Mon AlloCiné
    SEAL Team : Que vaut la nouvelle série avec David Boreanaz (Bones) ?
    Par Guillaume Nicolas (@gehenne) — 26 oct. 2018 à 20:00
    facebook Tweet

    SEAL Team débute samedi soir sur M6, l’occasion de retrouver David Boreanaz en uniforme. Entre la franchise NCIS, Scorpion et Macgyver, une nouvelle série militaire était-elle indispensable ?

    Erik Voake/CBS.
    De quoi ça parle ?

    La vie de l’équipe Bravo des Navy Seals, plus haute unité d’élite, qui exécute des missions délicates aux quatre coins du monde sur ordre du gouvernement. Le groupe est dirigé par le premier maître Jason Hayes et se remet du décès d’un de ses membres lors d’une précédente mission.

    Tous les samedi soirs sur M6 à partir du 27 octobre.

    A quoi ça ressemble ?
    SEAL Team - saison 1 Bande-annonce VO

     

    C'est avec qui ?

    David Boreanaz ne tient décidément pas à quitter le paysage télévisuel américain. Après 12 saisons de bons et loyaux services sur Bones, l’acteur troque le costume de l’agent du FBI pour l’uniforme des SEALs et le rôle de Jason Hayes, leader de l’équipe Bravo. Autour de lui figurent le débutant Clay Spencer (Max Thieriot, vu dans Bates Motel), le borné Sonny Quinn (A.J. Buckley, Les Experts Manhattan) et son meilleur ami Ray Perry (Neil Brown Jr, aperçu dans Insecure). A la grande direction, côté armé, il y a le lieutenant commandeur Eric Blackburn (Judd Lormand, qui s’est promené dans les saisons de American Horror Story) et côté renseignements, Mandy Ellis, jouée par Jessica Paré, ex madame Draper dans Mad Men.

    La série est une création de Benjamin Cavell, qui a notamment travaillé sur HomelandJustified et Sneaky Pete.

    Ça vaut le coup d'oeil ?

    A priori, rien ne semble distinguer SEAL Team d’une autre série militaire. Sa structure d’une mission par épisode en fait un objet très classique, sa formulation initiale la rangerait du côté des oeuvres partisanes, vantant les mérites de l'interventionnisme made is USA. Les marqueurs d’un produit très formaté, patriote, plus proche d’un Robert Cochran (JAG, 24 Heures Chrono) que d’un David Simon (Generation Kill). Difficile, quand il s’agit de séries militaires de ne pas tomber dans des archétypes triviaux et servir une ode à l’armée à coup de fin justifiant les moyens. Semper Fidelis (“Toujours fidèle”), comme ils disent.

    Et c’est ce que sert la série dans son premier épisode, très bien réalisé mais parfaitement creux : des personnages sans épaisseurs, des trauma insipides, de la psychologie élémentaire, le tout enrobé dans une belle dynamique visuelle qui fixe le spectateur au coeur de l’image. Une oeuvre belle à regarder, ambitieuse par moment quand elle adopte une vue quasi à la première personne, qui la situe à mi-chemin entre le reportage et le jeu vidéo mais dont le propos s’évanouit aussi vite qu’il est venu.

    Seulement passé cette vilaine première impression, la série opère quelques corrections en cours de route. Des ajustements, des changements de cap, une oeuvre en work in progress dont les améliorations s’observent en direct, au fil des épisodes. SEAL Team devient une série à infusion lente, passant d’un statut de vilain petit canard à un profil plus intéressant. Il s’agit moins d’espérer une dimensions politique voire contestataire que de se concentrer sur l’humain, tout au bout de la chaîne alimentaire. Elle prend même le pari d’un virage feuilletonnant dans sa seconde moitié de saison.

