Notez des films
Mon AlloCiné
    Marvel : Wolverine, les X Men, les 4 Fantastiques bientôt de retour dans le Marvel Cinematic Universe ?
    Par Guillaume Nicolas (@gehenne) — 28 déc. 2018 à 09:47
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Invité du podcast Playback, Kevin Feige est revenu sur 10 ans de règne du Marvel Cinematic Universe et a parlé du futur, notamment sur le rachat de la Fox et le retour des X Men et des 4 Fantastiques au bercail.

    D.R.

    Rien ne semble arrêter l’appétit féroce de Disney et ce n’est pas la récente acquisition de la Fox qui risque d’inverser la tendance. Invité du Playback Podcast, Kevin Feige est revenu sur ses 10 ans à la tête du Marvel Studio (lancé avec Iron Man, premier du nom) et s’est avancé avec prudence sur l’avenir. C’est qu’il y a une énorme pression désormais sur ses épaules et chaque décision doit être savamment réfléchie pour ne pas mettre en péril la course de l’immense machine qu’est le Marvel Cinematic Universe (MCU).

    La fusion entre les deux groupes devraient être effective l’année prochaine, de quoi s’interroger sur les possibles apparitions de mutants (Wolverine et les X Men) ou des 4 Fantastiques. Pas question de se précipiter pour Kevin Feige : « la possibilité de ramener ces personnages est excellente. C’est particulièrement agréable quand une compagnie qui a créé tous ces super-héros peut y avoir accès, sans limite. Le cas contraire n’est pas normal, en réalité. Mais est ce que nous avons commencé à penser à leur intégration ou planifier de futurs films ? Non, pas encore ».

    En attendant, le futur de Marvel c’est la sortie du quatrième Avengers : Endgame, le 24 avril 2019 et avant cela, le premier film consacré à Captain Marvel, le 6 mars. A l’occasion des fêtes, Marvel Studio a diffusé un nouveau spot TV où l’on peut découvrir de nouvelles images de la célèbre et très attendue super-héroïne :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • meiyo
      Remis car effacé : J'ai bien aimé le film mais certains partis pris sur l'univers me rebutent comme le fait que Peter Parker dépende forcément d'Iron Man pour se faire un costume. C'est un génie, p ... de m ... !
    • max270893
      C'est Disqus qui gère la section commentaire... Mais je suis pas sur qu'ils soient mieux qu'Allociné pour être honnête...Sinon, Spider-Man avait bel et bien conçu son propre costume dans Homecoming, on le voit une bonne partie du film d'ailleurs... C'est juste un costume fabriqué avec les moyens du bord parce qu'il n'a pas les moyens financiers de faire mieux... Bizarrement, c'est la version la plus réaliste sur ce point ^^
    • meiyo
      Remis car effacé : J'ai bien aimé le film mais certains partis pris sur l'univers me rebutent comme le fait que Spider-Man ne puisse pas concevoir son propre costume. Allociné, vous me tapez sur le système à supprimer mes commentaires.La liberté d'expression, ça vous dit quelque chose ?
    • meiyo
      Bien sûr que si ! C'est Cassandra Nova qui a rendu public l'existence des mutants !
    • max270893
      Je comprend ce que tu veux dire, le problème c'est que je me demande si tu fois tu fais semblant ou pas de ne pas comprendre le film ?
    • Stringer B
      Ah ben après si tu fais semblant de ne pas comprendre ce que je veux dire... Spider-man est un super-héros, il arrête des criminels. Mais en fait ce n'est pas le simple postulat de départ de l'intrigue qui donne de l'épaisseur dramatique ou de l'impact émotionnel à une scène, parce que le postulat de départ n'a rien d'exceptionnel sachant qu'on est dans un film de super-héros. C'est l'arc émotionnel d'un personnage qui produit de l'impact. Si tu me dis qu'il y a quelque chose d'émotionnel en jeu dans cette scène, je veux bien t'écouter mais argumente, ça peut aider. Parce que citer l'autre entre guillemets sans rien dire, ce n'est pas répondre.
