Mon AlloCiné
    Sharknado 6, ce soir sur SYFY France : "Il y a des projets d’adapter la saga en comédie musicale pour Las Vegas !"
    Par Emmanuel Itier, propos recueillis à Los Angeles — 23 août 2018 à 05:00
    facebook Tweet

    Requins volants et voyage dans le temps : le sixième et ultime volet de la saga Sharknado est diffusé ce jeudi soir sur SYFY France. Les acteurs nous en disent plus sur ce dernier chapitre.

    SyFy

    "Sharknado 6 / The Last Sharknado: It's About Time", à voir ce jeudi 23 août sur SYFY France

    AlloCiné : A quoi allons-nous assister dans ce volet final de la saga "Sharknado" ?

    Ian Ziering : Attendez-vous à voir plus de tornades de requins ! La seule différence, c’est que dans ce Sharknado 6 nous allons devoir voyager dans le temps. Souvenez-vous que le monde était aux portes du chaos à la fin de Sharknado 5 : nous allons donc voyager dans le temps pour mettre un terme au premier Sharknado. Mon personnage va apprendre qu'empêcher le premier Sharknado mettra un terme aux Sharknados suivants et sauvera le monde d’une destruction certaine. Cela semble compliqué ? Non, c’est juste fou comme du bon Sharknado déjanté !

    Cassie Scerbo : Mon personnage, Nova, est aussi de retour et on s’en donne à coeur joie pour une grande virée dans le temps ! C’est vraiment notre ultime cadeau d’adieu aux fans, ce film a vraiment été
    fait pour eux. C’est le film le plus fou de tous ! Ca part dans tous les sens, mais à la fin on s’y retrouve et le public aussi.

    SyFy

    Nous avons traversé le futur, le Moyen-Âge, l’âge des cavernes et nous avons même visité la Guerre Civile Américaine.

    Vous avez l’habitude de tourner un peu partout dans le monde avec cette saga, où avez-vous filmé cet ultime chapitre ?

    Ian Ziering : Nous avons été en Roumanie car ils ont des studios fantastiques nous permettant de "voyager dans le temps" sans changer de lieu de tournage ! Et quels voyages dans le temps ! Nous avons traversé le futur, le Moyen-Âge, l’âge des cavernes et nous avons même visité la Guerre Civile Américaine.

    Tara Reid : La Roumanie en mars... Je ne vous conseille pas d’y aller à ce moment là car on se gèle ! Il faisait tellement froid que j’arrivais tout juste à ouvrir la bouche pour lancer mes répliques. Au bout d’une semaine, j’ai pratiquement perdu ma voix, rien ne sortait !

    Cassie Scerbo : Même chose pour moi… Je suis presque tombée malade. J’avais l’impression chaque jour d’être transformée en glaçon humain !

    C’est quand même fou de penser que l’on a fait six Sharknados !

    Au-delà du froid roumain, quels ont été les défis sur ce dernier film ?

    Ian Ziering : Le défi, c’est de garder les pieds sur terre alors que nous nous baladons à travers des temps préhistoriques puis révolutionnaires ! Ce dernier volet est carrément fou. Et il nous faut aider le public à croire à ce délire et à décoller avec nous à travers ces voyages quasi-impossibles. Le défi, c’était aussi de terminer définitivement cette saga avec une fin qui tienne debout, qui soit émotionnelle et qui réunisse tous
    les personnages, si chers au public.

    Cassie Scerbo : Pour moi, comme c’est le dernier film, le défi était de retenir ma tristesse et de montrer toute la joie que j’ai à faire ces films ! Je pense aussi que de faire six films en six ans, l’un à la suite de l’autre, est un défi autant pour le réalisateur qui doit donner une structure au tout mais aussi pour nous, acteurs, qui devons garder ces personnages "frais" et les faire évoluer année après année. C’est quand même fou de penser que l’on a fait six Sharknados ! En télé, cela n’arrive jamais !

    SyFy

    C’est donc vraiment la fin ?

