Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Engrenages - Caroline Proust : "En termes de réalisation et de jeu, on atteint une vraie maturité"
Par Julia Fernandez — 25 févr. 2019 à 19:00
facebook Tweet

Rencontre avec les comédiens Caroline Proust, Thierry Godard et Tewfik Jallab, nouvel arrivant sur la saison 7.

Tewfik Jallab, l'outsider 

Pour Thierry Godard et Caroline Proust, les interprètes de Gilou et Laure, l'inégration du personnage d'Ali Amrani au sein d'Engrenages a été une belle réussite sur cette saison. Selon son interprète, Tewfik Jallab, "Tout s'est fait hyper naturellement avec Thierry : on a eu une longue nuit ensemble alors qu'on était en planque et on a eu l'occasion de discuter et d'apprendre à se connaître à ce moment-là, et à parler de nos personnages. Comme le mien vient d'arriver dans la brigade, ça s'est fait exactement de la même façon." "Une vraie vie de flic, quoi !" renchérit Thierry Godard. Caroline Proust souligne la bonne alchimie du binôme, l'un étant le mentor de l'autre durant cette saison : "J'ai vu qu'il y avait des improvisations entre eux. On a pas beaucoup tourné tous les deux (avec Tewfik, ndlr) mais j'ai vu qu'il se passait des choses super hors texte." Les deux comédiens s'étaient déjà croisés auparavant dans la série policière Adresse inconnue en 2008 : "Je connaissais les acteurs, on avait tourné ensemble il y a très très longtemps, Caroline et Gilles ne s'en souvenaient pas mais moi oui" explique Tewfik. "Je jouais un policier et Thierry interprétait le méchant de l'épisode, et on avait beaucoup ri. Je lui ai rappelé car comme il est un peu vieux il ne se souvient pas très bien de cette période-là..." (rires)

Le principal challenge pour Tewfik Jallab sur cette saison a été de trouver ses marques au sein de la "famille" comme Thierry Godard désigne l'équipe d'Engrenages, d'autant plus après la disparition du commissaire Herville (Nicolas Briançon) et le départ de Tintin (Fred Bianconi) qui signait la fin du trio de la DPJ; or le comédien a choisi d'aborder la série en ayant un regard aussi neuf que son personnage. "Je n'avais jamais regardé la série avant; je la connaissais seulement par sa renommée. Quand j'ai su que j'allais jouer dedans, j'avais la possibilité de la regarder et j'ai décidement volontairement de ne pas le faire pour ne pas être influencé, ni par les relations entre les personnages, ni par leur passif. Et ça a été extrêmement dur en tant qu'acteur de se dire qu'on ne sait pas dans quoi on joue, mais c'était extrêmement important parce que je n'anticipais aucune forme de réaction, donc Tintin je m'en fous, leurs conflits et leur passif aussi, je le découvre en même temps que mon personnage. De même, la mort du commissaire Herville ne m'atteint pas autant que si j'avais épluché les six saisons... Je sais que ça a déstabilisé beaucoup de membres de l'équipe, y compris certains acteurs qui sont très suceptibles car ce sont des vedettes (rires), mais je me suis dit "garde ce truc-là", et je crois que c'est ce qui m'a aidé à être dans le moment présent le plus total." Un choix qui fonctionne et qui semble d'autant plus naturel que le personnage d'Ali, jeune lieutenant fraîchement diplômé, est introduit dès les premiers épisodes  de la saison 7 comme s'il faisait partie de la série depuis un moment, sans passer par une étape explicative qui aurait paru trop fastidieuse. Dans le scénario, sa relation avec Gilou passait par un rapport arabe/flic qui a été gommé selon Thierry Godard, car "ce n'est plus d'actualité. C'est aussi ça qui nous a permi de trouver une vraie relation." L'improvisation aidant, "son personnage s'est créé au fur et à mesure des épisodes." Jean-Pierre Colombi, officier de police et conseiller technique sur la série depuis plusieurs années (dans laquelle il interprète également un personnage secondaire) a beaucoup aidé Tewfik lors de la préparation en lui offrant un accès privilégié au métier qui, accompagné de nombreux entraînements de terrain (combat, tir) lui a permi d'avoir le sentiment de devenir un véritable membre de la police. "D'ailleurs", ajoute Tewfik, "les deux acteurs présents à côté de moi (Thierry et Caroline, ndlr) sont des policiers maintenant !" (rires)

