Mon AlloCiné
    "Tony et Ridley Scott, frères d'armes" : le cinéma des papas d'Alien et Top Gun analysé dans un livre
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 24 mai 2018 à 19:00
    facebook Tweet

    Après Christopher Nolan, Ridley et Tony Scott sont à l'honneur dans le nouvel essai publié par Playlist Society : "Frères d'armes", analyse signée Marc Moquin, qui analyse, relie et compare deux oeuvres plus proches qu'on ne le pense.

    Playlist Society / Twentieth Century Fox / Guillaume Gaffiot / Bestimage

    "Ridley fait des films pour la postérité, les miens sont plus rock'n'roll", déclarait Tony Scott au Sunday Times en 2005. Soit la preuve, pour beaucoup, que sa filmographie et celle de son frère aîné n'avaient rien en commun à part quelques acteurs (Tom Cruise, Denzel Washington...). Une idée reçue que vient contredire "Frères d'armes", essai du critique Marc Moquin édité par Playlist Society, non sans reconnaître que tout semble les opposer malgré des parcours similaires qui les ont conduit des beaux arts au cinéma en passant par la publicité.

    Il est vrai que, au premier abord, Blade Runner a aussi peu en commun avec Top Gun que Thelma & Louise et Man on Fire. Sur la forme, c'est souvent le cas. Sur le fond, beaucoup moins. À y regarder de plus, et c'est ce que le livre démontre d'emblée, il est régulièrement question de sociétés corrompues, de rêves déchus et de la notion d'individu face à un groupe. Et peu importe le genre, qu'il s'agisse de fresque historique (1492, Kingdom of Heaven), de SF (Alien, Blade Runner), d'action (Unstoppable)... L'ouvrage souligne même le fait que, réalisés et situés à des époques différentes, Ennemi d'état, La Chute du faucon noirMensonges d'état et Domino et Déjà vu évoquent notre rapport à l'image et la notion de surveillance chère au "1984" de George Orwell.

    Ridley fait des films pour la postérité, les miens sont plus rock'n'roll - Tony Scott

    Des façons d'aborder diverses temporalités à l'utilisation de la musique, en passant par des personnages en lutte avec leur part d'ombre, la morale, la religion ou la similarité des parcours de leurs (anti)héros, le livre nous offre une plongée passionnante et accessible dans ces filmographies qu'il oppose et relie avec pertinence, en réussissant même à donner un autre éclairage au mal aimé Alien : Covenant, ou démontrant comme le suicide de Tony en 2012 a considérablement noirci le cinéma de Ridley Scott, empreint de nhilisme depuis.

    Après Christopher Nolan avec "La Possibilité d'un monde", Playlist Society met à l'honneur non pas un mais deux des cinéastes majeurs de ces dernières décennies, et risque fort de vous donner envie de (re)voir les films de chacun. Pas forcément dans l'ordre chronologique mais au gré des liens qu'il tisse entre eux.

    "Tony et Ridley Scott, frères d'armes" de Marc Moquin - Edité par Playlist Society - Disponible depuis le 23 mai - 14 euros

    facebook Tweet
    Commentaires
    • Tommy Shelby
      Apparemment il y en un qui s'est beaucoup plus tirés les cheveux que l'autre dans sa carrière....
    • Flamme-010
      On peut avoir avec la mélancolie et le nihilisme d'Alien Covenant que Ridley a été profondément marqué par le suicide de son frère.
    • Observateur_21
      Amen !
    • sparowtony
      On est un club restreint mais on reste là ^^
    • TheDriver
      Ah, tant mieux.Je serais curieux de lire ça.
    • Harodes
      C'est intéressant. Surtout ça permet de pas mal réhabiliter le cinéma de Tony Scott en le voyant sous une autre perspective que le simple film d'action de base auquel on peut parfois penser à première vue.
    • TheDriver
      J'ai toujours préféré Ridley Scott, mais il faut bien admettre que Tony Scott est globalement sous-estimé.
    • TheDriver
      Et pour l'instant, tu en penses quoi ?
    • BiggerThanLife
      Amen !
    • BiggerThanLife
      Ces deux là c'est des dizaines de films cultes !
    • jamesdu13
      Les 2 frangins ont réalisé de bons films dont certains sont culte.
    • Harodes
      Ridley est mon réal préféré. J'avais pré-commandé le bouquin et je l'ai déjà entamé. :)
    • Mr. Piggy
      toutes ces comparaisons entre les oeuvres des frères Scott sont plus que tirées par les cheveux ... 2 réals 2 univers 2 cinémas ... rien à voir en fait .
    • Paqpaq94
      En tout cas, à eux 2, c'est un paquet de très bons films !
    • spielbergismygod
      Tellement pas d'accord. Dans sa seconde partie de carrière (à partir d'Ennemi d'état, on va dire) Tony Scott a travaillé le mouvement et l'image comme peu de ses contemporains, et a influencé de manière définitive le thriller d'action, y compris jusque dans le monde des séries. Un brillant formaliste injustement méprisé, m'est d'avis.
    • scarface666
      Merci, poto ! :)
    • TheDriver
      Bienvenue au club !
    • scarface666
      Un autre fan absolu de Ridley Scott, je me sent moins seul du coup. Ça court pas les cinéma ces temps-ci.
    • Sicyons
      Mouais. Si je ne doute pas que le livre puisse être passionnant, je doute fortement que l'on puisse rapprocher autant les deux oeuvres. Le cinéma de Tony Scott était quand même bien plus superficiel que celui de son frère, et bien loin de sa maîtrise formelle.
    • Shaigan
      il est régulièrement question de sociétés corrompues, de rêves déchus et de la notion d'individu face à un groupe :Hmm...c'est pas faux. Mais bon, on pourrait facilement faire le même constat avec 90% des réalisateurs américains.
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Terminator: Dark Fate Bande-annonce VO
    Doctor Sleep Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Hors Normes Bande-annonce VF
    Koko-di Koko-da Bande-annonce VO
    Vivre et chanter Bande-annonce VO
    J'accuse Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus Culture ciné
    Dernières news Culture ciné
    Top films au box office
    Back to Top