Mon AlloCiné
    Saviez-vous que Brendan Fraser avait failli incarner Superman ?
    Par Clément Cuyer — 3 déc. 2018 à 19:00
    facebook Tweet

    Saviez-vous que l'acteur américain Brendan Fraser, qui fête aujourd'hui ses 50 ans, avait failli incarner Superman sur grand écran ?

    Paramount Pictures France

    Brendan Fraser fête aujourd'hui ses 50 ans. Connu notamment pour ses rôles dans La Momie et George de la jungle, celui qui était récemment à l'affiche des séries Trust et Condor a failli incarner sur grand écran le plus connu des super-héros : un certain Superman ! L'acteur était en effet pressenti pour jouer le personnage en 2006 dans Superman Returns, lorsque Brett Ratner devait réaliser le film. Au final, ce dernier fut mis en scène par Bryan Singer avec Brandon Routh sous le costume.

    Hollywood, machine à broyer : le destin de Brendan Fraser, héros de La Momie

    Mais Brendan Fraser n'a pas failli jouer QUE Superman ! Un an plus tôt, l'Américain était passé tout près d'incarner un autre super-héros en la personne de Mr. Fantastic dans Les 4 Fantastiques, rôle finalement dévolu à Ioan Gruffudd. Enfin, dans un autre genre, avant que Matthew Broderick ne soit finalement choisi, Fraser était le premier choix pour jouer l'Inspecteur Gadget sur grand écran en 1999. Mais il refusa la proposition, préférant s'engager sur le projet George de la jungle.

    La bande-annonce de "La Momie", avec Brendan Fraser :