CANAL+
La saison de la maturité

Pour Caroline Proust, cette nouvelle fournée d'Engrenages a été "la saison de la finesse. Après l'avoir vue, c'est le sentiment que j'en ai. En termes de réalisation et de jeu, on atteint une vraie maturité, c'est très délicat. Je fais la promo car pour le coup je trouve cette saison vraiment très réussie." Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance, au vu des réticences de l'équipe de comédiens par rapport au changement de direction d'écriture et à l'arrivée de Marine Francou, scénariste et directrice d'écriture sur la saison 7. "On avait des craintes par rapport au scénario et au changement de scénariste. On avait une petite inquiétude parce qu'on s'habitue et on aime le confort d'une certaine manière, or ce n'est pas très confortable de changer d'équipe" confie Caroline Proust. "On était un peu rétifs, et finalement le résultat est bluffant." Malgré tout, le départ d'Anne Landois (précédente showrunneuse de la série) s'est avéré difficile car après quatre saisons passées sur la série, elle avait su apprivoiser les comédiens et avait une profonde connaissance de leurs personnages. "Elle a travaillé exclusivement sur Engrenages pendant dix ans ! Son départ était parfaitement compréhensible, mais c'est vrai qu'on s'est sentis un petit peu orphelins." Ce qui n'empêche pas la comédienne de souligner le courage de Marine Francou qui a repris les rênes, car beaucoup de scénaristes ont été approchés pour reprendre cette saison et ont refusé d'assumer cette responsabilité. "Il faut trouver la véracité à chaque scène", notamment pour la relation entre Gilou et Laure.  Son personnage, très abîmé dans cette saison, "ne vit que sur le terrain. L'acceptation de son enfant est douloureuse et compliquée, et on a pas encore résolu cette question pour la suite."  Concernant l'issue de la saison 7 et les enjeux de la prochaine saison, Caroline Proust insiste sur le besoin de renouvellement dans l'écriture : "je suis toujours cliente de ce qu'on peut me proposer, toutes les surprises sont bonnes à prendre. Quand on fait une série qui dure autant, il faut savoir conserver cet appétit. Plus il y a de choses nouvelles, mieux c'est." Pour Thierry Godard, "Il y a un passif des personnages désormais. Avec ce qu'on a vécu depuis quatorze ans, avec notre vie qui passe... La moindre petite chose qu'on peut nous donner où il y a de l'émotion à mettre, on va la mettre. Il y a une implication émotionnelle malgré nous, qui nous dépasse complètement." Tewfik Jallab renchérit : "C'est vrai qu'en arrivant sur cette série et à l'issue du tournage, je me suis posé la question de savoir comment ils avaient fait physiquement, et psychologiquement, pour tenir aussi longtemps ! C'est extrêmement difficile, c'est de nuit, du froid, sur plusieurs saisons. On démarre en hiver et on termine en été, en gardant les mêmes vêtements. Quand on fait une planque dans un camion avec sa veste d'hiver en plein mois d'août, ça commence à piquer !"

Quand on fait une planque dans un camion avec sa veste d'hiver en plein mois d'août, ça commence à piquer !

