Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Deauville 2018 : The Tale, un film choc et important sur les abus sexuels projeté en présence de psychologues
Par Propos recueillis par Maximilien Pierrette à Deauville le 4 septembre 2018 — 4 sept. 2018 à 15:00
facebook Tweet

Adapté de la propre histoire de la réalisatrice Jennifer Fox, "The Tale" a secoué le 44ème Festival du Cinéma Américain de Deauville. Mais des psychologues étaient présents pour aider le public de ce film choc et sincère sur les abus sexuels.

Passé par Sundance, The Tale a été diffusé sur HBO en juin aux États-Unis, et sera visible sur OCS City ce samedi 8 septembre. En attendant, c'est sur un grand écran que le téléfilm de Jennifer Fox a été projeté, en compétition, au 44ème Festival du Cinéma Américain de Deauville. Et en présence de psychologues, prêts à aider les spectateurs à l'issue de cette histoire d'abus sexuel sur mineur ce qui n'a pas manqué d'étonner le public : "Nous l'avons fait dans tous les pays où nous avons présenté le film mais, en général, nous ne l'annonçons pas avant la fin de la projection", nous explique le réalisatrice le lendemain. "Je pense que c'est ce qui a surpris les gens car c'est très inhabituel, surtout pour qui n'a pas vu le film. Nous en parlons à la fin car, d'habitude, il y a un débat après."

"Nous avons fait beaucoup de projections-test avant sa présentation à Sundance [en janvier 2018, ndlr] et nous nous sommes très vite demandés comment nous pouvions aider le public. Je pense bien sûr que les spectateurs peuvent arriver à gérer cela, et The Tale est diffusé à la télévision tout autour du monde, mais nous l'avons fait de deux façons : nous avons créé ce site internet avec une assistance téléphonique et une carte interactive sur laquelle vous pouvez cliquer en sélectionnant l'un des pays du monde afin d'accéder à la ligne directe nationale. Nous avons donc redoublé d'efforts pour essayer de faire en sorte que si quelqu'un a un déclic, il puisse trouver du soutien. Et quand nous faisons des projections publiques, nous essayons d'avoir des psychologues."

Backgrid USA / Bestimage
Jennifer Fox, réalisatrice… et héroïne de "The Tale"

Car The Tale aborde la question des abus sexuels sur un enfant de façon frontale mais avec beaucoup de nuances, de justesse et de sincérité. Et pour cause : Laura Dern y incarne une certaine Jennifer Fox. Soit la réalisatrice, qui raconte ici sa propre histoire. Déjà très important et nécessaire sur le papier, le film l'est devenu encore plus en cette période de #MeToo et Time's Up au cours de laquelle bon nombre de victimes sont sorties de leur silence. Pour la cinéaste, le long métrage participe ainsi à ce mouvement autant qu'il s'en nourrit, et aide aussi les témoignages à se multiplier : "Nous entendons des histoires de personnes à chaque projection. Et nous recevons chaque jour e-mail sur e-mail sur le site internet. Cela provient aussi bien de rescapés, d'un parent, de la fille d'une personne qui en a réchappé, du père d'un fils…"

"Nous entendons des histoires venues de partout. Même de gens qui sont sur le terrain : des avocats ayant instruit une affaire d'abus sexuel sur mineur m'ont écrit pour me dire qu'ils n'avaient jamais compris ce que ressentaient ces enfants avant de voir mon film. Il y a déjà eu des milliers de témoignages et je pense que ça n'est que le début." L'importance de The Tale pourrait ainsi grandir au fil des mois et années, surtout s'il continue d'être montré afin d'aider les victimes : "Oui, et il doit aussi être montré aux thérapeutes pour leur permettre de comprendre. J'ai l'impression que ceux qui cherchent à aider sont souvent très didactiques, et ils ne comprennent pas à quel point la prédation sexuelle est quelque chose de subtil et de nuancé."

The Tale doit aussi être montré aux thérapeutes pour leur permettre de comprendre

"Les thérapeutes sont en colère face aux abus sexuels, et c'est normal, mais la rage n'est pas forcément ce que leurs clients ressentent. La prédation sexuelle est comme un lavage de cerveau et le film montre ce processus au cours duquel l'enfant se rapproche petit-à-petit de l'adulte, qui devient l'un de ses meilleurs amis jusqu'à être celui auquel il fait le plus confiance. A tel point que cela devient très difficile pour l'enfant de dire non. Il est également important que les thérapeutes voient The Tale pour comprendre qu'un prédateur sexuel n'est pas nécessairement maléfique, même s'il fait quelque chose de très destructeur."

Un film qui risque de vous secouer mais qui est à voir, ne serait-ce que pour la force de son propos et son approche de ce sujet délicat, le samedi 8 septembre à 23h10 sur OCS City. Soit quelques heures après la cérémonie du palmarès du Festival de Deauville 2018, dont The Tale pourrait bien repartir avec un prix.

Propos recueillis par Maximilien Pierrette à Deauville le 4 septembre 2018

facebook Tweet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Le Daim Bande-annonce VF
Dirty God Bande-annonce VO
Quand on crie au loup Bande-annonce VF
Nevada Bande-annonce VO
Anna Bande-annonce VO
Tolkien Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Festivals
Prix Jean-Vigo 2019 : Vif-Argent et Braquer Poitiers récompensés
NEWS - Festivals
jeudi 13 juin 2019
Prix Jean-Vigo 2019 : Vif-Argent et Braquer Poitiers récompensés
Francis Ford Coppola recevra le Prix Lumière lors de l'édition 2019 du festival
NEWS - Festivals
mardi 11 juin 2019
Francis Ford Coppola recevra le Prix Lumière lors de l'édition 2019 du festival
Dernières actus ciné Festivals
Meilleurs films à l'affiche
Et je choisis de vivre
Et je choisis de vivre
4,8
De Damien Boyer, Nans Thomassey
Avec Amande Marty, Nans Thomassey
Bande-annonce
Permaculture, la voie de l'Autonomie
Permaculture, la voie de l'Autonomie
4,5
De Carinne Coisman, Julien Lenoir
Bande-annonce
Lourdes
Lourdes
4,5
De Thierry Demaizière, Alban Teurlai
Bande-annonce
Parasite
4,5
De Bong Joon Ho
Avec Song Kang-Ho, Lee Sun-kyun, Cho Yeo-jeong
Bande-annonce
La Voix du pardon
4,4
De Andrew Erwin, Jon Erwin
Avec J. Michael Finley, Madeline Carroll, Dennis Quaid
Bande-annonce
Avengers: Endgame
4,3
De Joe Russo, Anthony Russo
Avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo
Bande-annonce
Tous les meilleurs films au ciné
Back to Top