    De série militaire basique, voire réactionnaire, elle passe à une oeuvre plus empathique, trouvant la juste distance pour narrer le quotidien d’une troupe d’élite sans risquer de célébrer naïvement l’armée américaine. Oui, il s’agit de membres d’une force spéciale de la marine de guerre ; oui, ils interviennent sur les ordres du gouvernement ; non, ils ne remettent jamais (ou rarement) en cause les fondements de leurs opérations. Et malgré tous ces ingrédients qui pourraient constituer la base d’une oeuvre propagandiste, SEAL Team évoque la dimension sacrificielle de ce corps, sans apitoiement, sans glorification ou super-héroïsation. La série préfère illustrer une dualité dans les êtres, de machine à tuer dans les mission à hommes ou femmes sensibles, jamais indemnes des expériences passées.

    Les apparences sont parfois trompeuses, SEAL Team est un parfait exemple.

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Sicyons
      Une série sur une unité militaire d'élite américaine. Un peu d'originalité et de prise de risques, quoi...
    • legion666
      Petit acteur au cinéma, par contre a la télé il enchaîne les séries au final il ne sera jamais resté longtemps sans rôle.
    • tueurnain
      Ou plutôt on est à la ramasse en France coté série...
    • Le commandant Sean Ramius
      Je l'ai vu il y a quelques mois (on est en avance niveau série en Belgique) et c'était vraiment pas mal du tout ! J'attends la saison 2 avec impatience.
    • FilmsetSeries87
      J'ai vu la saison 1 et j'ai bien aimer mais sans plus quoi.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Buzzometer Séries
    Les plus importantes variations de la semaine du Top Séries
    Mortel
    +686
    Avec Carl Malapa, Nemo Schiffman, Manon Bresch
    Fantastique (2019)
    Bande-annonce
    Capitaine Marleau
    +322
    Avec Corinne Masiero, Pierre Arditi, Bernard Ballet
    Drame, Policier (2015)
    Les Initiés
    +282
    Avec Esben Smed, Thomas Hwan, Line Kruse
    Drame (2015)
    Séries TV les plus tendances
    News Séries à la TV
    Bande-annonce finale Terminator Dark Fate : déferlante d'action et cyborgs de nouvelle génération
    NEWS - Vu sur le web
    vendredi 30 août 2019
    Bande-annonce finale Terminator Dark Fate : déferlante d'action et cyborgs de nouvelle génération
    Sponsorisé
    Olivia sur TF1 : que pense la presse de la série avec Laëtitia Milot ?
    NEWS - Séries à la TV
    jeudi 24 octobre 2019
    Olivia sur TF1 : que pense la presse de la série avec Laëtitia Milot ?
    Plus belle la vie : résumé de ce qui vous attend dans l'épisode 3914 du jeudi 24 octobre 2019 [SPOILERS]
    NEWS - Séries à la TV
    mercredi 23 octobre 2019
    Plus belle la vie : résumé de ce qui vous attend dans l'épisode 3914 du jeudi 24 octobre 2019 [SPOILERS]
    Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 580 du jeudi 24 octobre 2019 [SPOILERS]
    NEWS - Séries à la TV
    mercredi 23 octobre 2019
    Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 580 du jeudi 24 octobre 2019 [SPOILERS]
    Dernières Séries à la TV
    Nouvelles séries venant de commencer
    Daybreak
    De Brad Peyton, Aron Eli Coleite
    Avec Colin Ford, Alyvia Alyn Lind, Sophie Simnett
    Comédie, Drame
    The Accident
    De Jack Thorne
    Avec Sarah Lancashire, Joanna Scanlan, Mark Lewis Jones
    Drame, Thriller
    The Oval
    De Tyler Perry
    Avec Brad Benedict, Ciera Payton, Daniel Croix Henderson
    Drame
    Sistas
    De Tyler Perry
    Avec Khaneshia 'KJ' Smith, Ebony Obsidian, Mignon Von
    Comédie, Drame
    Nouvelles séries en ce moment à la TV
    Nouveaux épisodes
    At Midnight in Manhattan
    New York Unité Spéciale
    Saison 21 Episode 5
    At Midnight in Manhattan
    jeudi 24 octobre 2019 sur NBC
    Eat, Pray, Love, Phone, Sex
    Will & Grace
    Saison 11 Episode 1
    Eat, Pray, Love, Phone, Sex
    jeudi 24 octobre 2019 sur NBC
    Nouveaux épisodes à la télé ce soir
    Back to Top