Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Le Poirier sauvage : la merveille du Festival de Cannes qui méritait aussi la Palme d'or
Par Léa Bodin — 8 août 2018 à 18:00
facebook Tweet

Il est des films qui vous cueillent et vous transpercent au point qu'on voudrait qu'ils durent une éternité. "Le Poirier sauvage", qui sort en salle ce mercredi, injustement oublié par le jury lors du dernier Festival de Cannes, est de ces films-là.

Nuri Bilge Ceylan films

Il est des films qui vous cueillent et qui vous transpercent à la fois, avec lesquels on se sent si bien qu'ils pourraient durer une éternité et on ne se lasserait pas. Le Poirier sauvage est de ces films-là. 

Le dernier fait d'armes du cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan, couronné d'une Palme d'or en 2014 pour Winter Sleep, raconte l'histoire de Sinan, passionné de littérature, qui a toujours voulu être écrivain. De retour dans son village natal d’Anatolie, il met toute son énergie à trouver l’argent nécessaire pour être publié, mais les dettes de son père finissent par le rattraper... 

Le Poirier sauvage est une fresque d'un peu plus de trois heures qui dessine le parcours initiatique de Sinan. Le jeune homme n'est jamais sympathique, souvent arrogant, toutefois attachant et toujours humain. Chaque personnage qui croise sa route est magnifique et superbement interprété : le père - bouleversant d'un bout à l'autre -, la mère, l'amie rencontrée sous l'arbre, l'écrivain, les imams, la soeur... Le Poirier sauvage est un film bavard, parce que c'est nécessaire. C'est aussi un film social sur la jeunesse turque, qui subit et étouffe de colère et de frustration. 

Comme Le Poirier sauvage, ces films auraient eux aussi mérité la Palme d'or

Surtout, Ceylan n'a de cesse de nous émerveiller : chaque plan est époustoufflant ; la nature, les visages et le rêve y occupent une place de choix ; les mouvements de caméra soulignent l'ampleur du narration. Le cinéaste joue avec le réel, le sublime, le déforme pour former un récit d'une densité visuelle et philosophique remarquable.

« On dit que “chaque chose que cache un père réapparaît, un jour, chez son fils”. Que nous le voulions ou non, nous ne pouvons nous empêcher d’hériter de certaines particularités de nos pères, comme d’un certain nombre de leurs faiblesses, de leurs habitudes, de leurs tics. Ce film raconte le glissement inéluctable du destin d’un fils à celui, similaire, de son père », peut-on lire dans la note d'intention du réalisateur. C'est bien là que se cache le secret du Poirier sauvage ; à travers la charge émotionnelle déchirante de la relation de Sinan avec son père - qui se manifeste à son paroxysme dans un scène finale d'une beauté sans nom - que le film tient du chef-d'oeuvre. 

La Palme d'or, le très beau Une affaire de famille d'Hirokazu Kore-Eda ne l'a pas volée et le flamboyant BlacKkKlansman de Spike Lee méritait amplement son Grand Prix, mais comment accepter que Le Poirier sauvage soit reparti sans aucun prix, que le jury de Cate Blanchett l'ait complètement oublié du palmarès ? C'est incompréhensible et très injuste, car Le Poirier sauvage est de ces films qui laissent une trace indélébile, que l'on garde à jamais en mémoire. De ces films grâce auxquels on aime tellement le cinéma. 

Le Poirier sauvage, actuellement en salle :

Le Poirier sauvage Bande-annonce VO

 

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Stubby Bande-annonce VF
Godzilla II Roi des Monstres Bande-annonce officielle VO
Sponsorisé
Aladdin Bande-annonce VO
Le Jeune Ahmed Bande-annonce VF
Une part d'ombre Bande-annonce VF
Les Plus belles années d'une vie Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Toutes les actus Ciné
After : la suite du 50 Nuances de Grey adolescent confirmée
NEWS - Tournages
lundi 20 mai 2019
After : la suite du 50 Nuances de Grey adolescent confirmée
Cannes 2019 : 3 heures de Malick, café à volonté et passage de relais, notre sixième journée sur la Croisette
NEWS - Festivals
lundi 20 mai 2019
Cannes 2019 : 3 heures de Malick, café à volonté et passage de relais, notre sixième journée sur la Croisette
Dernières news cinéma
Films de la semaine
du 15 mai 2019
Douleur et gloire
Douleur et gloire
De Pedro Almodóvar
Avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Leonardo Sbaraglia
Bande-annonce
Séduis-moi si tu peux !
Séduis-moi si tu peux !
De Jonathan Levine
Avec Charlize Theron, Seth Rogen, O'Shea Jackson Jr.
Bande-annonce
The Dead Don't Die
The Dead Don't Die
De Jim Jarmusch
Avec Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton
Bande-annonce
Cold Blood Legacy - La mémoire du sang
Cold Blood Legacy - La mémoire du sang
De Frédéric Petitjean
Avec Jean Reno, Sarah Lind, Joe Anderson
Bande-annonce
Passion
Passion
De Ryusuke Hamaguchi
Avec Aoba Kawai, Ryuta Okamoto, Fusako Urabe
Bande-annonce
Carmen suite / Petrouchka (Bolchoï - Pathé Live)
Carmen suite / Petrouchka (Bolchoï - Pathé Live)
De Alberto Alonso, Edward Clug
Bande-annonce
Sorties cinéma de la semaine
Back to Top