    • max270893
      C'est un moment efficace narrativement parlant, ok, ça permet à Peter de se rendre compte que des armes extraterrestres sont en circulation, ça met l'intrigue en mouvement, ça ok et y a un côté 'dépassé par les évènements' qui rend la scène sympa mais le fait qu'il veille au grain la nuit et arrête des criminels, ça a quoi de spécial ? C'est ça que j'appelle routine Non mais au fait tu n'es pas sérieux c'est ça ?La phrase que je viens de copié collé vaut le coup, c'est la meilleure blague de l'année ^^
    • Stringer B
      Non mais sérieusement... C'est un moment efficace narrativement parlant, ok, ça permet à Peter de se rendre compte que des armes extraterrestres sont en circulation, ça met l'intrigue en mouvement, ça ok et y a un côté 'dépassé par les évènements' qui rend la scène sympa mais le fait qu'il veille au grain la nuit et arrête des criminels, ça a quoi de spécial ? C'est ça que j'appelle routine; il ne fait aucun choix, il remplit la mission qu'il s'est fixé. Le fait que son épicier se fasse exploser sa boutique aurait pu avoir des conséquences, oui, s'il en avait voulu à Spider-Man, si le public s'était retourné contre lui, mais le film choisit de ne plus en parler du tout. Et en plus, ce n'est pas comme si Peter, lui, s'en voulait, et s'isolait d'autres personnages à même de le juger, ç'aurait été intéressant à la limite. Ce n'est pas la route que le script choisit de prendre. En tout cas, faut arrêter de parler de choix quand ça n'a pas aucun sens.PS : Et franchement, puisqu'on évoque ces armes, la scène où Toombs tue un de ses hommes de main sans faire exprès en utilisant une arme Chitauri... Franchement... C'est de l'humour MCU dans ce qu'il a de plus stupide et problématique - comment tu veux vendre les motivations d'un personnage comme Toombs (protéger sa famille, leur donner les moyens de vivre la belle vie) quand à côté de ça tu montres qu'il s'en fiche à ce point de la vie humaine et qu'il en fait une farce ? Que ce soit un méchant et qu'il ait franchi une limite moralement, c'est une chose, mais là c'est tourner à la farce quelque chose qui décrédibilise son personnage.
    • max270893
      Bah j'espère que détruire le commerce (et donc tout ce que possède le commerçant pour le coup) ne fait pas partie de sa routine sinon il faut se poser de sérieuses questions (remarque c'est ce que fait justement le film par le biais de Tony Stark ^^)...
    • Stringer B
      Après j'ai une question plus simple pour toi : en quoi lors de la scène des distributeurs de billets, Spider-Man/Peter fait un choix signifiant, important dans sa progression en tant que héros ? En quoi ce n'est pas juste de la routine ? Explique-moi.
    • Stringer B
      Ben, je me disais exactement la même chose que toi. Tu vas me faire dire que ce film est mauvais alors que sincèrement, je ne le pense pas. Je pense que c'est un film qui cherche principalement à donner à un acteur extrêmement talentueux l'opportunité de poser sa patte sur un personnage déjà interprété et vu au cinéma et sur d'autres médias. Je pense que Tom Holland se débrouille extrêmement bien et construit une performance qui est cohérente. Je pense que Michael Keaton est un des meilleurs méchants dans tout le MCU, qu'il a de vraies motivations et émotions et qu'il est menaçant lorsqu'il doit l'être. Mais je pense que le script de ce film est bien trop au service de ces deux acteurs plutôt qu'au service de leurs personnages. Il donne aux acteurs l'occasion de briller certes, mais les arcs de leurs personnages respectifs auraient dû se déployer de façon bien plus poignante. Cela ne se produit pas parce que c'est un script qui a peur de devenir vraiment émotionnel lorsqu'il le doit et troque ces opportunités contre des moments parfois réussis mais qui ne forment pas un tout qui parvient à dépasser la fonction première du film qui est de simplement étendre l'univers du MCU à une génération plus jeune et donner plus de place à l'expérience super-héroïque chez les adolescents (un but louable, par ailleurs).
