Mon AlloCiné
L'incroyable histoire du Facteur Cheval : "C’est un héros français qui a fait de sa vie quelque chose d’extraordinaire"
Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 16 janv. 2019 à 05:35
facebook Tweet

Nils Tavernier met en scène "L'incroyable histoire du Facteur Cheval", adapté de l'histoire vraie de Joseph Ferdinand Cheval, qui a construit de ses propres mains un gigantesque palais, devenu attraction dans la Drôme.

SND

Connaissiez-vous l’histoire du Facteur Cheval ?

Alexandra Fechner, productrice : Je ne connaissais pas le Facteur Cheval quand j’ai signé le film. J’ai tout de suite compris la dimension romanesque que pouvait avoir le personnage, donc c’était pour moi assez essentiel de faire un film sur ce sujet. Je n’y avais pas été sensibilisé à l’école, comme beaucoup, mais ça sera surement le cas de toute une partie du public que nous aurons. Donc c’est plutôt intéressant en ce sens. C’est un héros français qui a fait de sa vie quelque chose d’extraordinaire. Ca méritait d’en faire un film. J’ai contacté Nils Tavernier après avoir lu quelques lignes écrites par Fanny Desmarès, qui a eu l’idée originale du film.

SND

Nils Tavernier, réalisateur : Je ne le connaissais pas non plus. Je suis assez cancre, moi ! Quand Alexandra [Fechner] m’a proposé le film, je suis allé voir l’endroit. Je suis tombé sur un palais. Je me suis dit : qu’est-ce qui s’est passé ? Pourquoi un homme construit un tel truc ? Le palais ressemble plutôt à un terrain de jeu pour enfant, c’est une sorte de grande cabane pour enfant. Il n’y a pas de cuisine, on ne peut pas y dormir. Je me suis dit que le personnage était forcément romantique. Quelqu’un qui construit quelque chose pendant 30 ans, il est forcément monomaniaque, sans le moindre doute. C’est un homme qui était câblé de manière différente.

C’est un homme qui était câblé de manière différente

Ce qui m’a plu dans le personnage, c’est qu’il était gagnant, dans le sens où il a accédé à la célébrité à la fin de sa vie : j’avais un héros de cinéma à ce moment-là. J’avais un Billy Elliott. J’ai proposé à Alexandra quelque chose qui était dans le romantisme.

SND

On n'avait pas envie d’une démonstration de mise en scène. Je déteste ça, je laisse ça à d’autres. On avait envie de faire un film qui était au service de. Comme le personnage est extraordinaire, on a essayé malgré tout de faire une mise en scène, de la musique, des acteurs, des couleurs… De gagner 3-4 marches. Il ne s’agissait pas de le banaliser. (…) Ce qu’on a voulu faire, c’est proposer un personnage à la western. C’est un cowboy solitaire qui avance. C’est un Clint Eastwood. (…) On voulait faire un film avec une émotion sincère. 

Avez-vous vraiment filmé le lieu ?

Nils Tavernier : Ou je le modélisais totalement et c’est faisable. Je suis à la base technicien. Mais c’était extrêmement cher. Il fallait intégralement le scanner, faire de la 3D dessus. Ca aurait coûté une fortune. Ou alors il fallait tourner sur le palais et le détourer. La seule chose qu’on a construite, c’est l’arche de la petite porte qui pour moi était une belle allégorie d’un début de travail. Une porte qui s’ouvre sur un territoire gigantesque. On a tourné sur le vrai palais, oui. 

La bande-annonce de L'Incroyable histoire du Facteur Cheval :

L'Incroyable histoire du Facteur Cheval Bande-annonce VF

 

Propos recueillis en conférence de presse au Festival de Sarlat 2018

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Top Bandes-annonces
Grâce à Dieu Bande-annonce VF
Alita : Battle Angel Bande-annonce VO
Sponsorisé
Black Snake, la légende du serpent noir Bande-annonce VF
Destroyer Bande-annonce VO
Le Chant du loup Bande-annonce VF
La Reine des neiges 2 Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Interviews
Manu Payet et le greenwashing : "On se fait balader tout le temps, c'est ça, l'illusion verte"
NEWS - Interviews
mercredi 13 février 2019
Manu Payet et le greenwashing : "On se fait balader tout le temps, c'est ça, l'illusion verte"
Fabien Onteniente sur All Inclusive : "Avec Franck Dubosc, on est un peu comme Souchon et Voulzy, mais dans la connerie !"
NEWS - Interviews
mercredi 13 février 2019
Fabien Onteniente sur All Inclusive : "Avec Franck Dubosc, on est un peu comme Souchon et Voulzy, mais dans la connerie !"
Dernières actus ciné Interviews
Films de la semaine
du 13 févr. 2019
Ralph 2.0
Ralph 2.0
De Rich Moore, Phil Johnston
Bande-annonce
All Inclusive
All Inclusive
De Fabien Onteniente
Avec Franck Dubosc, François-Xavier Demaison, Josiane Balasko
Bande-annonce
Alita : Battle Angel
Alita : Battle Angel
De Robert Rodriguez
Avec Rosa Salazar, Christoph Waltz, Jennifer Connelly
Bande-annonce
Happy Birthdead 2 You
Happy Birthdead 2 You
De Christopher Landon
Avec Jessica Rothe, Israel Broussard, Phi Vu
Bande-annonce
Vice
Vice
De Adam McKay
Avec Christian Bale, Amy Adams, Steve Carell
Bande-annonce
La Nuit des rois (Comédie-Française - Pathé live)
La Nuit des rois (Comédie-Française - Pathé live)
De Thomas Ostermeier
Bande-annonce
Sorties cinéma de la semaine
Films Prochainement au Cinéma
  • Grâce à Dieu
    Grâce à Dieu

    de François Ozon

    avec Melvil Poupaud, Denis Ménochet

    Film - Drame

    Bande-annonce
  • Black Snake, la légende du serpent noir
  • Le Chant du loup
  • La Reine des neiges 2
  • After - Chapitre 1
  • Jusqu'ici tout va bien
  • Paradise Beach
  • Let’s Dance
  • Destroyer
  • Le Mystère Henri Pick
Les films à venir les plus consultés
Back to Top