Mon AlloCiné
Rosemary's Baby a 50 ans : saviez-vous que le film était une adaptation quasi parfaite du roman ?
Par Léa Bodin — 17 oct. 2018 à 05:00
facebook Tweet

Aujourd'hui, le chef-d'oeuvre de Roman Polanski "Rosemary's Baby" fête les cinquante ans de sa sortie en France. Saviez-vous que le film était une adaptation quasi parfaite du roman d'Ira Levin ?

DR
Rosemary’s Baby est l’adaptation du best seller du même nom d’Ira Levin, publié en 1967. Le film est réalisé l'année suivant, presque immédiatement après la sortie du roman. C'est d'ailleurs la première adaptation de Roman Polanski, qui signe par la même occasion son premier film tourné en langue anglaise aux Etats-Unis. Après des années sombres ayant suivi la mort de Sharon Tate, il reviendra y tourner Chinatown en 1974, avant de quitter définitivement le sol américain trois ans plus tard alors qu'il est poursuivi par la justice californienne pour le viol de Samantha Geimer. 

Rosemary's Baby se caractérise par le fait que l'adaptation est très fidèle au roman. Quelques rares éléments diffèrent, mais les événements se déroulent dans le même ordre, les personnages correspondent scrupuleusement à la description qui en est faite dans le livre, ainsi que leurs vêtements, et les dialogues sont exactement les mêmes, à la virgule près.

Dans une interview accordée au Chicago Tribune en 1991, l'écrivain déclarera qu'il est "presque toujours déçu" lorsque Hollywood adapte ses romans, ajoutant toutefois : "La seule exception est Rosemary's Baby. C'est le seul film que je puisse regarder sans grimacer." Pour le producteur du film, William Castle, cela tient justement au fait que c'était la première fois que Roman Polanski adaptait le travail d'un autre écrivain et qu'il n'aurait pas osé prendre de libertés par rapport au matériau d'origine.

C'est le seul film adapté d'un de mes romans que je puisse regarder sans grimacer

Roman Polanski tenait à suivre le roman à la lettre au point qu'il a demandé à Ira Levin quelle était la date du numéro du New Yorker dans lequel le personnage de Guy Woodhouse voit une chemise qui lui plait. Levin a d'ailleurs avoué qu'il avait inventé le détail qu'il avait donné à Polanski.

Quelques scènes du livre ont été coupées du roman, par exemple, un extrait au cours duquel Rosemary reçoit un appel téléphonique de sa soeur qui, prise d'un mauvais pressentiment, a souhaité prendre de ses nouvelles et l'enjoindre de rester chez elle en sécurité, a été occulté du film. La fin comporte aussi de légères différences : vers la fin du roman, Roman et Rosemary se disputent pour savoir quel sera le nom du bébé. Lui insiste pour que ce soit Adrian Steven Castavet, elle pour que ce soit Andrew Woodhouse. Finalement, Minnie donne raison à Rosemary. Elle et le reste du clan se tiennent alors autour de Rosemary en criant "Gloire à Rosemary ! Mère d'Andrew ! Gloire à Rosemary ! Mère de Satan !" pendant que Rosemary joue avec l'enfant dans son berceau. Dans le film, l'enfant s'appelle Adrian et tout le monde se contente de scander : "Gloire à Adrian ! Gloire à Satan !"

Quoi qu'il en soit, Ira Levin a été tellement satisfait de l'adaptation et du film de Polanski qu'il a décidé de dédier la suite du roman, intitulée Le Fils de Rosemary, à Mia Farrow. 

La bande-annonce de Rosemary's Baby :

Rosemary's Baby Bande-annonce VO

 


 

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Shazam! Bande-annonce VF
Sponsorisé
Terra Willy - Planète inconnue Bande-annonce VF
Seule à mon mariage Bande-annonce VF
Tito et les Oiseaux Bande-annonce VF
Just a gigolo Bande-annonce VF
Once Upon a Time… in Hollywood Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Top films au box office
Back to Top