Mon AlloCiné
    Baby : faut-il regarder la série Netflix qui fait scandale en Italie ?
    Par Jean-Maxime RENAULT (@J_M_Renault) — 14 déc. 2018 à 18:46
    facebook Tweet

    Disponible depuis deux semaines sur Netflix, la série italienne "Baby", inspirée d'un fait divers, fait scandale dans son pays d'origine et aux Etats-Unis. Vaut-elle le coup d’œil pour autant ?

    Netflix
    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Un groupe d'ados en quête d'identité et d'indépendance défient les codes sociaux sur fond d'amours interdites, de pressions familiales et de secrets partagés. Lasses de leur univers huppé qui n'est que paraître, Ludovica et Chiara entament une vie secrète qui n'obéit à aucune règle...

    Disponible sur Netflix

    Baby - saison 1 Bande-annonce VO

     

    Depuis sa mise en ligne sur Netflix le 30 novembre, la série italienne Baby créé la polémique, tant dans son pays d'origine que dans la puritaine Amérique. Elle est notamment dans le collimateur du National Center of Sexual Exploitation, une organisation non lucrative qui a pour but d'exposer toutes les formes d'exploitation sexuelle, notamment dans le domaine du divertissement. Dès l'annonce du projet, basé sur un fait divers qui a réellement eu lieu en Italie, le groupe de pression a adressé une lettre au géant du streaming, signée par 55 survivant-e-s de trafic sexuel, pour leur exprimer une inquiétude quant au traitement qui serait fait de la prostitution chez les ados.
    Désormais, une pétition est lancée pour faire retirer Baby de Netflix. On peut y lire que l'organisation estime qu'elle "glamourise une histoire de passage à l'âge adulte où le milieu de la prostitution sert de catalyseur", rappelant au passage que l'histoire vraie a été vécue par des jeunes filles de 14 et 15 ans. "Alors qu’elle s’est retrouvée au cœur du mouvement #MeToo [ndlr : rapport aux accusations dont a fait l'objet le héros de House of Cards Kevin Spacey], Netflix apparaît complètement sourde à la réalité de l’exploitation sexuelle" selon Dawn Hawkins, la directrice du NCOSE. Elle poursuit : "Malgré le tollé suscité par les témoignages de victimes de trafic sexuel, les experts et les services sociaux, Netflix encourage le trafic sexuel en proposant Baby, et donne la priorité aux profits plutôt qu'aux victimes". 
    Ce n'est pas la première fois que la plateforme suscite la polémique : 13 Reasons Why avait été accusée de rendre le suicide glamour et plus récemment, Insatiable a été accusée de grossophobie. 

    Baby : le fait divers sordide derrière la série Netflix


    Au-delà de la polémique, faut-il regarder Baby ? Si Netflix tente de surfer sur le succès de Gossip Girl sur sa plateforme ou sur celui d'Elite, la série espagnole qui a fait un petit buzz à l'automne dernier, elle n'en a pas le rythme ni l'effacité, tout juste une ambiance stylée entre lycée chic, ados aux hormones en ébullition et image léchée aux couleurs chaudes. Les filles sont belles, les garçons sont beaux, la musique est pop et lancinante, si bien que l'aspect glauque de l'histoire a trop souvent tendance à passer au second plan au point de donner effectivement l'impression que ce qui arrive à ces jeunes filles n'est pas si grave, que c'est presque une "expérience", un secret excitant qui rend leurs vies moins monotones. Elle se garde bien de porter un jugement, mais oublie d'en tirer une morale.

    La série n'a semble-t-il pas grand chose de neuf non plus à raconter sur la lutte des classes et ses personnages, bien que convenablement interprétés, ne procurent qu'assez peu d'empathie. La courte durée de cette première saison -6 épisodes- est tant une qualité qu'un défaut : elle n'avait probablement pas besoin de plus d'épisodes pour raconter son histoire, mais elle n'a pas le temps de développer ses personnages comme ils le méritaient. Sur un sujet similaire, l'anglaise Three Girls est certes plus dure mais plus intense et poignante aussi... en seulement 3 épisodes !

    facebook Tweet
    Dans cet article
    Baby
    Baby
    Série ( 2018 )
    Voir sur Netflix
    Sur le même sujet
    • Baby : saviez-vous que Benedetta Porcaroli avait joué dans la version italienne du Jeu ?
    • C’est sur Netflix en décembre : la série française Plan Cœur et le film post-apocalyptique Bird Box
    • Three Girls sur Arte : une mini-série poignante sur le scandale sexuel qui a secoué l'Angleterre
    Commentaires
    • Alaric
      Le véritable but du National Center of Sexual Exploitation ce n'est pas vraiment d'exposer toutes les formes d'exploitation sexuelle, ça c'est juste une façade, leur but est de se débarrasser de toutes traces de sexe dans les médias, que ce soit dans les films, séries, jeux vidéo, et dans tout les médias de manière plus général. Leur véritable nom est Morality in Media, nom qui n'évoque pas grand chose en France, mais qui est bien connu aux USA, notamment car ils font pression depuis des décennies pour faire censurer tout et n'importe quoi, sexe, représentation de l'homosexualité dans les médias et j'en passe, bref, c'est des puritains particulièrement zélés. (récemment, ils ont également essayé de faire pression sur Steam pour leur faire retirer un certain nombre de jeux possédant du contenu sexuel, et comme par hasard une bonne partie des jeux ciblés ont du contenu homosexuel)
    • FilmsetSeries87
      Chacuns et chacunes est libres de ragardées cette série si il ou elle le souhaite, voilà mon avis.
    • Cinédreamer69
      Netflix encourage le trafic sexuel en proposant Baby j'ai pas vu la série, mais j'ai un gros doute sur cette information tout de même
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Toute l'actu Netflix
    Netflix : 5 séries de super-héros familiales à découvrir
    NEWS - Séries à la TV
    vendredi 18 octobre 2019
    The Laundromat sur Netflix : tout ce qu’il faut savoir sur l’affaire des Panama Papers
    NEWS - Films à la TV
    vendredi 18 octobre 2019
    The Laundromat sur Netflix : tout ce qu’il faut savoir sur l’affaire des Panama Papers
    Sur Netflix du 18 au 24 octobre : Daybreak, Baby, Eli…
    NEWS - Séries à la TV
    vendredi 18 octobre 2019
    Sur Netflix du 18 au 24 octobre : Daybreak, Baby, Eli…
    Actus Netflix
    Back to Top