Notez des films
Mon AlloCiné
    Venom : que signifie la scène post-générique ? [SPOILERS]
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 10 oct. 2018 à 12:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Si vous êtes restés pendant le générique de "Venom", vous avez pu découvrir une scène bonus, qui annonce du lourd pour la suite. Des détails vous ont échappés ? On fait le point - ATTENTION SPOILERS !!!

    Sony Pictures Releasing France

    ATTENTION - L'article ci-dessous contient des spoilers puisqu'il détaille la scène post-générique du film. Veuillez donc passer votre chemin si vous ne l'avez pas encore vu. Pour les autres, rendez-vous après la bande-annonce.

    Venom Bande-annonce VO

    C'est maintenant devenu une tradition : tout film de super-héros qui se respecte se doit d'avoir sa scène post-générique, ce bonus en forme de clin-d'oeil ou d'annonce de ce que les scénaristes et producteurs nous réservent pour la suite. Premier élément de l'univers que Sony veut mettre en place avec le catalogue de Spider-Man mais sans l'Homme-Araignée, Venom ne déroge pas à la règle et, quelques mois après la fin de sa première aventure en solo, nous retrouvons Eddie Brock redevenu journaliste en route vers une prison pour l'interview d'un détenu qui a expressément demandé à le rencontrer.

    Un homme dont nous ne connaîtrons jamais le nom jusqu'à ce que les crédits ne nous l'apprennent, mais que sa légende précède. Car Eddie est prévenu qu'il risque de finir en pièces s'il ne respecte pas quelques consignes de sécurité. Il pénètre ensuite dans une immense cellule au milieu de laquelle se trouve... une cage. À l'intérieur, un homme aux cheveux roux et frisés incarné par Woody Harrelson, annoncé au casting avant d'être totalement absent des photos et bandes-annonces, et même de toute la promotion. Et pour cause : l'acteur n'a finalement qu'une scène, celle-ci, dans laquelle il accueille l'anti-héros avec une référence aux face-à-face enquêteur-tueur en série en proposant d'aller au-délà du cliché.

    Marvel
    Le futur ennemi de Venom se dévoile...

    Ce qui ne l'empêche pas de jouer la carte du mystère et, surtout, d'annoncer qu'il y aura "un carnage" à sa sortie de prison, en sachant que le mot aurait pu s'écrire avec un "C", puisque le dialogue annonce très clairement l'arrivée de Carnage dans une suite. De son vrai nom Cletus Kasady (qui apparaît en face de celui de Woody Harrelson dans les crédits qui suivent la scène), ce dernier n'est autre qu'un tueur en série contaminé par un le symbiote qui se mélange à son sang, lui donne une apparence rouge et le rend encore plus meurtrier que Venom. Alors qu'il lui a déjà fallu redoubler d'efforts pour se débarrasser de Riot (Riz Ahmed), Eddie Brock devrait donc trouver un obstacle encore plus grand sur sa route dans un film qui n'a pas encore été officiellement lancé. Mais le bon démarrage américain du long métrage de Ruben Fleischer (80,2 millions de dollars en trois jours) et le fait que Tom Hardy ait signé pour trois opus laissent entendre que cela ne devrait plus tarder.