    • max270893
      Ce qui m'énerve c'est de lire un commentaire si long alors qu'il est évident dès le deuxième paragraphe que tu n'as rien compris au film ^^ Et ça m'énerve de défendre un film que je n'ai pourtant pas plus aimé que ça tellement vos critiques ne visent pas les vrais problèmes, vous allez me faire dire que ce film est excellent juste pour vous contredire si ça continue mdr
    • Stringer B
      Mais je me rappelle très bien des références en question sur Captain America et les accords, figure-toi ; mais le problème c'est que tu confonds le fait de rappeler quelque chose qui fonctionne purement sur le plan de l'exposition et le fait de le faire ressentir au spectateur en articulant une vraie partie de l'intrigue autour ; c'est comme dans BvS quand tu as tous ces types qui parlent à la télé et qui disent à quel point l'existence de Superman remet en question tous les paradigmes moraux et philosophiques jusqu'ici ; c'est super de le dire : c'est mieux de faire en sorte que l'intrigue en fasse un vrai enjeu dramatique, au lieu de réduire des considérations philosophiques à de l'exposition de bas étage pour donner au film l'impression d'être intelligent.Et tu confonds CHOIX et DECISION DRAMATIQUE BANALE : Peter est certes jeune, mais c'est un super-héros - évidemment qu'il va aller arrêter le Vautour après avoir compris qu'il compte intercepter l'avion. Qu'est-ce qui pèse dans la balance pour lui (au-delà de sa propre vie ce qui est important mais qui est aussi le postulat de départ) ? Rien du tout ; il est établi dés le départ que Toombs a un certain code d'honneur et ne le balancera probablement pas s'il est pris et à ce moment là, il n'y aucun risque, vu la direction que prend le troisième acte, que personne que connaisse Peter ne soit mis en danger. C'est pas un choix que fait Peter. Il n'a aucune décision qui puisse lui coûter cher à prendre. Evidemment qu'il met sa vie en danger (en même temps, si un super-héros ne met pas sa vie en danger y a pas vraiment de film, c'est le postulat de départ qu'il est prêt à le faire, c'est pour ça que la plupart des bons films de super-héros comprennent qu'il faut mettre en danger d'autres personnes ou idées que simplement la vie du personnage principal, pour créer de l'enjeu dramatique). Mais ce n'est pas un choix dramatique important. Un choix dramatique important, c'est un choix cohérent que Peter va faire, mais qui va aussi montrer que ses valeurs ne l'arrangent pas toujours (et quand je dis 'ne l'arrangent pas toujours', ça veut dire mettent plus que simplement sa vie en danger).Et ça, ça n'arrive que lorsqu'il est à Washington : là il ne décide pas simplement de mettre sa vie en danger, mais de mettre sa relation naissante avec Liz en danger et de donner à tous ses amis l'impression qu'ils ne peuvent pas compter sur lui, il y a ce vrai décalage entre le courage qu'il montre en tant que Spidey et l'absence de confiance qu'il inspire en tant que Peter qu'ils auraient dû développer. C'est ça, un choix dramatique.Aller sur le ferry, ce n'est pas un choix dramatique : c'est la décision banale d'un super-héros qui doit faire ce qu'il sait faire : mais rien n'est dans la balance pour Peter personnellement. Par exemple, dans le Spidey 2 de Raimi, où il doit sauver le train menacé par Octopus mais que ça lui coûte de dévoiler son identité même si à une minorité de personnes, par exemple, ou même dans le premier où le bouffon vert lui donne à un moment le choix entre sauver MJ et sauver un bus rempli de gens innocents; même si Peter arrive à sauver les deux, ça préfigure tout de même le type de choix impossible qu'il devra faire plus tard... Tous ces exemples (on pourrait aussi citer le choix horrible auquel est soumis Batman de sauver Harvey ou Rachel dans TDK, c'est pareil) sont de vrais CHOIX. Des moments de suspension où les valeurs du héros sont testées et où il est montré que ces valeurs ont des conséquences.Dans Homecoming, tu as ce moment à Washington, et tu as le moment où Peter sauve Toombs de sa combinaison. Ce n'est pas le choix le plus radical du siècle, mais ça montre à Peter qu'il vaut mieux un Toombs en vie (même si ça a aussi pour conséquence d'éloigner Liz) même avec le risque que son identité soit dévoilée (et il est récompensé par son choix), qu'un Toombs mort (bon, qui l'aurait aussi forcé à mentir à Liz, si elle était restée à New York). Ce sont deux vrais choix qu'il fait dans le film, des choix qui ont des CONSEQUENCES et qui reflètent une PROGRESSION de son personnage à travers le film. Et le deuxième choix est un choix qui reflète, pour le coup, sa distance face à une forme d'action à plus grande échelle qui parfois fait fi du coût en