Mon AlloCiné
Paradise Beach : portrait de Jean Miez, ex-gangster et ex-taulard devenu acteur et scénariste
Par Laurent Schenck — 20 févr. 2019 à 17:00
facebook Tweet

A l'occasion de la sortie de "Paradise Beach", focus sur Jean Miez, ex-braqueur et ex-taulard qui a co-écrit le scénario de ce film de gangsters réalisé par Xavier Durringer.

Pas loin de huit ans après La Conquête, qui retraçait l'ascension au pouvoir de Nicolas Sarkozy depuis 2002, Xavier Durringer revient avec Paradise Beach, un film de gangsters dans la plus pure tradition du genre. Le scénario suit une équipe d’anciens braqueurs coulant des jours heureux en Thaïlande, jusqu’au jour où leur ancien complice Mehdi, qui vient de passer quinze ans en prison suite à leur dernier braquage, débarque pour récupérer sa part du gâteau...

A l'occasion de la sortie de ce long métrage, gros plan sur son co-scénariste Jean Miez, un véritable ex-criminel sauvé par sa passion pour l'écriture, le théâtre et le cinéma.

Océan Films
Sami Bouajila

A l’instar d'un Edward Bunker ou d'un François Troukens, deux ex-braqueurs et ex-prisonniers ayant réussi à percer au cinéma via l'écriture et/ou la mise en scène, le co-scénariste de Paradise Beach, Jean Miez, possède lui aussi un vécu digne d'un personnage de film policier. Né en 1948 à Vincennes dans une famille pauvre (son père était un blessé de guerre et sa mère ouvrière), il connaît la prison à 17 ans suite à plusieurs vols de voitures. Incarcéré à Fresnes (où il développe ses "compétences" dans tout ce qui touche à la soudure et la serrurerie), il sort au bout de quelques mois et commence progressivement à enchaîner les gros délits, dont les braquages et les cambriolages.

Alternant séjours derrière les barreaux et activités criminelles, Jean Miez ne tarde pas à être fiché au grand banditisme. A 37 ans, il écope d'une condamnation de 20 ans de prison mais en fait au total cinq, sauvé par sa passion pour la littérature, qu'il fructifie en isolement. Toujours pendant sa détention, il se fait remarquer par un agent lors d'un atelier théâtre à la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy. A sa sortie, à la fin des années 1980, il fait la connaissance de Xavier Durringer, metteur en scène avec qui il écrit J'irai au paradis car l'enfer est ici en 1996. Une rencontre déterminante qui marque le début d'une longue collaboration, puisque l'ex-gangster participe à l'écriture des Vilains en 1999 (où il campe aussi le personnage principal), puis à celle de Paradise Beach vingt ans plus tard.

France 2 - Laurent Denis
Jean Miez (à droite) dans la série "Les Beaux mecs"

Entre temps, fort de son expérience théâtrale qu'il a développée en prison, Jean Miez joue dans plusieurs films et téléfilms (souvent réalisés par Xavier Durringer), comme Chok-Dee, Lady Bar 2Hiver Rouge ou La Conquête. Le comédien est également présent dans les séries ScalpLes Beaux mecs et The Source (pour laquelle Durringer réalise six épisodes). Ironie du sort : son premier rôle au cinéma est celui d'un commissaire de police dans Mémoires d'un jeune con (1995), un film autobiographique sur le parcours criminel de son réalisateur : Patrick Aurignac, ex-braqueur devenu acteur et cinéaste (il se suicide en 1997 d'une balle dans la tête en raison de plusieurs problèmes liés à son addiction à la drogue et au fait que son film n'a pas rencontré le succès escompté).

C'est sa rencontre avec Jean Miez qui a suscité l'intérêt de Xavier Durringer pour la thématique du grand banditisme, présente dans plusieurs de ses films. Le metteur en scène confie : "De par son passé d’ex-gangster et d’ex-taulard, Jean véhicule des histoires et des connaissances dignes de tragédies shakespeariennes. La séquence où Winny (Kool Shen) ordonne à sa femme de mettre ses mains sur la tête pour la punir, c’est une anecdote authentique que m’a racontée Jean Miez. Le film est truffé de ce genre de séquences qui montre le milieu du grand banditisme tel qu’il est. Jean Miez m’a bien expliqué la différence entre ces types-là et nous. On a un problème avec quelqu’un, parce qu’il doit de l’argent, parce qu’il couche avec votre femme, au pire du pire, on lui casse les dents ou les genoux. Eux, ils le butent direct."

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Top Bandes-annonces
C'est ça l'amour Bande-annonce VF
Shazam! Bande-annonce VF
Sponsorisé
Let’s Dance Bande-annonce VF
Boy Erased Bande-annonce VO
Gentlemen cambrioleurs Bande-annonce VO
Once Upon a Time… in Hollywood Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Toutes les actus Ciné
Bande-annonce Unicorn Store : après Captain Marvel, Brie Larson retrouve Samuel L. Jackson pour sa première réalisation !
NEWS - Vu sur le web
samedi 23 mars 2019
Bande-annonce Unicorn Store : après Captain Marvel, Brie Larson retrouve Samuel L. Jackson pour sa première réalisation !
Once Upon A Time in Hollywood, Dora l'exploratrice, Nous finirons ensemble... Les photos ciné de la semaine
NEWS - Vu sur le web
samedi 23 mars 2019
Once Upon A Time in Hollywood, Dora l'exploratrice, Nous finirons ensemble... Les photos ciné de la semaine
Dernières news cinéma
Films de la semaine
du 20 mars 2019
Qui m'aime me suive!
Qui m'aime me suive!
De José Alcala
Avec Daniel Auteuil, Catherine Frot, Bernard Le Coq
Bande-annonce
Us
Us
De Jordan Peele
Avec Lupita Nyong'o, Winston Duke, Elisabeth Moss
Bande-annonce
Walter
Walter
De Varante Soudjian
Avec Issaka Sawadogo, Alban Ivanov, Judith El Zein
Bande-annonce
Dernier amour
Dernier amour
De Benoît Jacquot
Avec Vincent Lindon, Stacy Martin, Valeria Golino
Bande-annonce
Le Misanthrope (Comédie-Française / Pathé Live)
Le Misanthrope (Comédie-Française / Pathé Live)
De Clément Hervieu-Léger
Avec Yves Gasc, Eric Genovese, Florence Viala
Bande-annonce
Blanche Gardin en direct au cinéma - Bonne nuit Blanche
Blanche Gardin en direct au cinéma - Bonne nuit Blanche
Avec Blanche Gardin
Sorties cinéma de la semaine
Back to Top