Notez des films
Mon AlloCiné
    Le néoréalisme italien, Martin Scorsese, La Grande Vadrouille… Les influences de Roma
    Par HK — 14 déc. 2018 à 10:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Film intimiste aux accents très personnels, Roma est déjà considéré comme l’un des meilleurs de l'année 2018. Outre le talent de cinéaste d'Alfonso Cuarón, le long métrage doit beaucoup aux influences cinéphiles de son créateur. Focus.

    Enfin, comment conclure sans interroger les influences féminines dans Roma ? Le personnage de Sofia et son interprétation par l'actrice Marina de Tavira renvoient aux héroïnes tragiques du cinéma italien évoqué plus haut, souvent incarnées par les immenses Anna Magnani et Sophia Loren. Mais au fil du film, alors qu'elle se libère de sa situation d'épouse délaissée, elle adopte un style et une manière d'être qui renvoie davantage aux femmes fortes et indépendantes qui se multiplieront au cinéma dans la deuxième moitié des années 70, sous les traits de Jane FondaRomy Schneider ou Jeanne Moreau.

    Janus Films
    Jeanne Dielman, 23, quai du commerce, 1080 Bruxelles (Chantal Akerman, 1975)

    Autre figure de femme étudiée au cinéma pendant les années 1970, la ménagère. Il ne s'agit pas de la femme rêvée par les publicitaires de l'époque, qui s'éclate dans sa cuisine avec ses équipements électriques en attendant le retour de son mari le soir à la maison. Non, les femmes décrites dans Roma l'étaient déjà par la cinéaste belge Chantal Akerman et son chef d'œuvre réaliste Jeanne Dielman, 23, quai du commerce, 1080 Bruxelles. Dans ce long métrage au point de vue radicalement féministe, l'héroïne incarnée par Delphine Seyrig, une icône de la cause des femmes, est présentée par les gestes les plus triviaux de sa petite existence : changer les draps, préparer le repas, faire la vaisselle… Jusqu'au moment où cette routine lui devient insupportable. Elle reprend alors sa vie en main, comme Sofia, mais de manière bien plus brutale que dans les souvenirs d'enfance de Cuarón.

    La critique sudaméricaine a également évoqué la filiation entre le film de Cuarón et l'œuvre de Lucrecia Martel. Plus jeune de quelques années de son homologue mexicain, cette cinéaste argentine a patiemment construit sa renommée après avoir passé des années en tant qu'assistante sur les plateaux de tournage et réalisatrice de programmes pour enfants. Dans ses premiers films La Cienaga et La Nina Santa, elle dresse des portraits d'enfants, de femmes, de familles, de la bourgeoisie avec une précision clinique et froide tout en exacerbant la sensualité des images et de la bande son… Exactement la recette appliquée par Cuarón pour Roma, le noir et blanc en plus !

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Roma : Alfonso Cuarón et la nouvelle vague des réalisateurs mexicains
    • Roma : Comment est né le film intimiste d’Alfonso Cuarón ?
    • Alfonso Cuarón : fascination pour la figure de la mère, passion de la forme... les obsessions du cinéaste mexicain décryptées
    Commentaires
    • ghyom
      C'est un film(ça serait pareil pour une série) Netflix donc webedia fait 45 articles. Certains marqués sponsorisés et d'autres non même si on se doute qu'ils le sont.Ceci étant dit, un film de Cuaron, qui plus est Lion d'Or à Venise, c'est aussi un peu normal d'en parler.
    • Leonzat
      Vous en êtes à combien d'articles sur ce film ? Parce que je trouve que cela fait beaucoup quand même...
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Dossiers recommandés
    10 jeux vidéo prochainement au cinéma : Uncharted, Super Mario, Metal Gear...
    NEWS - Tournages
    dimanche 16 février 2020
    10 jeux vidéo prochainement au cinéma : Uncharted, Super Mario, Metal Gear...
    Batman : redécouvrez tous les costumes du Chevalier Noir !
    NEWS - Culture ciné
    vendredi 14 février 2020
    Batman : redécouvrez tous les costumes du Chevalier Noir !
    Agnès Varda, Michel Legrand, Jean-Pierre Mocky... Ils nous ont quittés en 2019.
    NEWS - Stars
    mercredi 1 janvier 2020
    Agnès Varda, Michel Legrand, Jean-Pierre Mocky... Ils nous ont quittés en 2019.
    Les zombies dans tous leurs états : énervés, intelligents, rigolos, nazis...
    NEWS - Culture ciné
    samedi 2 novembre 2019
    Les zombies dans tous leurs états : énervés, intelligents, rigolos, nazis...
    Tous les dossiers cinéma
    Top Bandes-annonces
    Exit Bande-annonce VO
    La Forêt de mon père Bande-annonce VF
    Police Bande-annonce VF
    Lupin III: The First Bande-annonce VO
    L'Infirmière Bande-annonce VO
    Tenet Bande-annonce (2) VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Back to Top