vies humaines, comme celles des Avengers, et là effectivement, on explore les thèmes de Civil War d'une façon efficace d'un point de vue DRAMATIQUE, et pas strictement expositionnel. Cette fois là, je le reconnais, le film essaie de transmettre quelque chose.Mais c'est TOUT, et c'est TROP PEU. En quoi son intervention à la banque est un choix fort ? C'est sa routine, et il s'avère qu'elle est un peu troublée du fait de l'armement des adversaires, ce qui permet de mettre l'intrigue en mouvement, mais ce n'est pas un CHOIX dramatiquement signifiant. Il fait ce qu'il doit faire et ça ne lui coûte rien, hormis l'habituelle mise en danger. Et même lorsqu'il abandonne Liz pour aller chasser les criminels, c'est un choix fort au moment où il prend la décision, oui, mais finalement ça lui coûte quoi ? La menace que lui fait le Vautour dans la voiture ne se concrétise jamais. Liz part à la fin de l'année du fait de l'arrestation de leur père, ok, et certes déçue mais leur histoire n'a jamais assez commencé pour que ça pèse de tout son poids. La puissance qu'a le choix sur le moment est donc désamorcée. Du coup, ce n'est plus un choix fort.Et je maintiens que Peter ne fait pas de mauvais choix réels. Lorsque Stark vient le réprimander, franchement, faut être sérieux deux secondes, c'est complètement téléphoné. Sous prétexte que c'était sur un ferry, les gens sont plus en danger que dans une zone urbaine plus près du Queens où les armes auraient fait autant de dégâts ? En quoi Peter est insouciant lorsqu'il décide de stopper le deal sur le ferry ? Ce sont des reproches dont le script a besoin pour te donner l'illusion que Peter a une leçon à apprendre. Peter n'est pas fou, il sait bien que ce type de situation met des gens en danger. Il n'a rien d'autre à apprendre que le fait de devenir meilleur, plus fort, plus assuré. C'est pas une progression psychologique ou morale, ça. Même si la scène essaie de te faire croire que oui. Un mauvais choix, c'est un moment où le héros soit n'a pas encore de vraies valeurs, tatonne et fait une erreur parce qu'il est encore trop dans l'émotion, soit où il perd de vues ses valeurs dans un moment de crise, et fait une erreur qui lui coûte cher. La seule leçon pour Peter, c'est, 'Iron Man ne sera pas toujours là pour me sauver la mise, il faut que je devienne plus fort parce que je suis responsable des gens'. Waouw, franchement, incroyable. Y a aucun impact viscéral.Un mauvais choix, typiquement, c'est dans le Spidey de Raimi, Peter qui par ressentiment et colère juvénile, laisse filer le type qui va finalement tuer son oncle alors qu'il pourrait et devrait l'arrêter, et apprend que tu ne peux pas avoir des valeurs une fois sur deux, que tu ne peux pas penser qu'un moment de relâchement dans tes aspirations à des idéaux plus nobles sera sans conséquence, et que tes pouvoirs ne t'absolvent pas d'obligation morale, bien au contraire, qu'ils t'y forcent.Ca m'énerve presque d'en revenir systématiquement à la saga de Raimi parce que je ne la trouva pas parfaite du tout. Mais c'est une saga qui n'a pas peur de mettre son héros réellement en danger, c'est-à-dire de l'exposition à des perceptions négatives, de le faire mettre en danger ses proches, de le faire apprendre et progresser en lui faisant réaliser les CONSEQUENCES de ses choix.
    • max270893
      Mais de quels choix tu parles ? De quels choix ? A chaque fois qu'il décide d'intervenir quelque part il fait un choix... Dans la banque il fait un choix, lors de la sortie de classe il fait un choix, même plusieurs d'ailleurs, sur le ferry il a fait un choix, lorsque il décide d'aller à la fête et ensuite de la quitter pour poursuivre des criminels il fait un choix, lorsqu'il décide d'aller combattre le père de Liz malgré ses menaces il fait un choix...Et je suis certain d'en oublier...Le choix final de ne pas rejoindre les Avengers n'a pas de conséquence dramatique, puisque ce dernier choix est déjà une conséquence de l'ensemble du film...Evidemment qu'il va protéger son quartier... évidemment aussi qu'il le délaissera si une menace comme Thanos pointe le bout de son nez. ça je trouve l'explication qu'il donne dans IW très pertinente malgré le fait qu'il dise lui même que ça ne voulait rien dire... Je ne peux pas être l’araignée sympa du quartier s'il n'y a plus de quartier à protéger il dit ^^ c'est assez vrai, il faut l'admettre ^^Les accords de Sokovie ? Parce qu'ils sont mentionnés dans le film ? Tu rigoles ? tu as vu le film ? tu as compris le film ? Lorsqu'ils précisent que Captain America est un ennemi public tu crois qu'ils font références à quoi ? Lorsqu'ils parlent des évènements de Civil War, tu crois que c'est en rapport avec quoi ?