    Mais pourquoi ne pas avoir fait de Carnage l'antagoniste du premier opus alors, histoire de commencer en beauté alors ? "Nous croyions fermement que le premier film avait besoin d'un espace pour se construire", répond le metteur en scène à ce sujet auprès de Collider. "Je pense que Carnage est le personnage que tout le monde, et notamment les fans, veut voir dans le monde de Venom, mais nous ne voulions pas le gâcher dans le premier film. Celui-ci est exclusivement centré sur Eddie et Venom, leur relation et la construction du personnage. Partant de là, nous avons ressenti le besoin de leur laisser de la place. Et choisir le plus formidable de leurs adversaires nous a paru être une suite aussi géniale que naturelle." Rendez-vous dans l'épisode 2 pour le Carnage donc.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Bat Medek
      de toute façon je pense que tout le monde voulait que Venom soit un Rated-R et au final il est sorti en PG-13 !! mais je trouve que ca ne gâche vraiment pas le film. Il y a une certaine violence, mais pas besoin d'aller au gore pour apprécier !!! s'il peuvent faire pareil pour Carnage, c'est parfait pour moi !
    • Cuderoy
      Ça ne change rien, on peut trouver un moyen en PG-13 de rendre une certaine violence et une certaine folie, même si cela sera forcément réduit comparé à un Rated-R. Il ne faut pas le prendre comme une mauvaise nouvelle mais comme un défi que devra relevé l'équipe du film. Ça ne sera pas évident, pas du tout, mais sait-on jamais.
    • Capugino
      Carnage n'est pas que du sang.
    • Cuderoy
      Il a totalement raison, pas la peine de mettre des effusions de sang partout pour générer une violence à l'image. Ce n'est pas parce que Carnage n'est pas subtile que le réalisateur doit se plier à ne pas l'être non plus. C'est dommage de se restreindre de fait au PG-13 sans attendre de voir ce qu'une équipe a à proposer, mais c'est encore plus dommage que le public pense que tel film ou tel film DOIT ÊTRE (parce que c'est bien connu le public a toujours raison...) Rated-R et que s'il ne l'est pas, il est fichu d'avance.
    • Capugino
      Avi Arad s’est également exprimé sur un Venom 2 tous publics avec Carnage : « Quand vous entendez Carnage, la seule chose à laquelle vous pouvez penser, c’est [un classement] R. Mais, si vous connaissez l’histoire, si vous connaissez vraiment les comics, il n’y a pas de [classement] R. C’est une âme torturée. Ce n’est pas sur ce qu’il fait, parce que nous n’avons jamais à montrer le couteau allant de là à là, et le sang qui coule à lot. Ce que vous devez montrer, c’est quelle est sa motivation ? Est-il né comme ça, ou est-ce quelqu’un qui mérite notre attention, parce que si vous arrivez à faire un vilain pour lequel vous pouvez ressentir quelque chose, jackpot. »Comme quoi, on peut faire un film sur un personnage sans le comprendre et surtout, sans lire ses comics et comprendre ce que le public a aimé ...
    • Floki31530
      Il me semble qu'à la base c'est une partie du symbiote de Brock qui se mélange au sang de Cletus Casady qui donne cet aspect rouge à Carnage.En espérant qu'ils partent sur un Maximum Carnage pour le second volet, avec Spidey etc...
    • ksh55
      contaminé par un symbiote rouge La blague, encore un qui ne sait pas de quoi il parle... Mon dieu ce site...
    • Cuderoy
      Je ne pense vraiment pas me déplacer pour le premier, mais si Sony se décide à y mettre vraiment le budget et à tenter des choses plus intéressantes dans le deuxième opus, je serais vraiment partant. Venom vs Carnage, ça a toujours été quelque chose !
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Le Lion Bande-annonce VF
    Jojo Rabbit Bande-annonce VO
    Waves Bande-annonce VO
    Les Traducteurs Bande-annonce VF
    Trois étés Bande-annonce VO
    Kaamelott - Premier volet Teaser VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    Kaamelott : 5 questions qu'on se pose sur le film
    NEWS - Tournages
    samedi 25 janvier 2020
    Bande-annonce Jojo Rabbit, le film aux 6 nominations aux Oscars
    NEWS - Vu sur le web
    mardi 3 septembre 2019
    Anne Consigny, d'actrice à réalisatrice : rencontre autour du documentaire Je prends ta peine
    NEWS - Interviews
    samedi 25 janvier 2020
    Anne Consigny, d'actrice à réalisatrice : rencontre autour du documentaire Je prends ta peine
    Netflix : les 10 meilleurs films des années 90 à voir sur la plateforme
    NEWS - Films à la TV
    samedi 25 janvier 2020
    Netflix : les 10 meilleurs films des années 90 à voir sur la plateforme
    Dernières news cinéma
    Films de la semaine
    du 22 janv. 2020
    Bad Boys For Life
    Bad Boys For Life
    De Adil El Arbi, Bilall Fallah
    Avec Will Smith, Martin Lawrence, Vanessa Hudgens
    Bande-annonce
    Scandale
    Scandale
    De Jay Roach
    Avec Charlize Theron, Nicole Kidman, Margot Robbie
    Bande-annonce
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
    De Arnaud Viard
    Avec Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe
    Bande-annonce
    Le Photographe
    Le Photographe
    De Ritesh Batra
    Avec Nawazuddin Siddiqui, Sanya Malhotra, Farrukh Jaffar
    Bande-annonce
    Se nourrir - Conférence France Inter
    Se nourrir - Conférence France Inter
    Giselle (Bolchoï)
    Giselle (Bolchoï)
    De Alexeï Ratmansky
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top