Mon AlloCiné
    Cyrano, Edmond, Alexis Michalik... découvrez ce "feel-good movie" en forme de poupée russe
    Par Gauthier Jurgensen (@GauthJurgensen) — 8 janv. 2019 à 19:00
    facebook Tweet

    Avant de devenir un film, Edmond était une pièce de théâtre signée Alexis Michalik. Il rend hommage à Cyrano de Bergerac d’une manière étonnamment appropriée : en racontant l’histoire de son auteur. Méta ? Vous n’avez pas idée.

    LEGENDE Films - EZRA - GAUMONT

    Nommée pour sept Molière en 2017, la pièce de théâtre d’Alexis Michalik Edmond en remporte cinq. Bien sûr, il prétend avoir toujours eu pour dessein d’en tirer un long métrage cinématographique. Mais, grand écran ou pas, en racontant les pannes d’inspiration d’Edmond Rostand, Michalik n’en rend qu'un hommage d’autant plus subtil à Cyrano de Bergerac.

    En 1897, afin d’honorer une commande pour le comédien Constant Coquelin, Edmond Rostand, âgé de seulement 29 ans, choisit d’écrire le récit d’un dramaturge laid, pauvre, colérique et méconnu, dont les écrits ne passeront pas à la postérité. C’est Savinien de Cyrano de Bergerac qui lui sert de modèle : un écrivain français ayant véritablement existé au XVIIe siècle, dans l’ombre de Molière et de Corneille. Peu d’éléments biographiques permettent à ce jour d’en savoir long sur cet auteur oublié et Edmond Rostand décide de romancer sa vie pour faire de Cyrano de Bergerac le plus intègre des hommes : un auteur qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui refuse toute concession. Comme le plaisante lui-même ce personnage dans ses dernières répliques, imaginant sa propre épitaphe :

    Philosophe, physicien,
    Rimeur, bretteur, musicien,
    Et voyageur aérien,
    Grand risposteur du tac au tac,
    Amant aussipas pour son bien ! -
    Ci-gît Hercule-Savinien
    De Cyrano de Bergerac
    Qui fut tout, et qui ne fut rien.

    Comment ne pas soupçonner que Cyrano de Bergerac, c’est Edmond Rostand? Grand romantique amoureux de la poésie en vers, Rostand écrivait ses pièces en alexandrins, une forme terriblement désuète en ces années où Georges Feydeau triomphait avec ses vaudevilles. Le classicisme n’avait plus sa place pendant la Belle Epoque, à l’heure où le cinéma s’apprêtait à supplanter le théâtre, et quand partout on cherchait à en finir avec l’académisme.

    LEGENDE Films - EZRA - GAUMONT

    En 1897, Edmond Rostand n’a plus rien à perdre, et en s’exprimant par la voix d'un auteur qui n’a rien à perdre non plus, il connaît le plus immense succès du théâtre français. Avant même la fin de la première représentation au théâtre de la Porte Saint-Martin, dans les coulisses, Rostand est décoré de la Légion d’Honneur par le Ministre des Finances Georges Cochery. Après quarante rappels et des applaudissements qui n’en finissent pas, le rideau est finalement laissé ouvert. Le public portera les comédiens en triomphe dans les rues de Paris.

    Edmond : la pièce aux cinq Molière s’adapte au cinéma

    Comment ne pas s’amuser, plus d’un siècle plus tard, de voir Alexis Michalik signer, mettre en scène et connaître un grand succès en racontant l’histoire d’un auteur qui a connu un grand succès alors que, n’ayant plus rien à perdre, il écrivait l’histoire d’un écrivain qui n'avait plus rien à perdre ? D’ailleurs, le petit prodige du théâtre moderne n’hésite pas à accentuer cet effet de poupées russes, en prenant à son tour des libertés avec l’histoire d’Edmond Rostand. Si le dramaturge a bien existé et que sa pièce, Cyrano de Bergerac, a fait le tour du monde, les heureux hasards qui l’inspirent dans le long métrage ne sont là que pour en rajouter sur l’effet de boites gigognes.

