Mon AlloCiné
Roma : Comment est né le film intimiste d’Alfonso Cuarón ?
Par Laurène Thiéry — 12 déc. 2018 à 14:00
facebook Tweet

Disponible le 14 décembre sur Netflix, le nouveau film d’Alfonso Cuarón a déjà créé l’évènement en remportant le Lion d’or à la Mostra de Venise. Découvrez la genèse du film le plus personnel du réalisateur.

À Mexico, dans les années 1970, une famille de classe moyenne vit confortablement dans une maison paisible. Moult péripéties viennent bouleverser leur quotidien, à commencer par le départ du père, puis par la grossesse de Cléo, la jeune domestique. Au-delà d’une simple chronique familiale, Alfonso Cuarón dépeint son enfance dans ce film intimiste. Et le réalisateur a veillé à ne rien laisser au hasard.

Roma ou le récit de l’enfance de Cuarón

Le film est né d’une seule et unique tête pensante. Le réalisateur de Gravity cherchait à faire un long-métrage entièrement basé sur ses souvenirs d’enfant. À partir d'une intention qu'il nourrissait depuis plus de 15 ans, Alfonso Cuarón a écrit le scénario de Roma en trois semaines. Mais il ne l'a jamais montré à qui que ce soit, afin qu'aucun regard extérieur n'altère la pureté de ses souvenirs. Au total, le cinéaste estime que 90 % des scènes finales sont entièrement sorties de sa mémoire.

Ce long-métrage intimiste surprend dans sa narration. Cuarón a choisi de l’articuler autour du personnage de Cléo, la domestique qui élève les enfants. Il s'est appuyé sur les nombreuses informations fournies par Liboria Rodríguez, sa véritable nourrice dont il est toujours très proche, afin de parfaire le rôle, et d’être au plus proche de son vécu. En plus de ce travail de réminiscence, le réalisateur a veillé à trouver les lieux les plus fidèles à ses souvenirs.

Carlos Somonte/Netflix
Cléo entourée des enfants qu'elle garde

Un tournage ambitieux et pointilleux

Là encore, rien n’a été laissé au hasard, à commencer par la maison dans laquelle se déroule une grande partie de l’histoire. Sa demeure d’enfance située dans le quartier de Colonia Roma était inexploitable car une véritable famille y loge. De plus, la bâtisse a subi trop de transformations. Les nouveaux propriétaires ont tout de même autorisé l’équipe du film à faire des mesures, afin qu’ils puissent reproduire la maison le plus fidèlement possible.

Après avoir trouvé un bâtiment destiné à être démoli, ils l’ont façonné de manière à ce qu’il ressemble aux souvenirs du cinéaste. De véritables meubles et objets de la famille de Cuarón ont même été disposés dans la maison pour être au plus proche de la réalité ! Au total, le réalisateur estime que 70 % des meubles, dont la table à manger et la plupart des jouets et livres des enfants, viennent de chez lui ou ont été récupérés auprès de sa famille. Des murs coulissants et un toit amovible ont été ajoutés au lieu afin de pouvoir filmer dans les meilleures conditions.

Carlos Somonte/Netflix
Alfonso Cuarón sur le tournage de Roma

Alfonso Cuarón s’est montré très perfectionniste côté technique. Tourné en 65 mm et en noir et blanc, un immense travail a aussi été effectué au niveau du son en Dolby Atmos. Les bruits sont d’une précision surprenante et se diffusent au rythme de l’action. Chose peu courante : il a tenu à tourner Roma dans l’ordre chronologique. Guidés par le cinéaste jour après jour, les acteurs découvraient leurs scènes sans jamais avoir eu accès au scénario.

Un casting authentique

Pour trouver les acteurs qui correspondaient le mieux aux souvenirs d’Alfonso Cuarón, le réalisateur a visionné des milliers de vidéos de casting. Yalitza Aparicio, celle qui incarne Cléo, n’avait jamais joué dans un film auparavant. Son personnage fort de domestique lui a elle aussi rappelé sa famille, puisque sa mère faisait le même travail. Toujours dans un souci d’authenticité, Nancy Garcia, l’actrice qui campe la deuxième femme de chambre et colocataire de Cléo, est la véritable meilleure amie de Yalitza Aparicio dans la vie. Cette proximité a permis de rendre plus réaliste la relation des deux femmes et surtout de mettre à l’aise ces deux novices du cinéma.

En allant chercher au plus profond de son enfance, Alfonso Cuarón livre un film criant de réalisme, où chaque plan a une signification. La sincérité des acteurs et la beauté de la photographie ont été obtenues grâce à un travail de longue haleine du réalisateur déjà largement encensé par la critique.

facebook Tweet
Dans cet article
Roma
Roma
Film ( 2018 )
Voir sur Netflix
Sur le même sujet
  • Roma : Alfonso Cuarón et la nouvelle vague des réalisateurs mexicains
  • Alfonso Cuarón : fascination pour la figure de la mère, passion de la forme... les obsessions du cinéaste mexicain décryptées
  • Roma : le film d’Alfonso Cuarón fait l’unanimité à Venise et Toronto
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Toute l'actu Netflix
Riverdale saison 3 : quel avenir pour Archie ? Le teaser du prochain épisode sème le doute [SPOILERS]
NEWS - Séries à la TV
vendredi 18 janvier 2019
Riverdale saison 3 : quel avenir pour Archie ? Le teaser du prochain épisode sème le doute [SPOILERS]
Bandersnatch : quelle fin n'a pas séduit les utilisateurs ? Netflix révèle les chiffres
NEWS - Films à la TV
vendredi 18 janvier 2019
Bandersnatch : quelle fin n'a pas séduit les utilisateurs ? Netflix révèle les chiffres
Actus Netflix
Back to Top