    • Stringer B
      Mais de quels choix tu parles ? De quels choix ? Le choix qu'il fait à la fin est un choix qui ne porte aucun poids dramatique. Qu'est-ce que ça lui coûte de dire qu'il veut rester un super-héros de quartier à la fin du film ? Qu'est-ce que ça montre dans son cheminement personnel ? Ah oui, qu'il est capable d'être un peu plus que la groupie de Tony Stark, ok. Et à part ça ? Evidemment qu'il va protéger son quartier... évidemment aussi qu'il le délaissera si une menace comme Thanos pointe le bout de son nez. Ca n'a rien d'un choix signifiant. C'est juste un choix qui montre qu'il est moins vaguement immature qu'au début du film, vaguement moins focalisé sur un héroïsme d'apparât et qu'il est prêt pour une action d'échelle plus restreinte. Théoriquement, ce n'est pas inintéressant. Mais dans les faits, dans le film : qu'est-ce qu'il perd ? qu'est-ce qu'il subit ? qu'est-ce qu'il délaisse pour évoluer et devenir celui qu'il est à la fin du film ? Rien. Aucun de ses proches n'est touché, et la seule chose qu'il perd, c'est l'opportunité de transformer une amourette de lycée en vraie relation. Explique-moi en quoi c'est un arc narratif satisfaisant pour Peter. Explique-moi en quoi on est censé s'investir dans un personnage dont les actions n'ont aucune conséquence grave pour lui, qui n'est jamais réellement mis en danger, et qui ne traverse rien d'émotionnellement fort dans le film. De quels choix qui sont intéressants d'un point de vue dramaturgique parles-tu ? De quels choix ? Sur le ferry, que fait Peter de mal, sincèrement ? Les accords de Sokovie ? Parce qu'ils sont mentionnés dans le film ? Parce qu'ils sont réétablis comme étant un enjeu dramatique important dans Spider-Man Homecoming ? Soyons honnêtes, c'est un truc dont l'enjeu n'est pas réétabli dans le cadre du film.
    • max270893
      Peter ne fait aucun mauvais choix Bah revois le film... Il ne fait que ça des choix, et la plupart du temps ce sont des mauvais choix, ce qui lui permet d'apprendre jusqu'à la toute fin où il fait le choix de renoncer à ses ambitions d'être un avengers...Pour la scène du Ferry, Peter a désobéi ouvertement à Tony Stark et se faisant il se met dans l'illégalité vis à vis des accords de Sokovie... Et en risquant la vie des passagers du Ferry en plus... Donc il n'a pas déshonorer le costume (qui est juste un costume, il n'est pas un symbole à ce stade des aventures de Spider-Man, donc il n'y a rien à déshonorer ^^), mais plutôt déshonorer le concept du super-héros, en tout cas selon l'avis de Tony Stark, qui s'est prononcé pour les accords de Sokovie, il ne faut pas l'oublier...Peter n'a pas de vrais défauts dans le film Bah dis donc... Il enchaîne les boulettes pendant tout le film parce qu'il est impulsif mais à part ça...
    • Stringer B
      Peter ne fait aucun mauvais choix; il fait 1 choix significatif quand il choisit de sauver l'équipe de décathlon plutôt que d'y participer. Sinon, il fait ce que n'importe qui à sa place devrait faire. Holland et Downey sont deux excellents acteurs, et le dialogue est bien écrit lors de la scène qui suit l'épisode du ferry (lorsque Tony lui dit que s'il pense n'être rien sans le costume, alors il ne devrait pas l'avoir) mais en fait ça n'aucun sens scénaristiquement. Peter n'a en rien deshonoré le costume qu'il porte ni l'héroïsme auquel il aspire. Il est juste encore légèrement inexpérimenté, mais il n'y a rien d'émotionnellement problématique dans ce qu'il fait et sur le principe il est toujours dans le vrai dans ce qu'il fait. Ca fait partie de la longue liste des moments du MCU où le dialogue t'invente que quelque chose qui n'a pas eu lieu a eu lieu pour donner l'illusion d'un arc émotionnel cohérent pour un personnage, alors qu'en réalité ça cache juste que le film a peur d'aller dans une direction qui ressemble à un arc cohérent où le personnage a des défauts et puis progresse. Peter n'a pas de vrais défauts dans le film. C'est ça le problème. Il est vaguement inexpérimenté. Mais il n'a aucun vrai traumatisme, aucune vraie angoisse qui se matérialise et lui montre le chemin qu'il lui reste à parcourir.