    Ian Ziering : Oui, la boucle est bouclée ! Fin va non seulement sauver le monde mais aussi sauver tous les personnages qui sont morts à travers les cinq Sharknado précédents. Difficle de faire mieux ! En tout cas,  Syfy nous a dit que c’était le dernier film... Mais voyons ce qu'il adviendra. Même si j’ai voyagé dans le temps, je ne peux toujours pas prédire l'avenir ! (Rires)! Ce que je sais c’est qu’il y a des projets d’adapter la série des Sharknado en une comédie musicale pour Las Vegas ! Ca peut être génial d’avoir un show façon "Le Cirque du Soleil" à Las Vegas !

    Tara Reid : Je me sens tout triste… La vie va me paraitre bien vide sans avoir à donner des baffes à ces satanés requins !

    Dès le succès du premier Sharknado, nous avons tous été surpris !

    Comment expliquez-vous le succès de cette franchise ?

    Ian Ziering : C’est vraiment un mystère pour moi... Et si Hollywood avait une recette secrète, je suis certain qu’ils l’utiliseraient à chaque fois. C’est un miracle pour moi, le succès de Sharknado ! Je pense en tout cas que c’est l’association de bons ingrédients qui peut mener au succès : les acteurs, le timing, le réalisateur, l’humour… Et puis Sharknado c’est un film bon enfant, familial et qui ne se prend pas au sérieux. Je crois que le divertissement que nous offrons est une denrée rare. Et puis, si vous voulez me rendre responsable du succès de la franchise, je suis prêt à assumer ! Je plaisante ! (Rires)

    Cassie Scerbo : Je pense que les gens ont vraiment besoin de se changer les idées car le quotidien n’est pas facile, partout dans le monde. Avec Sharknado, vous pouvez vraiment décoller et passer dans une autre dimension où tout est possible ! C’est cette opportunité d’évasion qui fait le succès de notre franchise. A chaque fois, le public sait qu’il va passer un moment totalement fou et totalement loin de ses soucis…

    Tara Reid : Pour être honnête, et dès le succès du premier Sharknado, nous avons tous été surpris ! Pour un petit film indépendant, c'était vraiment un choc et je crois que cela a pris Hollywood, puis le monde, de
    plein fouet. Et savoir que j’ai hésité à faire partie de cette aventure, ça me rend folle ! Mais c’est vrai que sur le papier, cela aurait pu être du grand n’importe quoi... En fait, c’est le génie d’Anthony C. Ferrante, le réalisateur, qui est derrière ce succès. Franchement Anthony voit des choses que personne ne voit et il a du nez. Il a crée un univers familial et marrant, unique en télévision. Six Sharknado en six ans ! Du jamais vu dans le monde des franchises. Ferrante va aller loin, très loin !

    SyFy

    Le succès de Sharknado, c’est Anthony C. Ferrante.

    Justement, parlez nous de votre relation avec le réalisateur Anthony C.Ferrante ?

    Ian Ziering : Depuis le départ, c'est incroyable de travailler avec lui car tout au long de la fabriquation de ces six films, il n’a cessé de me surprendre en sachant toujours dans quelle direction aller. Il a toujours eu en lui la vision globale de chaque film et comment chaque film était lié l’un à l’autre. Plus d’une fois, il m’a perdu pendant un tournage et je n’avais aucune idée de ce que je faisais. Mais une fois fini, tout trouvait son sens. C’est vraiment un réalisateur incroyable, qui a fait une série énorme avec un budget microscopique et des moyens dérisoires. J’espère que les studios hollywoodiens lui feront confiance pour mettre en scène leur
    prochain blockbuster... Nous allons encore travailler ensemble : nous bossons d’ailleurs sur
    un autre film qui sera bientôt annoncé.

    Cassie Scerbo : Le succès de Sharknado, c’est Anthony C. Ferrante. C’est un visionnaire et sans lui nous n’aurions jamais pu tenir six films en six ans. Pas mal d’autres réalisateurs ont essayé de copier son style, de faire des films loufoques de créatures dans le style Sharknado mais personne n’a rencontré un tel succès. On ne peut pas cloner Sharknado car on ne peut pas cloner Anthony C. Ferrante.

    Quel est le moment ou la scène que vous garderez en mémoire de ces six films Sharknado ?

    Ian Ziering : Clairement, une scène que l’on a tourné au coeur de Manhattan dans Sharknado 2 ! J’étais sur un camion de pompier et je brandissais ma tronçonneuse tout en hurlant : "Allons tuer du requin !" et quelle surprise d’entendre toute la foule, non seulement du plateau, mais dans tout le périmètre, tous ces gens qui allaient au travail, tout le monde hurlait : "Yes, Let’s go kill some sharks !". C’est à ce moment là que je me suis rendu compte de l’impact de ces films !

