Notez des films
Mon AlloCiné
    Dragon Boy : connaissez-vous ce manga d'Akira Toriyama qui a préfiguré Dragon Ball ?
    Par Clément Cusseau (@ClayMancuso) — 21 nov. 2018 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Avant de rencontrer le succès avec "Dragon Ball", le mangaka Akira Toriyama avait imaginé une courte histoire intitulée "Dragon Boy" qui préfigurait dans les grandes lignes les futures aventures de Gokû !

    D.R.

    Connaissez-vous l'histoire de Dragon Boy, le manga d'Akira Toriyama qui a servi de brouillon à Dragon Ball ? En 1983, alors couronné du succès phénoménal de sa première série Dr. Slump, le mangaka laisse vaquer son imagination. Ayant pour habitude de travailler devant son poste de télévision, l'auteur y regarde notamment en boucle les films de Jackie Chan dont il est un grand fan.

    C'est alors que lui vient l'idée de réaliser un court manga d'arts martiaux. Pour se faire, Toriyama décide de combiner l'essence des films de Jackie Chan à des éléments empruntés au roman chinois La Pérégrination vers l'ouest, d'après la légende du Roi des Singes. Ainsi est né Dragon Boy !

    Le résumé : Tanton est un jeune garçon adepte des arts martiaux (son physique évoque davantage celui de Yamcha que celui de Gokû). Son maître lui confie alors une mission très spéciale : escorter une princesse vers le royaume du Pays des fleurs.

    Aussi vaillant que courageux, Tanton accepte mais déchante vite devant le caractère bien trempé de la princesse (rappelant bien évidemment celui de Bulma, tandis que son apparence évoque davantage celle de Chichi). Malgré la lubricité de son maître (préfigurant celle du pervers Tortue Géniale), le jeune héros est surpris par les formes féminines de la princesse dont il découvre l'anatomie par inadvertance alors qu'elle se baigne (doit-on vraiment vous rappeler l'épisode du "panpan" de Gokû à Bulma dans Dragon Ball ?).

    D.R.
    A gauche : Binyao dans Dragon Boy / A droite : Plume dans Dragon Ball

    Dans sa quête, Tanton fait la rencontre de personnages fantasques tels que des monstres polymorphes (c'est-à-dire capable de changer d'apparence comme Plume et Oolong) et anthropomorphiques (qui ont l'apparence d'animaux mais se comportent comme des humains).

    Autres éléments communs à Dragon Ball, un nuage magique (emprunté directement à La Pérégrination vers l'ouest) et une boule de cristal magique permettant d'invoquer un dragon. Enfin, s'il ne possède pas de queue de singe comme Gokû, Tanton arbore une paire d'ailes semblables à celles d'un dragon lui permettant de voler (mais pas de se transformer en monstre géant les soirs de pleine lune).

    Publié en 1983 dans le magazine Fresh Jump's, Dragon Boy est bien accueilli par le public, mais ce succès ne convainc pourtant pas Akira Toriyama de développer davantage la série… bien qu'il en reprenne les grandes lignes dès l'année suivante avec un nouveau manga : Dragon Ball. La suite de l'histoire ? Des centaines de millions de tomes vendus, plusieurs séries animées produites et vingt longs métrages dérivés, dont Dragon Ball Super : Broly (le 14 décembre prochain dans les cinémas japonais).

    Les deux chapitres de Dragon Boy sont présents dans le second tome des recueils d'Histoires Courtes d'Akira Toriyama, éditées en France aux éditions Glénat.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Noob Saibot
      Article très intéressant. Les origines du manga culte que nous connaissons... 🙂👍
    Voir les commentaires
    Back to Top