    • Stringer B
      Non mais je ne dis pas que Stark n'a pas d'importance dans l'évolution de Peter. Je dis juste que l'évolution de Peter n'est pas intéressante et qu'elle n'a rien de poignant émotionnellement, parce que rien ne se joue réellement. Franchement, quels mauvais choix Peter/Spidey fait-il dans le film ? Lorsque Stark vient lui taper sur les doigts après l'épisode du ferry, il a fait quoi pour mériter ça ? Il s'est attaqué à plus fort que lui, ok ce qui est... Un problème en quoi ? Lorsqu'il a le choix entre continuer de voir Liz et rompre pour ne pas subir de représailles de son père, il décide de ne plus la voir pour la protéger ce qui est fondamentalement... le bon choix. Certes, il doit lui mentir, mais en soi, comme leur relation n'a jamais commencé, il n'y aucun enjeu émotionnel réel hormis une vague déception pour ce qui n'est encore qu'une amourette (dans le Spider-Man de Raimi, Peter prend la même décision, mais c'est à la fin du film, alors qu'il a été établi que MJ est son amour d'enfance et la fille qu'il aime tendrement et qu'il vient de sauver en tant que Spidey, pas simplement un crush de lycée parmi tant d'autres). Si le film avait fait débuter entre Liz et Peter une relation même courte, les avait fait être ensemble au moins un peu de temps avant qu'il rencontre son père, ç'aurait été bien plus poignant et réussi. Ou alors s'il avait refusé de ne plus la voir après la scène de la voiture, qu'il avait essayé de la fréquenter en secret et payé le prix par des représailles vers un de ses proches (sa tante, ou bien Ned par exemple).Le SEUL choix significatif qu'il fait dans le film, c'est lorsqu'il décide de sécher le décathlon pour aller sauver la mise du groupe en tant que Spidey. C'est la seule vraie scène où il fait un choix qui lui coûte (relativement) cher, où il se rend compte que le revers d'avoir des valeurs c'est que ça ne t'arrange pas toujours. C'est la seule vraie scène où l'enjeu devient plus fondamental et plus viscéral émotionnellement que le désir de Peter d'être la groupie de Tony Stark.Le fait que ce soit un teen movie ne justifie pas l'absence de tension et de mise en danger durant les scènes d'action (le dernier acte fait l'énorme bêtise de mettre en scène Spider-Man contre un méchant sans que ni l'identité de Spider-Man, ni la vie d'aucun autre personnage ne soit menacée en quoi que ce soit, ce qui ôte toute tension au duel, sachant qu'à moins que Peter ne tue le Vautour _et clairement le ton du film aurait été contradictoire avec une fin aussi sinistre_, rien d'émotionnellement marquant n'arrivera au terme du duel). Le fait que ce soit un teen movie ne justifie pas l'absence de conséquences réelles aux décisions du protagoniste. Et surtout, ça ne justifie pas le fait que rien ne se joue émotionnellement. Quand tu regardes le Breakfast Club, tu regardes des jeunes qui sont perturbés et qui ont du mal à communiquer, et qui finissent après de gros efforts à s'ouvrir émotionnellement les uns avec les autres. J'aurais accepté l'absence de tension dans les scènes d'action si les scènes de Peter en civil avaient un quelconque poids émotionnel dans son parcours. Elles n'en ont aucun.
