Notez des films
Mon AlloCiné
    Profilage : "Je voulais confronter Rocher à son passé", explique Juliette Roudet au sujet de l'épisode qu'elle a réalisé
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 31 janv. 2019 à 14:45
    FBwhatsapp facebook Tweet

    L'un des deux épisodes de la saison 9 de "Profilage" diffusés ce soir sur TF1 est réalisé par Juliette Roudet. L'interprète d'Adèle, qui quitte la série à l'issue de cette saison, est revenue pour nous sur ses premier pas derrière la caméra.

    PHILIPPE WARRIN / TF1

    La saison 9 de Profilage, la dernière avec Juliette Roudet dans le rôle d'Adèle, se poursuit ce soir sur TF1 avec deux nouveaux épisodes que les fans de la série policière ne voudront pas manquer puisque le deuxième, qui s'intitule "Charnel" et correspond à l'épisode 8 de cette neuvième salve, a été réalisé par Juliette Roudet elle-même, qui faisait ainsi ses débuts derrière la caméra. "Mon envie [de réaliser] est vraiment née durant ces trois années [passées sur Profilage], où j’ai vu beaucoup de choses, rencontré beaucoup de gens", nous expliquait récemment en interview la star féminine de la série. "Et j’ai eu envie la saison dernière de raconter une histoire à ma manière, en m’approchant des personnages et des acteurs à ma manière à moi, qui est forcément singulière".

    En accord avec Juliette Roudet, les scénaristes Maxime Berthemy et Charlène Galan lui ont donc concocté un épisode très spécial pour ses premiers pas en tant que réalisatrice. Un épisode qui devrait ravir les fidèles de la série puisqu'il est centré sur le personnage de Rocher (Philippe Bas) qui, plongé dans le coma suite à un problème durant son opération, se met à revivre un événement de sa jeunesse, alors même que Jess et Hyppolite tentent de résoudre une enquête justement liée au passé du commandant. Nous offrant ainsi son lot de séquences fortes pour le duo Adèle-Rocher, dont les hésitations amoureuses continuent de rythmer la série.

    David Merle/TF1

    "Plutôt que l’idée du flashback, qui est beaucoup utilisée dans Profilage et qu’on voit beaucoup aussi à la télévision, j’avais envie de confronter Rocher à son passé, de le faire dialoguer avec son passé", confie Juliette Roudet lorsqu'on l'interroge sur cet épisode événement. "C’est un peu le rêve de toute puissance qu’on a tous. Si je revivais cette situation, qu’est-ce que je ferais différemment ? Est-ce que je pourrais avoir la main sur la situation pour la faire changer ? J’avais envie qu’il y ait cette notion de réécriture de l’histoire et l’idée du coma m’aidait beaucoup. Il entend des choses pendant qu’il est dans le coma, et on explore donc comment ces choses se transforment dans son esprit, donnent lieu à des images, donnent lieu à des scènes, et se mélangent. L’espace temps de sa chambre d’hôpital, de son passé, de sa pensée. Tout ça se mélange dans sa tête et crée ce que j’ai appelé des "visions de coma". Et non pas des flashbacks car il est dedans. Je voulais être avec lui, et être avec le personnage de Rocher cela signifiait s’intéresser à ceux qui sont près de lui. Et ceux qui sont le plus proches de lui ce sont son fils, Lucas, et Adèle, qui l’aime et qu’il aime. Donc forcément, oui, j’ai l’impression qu’il y a un trio Adèle-Rocher-Lucas qui est le trio émotionnellement fort de cet épisode, parce qu’il est entre la vie et la mort et que des gens souffrent à cause de cela".

    Évidemment, afin de pouvoir enfiler la casquette de réalisatrice et de pouvoir raconter cette histoire forte à propos de Rocher, Juliette Roudet a dû limiter son temps de présence à l'écran, même si elle apparaît bien dans la peau d'Adèle au cours de cet épisode. Un exercice de jonglage qui a dû être réfléchi bien en amont :  "Etant donné que je n’avais jamais réalisé quelque chose d’aussi long, j’ai demandé à Maxime Berthemy, qui a écrit tous les épisodes de cette saison, de m’aider et on a essayé tous les deux de mettre en place un système pour que je sois là un petit peu quand même en tant qu’Adèle mais que je sois moins présente sur le plateau en tant qu’actrice. Cela imposait donc un épisode un peu particulier, car Adèle est le personnage qu’on suit le plus dans la série. Mais j’avais envie qu’on construise cet épisode un peu différemment, qu’on soit avec un personnage qui serait ainsi le cœur battant de cet épisode. Ce qui m’intéressait c’était de comprendre le Rocher d’aujourd’hui en le confrontant à son passé".

    Profilage se poursuit dès 21h sur TF1 et l'épisode réalisé par Juliette Roudet sera diffusé à partir de 22h05.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top