sont soignés (un peu trop sans doute), mais j'ai eu du mal à avoir une quelconque attache émotionnelle à l'égard de cette famille confrontée aux aléas d'un destin interstellaire déjà bien compromis.Je reste quand même sur le pont et j'accompagnerai la famille Robinson jusqu'à la fin de la première saison.En espérant que cette série trouve son public...
    • Nicolas R.
      j’ai moi-même deux filles et j’aimerais qu’elle puisse trouver à la télévision mauvaise conjugaison...
    • Ronan C.
      Jeu d'acteur pourri. Comment tu peux avoir autant de budget pour les effets spéciaux et rien mettre sur le scénar et les acteurs. C'est un navet.
    • Romain A.
      C'est vrai que le design du robot est très réussi.
    • Magellan059
      j'attaque le 04, juste pour m'endormir :)
    • Lancelot888
      La vache tu étais motivé pour te farcir 7 épisodes à la suite en moins de 24 heures ...
    • Lancelot888
      Je partage en tout point votre analyse. :/
    • smarston
      C'est bien ce que je craignais... Aucune envie de regarder un truc ultra familial. En fait, je comprends même pas le public visé, puisque ça ne vise pas du tout les ados non plus...
    • -Nomade-
      J'allais poster un avis à chaud, après deux épisodes (qui m'ont un peu refroidi, paradoxe...), mais tu as tout dit.A la limite, je tempère pour les acteurs : je ne suis pas certain qu'ils soient mauvais, seulement ils ont l'air complètement perdus une phrase sur deux, et franchement on les comprend un peu...Le seul truc qui m'a fait vaguement accroché, c'est la créature robotique, absolument superbe. Mais bon, ça fait peu :/En passant, ça commence à me faire douter de la politique de production de Netflix, qui semble distribuer beaucoup d'argent un peu à tord et à travers ces temps-ci, au risque d'écorner une réputation de qualité avec ses séries...
    • cinemania
      épisode 7. Direction artistique, déco et décors bluffants, scénario familiale, classique et globalement sans surprise à la mécanique répétitive. Quelques rôles mieux écrits que d'autres (la fille rousse, le contrebandier, la psychopathe) au milieu de personnages caricaturaux, casting pas si mal excepté le père aussi lourdingue que monolithique et sans charisme. Au final une série qui se laisse agréablement regarder mais ne parvient guère à décoller ni à passionner le spectateur malgré quelques bons dialogues, un quota acceptable de scènes d'actions et des images grandioses.
    • Romain A.
      Deux épisodes visionnés jusque là. Je suis assez déçu. Ça vole pas bien haut. Évidemment, les effets visuels sont magnifiques mais aujourd'hui c'est plus vraiment un critère. On trouve de superbes images dans toutes les séries sf. Par contre le scenar fait pschit. Déjà, je suis assez déçu qu'on arrive après le crash. Il aurait été intéressant d'installer les personnages au calme plutôt que dans le feu de l'action. Deuxièmement, les dialogues sont souvent neuneus. Ça sonne très faux. Si on rajoute à ça certains très mauvais acteurs (la mère, la plus jeune des filles, et le docteur), ça donne des scènes difficilement regardables. Je ne rend pas mon verdict tout de suite, on a vu des séries s'améliorer avec le temps, mais pour l'instant ça me donne l'impression d'un nanar de sf supplémentaire. Ça me rappelle l'horrible Aftermath.
    • Alfred N.
      Pour l'instant, un épisode bien alterne avec un épisode nul. C'est très bizarre.
    • Magellan059
      3 épisodes mais le ton est donné clairement . Je vais tenter de finir .
    • Lancelot888
      Tu as déjà visionné l'ensemble des épisodes ?
    • Lancelot888
      Je viens de finir de visionner le second épisode et je suis assez mitigé.OK les effets spéciaux ressemblent à ceux d'un film (quoiqu'il y a quand même pas mal de ratés où l'on grille le fond vert assez grossièrement).Certains paysages m'ont fait penser à World of Warcraft (le MMORPG).Je ne suis pas fan du casting ado (la série leur serait-elle destiné ?) qui fait très cliché et qui sonne faux pour la plupart. En particulier l'une des gamines qui est une véritable tête à claque complètement décérébré ...C'est un peu cucul la praline et il y a un peu trop (sans arrêt) de facilités et de séquences WTF je trouve (exemple sans spoiler : avec l'eau, la tempête ou le rover).Les musiques me font penser à celles de Stargate SG1 et sont un peu trop appuyées à mon gout. Les musiques me font vraiment penser à cette époque et font très kitch je trouve.Certains décors font très carton pâte (toc).Ca fait un peu nanar quand même je trouve. :-/Et puis alors le placement produit bien lourdingue dans l'épisode 2 aussi ... Ca m'a fait penser à la pub cristaline avec la gamine qui se ballade partout avec sa bouteille en hurlant : Cristalineeeeee, c'est mon eauuuu !. xDPour l'instant je ne suis franchement pas emballé, ça à l'air très beau et prometteur (en apparence) mais j'ai bien peur que ce soit une coquille vide au final et il y a pas mal de loupés. :-/J'ai la sensation que cette série va être un énorme gâchis et qu'elle est destiné pour les ados de moins de 16 ans ...
    • Magellan059
      J'ai détesté, c'est familial, niai, des dialogues stupides, des personnages caricaturaux, des scènes incohérentes au possible, ça vise un public jeune .Et je parle même pas de la planète sauvage, inconnu c'est une boîte de nuit le truc, toutes les 15 min. tu rencontres quelqu'un, des survivants, des aliens, le cirque pinder, les dresseurs d'ours et cracheurs de feu ....Pas pour moi cette série .
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Buzzometer Séries
    Les plus importantes variations de la semaine du Top Séries
    La Mante
    +550
    Avec Carole Bouquet, Fred Testot, Pascal Demolon
    Drame, Policier (2017)
    Bande-annonce
    El Presidente
    +347
    Avec Andrés Parra, Paulina Gaitán, Karla Souza
    Drame, Judiciaire (2020)
    Bande-annonce
    Salvation
    +71
    Avec Santiago Cabrera, Jennifer Finnigan, Charlie Rowe
    Science fiction, Thriller (2017)
    Séries TV les plus tendances
    News séries TV
    Toutes l'actu des séries TV
    Nouvelles séries venant de commencer
    I May Destroy You
    De Michaela Coel
    Avec Michaela Coel, Lewis Reeves, Harriet Webb
    Drame
    El Presidente
    El Presidente
    Avec Andrés Parra, Paulina Gaitán, Karla Souza
    Drame, Judiciaire
    Trackers
    De Robert Thorogood
    Avec Ed Stoppard, James Gracie, Sandi Schultz
    Drame, Policier
    Lettre à...
    Documentaire
    Nouvelles séries en ce moment à la TV
    Nouveaux épisodes
    The Nordic Model
    Billions
    Saison 5 Episode 6
    The Nordic Model
    dimanche 7 juin 2020 sur Showtime
    Tranquillement faire de son mieux
    Insecure
    Saison 4 Episode 9
    Tranquillement faire de son mieux
    dimanche 7 juin 2020 sur HBO
    Nouveaux épisodes à la télé ce soir
    Back to Top