    Tara Reid : Pour moi, ce sont toutes les scènes, et il y en a au moins une par film, où je dois protéger ma famille; me mettre en eux et ces démons de requins ! Et puis chaque fois que j’ai pu exploser un requin, c’était ma revanche sur la sale bête qui m’a bouffé le bras dans Sharknado 2 ! En tout cas, ces films montrent qu’une femme peut aussi être bad-ass et sauver le monde !

    "Sharknado 6 / The Last Sharknado: It's About Time", à voir ce jeudi 23 août sur SYFY France

    The Last Sharknado: It's About Time Teaser VO

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • meiyo
      Un faux nanar c'est une comédie mais éventuellement une mauvaise comme celle-ci tout juste bonne à faire bosser des acteurs has been.
    • Justice Prime
      Raté volontairement je ne voie pas l’intérêt et vraiment c'est une perte de temps ou je n’adhère pas . Mon dernier vrais Nanar était Gods of egypte pour ma part qui était fabuleusement foutu de part en part et c'était du délice pour le coup ^^
    • ZeBignou
      Bon je n'ai pas adoré le 6ème, mais ça restait regardable. En globalité j'ai beaucoup aimé cette saga bien stupide et très fun... Et oui c'est fait exprès, mais poussé assez loin pour qu'on ne puisse pas critiquer le manque d'originalité non plus. Mais il y aura forcément ceux que ça fait rire, et ceux que ça consterne...
    • andiran23
      Idem, j'ai aucune sympathie pour ce truc. C'est purement mercantile, je trouve ça assez moyen comme démarche. J'appelle ça un faux nanar, perso. Ca n'a aucune saveur pour moi, contrairement à un vrai nanar
    • Justice Prime
      Une véritable énigme pour moi que le succès de cette franchise du Nanar fait exprès..... Ou est l’intérêt quand c'est pourri intentionnellement ? Et après certain pleurent car les grosse franchise du cinéma sortent en masse et que l’industrie ne se foulent pas pour sortir des truc originaux ? Quelqu'un qui se vautre par terre ça fait rire , quand il le fait exprès c'est tout de suite moins fun , c'est comme ça que je ressens ce genre de franchise .
    • mollet83
      Bon ben on va regarder ça ce soir.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    5 est le numéro parfait Bande-annonce VO
    Doctor Sleep Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Braquer Poitiers Bande-annonce VF
    Sorry We Missed You Bande-annonce VO
    Au bout du monde Bande-annonce VO
    Vivre et chanter Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Zombieland 3 : "Nous y pensons déjà"
    NEWS - Interviews
    vendredi 18 octobre 2019
    Banlieusards - Chloé Jouannet : "Je ne savais pas qui était Kery James"
    NEWS - Interviews
    vendredi 18 octobre 2019
    Banlieusards - Chloé Jouannet : "Je ne savais pas qui était Kery James"
    Matthias et Maxime : diriger ses amis était "très facile" pour Xavier Dolan
    NEWS - Interviews
    jeudi 17 octobre 2019
    Matthias et Maxime : diriger ses amis était "très facile" pour Xavier Dolan
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 16 oct. 2019
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque
    De Will Becher, Richard Phelan
    Bande-annonce
    Maléfique : Le Pouvoir du Mal
    Maléfique : Le Pouvoir du Mal
    De Joachim Rønning
    Avec Angelina Jolie, Elle Fanning, Harris Dickinson
    Bande-annonce
    Angry Birds : Copains comme cochons
    Angry Birds : Copains comme cochons
    De Thurop Van Orman
    Bande-annonce
    La Vérité si je mens  ! Les débuts
    La Vérité si je mens ! Les débuts
    De Michel Munz, Gérard Bitton
    Avec Yohan Manca, Mickael Lumière, Anton Csaszar
    Bande-annonce
    Fahim
    Fahim
    De Pierre-François Martin-Laval
    Avec Assad Ahmed, Gérard Depardieu, Isabelle Nanty
    Bande-annonce
    La Puce à l'oreille (Comédie-Française)
    La Puce à l'oreille (Comédie-Française)
    De Lilo Baur
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top