    La Momie Bande-annonce VO

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Cinédreamer69
      McG ??? Etonnant choix. Après le réal est pas dégueux au final mais pour un superman j'ai des doutes.Remake qu'il a jamais fait du coup
    • cyril b.
      tu m'a tué la mdr
    • seke
      À la base c'est surtout McG (Charlie et ses droles de dames) qui devait réaliser Superman.Mais oui Brett Ratner a aussi été envisagé.Et Brian Singer était partant pour faire X-Men 3 mais pas avant 2007/2008 car il voulait faire le remake de L'Âge de Cristal (pour 2005).
    • Mas R
      Nan mais là je parle de BVS. Justice LEague est une cata mais pas à cause des acteurs. CAvill en plastique, AQuaman qui fait des vannes, Flash attardé et Wonder Woman transparente y'a rien à en tirer.
    • shield
      Ca pas déjà été fait?
    • Stringer B
      X- Men Origins a une histoire différente ; en termes d'exécution, il ne s'élève au-dessus de rien du tout tellement il est médiocre. C'est bien beau d'avoir une histoire théoriquement pas inintéressante quand ton script c'est le néant, sans même parler de la mise en scène.Ben si on considère la saga canon, tu as en gros deux trilogies quoi : I, II, III de Singer/Ratner d'un côté et Le Commencement, DAFP, Apocalypse de l'autre; avec une qui parle de la dissolution progressive des X-Men à l'issue de la guerre entre Magneto et Charles, et une autre qui parle de leur fondation avec un twist de voyage temporel qui permet à la trilogie d'être à la fois préquel et suite de la première (les films sur Wolverine sont à part, ils sont vraiment conçus dans une autre logique).La première trilogie est bien menée dans l'ensemble (le III est moins bon du fait de son script mais surtout de sa mise en scène vraiment pourrie; il a une histoire qui conclut convenablement la trilogie, en soi); t'as un arc continu (la guerre entre Charles et Erik) qui atteint un paroxysme avec la mort du premier et la perte de pouvoir du second, une échelle épique et le destin de plein de personnages qui est plutôt bien traité dans l'ensemble. La seconde trilogie n'est pas nulle mais dés le départ, dans X-Men le Commencement, elle a été pensée de toute évidence comme une façon de soft-rebooter la saga après les échecs critiques de X-Men III et de X-Men Origins et ça se ressent. Le rôle accordé à Mystique est intéressant en soi, et Jennifer Lawrence le vend bien, mais rien dans la trilogie originale ne suggère pour un sou qu'elle et Charles ont un jour été si proches; dans X-Men I, Charles dit avoir rencontré Magnéto à 17 ans, ce qui est en contradiction totale avec X-Men le Commencement. Bref, ce retcon est renforcé par l'intrigue de DAFP qui vient essayer de te raccorder deux réalités franchement distinctes et d'en faire une; et même si l'histoire est bien menée dans Days of Future Past, ce à quoi on est finalement arrivés avec Apocalypse, à savoir absolument rien, te fait regretter qu'ils ne s'en soient pas tenus à la trilogie d'origine, ou alors qu'ils n'aient pas fait une saga de préquels plus cohérente avec les timelines préétablies, en mode prélogie de Star Wars en gros. Mais c'est parce que l'exécution est mauvaise, bien plus qu'à cause des thèmes.Mais pour en revenir à l'argument de départ, si tu t'en tiens à la trilogie originale, oui les films ont une structure et des thèmes communs, mais c'est bien mené et ça donne de la cohérence et de la force au récit, ainsi que de l'intégrité. C'est le principe d'une formule, c'est comme venir reprocher à tous les Harry Potter jusqu'à au 4 d'être des mystery novels qui parlent de jeunes étudiants qui découvrent le monde secret des sorciers, sont confrontés à des problèmes sociétaux qui se manifestent par des évènements tragiques à l'école, enquêtent sur ces évènements tragiques, prennent des risques, se trompent bien souvent de coupable, et découvrent finalement que Voldemort est responsable, mais pas de la façon qu'ils auraient pensée. Les 4 premiers romans suivent exactement cette ligne narrative. Oui, c'est la formule choisie. En soi, Rowling aurait pu choisir autre chose que le fait de raconter les sept années d'étude linéairement et étaler l'arc de la saga sur plus longtemps, sur au-delà des années de lycée, s'il s'était juste agi de raconter une guerre. Sauf que Rowling a voulu faire une saga qui parle du passage à l'âge adulte et du fait de s'assumer dans un monde qui rejette la différence et du coup sa formule de créer un récit qui se passe dans une école prend du sens. C'est pareil pour X-Men : les Bds parlent de la même période et du même moment de vie, c'est normal qu'il y en ait beaucoup qui se passent à l'école de Xavier, qui se situent dans le cadre de sa lutte idéologique avec Magnéto, qui évoquent des mutants plutôt solitaires pris dans ce conflit sans savoir quelle doit y être leur place (Wolverine, Malicia, Jean, Mystique), et qui se fondent scénaristiquement sur des moments sociétaux dans le monde hors de l'école (les lois sur les mutants dans le I, l'hostilité du gouvernement dans le II, l''antidote' dans le III).
    • AquaDog
      Non lui c'est parce que le rôle lui passait au dessus de la tête.
    • AquaDog
      Et quand on aura fait le tour de Superman ce sera Lex Luthor.
    • Hunnam29
      Il tape plus fort ouais... C'est pas très compliqué à mettre en oeuvre ça. Dans Justice League par exemple, il ne sert vraiment à rien Batman. Je trouve qu'ils ont dû mal à lui trouver une place, là où les autres super héros ont des pouvoirs. Il est vieillissant, cassé, à côté de la plaque, beaucoup moins fort que les autres. En Bruce Wayne il est soporifique. Enfin bon, de toute façon il est catastrophique ce film.
    • Mas R