    • max270893
      Ouais mais le souci c'est que Tony a dans la dynamique du récit un rôle de figure paternelle Ah non pas du tout, c'est un rôle de mentor encore une fois... C'est bien différent... Pour reprendre ma comparaison avec Eragon, il y a une grosse différence entre l'oncle d'Eragon qui l'a élevé et Brom qui va le guider, ici, Stark est dans le rôle de Brom, pas de l'oncle. Et l'oncle Ben n'aurait jamais pu tenir de le rôle d'un Brom ou d'un Tony Stark dans ce film.Très sincèrement, dire que Stark n'a aucune importance dans l'évolution de Peter, c'est vraiment avoir très mal regarder le film... L'obsession de Peter est clairement d'égaler les Avengers et surtout Iron Man. Sauf que cette admiration qu'il a pour lui va l’amener à faire plein de mauvais choix et en baver d'autant plus que Tony Stark va être assez dur avec lui... Mais plus tard, Peter va finalement se rendre compte qu'il peut s'en sortir seul sans Iron Man et sans chercher obligatoirement à l'égaler. D'où le fait qu'il décide finalement de ne pas rejoindre les Avengers et de rester la petite araignée sympa du quartier. Ce n'est pas du grand art en matière de développement de personnage (c'est surtout du déjà-vu), mais il n'empêche que Stark a une grosse importance dans l'évolution de Spider-Man.On est d'accord la scène du twist sur le père de Liz est très réussie, elle est même tellement réussie que je me suis dit qu'elle faisait presque tâche dans le décors pour être honnête ^^Et au fait, le film a été vendu comme un simple teen movie... Ce qu'il est...
    • Stringer B
      Ouais mais le souci c'est que Tony a dans la dynamique du récit un rôle de figure paternelle, même si ce n'est pas une figure du même genre que celle d'Oncle Ben. Et le problème c'est que cette dynamique est intéressante sur le papier mais ne donne rien d'émotionnellement poignant dans le film. Stark n'est pas mis en danger. Peter/Spidey franchement non plus; le film t'annonce au travers d'une scène (et d'un twist) très réussie que le Vautour est à la fois le méchant et le père du love interest et il menace Peter de faire du mal à tous ceux qu'il aime, mais cette menace ne se matérialise jamais. Aucune figure importante de la vie de Peter ne souffre en quoi que ce soit. Sa relation avec Liz ne devient jamais assez significative pour qu'on soit réellement marqués par le fait qu'elle prenne fin (elle n'a jamais vraiment commencé). Le problème c'est que le seul enjeu du film se joue dans cette tension entre l'Avenger que Peter veut devenir de par l'admiration qu'il a pour Tony et le héros d'échelle plus restreinte qu'il sait qu'il doit devenir. Mais c'est un enjeu qui est limite davantage sémantique qu'émotionnel. Il n'y a rien qui se joue émotionnellement derrière cette tension. C'est bien beau de dire que Tony Stark n'est pas l'équivalent d'Oncle Ben. C'est vrai, mais ça ne dispense pas le personnage d'avoir une importance dans l'arc émotionnel de Peter (ok, y a une scène où il le met au coin... waouw incroyable) or il n'en a aucune. On sait très bien que Peter ne mourra pas, mais les scénaristes auraient pu au moins mettre en danger d'autres personnages. Ils ne le font pas. Le film essaie de se vendre comme une comédie d'adolescents à la John Hughes (Breakfast Club, etc) avec un twist de genre super-héros mais émotionnellement, le film a peur de puiser dans ce qui rend ces genres poignants. Tu te trouves avec un films qui a dans la partie lycée des scènes sympas mais qui ne vont nulle part et dans la partie Spidey des scènes d'action sans tension. Le moment fort, c'est la séquence à Washington où pour une fois, Peter doit faire un vrai choix qui aura des conséquences sur sa vie sentimentale et tout ce qui suit la scène de la voiture avec Michael Keaton (la meilleure du film) est mauvais. C'est le seul moment où le film semble aller quelque part.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Forte Bande-annonce VF
    Jojo Rabbit Bande-annonce VO
    Le Réseau Shelburn Bande-annonce VF
    Trois étés Bande-annonce VO
    Kaamelott - Premier volet Teaser VF
    Un fils Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Tournages
    Les Tuche 4 : le synopsis officiel dévoilé !
    NEWS - Tournages
    vendredi 24 janvier 2020
    Bande-annonce Jojo Rabbit, le film aux 6 nominations aux Oscars
    NEWS - Vu sur le web
    mardi 3 septembre 2019
    Justice League Dark : J.J. Abrams développe des films et des séries
    NEWS - Tournages
    mercredi 22 janvier 2020
    Justice League Dark : J.J. Abrams développe des films et des séries
    Matrix 4 : Hugo Weaving (l'agent Smith) ne reprendra pas son rôle
    NEWS - Tournages
    mercredi 22 janvier 2020
    Matrix 4 : Hugo Weaving (l'agent Smith) ne reprendra pas son rôle
    Dernières actus ciné Tournages
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top