Mon AlloCiné
Rasta Rockett sur 6ter : Denzel Washington pressenti, carton planétaire... Retour sur ce feel good movie des années 1990
Par Laurent Schenck — 14 oct. 2018 à 21:00
facebook Tweet

"Rasta Rockett" est diffusé ce soir sur 6ter. L'occasion de revenir sur la production, l'histoire vraie dont il s'inspire et le succès planétaire de ce célèbre feel good movie.

Rasta Rockett de Jon Turteltaub

Avec Leon Robinson, Doug E. Doug, John Candy...

De quoi ça parle ? L'histoire véridique de quatre Jamaïcains qui ont un rêve fou : obtenir une médaille d'or dans une discipline olympique qui leur est totalement inconnue et impossible à pratiquer chez eux : le bobsleigh ! 

Sorti en 1994 en France, Rasta Rockett est une comédie familiale plus ou moins inspirée d'une histoire vraie – la très médiatisée participation d'une équipe jamaïcaine aux Jeux d'hiver de 1988 au Canada – qui a connu un succès public important. Son côté feel good movie bien exploité, ses personnages attachants voulant réussir l'impossible ou encore le fameux tube de Jimmy Cliff sont autant de caractéristiques qui avaient conquis le public des années 1990. 

Capture d'écran
John Candy et son équipe

A L'ORIGINE, UN FILM COÛTEUX ET DRAMATIQUE !

Tout commença lorsque Jeff Sagansky, président de TriStar Pictures, acheta les droits d'un scénario centré sur des bobeurs jamaïcains en 1989. Le projet est ensuite passé entre les mains de Columbia Pictures et de sa présidente Dawn Steel. Le metteur en scène Michael Ritchie se montra alors intéressé pour produire le film avec Fran Rubel Kuzui à la réalisation. Mais les choses ne se sont pas faites. Au moment où Steel quitta Columbia, elle réussit à convaincre Disney de donner son feu vert au projet, après la réécriture du scénario (le film devait, à l'origine, davantage lorgner du côté du drame !), la réduction du budget et le remplacement de Kuzui par Jon Turteltaub. 

Entre temps, Brian Gibson et Jeremiah S. Chechik furent pressentis à la mise en scène, mais le premier préféra s'atteler à Tina et le second à Benny & Joon

Côté casting, Denzel Washington, Eddie MurphyWesley Snipes et Marlon Wayans étaient les premiers choix pour incarner les sportifs (lorsque Disney envisageait de faire un film très coûteux). Les quatre comédiens ont toutefois préféré vaquer à d'autres occupations et quand la production changea de stratégie, elle choisit des acteurs inconnus ou presque : Leon Robinson, Doug E. Doug, Malik Yoba et Rawle D. Lewis. Pour l'entraîneur, Kurt Russell et Scott Glenn furent envisagés, avant que le rôle ne soit finalement attribué à John Candy (mort peu de temps après la sortie américaine du film). 

 

DIFFÉRENCES ENTRE LA FICTION ET LA RÉALITÉ   

Inspiré d'une histoire vraie, les scénaristes ont toutefois pris plusieurs libertés avec le réel. Pour commencer, si les quatre compétiteurs en bobsleigh de Rasta Rockett sont composés de sprinter ayant échoué au moment des sélections olympiques, les vrais sportifs (Dudley Stokes, Devon Harris, Michael White et Chris Stokes) étaient des militaires jamaïcains. De plus, le personnage de l'entraîneur incarné par John Candy, un ancien athlète exclu de la compétition pour tricherie, n'a pas existé. L'équipe réelle avait, au contraire, plusieurs entraîneurs qui n'ont jamais commis d'actes illégaux.

Dans le film de Jon Turteltaub, il est également montré que les quatre ex-sprinter ont pu partir au Canada grâce à l'un d'entre eux, qui a acheté les billets d'avion en revendant sa voiture. Dans la réalité, les membres de l'équipe ont pu se rendre dans ce pays grâce à l'argent récolté via une vente de T-shirts à leur effigie... Enfin, la vraie équipe de Jamaïque n'a pas connu l'animosité des autres compétiteurs, comme il en est question dans le film (notamment via le personnage du coureur Est-Allemand Josef Grool, mais qui reconnaît à la fin le courage des Jamaïcains).

UN TRÈS GROS SUCCÈS COMMERCIAL

Lors de sa sortie, Rasta Rockett a été un succès commercial très important, avec 155 millions de dollars de recettes dans le monde pour un budget d'à peine... 14 millions ! Le film est devenu le quinzième plus gros succès de l'année 1993 aux Etats-Unis et a fini à la dixième place en France, pour l'année 1994 (2.5 millions d'entrées, soit plus que les blockbusters SpeedTrue Lies ou Entretien avec un vampire). Le long métrage était aussi le film en prises de vues réelles le plus lucratif de Disney en son temps.

Le metteur en scène Jon Turteltaub connaîtra par la suite plusieurs autres grandes réussites commerciales, dont Benjamin Gates et le Trésor des Templiers (2004) et sa suite (2007), mais surtout le très récent film de requin En eaux troubles avec ses plus de 500 millions de dollars de recettes dans le monde.

 

facebook Tweet
Sur le même sujet
  • "Rasta Rockett" a 20 ans ! Que sont devenus les acteurs ?
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Mortal Engines Bande-annonce VO
Sponsorisé
Outfall Bande-annonce VO
La Ballade de Buster Scruggs Bande-annonce VO
Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? Bande-annonce VF
Voyage à Yoshino Bande-annonce VO
Spider-Man : New Generation Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Toutes les actus Ciné
Ce soir à la télé : on mate "Tess" et "Brick Mansions"
NEWS - Films à la TV
jeudi 15 novembre 2018
Ce soir à la télé : on mate "Tess" et "Brick Mansions"
Alien Awakening : ce qu'aurait dû évoquer le film de Ridley Scott
NEWS - Culture ciné
jeudi 15 novembre 2018
Alien Awakening : ce qu'aurait dû évoquer le film de Ridley Scott
Dernières news cinéma
Meilleurs films en VOD
  • Les Pépites
    1. Les Pépites

    de Xavier de Lauzanne

    Film - Documentaire

    Bande-annonce
  • 2. Et les mistrals gagnants
  • 3. Demain
  • 4. Forrest Gump
  • 5. La Ligne verte
  • 6. Coco
  • 7. La Liste de Schindler
  • 8. Le Parrain
  • 9. Django Unchained
  • 10. Lion
Tous les meilleurs films en VOD
Back to Top