Notez des films
Mon AlloCiné
    La Casa de Papel, Fargo, The End Of The F***ing World... le Festival de Monte-Carlo 2018 dévoile sa sélection officielle
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 25 avr. 2018 à 12:05
    FBwhatsapp facebook Tweet

    "La Casa de Papel", "The Good Fight", "Fargo", ou encore "The End Of The F***ing World" figurent parmi les séries nommées aux Nymphes d'Or 2018 de la 58ème édition du Festival de télévision de Monte-Carlo, qui se tiendra du 15 au 19 juin à Monaco.

    Netflix

    La 58ème édition du Festival de télévision de Monte-Carlo, qui se tiendra du 15 au 19 juin à Monaco, vient de révéler sa sélection officielle. Et les amateurs de séries seront ravis d'apprendre que parmi les nominations aux Nymphes d'Or 2018 figurent entre autres Fargo et Howards End, avec Hayley Atwell, dans la catégorie programme long de fiction, The End Of The F***ing World et The Marvelous Mrs. Maisel dans la catégorie comédie, et The Good Fight et la série phénomène espagnole La Casa de Papel au rayon des séries dramatiques.

    Les vainqueurs de cette édition 2018 du Festival de Monte-Carlo seront annoncés le 19 juin prochain lors de la cérémonie de clôture, en présence de son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco. Et en attendant, alors que de nouveaux invités devraient très prochainement venir s'ajouter à la liste qui comprend déjà Neal McDonough (Legends of Tomorrow, Desperate Housewives) et Pedro Alonso (La Casa de Papel), découvrez la sélection complète ci-dessous :

    Meilleure série dramatique

    Beau Séjour (Belgique)
    Cardinal (Canada)
    Below the Surface (Danemark)
    La Casa de Papel (Espagne)
    The Good Fight (États-Unis)
    Glacé (France)
    Liar : la nuit du mensonge (Royaume-Uni)

    Meilleur acteur dans une série dramatique

    Billy Campbell - Cardinal
    Johannes Lassen - Below the Surface
    Charles Berling - Glacé
    Ioan Gruffudd - Liar : la nuit du mensonge

    Meilleure actrice dans une série dramatique

    Lynn Van Royen - Beau Séjour
    Paprika Steen - Below the Surface
    Christine Baranski - The Good Fight
    Joanne Froggatt - Liar : la nuit du mensonge

    Meilleure série comique

    Lâcher prise (Canada)
    The Marvelous Mrs. Maisel (États-Unis)
    Comrade Detective (Roumanie / États-Unis)
    The End Of The F***ing World (Royaume-Uni)
    This Country (Royaume-Uni)
    Fallet (Suède)

    Meilleur acteur dans une série comique

    Tony Shalhoub - The Marvelous Mrs. Maisel
    Charlie Cooper - This Country
    Adam Godley - Fallet

    Meilleure actrice dans une série comique

    Sophie Cadieux - Lâcher prise
    Rachel Brosnahan - The Marvelous Mrs. Maisel
    Daisy May Cooper - This Country
    Lisa Henni - Fallet

    Meilleur programme long de fiction

    Kästner Und Der Kleine Dienstag (Allemagne / Autriche)
    Sunshine (Australie)
    Pau, La Força D'Un Silenci (Espagne)
    Fargo (États-Unis)
    Le Viol (France)
    Howards End (Royaume-Uni)
    Little Boy Blue (Royaume-Uni)

    Meilleur acteur dans un programme long de fiction

    Florian David Fitz - Kästner Und Der Kleine Dienstag
    Anthony LaPaglia - Sunshine Kings
    Joan Pera - Pau, La Força D'Un Silenci
    Ewan McGregor - Fargo
    Matthew MacFadyen - Howards End
    Stephen Graham - Little Boy Blue

    Meilleure actrice dans un programme long de fiction

    Melanie Lynskey - Sunshine Kings
    Carrie Coon - Fargo
    Hayley Atwell - Howards End
    Sinéad Keenan - Little Boy Blue

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Belboug Babenco
      Je vais être plus explicite. De manière générale, une série dramatique s'appuie sur des éléments tirés des réalités du monde qui nous entoure : (Le casse d'une banque, un présumé coupable face à un juré d'assise, des médecins soignants des blessés dans un hôpital, etc...). Ce n'est pas de la science-fiction. Maintenant, à partir de ces éléments dramatiques, les créateurs y injectent leurs visions, leurs délires etc...
    • Tommy Shelby
      Parler de réalisme quand on évoque cette série, c'est affligeant. Tout sent le fake
    • Belboug Babenco
      euh...Si c'est pas une série dramatique faudrait la mettre dans quelle catégorie ? L'attaque d'une banque, des otages, la police,...Y'a pas plus réaliste.
    • Tommy Shelby
      La série phénomène espagnole La Casa de Papel au rayon des séries dramatiquesIls ont embauché des intérimaires pour créer les catégories ?
    Voir les commentaires
    Back to Top