Concernant l'implication de ses partenaires à l'écran, le comédien ne cache pas son admiration : "Quand j'ai vu leur degré d'investissement, je me suis rendu compte qu'ils étaient fous amoureux de leurs personnages. Ça se voit sur le plateau : ils sont hyper exigeants et aiment profondément la série. Je comprends aussi le succès de la série qui en découle. Ils donnent tout, et quand ils sortent de la série après huit mois, ils sont éreintés." "C'est épuisant !" renchérit Caroline. "Emotionnellement, ça pompe. Huit mois de tournage, c'est un peu un marathon." Une implication physique qui rend naturellement les comédiens présents depuis la première heure sur la série plus exigeants. "Je trouvais que les textes n'étaient parfois pas forcément à la hauteur de ce que nous on espérait", confesse Thierry Goddard. "Quand quelqu'un déboule dans la famille et nous dit "toi, tu es ça", non je suis pas que ça. Je suis ça plus ça, ça, ça et ça... Donc il y a eu beaucoup de moments où on a improvisé, mais ça n'enlève pas le travail de Marine qui est formidable sur l'enquête. Mais sur la psychologie des personnages on est forcément plus en avance qu'elle. L'acteur détient les clefs."

Engrenages : Caroline Proust (Laure) sur le point de quitter la série de Canal + ?

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Buzzometer Séries
Les plus importantes variations de la semaine du Top Séries
Unforgotten
+212
Avec Nicola Walker, Nicola Walker, Sanjeev Bhaskar
Drame, Policier (2015)
Bande-annonce
Chicago Fire
+98
Avec Jesse Spencer, Taylor Kinney, Eamonn Walker
Drame, Action (2012)
Bande-annonce
The Sinner
+36
Avec Bill Pullman, Bill Pullman, Hannah Gross
Drame, Policier (2017)
Bande-annonce
Séries TV les plus tendances
News Séries à la TV
Plus belle la vie : résumé ce qui vous attend dans l'épisode 3782 du mardi 23 avril 2019 [SPOILERS]
NEWS - Séries à la TV
lundi 22 avril 2019
Plus belle la vie : résumé ce qui vous attend dans l'épisode 3782 du mardi 23 avril 2019 [SPOILERS]
Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 448 du mardi 23 avril 2019 [SPOILERS]
NEWS - Séries à la TV
lundi 22 avril 2019
Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 448 du mardi 23 avril 2019 [SPOILERS]
Game of Thrones saison 8 : quel est le véritable but du Roi de la Nuit et des Marcheurs Blancs ? [SPOILERS]
NEWS - Séries à la TV
lundi 22 avril 2019
Game of Thrones saison 8 : quel est le véritable but du Roi de la Nuit et des Marcheurs Blancs ? [SPOILERS]
Bande-annonce Les Crevettes pailletées : direction les Gay Games pour Nicolas Gob et son équipe de water-polo
NEWS - Vu sur le web
vendredi 18 janvier 2019
Bande-annonce Les Crevettes pailletées : direction les Gay Games pour Nicolas Gob et son équipe de water-polo
Sponsorisé
Dernières Séries à la TV
Nouvelles séries venant de commencer
Gentleman Jack
De Sally Wainwright
Avec Suranne Jones, Sophie Rundle, Gemma Whelan
Drame, Historique
Lunatics
De Chris Lilley
Avec Chris Lilley
Comédie, Documentaire
Ramy
De Ari Katcher, Ramy Youssef, Ryan Welch
Avec Ramy Youssef, Steve Way, David Merheje
Comédie
Rilakkuma et Kaoru
Avec Mikako Tabe
Fantastique, Animation
Nouvelles séries en ce moment à la TV
Nouveaux épisodes
Aku Cinta Kamu
Shadowhunters
Saison 3 Episode 19
Aku Cinta Kamu
lundi 22 avril 2019 sur Freeform
The Eggplant, The Witch & The Wardrobe
DC's Legends of Tomorrow
Saison 4 Episode 12
The Eggplant, The Witch & The Wardrobe
lundi 22 avril 2019 sur CW
Teaser de l'épisode
Nouveaux épisodes à la télé ce soir
Back to Top