      J'entends plus du bien sur BAtfleck que l'inverse. NOtemment sur son coté TRES sombre et sur le faite qu'il casse littéralement des g... BAtfleck est très proche de son équivalent comics de THE DARK KNIGHT. Plus violent, plus sombre, plus désabusé.
    • Hunnam29
      Ouais j'avoue, je passe à côté de quelque chose de vachement intéressant. Plus sérieusement, je ne le trouve pas nul mais j'aime pas du tout. Mais en même temps, les films sont ultra moisis, donc dur de savoir si c'est les longs métrages ou bien l'acteur qui rend le personnage aussi inexpressif et inintéressant. En tout cas je ne trouve pas l'exemple pertinent pour le coup. Heath Ledger en Joker ne faisait pas du tout l'unanimité, mais a convaincu à peu près tout le monde (et un Oscars pour un film de super héros).
    • Mas R
      Dommage que ça t'es échappé.
    • Hunnam29
      Ah.
    • Mas R
      Oui
    • SkinnyTop
      Danny DeVito s'est fait recaler de peu je crois.
    • Hunnam29
      Ah parce que Ben Affleck est bien en Batman ?
    • shield
      :-) c'est un peu ça!
    • Rastan
      Je ne dis pas que les films sont mauvais.Je dis juste que tu peu en sortir un de la liste.Regardé indépendamment des autres.Si ce n'est le méchant ,au final,secondaire.(Stryker,Apocalypse,etc)Tu les as tous vu.-Même toile de fond.Conflit PrX/Magneto,Humain//Mutant-Mêmes protagonistes.Les X-mens a eux seul doivent représenter pas loin de 20% du catalogue Marvel.Mais on tourne toujours autours des cinq mêmes.-Même dénouement pour une même morale.Marchons main dans la main pour un futur meilleur...(Sac a vomis s'il vous plait ! )Tant que Magneto reste en prison.Alors oui,tu peu le décliner en vert,en rose ,en jaune.Mais c'est le même film du premier a Apocalypse.Et même Origin,qui arrive a s'élever légèrement au dessus de cela,fini par retomber tout près de l'arbre.Puisque c'est la formule de base ,comme tu le dis.
    • Stringer B
      Et à part Apocalypse, les trois films que tu as cités sont bien; en vérité, à chaque fois, l'intérêt du film ne relève pas de Magnéto ou de Charles ((dont les positions idéologiques effectivement demeurent assez claires) sans quoi ça virerait à l'ennuyeux film à thèses , mais des personnages qui sont placés au milieu de leur conflit, de la façon dont ils sont joués et écrits et de la façon dont ils éclairent qu'il y a quelque chose de plus personnel qui se joue toujours dans le conflit entre Charles et Magnéto. Et évidemment de la spécificité thématique que prend ce conflit selon le film (le fait de vouloir transformer les humains en mutants dans le I, le fait de vouloir protéger les mutants d'une annihilation pure et simple comme dans X-Men 2 ou DAFP, ou d'une solution viciée comme l'antidote dans le III. En vrai, si tant est qu'ils trouvent des variations intéressantes sur ce thème, les scénaristes pourraient continuer à faire ce film à l'infini, ce serait toujours bien, si tant que les éléments que j'ai cités au départ sont bien fichus. Dans Apocalypse, ce n'était clairement pas le cas; les vrais protagonistes étaient sous-écrits et le méchant inintéressant. Apocalypse a montré deux choses : que Singer et ses scénaristes ont eu beaucoup de mal avec un film où le méchant ne finissait pas par être Magnéto_ je mets Le Commencement à part, parce qu'il relate pourquoi la lutte entre Magnéto et Charles est aussi personnelle, et que le méchant est écrit en ce sens_ et avec des protagonistes qui ne sont plus Logan ou Mystique (ici, Cyclope et Jean, ainsi que les mutants qui rejoignent Apocalypse ou Xavier au fil du film, sont tous sous-écrits au possible).Après je ne dis pas pour autant qu'il faut continuer avec cette formule dont tu as dénoncé l'épuisement sans doute à juste titre; et c'est vrai que des structures scénaristiques de moins grande échelle, peut-être plus proches de films comme Logan pourraient permettre à la saga de pleinement se renouveler. Je dis juste qu'en réalité, la formule classique pourrait être vraiment pérenne, si tant est qu'elle change de main une fois de temps en temps ; ce qui a sauvé la franchise des abysses (X-Men III, X-Men Origins) au début des années 2010, c'est l'arrivée de Matthew Vaughn dans la franchise, lui qui a réalisé et co-écrit X-Men le Commencement et co-écrit également X-Men DAFP; il a redonné un nouveau souffle à la franchise tout en gardant des fondamentaux de la formule de Singer (en gros, duel idéologique de Charles et de Magnéto + situation mondiale qui force les mutants à prendre position d'un côté ou de l'autre + arcs de mutants spécifiques pris dans la lutte et qui ne veulent pas forcément y prendre part); mais c'est quand Singer a pleinement repris les commandes avec Apocalypse, là c'est redevenu mauvais.
    • AquaDog
      Le tout Hollywood masculin a failli jouer Superman en fait :)
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Alice et le maire Bande-annonce VF
    Ad Astra Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Portrait de la jeune fille en feu Bande-annonce VF
    Domino - La Guerre silencieuse Bande-annonce VO
    El Otro Cristobal Bande-annonce VO
    Trois jours et une vie Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 15 juillet 2019
    Sponsorisé
    15 stars méconnaissables : qui se cache derrière Ça, Voldemort, Gollum... ?
    NEWS - Stars
    vendredi 13 septembre 2019
    15 stars méconnaissables : qui se cache derrière Ça, Voldemort, Gollum... ?
    Charlie's Angels : la chanson du film avec Ariana Grande, Miley Cyrus et Lana Del Rey gothiques
    NEWS - Stars
    vendredi 13 septembre 2019
    Charlie's Angels : la chanson du film avec Ariana Grande, Miley Cyrus et Lana Del Rey gothiques
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top