Mon AlloCiné
Riverdale saison 3: Archie fugitif, notre récap de l'épisode 6
Par Guillaume Nicolas (@gehenne) — 30 nov. 2018 à 18:09
facebook Tweet

Fraîchement évadé de prison, Archie est l'objet d'une chasse à l'homme. Découvrez notre récap de l'épisode.

Cate Cameron/The CW

Une bonne dose de Scream

Dans sa grande tradition, Riverdale utilise le nom d’un film comme titre d’épisode. Suite logique de l’évasion : la chasse à l’homme. Ce sera donc Manhunter qui se sera choisi, aucun rapport avec le film de Michael Mann (prequel du Silence des Agneaux). Parce qu’en réalité, on a davantage pensé à Scream (et Scooby-doo pour des raisons qu’on expliquera plus tard), avec des emprunts bien voyants et amusants.

Peut-être une volonté de la réalisatrice Rachel Talalay de rendre un dernier hommage à Wes Craven, avec qui elle a débuté au cinéma dans Freddy 6 (aka la fin de Freddy - L’ultime cauchemar, spoiler : non, il reviendra plus tard). Dans la séquence, Betty et sa mère sont assaillies par le Gargoyle King dans leur propre maison. Orage, coupure d’électricité, apparition funèbre du monstre avec éclairage rose (oui, rose, pourquoi pas ?)... et du pop corn qui crépite sur le feu, rappelant la culte scène d’introduction de Scream, réalisé par Wes Craven. Et comme une citation n’était pas suffisante, la série s’amuse à faire monter le père de Jughead par la fenêtre de la chambre de Betty, père joué par… Skeet Ulrich, le Billy Loomis de Scream ! De là un voir un indice sur sa possible culpabilité…

Veronica et les faux raccords

Ce petit jeu de piste est probablement la seule chose amusante d’un épisode qui tente de raccrocher les wagons d’un train devenu incontrôlable dans cette saison. Les trop nombreuses intrigues n’ont pas beaucoup de sens et quand les auteurs tentent des petites pirouettes pour retomber sur leurs jambes, ils se tirent une balle dans le pied, deux séquences plus tard. Ainsi Veronica joue au Michel & Michel et traque les Faux Raccords dans les vidéos de la police pour innocenter son petit ami. On pensait en avoir fini par Archie « Michael Scofield » Andrews, retrouvant ainsi la liberté, et bien non, le jeune adolescent dans un ultime sacrifice préfère partir sur les routes… enfin les chemins de fer, en compagnie de Jughead, avec du country en fond sonore (The Ballad of Paladin de Johnny Western, attention clin d’oeil !).

Riverdale ou Scooby-doo ?


Heureusement il y a Betty, mixe entre Tamara Drew et Miss Marple, qui enquête, bien seule, sur les morts autour du jeu Griffons et Gargouilles. Elle convoque le feu Midnight Club (les adultes de la série qui se réunissaient façon Breakfast Club) pour débusquer le coupable du meurtre de Featherhead puis celui de Daryl Doiley qui ne s’est pas suicidé (si vous ne vous souvenez pas de Daryl Doiley, tout est normal, on ne l’a quasi jamais vu, mais il est important semble t-il). On n’apprendra pas grand chose dans cet épisode, si ce n’est que le fameux Roi possède une cours de petites gargouilles et qu’ils se réunissent au coin du feu pour partager on ne sait trop quoi. On n’avait pas vu plus ridicule depuis le célèbre « Tiger, tiger » de The Mentalist (souvenez-vous, les membres de la conspiration dirigée par Red John pouvaient se reconnaître en disant un très discret « Tiger, tiger » super facile à caser dans une discussion). Toujours est-il que cette imagerie très kitch produit une sorte de révélation : toute cette saison est un épisode de Scooby-doo

On imagine déjà le Gargoyle King être démasqué par une Betty/Vera et où on se rendra compte qu’il ne s’agit pas d’une mythique créature mais d’un promoteur véreux (Hiram ?). Que tout était une sombre machination dans le but de construire un centre commercial ou un parc d’attraction. En attendant, notre apprentie journaliste/enquêtrice est internée chez les Soeurs par sa mère (panique ou sombre machination ?) pour faire de la peinture où le sujet d’étude semble être… le Roi Gargouille !

M.I.B.

Le prochain épisode s’appelle The Man in Black, possible référence à un film anglais réalisé par Francis Searle, adaptation d’un célèbre serial radiophonique dans lequel un fils tente de rendre folle sa belle-mère suite à la mort de son père (un accident de yoga) pour récupérer l’héritage. Ou alors c’est une référence au film avec Will Smith et il sera question d’extraterrestres et de mémoire effacée. Après tout, avec Riverdale tout est possible.

facebook Tweet
Dans cet article
Riverdale
Riverdale
Série ( 2017 )
Voir sur Netflix
Sur le même sujet
  • Riverdale saison 3 : la série va-t-elle trop loin ?
  • Riverdale et Esprits Criminels flirtent avec l'actualité sur le Momo Challenge
  • Riverdale : La machine à broyer les genres
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Toute l'actu Netflix
Queen Sono : une star de Quantico dans la première série Africaine Netflix
NEWS - Séries à la TV
lundi 10 décembre 2018
Queen Sono : une star de Quantico dans la première série Africaine Netflix
Les Chevaliers du Zodiaque : Saint Seiya : Netflix dévoile la bande-annonce du remake de l'animé culte
NEWS - Au programme
lundi 10 décembre 2018
Les Chevaliers du Zodiaque : Saint Seiya : Netflix dévoile la bande-annonce du remake de l'animé culte
Actus Netflix
Back to Top