    Dans Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand s’amusait à imaginer une rivalité entre Molière et Cyrano. Dans le dernier acte, Ragueneau et Le Bret, indignés, annoncent au héros que, pour les besoins des Fourberies de Scapin, Molière lui a volé une réplique : le fameux "Qu’allait-il faire dans cette galère ?". Avec Edmond, c’est un affrontement entre le succès de Georges Feydeau (joué par l’auteur de la pièce lui-même !) et Edmond Rostand (Thomas Solivérès) qu’Alexis Michalik met en scène.

    Carlotta Films

    Plus qu’un simple feel-good movie de ce début d’année 2018, Edmond est également une vraie poupée russe narrative, dont l’emboitement parfait rend un hommage sur mesures à l’un des plus beaux textes de la langue française. Pour parfaire sa connaissance de l’œuvre d’Edmond Rostand, en complément du long métrage qui sort ce mercredi 9 janvier 2019, Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau ressort dans certaines salles UGC pour une séance exceptionnelle le lendemain, jeudi 10 janvier.

    Découvrez la bande annonce d'Edmond d'Alexis Michalik

    Edmond Bande-annonce VF

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Javier_Rodriguez
      Je n'ai pas dit que Rostand avait imaginé l'histoire de la galère ! J'ai juste dit qu'il avait imaginé une rivalité Molière / De Bergerac qui n'a sans doute pas existé (ou qui est invérifiable).
    • Lccf
      Rostand n'a pas du tout imaginé l'histoire de la galère ! Il y a bien une réplique proche de celle des Fourberies de Scapin dans une des pièces de Cyrano ( le vrai ) … C'était le moment prof de français, désolée, je n'ai pas pu m'empêcher.
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Hors Normes Bande-annonce VF
    Doctor Sleep Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Terminator: Dark Fate Bande-annonce VO
    Koko-di Koko-da Bande-annonce VO
    Vivre et chanter Bande-annonce VO
    J'accuse Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    Shaun le mouton 2 : la conception du film en 10 chiffres
    NEWS - Sorties Ciné
    samedi 19 octobre 2019
    Robert Downey Jr dans Le Voyage du Dr Dolittle, Jungle Cruise et Jumanji 2 avec Dawyne Johnson... Les photos ciné de la semaine !
    NEWS - Vu sur le web
    samedi 19 octobre 2019
    Robert Downey Jr dans Le Voyage du Dr Dolittle, Jungle Cruise et Jumanji 2 avec Dawyne Johnson... Les photos ciné de la semaine !
    Martin Eden meilleur film de la semaine selon la presse
    NEWS - Sorties Ciné
    samedi 19 octobre 2019
    Martin Eden meilleur film de la semaine selon la presse
    Dernières news cinéma
    Films de la semaine
    du 16 oct. 2019
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque
    De Will Becher, Richard Phelan
    Bande-annonce
    Maléfique : Le Pouvoir du Mal
    Maléfique : Le Pouvoir du Mal
    De Joachim Rønning
    Avec Angelina Jolie, Elle Fanning, Harris Dickinson
    Bande-annonce
    Angry Birds : Copains comme cochons
    Angry Birds : Copains comme cochons
    De Thurop Van Orman
    Bande-annonce
    La Vérité si je mens  ! Les débuts
    La Vérité si je mens ! Les débuts
    De Michel Munz, Gérard Bitton
    Avec Yohan Manca, Mickael Lumière, Anton Csaszar
    Bande-annonce
    Fahim
    Fahim
    De Pierre-François Martin-Laval
    Avec Assad Ahmed, Gérard Depardieu, Isabelle Nanty
    Bande-annonce
    La Puce à l'oreille (Comédie-Française)
    La Puce à l'oreille (Comédie-Française)
    De Lilo Baur
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top